[Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar class66220 » 02 Déc 2018 16:46

Le 15 novembre 2018, l'association Objectif OFP organisait sa journée du fret ferroviaire. Sont intervenus entre autres SNCF Réseau, DB Cargo et Europorte

présentations disponibles par le lien ci-dessous.

http://www.objectif-ofp.org/Default.asp ... 1&rvid=157
Conducteur de trains chez DB Cargo
class66220
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 286
Inscription: 15 Sep 2012 15:56

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Clement » 14 Déc 2018 11:56

Incroyable : le triage SNCF de Capdenac reprendrait-il son activité ?

https://www.ladepeche.fr/article/2018/1 ... ivite.html

:lol:
Clement
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 449
Inscription: 07 Oct 2017 19:39

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Momox de Morteau » 23 Jan 2019 21:12

Momox de Morteau devient Momox de Luynes ...
Avatar : trolleybus Cristalis ETB12 de la ligne 4 du réseau TCL de Limoges
Déplaçons nous sans bruit, ni pollution...vive le trolley !
Avatar de l’utilisateur
Momox de Morteau
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1701
Inscription: 18 Aoû 2006 19:04
Localisation: Luynes (Indre et Loire)

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Tchouks » 31 Jan 2019 6:52

Bonjour,

Une autre bonne nouvelle, pas si nouvelle mais qui est maintenant publique : https://www.actu-transport-logistique.f ... 513508.php

La photo n'est pas du tout prise à Rouen, mais l'engin moteur illustré est le bon.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1422
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Tchouks » 21 Fév 2019 20:10

Bonsoir,

Cinq autres articles sur le même sujet.

Quatre très institutionnels qui disent à peu près la même chose… :
https://www.paris-normandie.fr/actualit ... ID14532785
http://www.strategieslogistique.com/Val ... -operateur
https://www.lantenne.com/Le-troncon-fre ... 46370.html (en fin d'article)*
https://www.boursier.com/actions/actual ... 88484.html

... et un cinquième de la presse locale qui est venue voir les équipes et est montée à bord, sous le beau soleil de la Normandie.
https://actu.fr/normandie/deville-les-r ... 71454.html

Jérôme

* Dans cet article, on apprend aussi que l'électrification de Gisors - Serqueux a six mois de retard, et que la ligne Pont-de-l'Arche - Etrépagny (en piteux état) fait actuellement l'objet d'une rénovation. Ca bouge pas mal pour le rail dans le secteur Seine-Maritime / Eure !
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1422
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar cisalpin » 27 Avr 2019 12:23

Je n'ai pas l'expertise pour démêler les responsabilités dans ce naufrage , mais tout cela est navrant et choquant alors qu'un marché existe ; dans le contexte environnemental actuel , et pour faire autre chose que des beaux discours , l' intervention de l'état pourrait s'avérer souhaitable ….
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 950
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar capelanbrest » 28 Avr 2019 19:29

cisalpin a écrit:Je n'ai pas l'expertise pour démêler les responsabilités dans ce naufrage , mais tout cela est navrant et choquant alors qu'un marché existe ; dans le contexte environnemental actuel , et pour faire autre chose que des beaux discours , l' intervention de l'état pourrait s'avérer souhaitable ….


Sauf que l’État, la SNCF, il souhaiterait vite ne plus entendre parler...sous sa forme actuelle ! (sauf pour encaisser les dividendes).
Donc rien n' attendre de ce côté là... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1927
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar class66220 » 29 Avr 2019 6:07

iznogood a écrit:Bonjour

La chute de Fret SNCF se poursuit…..
La fin de la liaison GV Perpignan St Charles-MIN de Rungis le 30 Juin prochain…. 8-) :roll:

https://www.lindependant.fr/2019/04/24/ ... 164632.php

La partie fret de la SNCF poursuit sa cure d’amaigrissement, voir le Figaro :

http://www.lefigaro.fr/societes/la-part ... t-20190426


Alors pour le "bananier" les wagons datent des années 70 et il faut donc les renouveler pour poursuivre la liaison. Aucun accord n'a été trouvé entre Fret SNCF et le client. Rouler à 140 coûte cher notamment à l'entretien.
Conducteur de trains chez DB Cargo
class66220
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 286
Inscription: 15 Sep 2012 15:56

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Aig » 29 Avr 2019 8:25

cisalpin a écrit:Je n'ai pas l'expertise pour démêler les responsabilités dans ce naufrage , mais tout cela est navrant et choquant alors qu'un marché existe ; dans le contexte environnemental actuel , et pour faire autre chose que des beaux discours , l' intervention de l'état pourrait s'avérer souhaitable ….

A vrai dire, le groupe SNCF souhaite se débarrasser de Fret SNCF mais pour ça, il faudrait que l'activité soit filialisée pour pouvoir être ensuite vendue. Mais jamais l'activité n'apparaitra comme présentable à des investisseurs (non rentable). Donc la vocation de Fret SNCF semble être de disparaitre en agonisant lentement. Le groupe SNCF continue et continuera quand même à faire un peu de transport ferroviaire de marchandises via d'autres filiales, notamment VFLI (ce n'est pas pris en considération dans l'article cité, me semble t'il). Il faut noter que VFLI est une des rares EF, avec Europorte, à se présenter comme rentable en France, pour le transport ferroviaire de marchandises, ce qui permet d'espérer sa pérennité. Le transport ferroviaire de marchandises n'étant pas un service public, la rentabilité est le seul critère faisant qu'une EF reste sur le marché. Si on veut inverser la tendance, il n'y a que 2 moyens : soit on subventionne le transport ferroviaire, soit on impose des règles de concurrence équitables entre le transport routier et le transport ferroviaire en tenant compte de tous les coûts externes et de la problématique environnementale. La première solution a déjà été utilisée sans donner d'excellents résultats (et en plus il n'y a pas d'argent public disponible), la seconde est rejetée par les lobbies et une partie de la population pas très sensible, à tort, aux problématiques de transport et d'environnement. Donc en attendant que la problématique environnementale s'impose aux lobbies (c'est pas demain, malheureusement, mais ça n'empêche pas d'agir sur ce terrain), il faut faire en sorte que des EF dynamiques et capables de ne pas perdre d'argent occupent le terrain.

Quant au renouvellement des wagons du Perpignan-Rungis, il est quand même étonnant que l'amortissement et donc le coût du matériel ne soit pas inclus dans le coût facturé au client. Si vraiment ce coût n'a pas été pris en compte, ce qui est quand même très étrange, il est anormal que ce problème soit découvert seulement au moment où le renouvellement du matériel s'avère nécessaire. Ce problème aurait dû être abordé bien avant. Cet évènement confirme bien que rien ne fonctionne correctement à Fret SNCF sans que le groupe SNCF en soit chagriné.

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1726
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Donostian » 29 Avr 2019 13:34

"soit on impose des règles de concurrence équitables entre le transport routier et le transport ferroviaire en tenant compte de tous les coûts externes et de la problématique environnementale"
Il n' y a rien à attendre des dirigeants français, tellement ils semblent à la botte des lobbies, mais peut être qu'on va être sauvés par l'Europe qui nous imposera les décisions que nous Français somment trop lâches, pour les mettre en œuvre ?
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 736
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar rail76 » 09 Mai 2019 16:25

Excellent reportage qui explique la politique écologique de faux culs de l'union européenne...

https://www.arte.tv/fr/videos/081593-00 ... e-camions/

Une chose sûre après avoir vu ce reportage c'est qu'on va droit dans le mur.

Il va vraiment falloir prendre un virage dans la politique européenne actuelle sinon on fonce droit dans le mur.

Il faut d'abord cibler les poids lourds et utilitaires étrangers. Ce sont les camions en transit qu'il faut avant tout taxer. Les entreprises de logistique de petites tailles ne doivent pas être taxer surtout que ce sont des emplois qui pourraient être supprimer après une telle décision. La stratégie ce serait comme le préconise ce reportage passé à la télé mardi soir de taxer les poids lourds dès qu'ils dépassent les 3,5 tonnes.

Quand j'avais proposé de supprimer purement et simplement le trafic routier en transit, certains défendaient qu'on allait avoir de la suppression d'emplois. Avec ce reportage j'espère qu'ils changeront d'avis parce que pour moi ce n'est pas un emploi mais c'est purement et simplement de l'exploitation de vivre dans 4m², ne pas pouvoir manger le midi etc...
On remarquera également que les conséquences du trafic de poids lourds sont payées par le contribuable.


Quand je vois Donald Trump climatosceptique et qu'un de ses ministres s'extasie de la fonte des glaces parce que les bateaux pourront passer plus vite je me dis qu'eux au moins ils sont logiques alors que nos politiques qui sont là depuis 30 ans à nous parler d'écologie sont vraiment illogiques !
rail76
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 65
Inscription: 23 Déc 2018 18:05

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar class66220 » 12 Mai 2019 6:05

Le renouvellement des 3 rames de wagons frigorifiques aptes à 140 km/h à l'achat, c'est 25 millions. Il est donc peu étonnant que ce soit difficile de trouver un accord sachant que ce sont des petits transporteurs et que ce sont des contrats de 1 à 2 ans.
Conducteur de trains chez DB Cargo
class66220
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 286
Inscription: 15 Sep 2012 15:56

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Aig » 12 Mai 2019 6:56

class66220 a écrit:Le renouvellement des 3 rames de wagons frigorifiques aptes à 140 km/h à l'achat, c'est 25 millions. Il est donc peu étonnant que ce soit difficile de trouver un accord sachant que ce sont des petits transporteurs et que ce sont des contrats de 1 à 2 ans.

Est-ce que du matériel multimodal apte à 120 km/h ne ferait pas l'affaire ?

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1726
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 12 Mai 2019 9:12

Bonjour,

Pour rebondir sur la suppression à venir du Perpignan-Rungis....
.... Des contrats de un à deux ans ? Pourquoi, après, on ne consomme plus de fruits et légumes ?
Class66220, tu n'es bien sûr pas ciblé, mais tu avoueras que lorsque les règles économiques s'opposent à cette forme de progrès qui viserait à mieux équilibrer le trafic rail-route, on est en droit d'espérer des évolutions de ce coté là...

Il n'est pas question de faire venir les chars russes à Paris, (selon une expression ancienne), mais ces règles économiques de concurrences sauvages, hors contexte général, déconnectées des enjeux qui les entourent, "commencent" à produire des effets préoccupants, du moins semble t il, à ceux de plus en plus nombreux et de plus en plus jeunes, qui doutent de l'avenir radieux qu'on leur prépare.
Hubert Reeves, le scientifique, ambassadeur de modes de développement bien différents, affirmait l'autre jour à la radio que ses conférences qu'il anime en milieux universitaire et scolaire, suivies en mode diversion voici quelques années, devenaient de plus en plus participatives et passionnées.

Et, si encore la prospérité (relative), du transport routier se manifestait par des conditions de travail enviables, mais, même pas !
Les tablées bruyantes et rigolades de nos restaurants routiers se sont tues. Des repas réchauffés dans la solitude pathétique d'une cabine, ou mieux, partagés à deux ou trois, sur un parking entre deux semis-remorques deviennent la règle : une des manifestations, certainement, qu'il faut vivre avec son temps ?
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar Aig » 12 Mai 2019 17:24

OCCITAN a écrit:Et, si encore la prospérité (relative), du transport routier se manifestait par des conditions de travail enviables, mais, même pas !

Plutôt qu'un paradoxe, il n'y aurait pas plutôt un lien de cause à effet ? ;-)
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1726
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar class66220 » 22 Mai 2019 8:52

OCCITAN a écrit:Bonjour,

Pour rebondir sur la suppression à venir du Perpignan-Rungis....
.... Des contrats de un à deux ans ? Pourquoi, après, on ne consomme plus de fruits et légumes ?
Class66220, tu n'es bien sûr pas ciblé, mais tu avoueras que lorsque les règles économiques s'opposent à cette forme de progrès qui viserait à mieux équilibrer le trafic rail-route, on est en droit d'espérer des évolutions de ce coté là...

Il n'est pas question de faire venir les chars russes à Paris, (selon une expression ancienne), mais ces règles économiques de concurrences sauvages, hors contexte général, déconnectées des enjeux qui les entourent, "commencent" à produire des effets préoccupants, du moins semble t il, à ceux de plus en plus nombreux et de plus en plus jeunes, qui doutent de l'avenir radieux qu'on leur prépare.
Hubert Reeves, le scientifique, ambassadeur de modes de développement bien différents, affirmait l'autre jour à la radio que ses conférences qu'il anime en milieux universitaire et scolaire, suivies en mode diversion voici quelques années, devenaient de plus en plus participatives et passionnées.

Et, si encore la prospérité (relative), du transport routier se manifestait par des conditions de travail enviables, mais, même pas !
Les tablées bruyantes et rigolades de nos restaurants routiers se sont tues. Des repas réchauffés dans la solitude pathétique d'une cabine, ou mieux, partagés à deux ou trois, sur un parking entre deux semis-remorques deviennent la règle : une des manifestations, certainement, qu'il faut vivre avec son temps ?


Ce sont des petits transporteurs perpignanais (Rey et Roca) qui utilisent le service. C'est un marché très spécifique pour des wagons tout autant spécifique puisqu'ils sont et frigorifiques et isothermes et aptes à 140 km/h. Au retour, le train était vide à la base puis désormais il y a des produits paletises de grande distribution qui descendent avec un arrêt à Montauban. Il roule à une vitesse moyenne de 100 km/h.
Dans la lettre ferroviaire, on apprend que Rey utilisait le service Chronofroid Avignon-Valenton avec des caisses à son nom. Chronofroid qui arrive à 3h30 à Valenton à 140 pour livraison par camion vers 4h30-5h à Rungis. N'oublions pas que la gare de Rungis à été rénovée par rapport à ces wagons et l'ancien terminal Novatrans qui aurait pu être utilisé comme voie de Debord pour des caisses mobiles va servir au futur terminal VIIA pour le Rungis Barcelone.
Le transport de fruits et légumes est très sensible au coût du transport qui joue sur le prix du consommateur. Et changer le mode de transport ferroviaire influerait sur la supply chain. La question de conteneurs frigo à été posée mais il faudrait pouvoir les ouvrir sur le côté comme les wagons actuels et la structure même du conteneur se verrait fragilisée. C'est la société Delcroix qui fabrique ces wagons de type I67 et en termes de capacité c'est une caisse mobile et demi.
Conducteur de trains chez DB Cargo
class66220
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 286
Inscription: 15 Sep 2012 15:56

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 16 Juil 2019 7:23

Bonjour,

On dirait bien que tous les symptômes d' une agonie "programmée" sont réunis.

Programmée, car voici des décennies que le trafic fruits et légumes ne correspond plus au modèle SNCF , totalement inadapté parait il.
D'ailleurs, surtout en France, on se demande bien à quel type de trafic le rail peut il encore s'adapter..?

Jusque dans les années 70, 80 peut être, des "marchandises-omnibus" collectaient les wagons dans les gares expéditrices, lesquels étaient rassemblés dans un établissement plus important pour en constituer un "messageries-express" vers Rungis par exemple.... ou vers le Moyen Orient, comme ce train complet de pommes du Tarn et Garonne, qui partait vers 18h de Toulouse.
D'autres circulations reliaient directement les gros marchés gare entre eux, comme ce Perpignan-Rungis.

Bien que certains convois furent calibrés pour atteindre les 120, 140, voire 160 km/h, des contraintes économiques multiples eurent raison successivement de toutes ces formules.

Sur le fond, c'est bien dommage tant les convois de camions ne dégagent que peu d'atouts, tant au niveau énergétique, environnemental, et jusque même sous l'aspect "conduite", où deux agents suffisent pour monter un train de 1200 t. de Perpi à Paris.

Dans la forme, je n'insisterai guère, tant, la fiabilité de l'acheminement par rail semble bien aléatoire.
Si l'on en juge par le fait qu'il soit quasiment impossible de faire rouler à l'heure les deux pauvres trains couchettes qui résistent encore, je pense aussi qu'il vaut mieux, à ce niveau ce carence....choisir la route !

Objectif atteint : ça roule "bitume"!
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar gilles74 » 16 Juil 2019 7:29

Donc on en revient toujours à un sabotage programmé du transport ferroviaire! J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, je ne vois pas d'autres raisons logiques.
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 445
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 16 Juil 2019 8:27

.... Je ne sais pas si c'est du sabotage, mais d'une certaine façon, le constat que notre modèle économique ne prospère qu'en négligeant la notion de gaspillage. La route en termes incontournables et rendue indispensable, est devenue un excellent vecteur de ces abus. (J'ai bien dit abus).

Quelques voix tentent d'infléchir les façons de se développer....

Beaucoup, pour re-cibler sur l'abandon total du train de primeurs, se disent que quelques camions de plus ou de moins sur une autoroute ne changera pas la face du monde, tout comme chacun, au niveau individuel, estime ses actes infimes au niveau des enjeux.
Evidemment, parfaitement conscient, je ne me soustrais nullement de ce jugement.... Tous mes actes de consommation ne sont pas conformes à mes idées, malgré quelques efforts pour résister aux dérives ..!
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 16 Juil 2019 13:10

Et que penser de ces wagons dont la durée de vie avoisinne les 40 ans, lorsque la richesse immédiate se nourrit d'un renouvellement incessant de ses produits ?
Un camion affecté régulièrement entre la Catalogne et l'Ile de France, sur du primeur, ne dure pas si longtemps...

Sans être pessimiste, bien au contraire, on sent bien que ce modèle qui fit florès lors des trentes glorieuses, va se heurter à des réalités impérieuses..
Quoi qu'il en soit, on ne voit pas comment ce type de société resterait plus figé que les précédentes....
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar gilles74 » 18 Juil 2019 4:06

https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html

Donc, le train de primeurs serait "suspendu" jusqu'au mois de novembre? Annonce faite le jour de la nomination de madame Borne au ministère de l'écologie, et qui gardera aussi la casquette des transports!
C'est de la com' imparable, je dirais en langage plus cru, un majeur pointé vers le haut envers ceux qui croient encore aux vertus de la défense de l'environnement!..... Remarquez que l'ancien ministre communiquait sur ses voyages en TGV entre Paris et Nantes, pendant que son chauffeur roulait depuis Paris pour le récupérer à la gare d'arrivée....
Dans quel "nouveau monde" vit-on?

La phrase la plus drôle de l'article montrant bien l'intérêt pour le transport ferroviaire au ministère des transports: " « Nous avons découvert avec surprise le sujet à ce moment-là », raconte-t-on au ministère des transports ".

La question du retour des wagons en charge est une des clés, mais il ne faut pas oublier que ce train a acheminé jusqu'à la suspension du service, les fourgons porte-autos Paris Perpignan, comme le montre une photo en page 4 du numéro 100 de Ferrovissime! Et ça ne coûtait presque rien, cet acheminement supplémentaire, au contraire!!!!
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 445
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 18 Juil 2019 7:59

...Gilles74, je crains qu'"Ils" ne semblent pas dans cette logique.
Quoi qu'il en soit, il n'y a plus un chat "nulle part" sur le terrain, pour différer une rame, ou assurer une manoeuvre, alors....
Au delà de ce train Perpignan-Rungis, c'est une politique générale du transport des marchandises qu'il serait nécessaire de mettre en place, et là, je me demande si les moyens (humains, logistiques, et d'infrastructures), existent encore...

De plus, les intérêts propres de l'entreprise ferroviaire telle qu'elle est gérée, s'opposent aux développements plus harmonieux qu'appellent les problèmes à venir....autant dire que les évolutions ne se feront pas naturellement..

Au passage, c'est la même chose au niveau de la gestion de l'énergie d'un Pays, dont les intérêts propres sont souvent en contradiction avec les objectifs de meilleure santé de la planète et surtout de ses occupants.. .
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar gilles74 » 30 Juil 2019 16:30

"les wagons seront gardés en toute sécurité"...... faut en rire?
C'est le plus grand scandale du transport ferroviaire de marchandises ( ou le plus visible? ) depuis bien longtemps. La suite? On ne va pas tarder à voir le faisceau de Rungis condamné, les aiguilles d'entrées mises hors service, puis la récupération des surfaces pour être bien sur qu'un retour en arrière n'est plus possible. Pendant ce temps, on vient de bouffer le capital planétaire depuis hier jusqu'à la fin de l'année!
Bravo les "responsables" politiques, qui devraient tenir tête aux lobbys au nom de l'intérêt général!
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 445
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar cisalpin » 31 Juil 2019 6:06

on ne peut être que perplexe devant la brutale suppression de ce train de primeurs ;
le remplacement d'une rame de wagons vieillissants s'anticipe des années auparavant , d'autant plus quand on constate l'inertie qui règne au sein des chemins de fer ;
et pourquoi ces wagons qui assuraient parfaitement tant bien que mal leur missions il y a quelques semaines sont du jour au lendemain inaptes à tout service et garés sans attendre une solution de remplacement ;
tout ceci dénote l'incurie , l'incompétence , le manque d'intêret de la sncf et de son ministère de tutelle , qui peut être espéraient une suppression de ce train 'en douceur ' sans faire de vague médiatique ;
les propos lénifiants de la ministre ne rassurent pas ;
quand aux syndicats tout un coup indignés par cette suppression , peut être devraient ils se poser quelques questions sur leur attitude antérieures ...
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 950
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Débat] Le coup de grâce pour le fret ferroviaire ?

Messagepar OCCITAN » 31 Juil 2019 8:05

Bonjour,

... Et dans tout ça.... les entreprises privées dont certains attendaient beaucoup, elles ne paraissent pas devoir rapidement jeter leur dévolu sur ce trafic, pour des raisons certainement très objectives, donc irréprochables..
Comme quoi, ceux qui en espèraient des mille et des cents, constatent, comme ceux qui étaient plus réservés, que si ça peut marcher du feu de dieu à l'étranger, en France, ça végète....

A part ces fichus wagons, au niveau des moyens, elles disposent pourtant de tout le reste, me semble-t-il pour se lancer... ?.

Globalement, symbôliquement, et pratiquement, s'il devient impossible de faire circuler quelques trains de denrées périssables (au pluriel pour rentabiliser les moyens mis en oeuvre), entre deux plates-formes prévues à cet effet, et ce, malgré certains arguments physiques favorables, quel avenir se prépare-t-on ?

A ce rythme là, le doublement des autoroutes est pour demain, (certaines voies ferrées étant quasi-inutilisées), les voeux pieux d'économie énergétique peuvent cesser sans état d'âme, les espaces devenus si contraints seront payants, voire interdits, bref, et j'en passe....la liste est longue...

D'ailleurs, je serais curieux, quand bien même, ce ne serait pas l'unique paramètre à considérer, quelle différence d'énergie consommée existe-t-il, sous des conditions de durée comparable, entre le rail et la route aux 1000 t. de fruits et légumes transportées sur 1000 km ?

Vous l'avez compris, c'est le genre de truc qui me rendrait pessimiste....les effets de l'âge vraisemblablement....
Mais en ce qui me concerne, il ne se situe pas à la même extrémité que celui des jeunes, qui, pour les mêmes raisons, commencent à réagir au point d'indisposer les politiques....
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1092
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], BUS TPG, Clem, david62, Google [Bot], Majestic-12 [Bot], MSN [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia