Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: Latil 22, FLG

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar rodebo » 11 Juin 2019 21:51

Le HTM Chausson est l'ancien C.T.S.P. 64. Quelqu'un at-il plus d'informations sur l'histoire française?
rodebo
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 2
Inscription: 11 Juin 2019 21:47

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 12 Juin 2019 5:26

rodebo a écrit:Le HTM Chausson est l'ancien C.T.S.P. 64. Quelqu'un at-il plus d'informations sur l'histoire française?


Bonjour,

C'est quoi au juste, la C.T.S.P. ?

Il y a une société du même sigle à Bourges, mais actuellement c'est seulement de la collecte de déchets. Toutefois c'était l'ancien nom de la Compagnie de Transport et Services Publics, créée par le jumelage de la CTB et de la Berruya (société chargée de la collecte des ordures ménagères créée en 1930). Voir : https://www.agglobus.com/Un-peu-d-histoire

À Sens il y a la Compagnie de Transports et de Services Publics "C.T.S.P."
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1650
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 12 Juin 2019 9:35

La CTSP a été incorporée à la CGEA en 1972 par échange d'actions avec le groupe suisse Electrowat,l’actionnaire précédant.
L'activité bus qui concernait Bourges et Vierzon et peut être Villefranche sur Saône est devenue ce que l'on sait avec Veolia puis Transdev et l'échange avec Ratp sauf pour Villefranche.
A l'époque le réseau de Poitiers avait fait partie de la transaction mais pas au sein de la CTSP.
L'activité" traitement des ordures ménagères existe toujours sous ce nom et filiale de Veolia.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1295
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 12 Juin 2019 14:41

citaro27 a écrit:La CTSP a été incorporée à la CGEA en 1972 par échange d'actions avec le groupe suisse Electrowat,l’actionnaire précédant.
L'activité bus qui concernait Bourges et Vierzon et peut être Villefranche sur Saône est devenue ce que l'on sait avec Veolia puis Transdev et l'échange avec Ratp sauf pour Villefranche.
A l'époque le réseau de Poitiers avait fait partie de la transaction mais pas au sein de la CTSP.
L'activité" traitement des ordures ménagères existe toujours sous ce nom et filiale de Veolia.


Si je comprends bien, le bus Chausson nez-de-cochon de La Haye-HTM au Pays-Bas (*) serait un ancien Chausson de Bourges CTSP, qui aurait été récupéré en France et restauré dans le style de La Haye ?
Voici une photo de ce bus, prise par Amsterdam Rail (https://www.flickr.com/photos/41659357@N07/7408497828). Ce bus, qui semble bien immatriculé en 18 (Cher) aurait été récupéré « dans la région de Bourges » ce qui ne désigne pas Bourges nommément. Il est en porte 222, ce qui ne correspond pas à ce que j'avais vu à Bourges en 1967/1968 (ceux que j'avais vu étaient plutôt des cars nez-de-cochon à une seule porte pliante à l'avant en 002, et une porte battante ou deux à l'arrière (?). Je les avais vus à l'ancien dépôt des tramways, devenu le dépôt des autobus, situé rue de Mazières (aujourd'hui rue Théophile-Lamy), sur la ligne de Saint-Amand, près du canal du Berry et de la rivière Auron.Tous les bus Chausson, et aussi les Berliet plus récents, portaient une livrée de deux tons de vert (vert clair en haut, vert foncé en bas). Cette livrée était aussi celle des réseaux de Poitiers, Troyes, Saint-Étienne (on se serait un peu cru en Italie). La Rochelle avait aussi une livrée de deux tons de vert, mais inversée (foncé en haut, clair en bas).

En 1967/1968 à Bourges c'étaient des Berliet (**) qui assuraient le service urbain, les Chausson étaient en retrait. Il y avait des PLB6 et (probablement ? mais je n'en suis pas sûr) des modèles semblables, mais plus longs (sans report de la porte AV après l'essieu, mais c'est très incertain dans mes souvenirs). Bourges avait aussi récupéré dans un autre réseau un ou des Berliet PLR anciennement à deux agents (la girouette du receveur avait été conservée, il n'y avait pas de capot de ligne mais une girouette avant, la porte arrière avait peut-être été supprimée (éventuellement par le précédent exploitant). D'où venaient-ils ? De Saint-Étienne, peut-être ? mais ce n'était pas forcément du matériel stéphanois d'origine car à la CFVE tous les bus étaient à un seul agent, seuls les trams et les trolleys étaient à deux agents). Il y eut aussi à Bourges un ou plusieurs Berliet PH80.

À Bourges on boudait le capot de ligne et la girouette, au profit d'un boîtier à double film (ou plaquette ?) derrière le pare-brise, en bas (du moins sur les Chausson nez-de-cochon).

_______________
(*) HTM = Haagsche Tramweg Maatschappij (grosso modo = Société de tramway de La Haye), La Haye = Den Haag en néerlandais.

(**) À Bourges il y a eu aussi des autobus Citroën pour remplacer les derniers tramways, des Renault 215D (peut-être prêtés par le CFVE de Saint-Étienne), et sans doute d'autres modèles. Ce réseau fut longtemps plutôt un client de Berliet.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1650
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar rodebo » 12 Juin 2019 18:20

Le Chausson à La Haye provient en effet du CTSP de Bourges. Ce bus a été reconstruit aux Pays-Bas pour en faire une version précédemment utilisée à La Haye.

Ce CTSP 64 a été retrouvé en 1980 près de l'aéroport de Bourges. Selon le propriétaire d'alors, le bus serait arrivé à Bourges en 1955 et serait utilisé exclusivement pour le transport de groupe. En 1977, le bus a été mis hors service.

Ci-dessous, un autre enregistrement de 1980 où vous pouvez voir le bus à La Haye avec 222 portes

Image
rodebo
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 2
Inscription: 11 Juin 2019 21:47

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 17 Juin 2019 19:50

Ah les bataves...!!
Ils nous dépouillent de nos vieilles Citroën, écrivent des bouquins sur les PL chevronnés, et nous spolient même de nos Chausson (qu' on n' a pas su garder, comme certain 215d viennois...)
Sf erreur, il semblerait que cette pauvre 64 expatriée étaient à 3 portes (222). On notera les aérateurs Chanard en toiture, dignes de nos belles voitures OCEM du temps où le ch de fer français avait encore de belles années de service public devant lui...
En tous cas, beau travail de restauration aux HTM.

Il reste un nez de cochon en Israël conservé au musée Egged, et un autre restauré à Varsovie, en attendant l' aph52, et en plus du pr100 orléano-cracovien varsovisé (3873) si je ne me trompe pas...Il en restait un aux cars Hourtoule (78 Plaisir) mais a dû mal vivre les fusions inter-entreprises...

Chose curieuse, chez de Agostini (cf Hachette, Atlas, salvat,..., via IXO...), ils n' ont même pas pensé, après le Vetra vbrh, à proposer dans l' actuelle collection polonaise au 1/72° ce nez de cochon mythique à Varsovie, déjà servi en Pinder et Bus Bourguignons... Ce qui démontre le bon sens commercial, vérifié par les choix hasardeux de la collection finissante à coup de doublons et plus des autocars et autobus du monde... Mais ils ont pensé au Büssing berlinois à 2 étages, testé à Varsovie en 1 seul exemplaire, et même au fameux (!) r4210 bordelais...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 427
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 17 Juin 2019 21:47

J’avais trouvé sur internet cinq ou six photos de Bourges, de très mauvaise qualité. en format carré, donc prises avec autre chose qu’un Rolleiflex ou un Hasselblad, sinon elles seraient de très bonne qualité. Je pense plutôt à un Kodak Brownie Flash, une petite crotte cubique en plastique. J’en ai eu un jadis : pas de cellule, pas de vitesses, pas de diaphragme, pas de mise au point. Mais c’était du 6x6. C’était quand même nul, et l’objectif cintrait très fort, c'était de la lomographie avant l’heure. Voilà l'engin : https://www.ebay.fr/itm/BROWNIE-FLASH-CAMERA-MADE-IN-FRANCE-/282607221115.

Ça m’ennuie de les mettre sur le forum car je ne connais pas leur auteur. Quand je fais une recherche d’images semblables sur Google, rien ne vient, le site a disparu. L’une d’elles a un horizon très penché : Google me propose des photos d’avion en photos similaires !

Ces photos montrent un nez-de-cochon, le n° 65, n° probable 971 HG 18 (ou 851 HG 18, oui 871 HG 18, c’est tellement flou). Mais 971 HG 18 semble le plus vraisemblable.Cela confirme mes souvenirs de 1967 : un autocar (pas un autobus), à une seule porte pliante à l’avant et une porte battante ou deux à l’arrière, il y en a au moins une à l’arrière gauche, cet autocar est donc probablement en disposition de portes 102. Il y a une galerie à bagages sur le toit et la face arrière présente 3 fenêtres (et non pas une seule au milieu comme sur ce n° 64 récupéré par La Haye. À l’avant, derrière le pare-brise, toujours comme sur le 64 de La Haye, il y a un double cadre pour l’indice de ligne, à deux bandes côte-à-côte. À La Haye on voit un n° 40, c’est quand même beaucoup pour Bourges qui n’avait pas autant de lignes. Je pense que les indices étaient plus du genre 1A, 1B, 2A, 2B, etc. Il y a aussi une girouette frontale.

Les autres photos montrent :
– l’avant du bus mais vu de l’intérieur (avec le boîtier d’indice), c’est le bus n° 65 ;
– l’avant du même, vu de l’extérieur ;
– son arrière ;
– une vue de face en ligne ;
– une vue au dépôt ;
– un Berliet PBR avec girouette latérale derrière l’ancien poste du receveur, en portes 042 (sans doute un ex-442 à deux agents modifié, sans capot de ligne, peut-être un ex-Saint-Étienne ?).
Les livrées sont bien sûr vert clair en haut/vert foncé en bas.

Toutes ces photos sont d’une qualité dérisoire, voire lamentable. L’exposition, le contraste, la netteté et les couleurs sont à hurler…
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1650
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 18 Juin 2019 20:22

40 : il semblerait que ce soit un dispositif d' affichage à deux rouleaux indépendant (comme le Berry ?)... On voit bien chaque fenêtre et un décalage dans l' affichage des chiffres.


Il suffit de tripoter chaque rouleau, et on a 99 lignes de bus, plus les partiels, à Bourges...

C' est ainsi que dans certains musées, les rouleaux de terminus de certains tramways ou bus sont manipulés, par des gens peu au fait de la géographie locale... Ni de la topographie : un "Satory" en tram, ça prouverait s' il le fallait (après les GT4 et autres plus anciennes à Neunkirchen par ex), qu' on pourrait grimper allègrement une sacrée pente en fer/fer...sans gadget à roulettes... Ou alors que les rouleaux étaient les mêmes pour les Renault TM6 ? Damned !
Hélas, quand ce n' est pas remis à jour avant le passage des spécialistes compétents d' Hachette, ça donne certains résultats surprenant au 1/43...

Confirmation que ce Chausson encore berruyer était bien à 3 portes ? On voit que dans le milieu il y a une "coupure" dans la caisse et sa ceinture, et on distingue un marchepied au châssis...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 427
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 19 Juin 2019 16:31

PHEBUS-171 a écrit:40 : il semblerait que ce soit un dispositif d' affichage à deux rouleaux indépendant (comme le Berry ?)... On voit bien chaque fenêtre et un décalage dans l' affichage des chiffres.


Il suffit de tripoter chaque rouleau, et on a 99 lignes de bus, plus les partiels, à Bourges...

C' est ainsi que dans certains musées, les rouleaux de terminus de certains tramways ou bus sont manipulés, par des gens peu au fait de la géographie locale... Ni de la topographie : un "Satory" en tram, ça prouverait s' il le fallait (après les GT4 et autres plus anciennes à Neunkirchen par ex), qu' on pourrait grimper allègrement une sacrée pente en fer/fer...sans gadget à roulettes... Ou alors que les rouleaux étaient les mêmes pour les Renault TM6 ? Damned !
Hélas, quand ce n' est pas remis à jour avant le passage des spécialistes compétents d' Hachette, ça donne certains résultats surprenant au 1/43...

Confirmation que ce Chausson encore berruyer était bien à 3 portes ? On voit que dans le milieu il y a une "coupure" dans la caisse et sa ceinture, et on distingue un marchepied au châssis...


Quand tu parles du Berry, penses-tu à un réseau d’autocars ruraux ?

Le Berry est constitué essentiellement de larges parties du Cher (chef-lieu Bourges) et de l’Indre (chef-lieu Châteauroux).

Dans l’Indre il y avait la compagnie des Tramways de l’Indre. Lors de mon voyage à Bourges en 1967 j’avais vu à Vierzon (mais Vierzon est dans le Cher), dans la cour de la gare, un autocar qui était sans doute un Berliet PCK. Il était en livrée crème clair (du toit au bas des fenêtres) et bleu assez vif (en-dessous des fenêtres). La mention « Compagnie des Tramways de l’Indre » était peinte au moins sur le flanc gauche. Il y avait plein de monde à le prendre, on avait l’impression qu’il ne cessait de se remplir.

À Vierzon, sur la place de la Gare j’avais aussi vu un autobus Saviem S105 ou d’un genre proche, crème (haut)/bleu foncé (bas). Il était peint sur son flanc (au moins à droite et peut-être en lettres ombrées) quelque chose comme :
VILLE DE VIERZON
SERVICE URBAIN

La girouette avait un fond rouge et un texte blanc.

Mais tout ça ne donne rien pour le réseau départemental du Cher. C’est pourquoi je pose la question au sujet du Berry. Si la CTSP de Bourges assurait, en plus du réseau urbain, quelques services ruraux cela expliquerait :
– la présence d’autocars Chausson nez-de-cochon au dépôt CSTP de Bourges ;
– l’existence de lignes numérotées en dizaines, car une ligne urbaine numérotée 40 à Bourges (urbain) m’étonne énormément. Mais on peut imaginer, sous toutes réserves, que les doubles rouleaux d'indice étaient communs aux cars et aux bus.
Ainsi on aurait pu faire énormément de combinaisons si chaque rouleau avait seulement porté ces textes ; A B C 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0. Et les bandes n'auraient pas été bien longues.
Ce que l'on sait, c'est que l’existence de ces autocars nez-de-cochon (portes en 102) est attestée par des photos.

Comme le Berry est une ancienne province qui a englobé, grosso-modo, deux départements plus des miettes de deux autres, on peut se demander quelle zone aurait couvert une compagnie d'autocars du Berry.
J'ignore tout de ces dessertes, à part le PCK de Vierzon et les nez-de-cochon de Bourges.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1650
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 20 Juin 2019 21:59

Berry pour localiser Bourges...

CTI : il y a eu des Berliet PH85 ou 100 (j'sais plus!) 3 portes sf erreur ? Et des PCM-R ex RATP jaune-vert-blanc à Châteauroux.[*]

Je reviens sur ce fameux 64 CTSP...
On admet donc bien un 3p 222.
Je suis perplexe, au vu des 2 aérateurs Chanard de toiture.
Ca m' étonnerait, mais ce bus pourrait-il être, réputé arrivé à Bourges en 1955 (donc à priori d' occasion, puisqu' on avait depuis déjà qqs années des livraisons avec le nouvel avant arrondi bien connu) un achat d' un ex Bordeaux TEOB/CGFT ?
En effet, ces aérateurs sont rares en urbains, à ma connaissance. Pourtant Bordeaux en a eu qqs-uns dans ses livraisons de 1950., et en 222.
Seusl points litigieux (oublions le massif pare-choc, sans doute "maison", remplaçant les 2 lames inox habituelles):
-porte centrale à 2 ou 4 vitres carrées?
-capot de ligne supprimé à Bourges ?
-3 baies en face arrière à Brdx, une seule par HTM selon type ap47 : reprise importante de carrosserie (pourquoi pas, vue la qualité de la restauration?) ?

Autre point : 5 ans seulement à Bordeaux, ça fait court... Pourquoi pas, mais les autres Chausson semblent y être resté assez lgts, parmi les r4210 Renault.
Peut-être pour simplifier le parc ? Il y a eu qd-même beaucoup de Chausson, des 2 générations? Pt-être sur les tous premiers un besoin précoce de vente (moteur différents,...) ?

Voilà, tout ceci n' est qu' une hypothèse de ma part, sur la 1° vie de ce bus, avant Bourges.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 427
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Précédente

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Maki2859


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia