[Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar trambus » 25 Sep 2017 17:37

Bonsoir,
Finalisation mardi du rapprochement
Siemens/Alstom.
Siemens sera majoritaire.
Annonce officielle mercredi.
A+
trambus
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 25
Inscription: 27 Jan 2017 16:43

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar trambus » 25 Sep 2017 17:41

trambus
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 25
Inscription: 27 Jan 2017 16:43

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar greg59 » 25 Sep 2017 18:51

Je me demande si Alstom à long terme ne sera pas le dindon de la farce ?
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 7736
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar Arnaud68800 » 26 Sep 2017 20:37

izgood a écrit:Bonjour

Mariage Alstom-Siemens : «C'est l'Allemagne qui rachète la France», lance Wauquiez,... :roll: 8-) .. voir Le Parisien !
http://www.leparisien.fr/economie/tgv-l ... 287309.php


Wauquiez oublie qu'il y a peu, dans un autre secteur de l'industrie des transports, c'est la France qui a racheté l'Allemagne... :roll:
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1891
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar sanglier08 » 28 Sep 2017 7:54

Arnaud68800 a écrit:
izgood a écrit:Bonjour

Mariage Alstom-Siemens : «C'est l'Allemagne qui rachète la France», lance Wauquiez,... :roll: 8-) .. voir Le Parisien !
http://www.leparisien.fr/economie/tgv-l ... 287309.php


Wauquiez oublie qu'il y a peu, dans un autre secteur de l'industrie des transports, c'est la France qui a racheté l'Allemagne... :roll:


???
Opel, juste un canard boiteux américain, accord qui garantit le maintien de l'emploi chez Opel (mais rien du côté PSA).
sanglier08
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 790
Inscription: 07 Sep 2012 9:27

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar Jojo » 14 Nov 2017 14:37

Il y a des gens qui n'ont pas bien compris ce que "fusion" veut dire...
Siemens lance le développement d'une propulsion par piles à combustible, alors qu'Alstom en a déjà une opérationnelle et commercialisée !
http://www.railjournal.com/index.php/ro ... hannel=529
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4188
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar trambus » 27 Nov 2017 19:10

Bonsoir,
Skoda restera tchèque et ne deviendra pas chinois:
Le groupe PPF, un groupe d'affaires tchèques
rachète le constructeur ferroviaire éponyme
Skoda alors que CRRC le géant ferroviaire
chinois était candidat à cette acquisition.
Skoda avait repris il y a quelques mois le
constructeur finlandais Transtec.
Siemens et EPH (un groupe tchèque de transport et logistique) étaient aussi sur les rangs pour reprendre Skoda qui restera donc pour le moment européen.....
trambus
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 25
Inscription: 27 Jan 2017 16:43

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar capelanbrest » 27 Nov 2017 20:06

trambus a écrit:Bonsoir,
Skoda restera tchèque et ne deviendra pas chinois:
Le groupe PPF, un groupe d'affaires tchèques
rachète le constructeur ferroviaire éponyme
Skoda alors que CRRC le géant ferroviaire
chinois était candidat à cette acquisition.
Skoda avait repris il y a quelques mois le
constructeur finlandais Transtec.
Siemens et EPH (un groupe tchèque de transport et logistique) étaient aussi sur les rangs pour reprendre Skoda qui restera donc pour le moment européen.....


Aujourd'hui peut être mais demain ?
Bien malin qui peut en présager....
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1928
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar 15063 » 28 Nov 2017 9:45

PPF est tchèque, mais d'où viennent ses capitaux ? Avec l'obscurité actuelle des transactions financières, difficile d'y voir clair. Sans aucune preuve, on peut juste remarquer que la Russie n'aurait pas forcément intérêt à voir la production ferroviaire européenne partagée entre les allemands et les chinois.
Quelle est la situation actuelle ?
- Bombardier déjà pas très en forme désormais en opposition directe avec Siemens sur ses deux marchés principaux, la France et l'Allemagne. Soit Bombardier continue à rester isolé, soit il faudra envisager un rachat par CAF ou Stadler. En termes purement industriel, la solution suisse serait plus adéquate car Bombardier apporterait des gammes de produits qui manquent chez Stadler. Et une amélioration de la qualité des produits Bombardier sous la direction suisse ne pourrait que lui être favorable. Par contre, Bombardier et CAF sont en concurrence directe.
- Les ou plutôt le chinois qui tente de faire son marché parmi les entreprises d'Europe orientale qui ne se portent pas si mal mais sont trop petites pour accéder aux gros marchés. Chinois qui pourraient se voir concurrencés dans la course au rachat par leurs ennemis asiatiques, les japonais. Se méfier de Hitachi qui pourrait tenter un gros coup, le rachat de CAF (Hitachi connait le marché espagnol)... ou Bombardier.
Autant les gouvernements seraient obligés de s'opposer aux ambitions chinoises synonymes des délocalisations autant ils accueilleraient d'un bon œil les solutions japonaises. Car les japonais veulent produire sur place même si le résultat n'est pas si favorable en pratique : l'Europe ne conserve que l'assemblage et la grosse métallurgie. L’ingénierie partirait au Japon où seraient aussi produits les composants électroniques les plus coûteux.
- Général Electric souhaite vendre sa branche ferroviaire. Certes, il ne produit pas en Europe, mais celui qui rachèterait GE aurait un impact mondial. Pour l'instant, on voit mal Trump laisser un fleuron national tomber dans des mains étrangères, surtout asiatiques mais Trump ne sera pas éternel et le congrès républicain pourrait choisir la sauvegarde de l'emploi quel qu'en soit le prix.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1424
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar chris2002 » 28 Nov 2017 12:15

15063 a écrit: n'aurait pas forcément intérêt à voir la production ferroviaire européenne partagée entre les allemands et les chinois.
Quelle est la situation actuelle ?
- Bombardier déjà pas très en forme désormais en opposition directe avec Siemens sur ses deux marchés principaux, la France et l'Allemagne. Soit Bombardier continue à rester isolé, soit il faudra envisager un rachat par CAF ou Stadler. En termes purement industriel, la solution suisse serait plus adéquate car Bombardier apporterait des gammes de produits qui manquent chez Stadler. Et une amélioration de la qualité des produits Bombardier sous la direction suisse ne pourrait que lui être favorable. Par contre, Bombardier et CAF sont en concurrence directe.


Bombardier n'est pas qu'une entreprise européenne, c'est aussi un constructeur assez important en Amérique du Nord. Pas sûr que les canadiens acceptent de laisser partir la branche américaine à une entreprise européenne. De plus, en Europe Bombardier reste quand même un poids lourd, qui produit bien plus que Stadler ou CAF. De fait je ne suis pas sûr que l'un et l'autre ait les reins assez solides pour racheter la division européenne de Bombardier, car cela équivaudrait probablement à doubler voir tripler de taille, en l'espace de peu de temps...
Et même pour Stadler, racheter Bombardier risquerait de créer pas mal de doublons. En Suisse l'usine de Villeneuve (Bombardier) serait très probablement sacrifiée (Bombardier est le seul constructeur, hormis Stadler, a encore assembler des trains en Suisse*), en Allemagne Stadler et Bombardier sont en concurrence sur le marché régional/interrégional (rames 1N et 2N).
Sans compter que les 2 gros domaines (locomotives électriques et rames à grande vitesse V300 et plus) où Stadler est absent pourraient très bien être développés à partir de produits existants. Les locomotives électriques à partir des modèles Eurodual produits en Espagne et les rames à grande vitesse à partir des rames SMILE V250 dont le développement semble se dérouler sans trop de problèmes. A la différence d'ailleurs des rames Twindexx Swiss Express de Bombardier qui sont entrain d'exploser des records de retard (début 2017, les premiers Twindexx devaient entrer en service au changement horaire de décembre 2017. Aux dernières nouvelles, les premières rames devraient commencer leur service commercial dans l'année 2018, de manière progressive, avec une pleine utilisation dès le changement d'horaire 2018). D'ailleurs, au rythme où ils sont partis, ils vont réussir à faire encore pire qu'Alstom avec les ETR-610, dont la mise en service avait aussi été laborieuse et même vont bien finir par être coiffé au poteau par Stadler avec son EC250 (qui doit lui être mis en service dès fin 2019 sur l'axe Zurich-Milan), qui pourtant a été commandé 4 ans après, et qui n'avait aucune expérience dans le domaine de la grande vitesse...

A vrai dire, si Stadler devait fusionner avec une autre entreprise, cela serait probablement plus avec Talgo. Talgo offrant vraiment une forte complémentarité avec Stadler puisque leur produit phare (rames articulées à grande vitesse) est justement le domaine où Stadler est peu présent, et même si Stadler possède déjà des usines en Espagne avec le rachat de Vossloh Espagne, les gammes de Stadler Espagne et Talgo restent très complémentaires (d'un coté on a une usine qui produit des locomotives et des trams, de l'autre une usine qui produit des rames GV). De plus, il s'agit de relativement petites entreprises, donc la digestion de "Talgo" par Stadler ne poserait à mon avis pas trop de soucis (alors que si Stadler mange Bombardier Europe, l'ancienne entité Bombardier sera probablement bien plus importante que l'entité Stadler, ce qui risque de poser des problèmes à Stadler...).


*d'ailleurs, si on met de coté les 25 rames ETR-610 d'Alstom et les 61 rames RABe 514 de Siemens, cela voudrait dire que l'ensemble du matériel passager à voie normale livré ces 15 dernières années aux compagnies ferroviaires suisses serait de manufacture Stadler. Seuls les domaines des locomotives (fret ou de manoeuvre) seraient encore partagés entre plusieurs constructeurs, mais seul Stadler aurait encore la capacité de produire du matériel en Suisse...
chris2002
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1899
Inscription: 07 Juin 2010 15:20
Localisation: Suisse Romande

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar 15063 » 05 Déc 2017 8:01

La E-68000 est une fabrication sous licence Rotem. Une locomotive est un peu plus compliquée qu'un réfrigérateur et la générosité des multinationales assez limitée. Celle qui vend la chaine de traction se sert de la Turquie pour avoir un pied en Europe. En ce qui concerne la mécanique, les turcs savent faire : ils exportent bien des autocars.
Un petit pays qui voudrait donner l'illusion de relancer sa production ferroviaire nationale peut le faire dès lors qu'il s'agit d'une série de 20 machines : vous prenez un atelier de réparation ferroviaire ou un constructeur qui a connu son heure de gloire il y a 50 ans, achetez les bogies et la chaine de traction d'une machine connue et montez dessus une caisse "maison" : vous obtenez la machine "nationale" à exposer à Innotrans. Pour peu que vous adoptiez un look agressif de voiture sportive (ce qui ne semble pas le cas de la E-68000) et la machine sera dans toutes les revues d'Europe.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1424
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar 15063 » 05 Déc 2017 9:18

80 machines commandées par les TCDD dont 72 fabriquées chez Tülomsas en Turquie. L'article de wikipédia signale un financement par la banque islamique de développement, autrement dit les pays du Golfe. Je ne vois pas trop où seraient les autres débouchés pour cette machine, mis à part une version à écartement russe qui pourrait convenir aux pays d'Asie centrale, actuellement en contrat avec Alstom.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1424
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar Jojo » 05 Déc 2017 9:24

izgood a écrit:Bonjour

500 locomotives par an, c'est beaucoup pour une petite production pour le marché local...ce n'est pas la même échelle.... :roll:

Une grosse production pour le marché local ? :lol:
La Turquie n'est pas un petit pays. :beammeup:
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4188
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar chris2002 » 29 Jan 2018 11:31

Suite aux déboires des rames Twindexx Swiss Express CFF, Bombardier envisage de vendre son usine allemande de Görlitz, d'où sont sortis une bonne partie des voitures Dosto de ces 60 dernières années, et certaines parties des rames Twindexx Swiss Express.

http://www.20min.ch/ro/economie/news...s-CFF-16440738

De plus, avec tous les déboires rencontrés, il n'est pas sûr que les CFF décident de commander d'autres rames (59 rames ont été commandée, 62 seront livrées (3 gratuites), mais une centaine d'autre était en option), et si c'est le cas, cela risque d'attendre que ceux-ci soient sûrs de la fiabilité des rames Bombardier...
chris2002
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1899
Inscription: 07 Juin 2010 15:20
Localisation: Suisse Romande

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar greg59 » 06 Fév 2019 18:22

Alstom et Siemens, la fusion ne verra pas le jour !
https://www.francetvinfo.fr/economie/en ... 77517.html

Je me pose la question s'il ne faut pas mettre ensemble les constructeurs européens ferroviaire, TALGO, CAF, Alstom, Siemens, et les constructeurs de l'Est (Skoda, PESA, etc...), faire une méga alliance comme Nissan et Renault, ou fusion partielle tout en gardant la concurrence entre elle au sein de l'UE et d'être une force à l'export pour faire face à CRRC ? ;)
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 7736
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar Still76 » 11 Avr 2019 18:22

Bonjour,

ce mois-ci, c'est Conflits, revue de géopolitique, qui revient sur la fusion ratée entre les deux constructeurs Alstom et Siemens dans son numéro 21 : https://www.revueconflits.com/une-autre-europe-editorial-du-n21/

L'article lance également un pavé dans la mare sur la question du TGV responsable du déclin des petites lignes, en expliquant toutes les raisons qu'il y a de penser l'inverse.
En France, on a du pétrole sur les plages mais on a toujours des idées
Still76
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 415
Inscription: 15 Fév 2005 12:45
Localisation: Rouen (76)

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar kyah117 » 12 Sep 2019 15:00

Waouw, ils n'en ont pas marre de faire le copié/collé du même discours à chaque fois qu'ils perdent un marché ?
http://www.tc-alsace.eu/
Site et forum sur les transports alternatifs en Alsace
Avatar de l’utilisateur
kyah117
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1276
Inscription: 17 Avr 2005 10:29
Localisation: Strasbourg

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar tram44 » 12 Sep 2019 17:12

et surtout qu'apères ce marché ils risquent toujours de fermer la boîte...
tram44
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 109
Inscription: 05 Sep 2010 19:12

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar kyah117 » 12 Sep 2019 17:29

L'entreprise se porte très bien, c'est simplement un choix au niveau du nombre et de la spécialisation de ses sites industriels.
http://www.tc-alsace.eu/
Site et forum sur les transports alternatifs en Alsace
Avatar de l’utilisateur
kyah117
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1276
Inscription: 17 Avr 2005 10:29
Localisation: Strasbourg

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar leplessis » 13 Sep 2019 8:59

N'empêche que ce serait pas mal de sortir du sempiternel duo Alstom/Bombardier...
leplessis
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 84
Inscription: 05 Fév 2018 18:14

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar capelanbrest » 13 Sep 2019 12:34

kyah117 a écrit:L'entreprise se porte très bien, c'est simplement un choix au niveau du nombre et de la spécialisation de ses sites industriels.


Exactement !
et ça n'est pas parce que l'entreprise gagne ou perd un marché, qu'elle ne licenciera pas.
Tout cela de nos jours c 'est de la légende urbaine.
L'entreprise peut même choisir de ne pas répondre totalement à un appel d'offre, si elle s'aperçoit qu'au vu de sa stratégie, la commande en question ne lui rapportera pas ce qu'elle souhaite ou lui imposera au contraire d'embaucher...
Embaucher ou pas Alstom, s'en fiche éperdument...ce qui compte c 'est le résultat pour rémunérer les actionnaires....tout le reste, c 'est de la prose voir de la com....
Après ça permet également aux politiques de dire qu'ils vont se saisir de l'affaire.....avec les résultats que l'on connait. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1928
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar greg59 » 24 Oct 2019 19:26

La société ACC en Auvergne est placé en redressement judiciaire, et il set fort probable qu'il sera repris par un géant du secteur ferroviaire :
https://www.lamontagne.fr/clermont-ferr ... _13659039/
https://www.lesechos.fr/pme-regions/auv ... el-1142664

L'entreprise a pas mal de boulot, notamment sur la rénovation des Métros et RER Parisiens ;)
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 7736
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar 15063 » 27 Oct 2019 10:55

Stadler et CAF montrent que des sociétés de taille moyenne peuvent être créatives et réactives sur le marché très concurrentiel du transport régional et urbain.

Je vais donc émettre une idée qui fera grincer quelques dents au sud de l'Alsace : changer de place De Dietrich dans l'organigramme Alstom de manière à recréer une marque De Dietrich Ferroviaire disposant d'une large autonomie avec une politique commerciale orientée sur la qualité et la connaissance des marchés français et allemands. Alstom deviendrait une sorte de holding. DDF serait évidemment à Reichshoffen et partagerait le site de la Rochelle avec la société qui fabrique les TGV et les trains nationaux.

L'idée est aussi d'anticiper les difficultés du groupe Bombardier et de positionner DDF sur le rachat des sites de Crespin et de Bruges.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1424
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar chris2002 » 27 Oct 2019 17:42

15063 a écrit:Stadler et CAF montrent que des sociétés de taille moyenne peuvent être créatives et réactives sur le marché très concurrentiel du transport régional et urbain.


Stadler essaie de s'agrandir justement pour pouvoir rester compétitif sur le long terme. D'où l'achat de Vossloh Espagne, d'où le développement aux USA, en Europe de l'Est, en Angleterre, etc.
chris2002
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1899
Inscription: 07 Juin 2010 15:20
Localisation: Suisse Romande

Re: [Industrie] Consolidation des constructeurs ferroviaires européens

Messagepar Stifff38 » 30 Oct 2019 12:37

Les repreneurs des ACC devraient être dévoilés d'ici ce soir.
"La voiture intelligente roulera sans conducteur. Le conducteur intelligent roulera sans voiture..." (Philippe Geluck)
Avatar de l’utilisateur
Stifff38
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1702
Inscription: 16 Juin 2009 12:52
Localisation: Paris / Grenoble

Précédente

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], ginko 25, Google [Bot], Penel42, TheDriverBus37


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia