[Code de la Route] Une timide avancée pour les piétons

A pied, à cheval ou à vélo..le Forum du Code de la Rue, des pédibus ou des vélos..

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

[Code de la Route] Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 01 Déc 2010 22:24

Bonjour,

Pour ceux qui comme moi utilisent les TC et la marche à pied dans nos déplacements, je vous signale que le décret n° 2010-1390 du 12 novembre 2010 a introduit une petite nouveauté en faveur des piétons. En effet le nouveau code de la route stipule désormais au R415-11 :
"Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s'arrêtant, au piéton s'engageant régulièrement dans la traversée d'une chaussée ou manifestant clairement l'intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre."

La notion de manifester clairement une intention est en effet très nouvelle et doit conduire - normalement - les automobilistes à s'arrêter lorsqu'ils voient un piéton qui, par son attitude, démontre sa volonté de traverser.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar simbac » 11 Déc 2010 13:11

Autant je trouve ca bien pour les piétons, autant la répression pour l'automobiliste est un peu exagéré (4 points et 135 euros) surtout si on considère qu'il s'agit là d'une interprétation et non d'un fait (pas comme le franchissement d'une ligne ontinue, ici le policier pourra avoir son inteprétation et l'automobiliste aussi...). En revanche il me semble que le piéton a toujours l'obligation d'aller emprunter un passage piéton si il y en a un à moins de 50 mètre...
Avatar de l’utilisateur
simbac
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 741
Inscription: 13 Fév 2005 19:18
Localisation: Besançon et Lyon

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Sylvain » 11 Déc 2010 15:48

Sauf que la sanction n'a pas changé, c'est 135€ et -4 pts depuis très longtemps (au moins depuis le passage à l'euro :mrgreen: ).
On a entendu beaucoup de débilités sur ce décret modifiant le Code de la route. Or, presque rien n'a changé hormis ce qu'a souligné François dans son message, et la mention "au besoin en s'arrêtant".
Donc à part ça, oui, le piéton est toujours tenu d'emprunter un passage piéton s'il en existe à moins de 50m, il est toujours tenu de traverser en tentant compte de la distance et la vitesse des véhicules. Et les conducteurs sont toujours tenus de céder la priorité au piéton (régulièrement engagé ou -et c'est la nouveauté- manifestant clairement l'intention de le faire), et ce même en dehors d'un passage piéton (s'il n'y en a pas à moins de 50m comme on l'a vu).

Mais beaucoup semblent avoir découvert que le piéton avait déjà ces droits et devoirs. D'où une foultitude d'articles dans les médias (surtout internet) erronés, et des commentaires d'internautes scandalisés. Alors que ce sur quoi ils se scandalisent est en vigueur depuis la nuit des temps.
Moi ça m'a quand même bien fait sourire :twisted: . Même si j'ai du l'expliquer plein de fois.
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11036
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 11 Déc 2010 17:04

Le code de la route a toujours visé à protéger les usagers les plus vulnérables. Si la notion de manifester son intention de traverser est peut être difficile à appréhender, elle est aussi là pour que ce ne soit pas au piéton de s'arrêter (dans l'idéal) s'il veut traverser mais bien à l'automobiliste d'être attentif. Ainsi, dans le doute, arrêtes toi (peut être le futur slogan de la prévention routière :mrgreen: ). Ce n'est pas une avancée phénoménale, mais c'est toujours cela de pris sur la voiture. L’évolution des mentalités est lente mais fait son chemin, y compris chez le législateur.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar simbac » 12 Déc 2010 13:34

Oui il est vrai que la sanction n'a pas changée, mais le fait de réprimer de la même façon le conducteur qui ne laisse pas passer un piéton qui est déja engagé, d'un conducteur qui n'aurait pas laissé passer un piéton qui aurait manifester son intention de traverser est pour le moins choquant. Jusque là on réprimait l'intention lorsqu'il s'agissait du conducteur (ou du délinquant de manière générale). Si désormais on se met à réprimer la personne qui n'a pas su déceler une intention chez autrui ça devient n'importe quoi, qui plus est quand la sanction demeure sévère. De plus sur le fond je ne pense pas que faire du piéton le roi de la route avec des privilèges soit la bonne solution (même si on en est loin mais on s'en approche), mais bon cela reste mon opinion personnelle.
Avatar de l’utilisateur
simbac
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 741
Inscription: 13 Fév 2005 19:18
Localisation: Besançon et Lyon

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 12 Déc 2010 15:59

simbac a écrit:mais le fait de réprimer de la même façon le conducteur qui ne laisse pas passer un piéton qui est déja engagé, d'un conducteur qui n'aurait pas laissé passer un piéton qui aurait manifester son intention de traverser est pour le moins choquant


Et renverser un piéton parce que le conducteur n'a pas souhaité s’arrêter ce n’est pas choquant ? Alors anticiper les accidents par une sanction, c'est toujours cela de pris.

simbac a écrit:Si désormais on se met à réprimer la personne qui n'a pas su déceler une intention chez autrui ça devient n'importe quoi


Non, l'idée est bien une circulation pacifiée, c'est à dire que l'automobiliste DOIT faire attention. Si en plus ça l'oblige à réduire sa vitesse c'est pas si mal... Désolé simbac, mais la voiture reine des villes c'est fini depuis quelque temps ;)
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar simbac » 12 Déc 2010 17:32

J'étais sur de ta réaction, je ne suis pas un pro voiture, bien au contraire. Pour moi sur la route ou dans la rue tout le monde doit être au même niveau, alors certes le piéton est plus fragile que l'automobiliste et bien qu'il faut le protéger mais il ne convient pas de le sur protéger. Pour moi un piéton n'a pas à traverser où il veut quand il veut, comme un automobiliste ne circule pas sur la chaussé comme il veut. Obliger un piéton à traverse sur un passage piéton c'est bien mais l'obliger à traverser la chaussée que si les conditions de sécurité sont réunies c'est mieux.
Et renverser un piéton parce que le conducteur n'a pas souhaité s’arrêter ce n’est pas choquant ? Alors anticiper les accidents par une sanction, c'est toujours cela de pris.


C'est un raisonnement par l'absurde ça :D . Une voiture qui finit dans le fossé pour éviter un piéton qui traverse n'importe comment c'est pas mieux...

Ce qui a tué sur la route c'est le sentiment d'impunité des automobilistes, si on donne ce même sentiment aux piétons je doute que l'objectif de départ ne soit pas réussi... Crois moi de par mon parcours j'ai pu voir de plus en plus de piétons se croire les rois de la route ce qui se relève aussi dangereux. Sur la route il n'y a aucun roi ou reine juste des personnes qui partage un même espace.

Je persiste à dire néanmoins qu'il est impossible de sanstionner une intention d'autrui, ce n'est pas un fait. Ne pas s'arreter à un stop c'est un fait, dépasser la vitesse autorisée c'est un fait, mais savoir si le piéton veut ou non traverser... je pense que toute personne qui conduit pourra un jour se faire sanctionné sous ce prétexte.
Avatar de l’utilisateur
simbac
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 741
Inscription: 13 Fév 2005 19:18
Localisation: Besançon et Lyon

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 12 Déc 2010 20:42

simbac a écrit:J'étais sur de ta réaction


Moi la tienne je ne la comprends pas. Mais tu es libre de penser ce que tu veux, l'essentiel c'est que cette réaction ne soit plus majoritaire chez le législateur.

simbac a écrit:Je persiste à dire néanmoins qu'il est impossible de sanstionner une intention d'autrui, ce n'est pas un fait


Là nous sommes bien d'accord, il y a interprétation possible. Mais cela doit nécessiter à ce que le conducteur soit attentif et n'hésite pas à s'arrêter quand il y a un piéton qui le regarde au bord d'un trottoir de passage piéton ou fait un pas en avant par exemple.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 19 Déc 2010 22:07

Je pencherai pour la position de simbac : en "autorisant" les piétons à faire un peu n'importe quoi (c'est l'impression que me donne cet article), on va à l'encontre de la sécurité de tous.

Un exemple qui me vient à l'esprit : si le premier automobiliste qui arrive voit le piéton qui a l'intention de traverser et s'arrête pour le laisser passer, il n'est pas certain que l'automobiliste derrière puisse avoir la même analyse de la situation (puisqu'il ne voit pas forcément ce qui se passe devant) et soit surpris par le freinage (a priori peu justifié en pleine chaussée en absence d'intersection ou autre) : les risques d'accident sont accrus.

On déresponsabilise les piétons en leur "autorisant" des comportements qui peuvent les mettre en danger : je ne pense pas que c'est ainsi que l'on va améliorer les choses... Il y a un code de la route pour les automobilistes, prévu pour optimiser la sécurité de tous, avec des règles de vitesses, de priorités, etc. Les croisement de flux, notamment avec les usagers plus fragiles commes les cyclistes et les piétons doivent eux aussi être sécurisés notamment au niveau des passages protégés. Ce n'est pas en autorisant tout et surtout n'importe quoi que la sécurité va s'améliorer.

Ou bien nos chers décideurs trouvent que les statistiques des piétons écrasés sont trop bonnes ces derniers temps et ils veulent inverser la tendance ? :roll:
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 19 Déc 2010 22:31

Christobal a écrit:Un exemple qui me vient à l'esprit : si le premier automobiliste qui arrive voit le piéton qui a l'intention de traverser et s'arrête pour le laisser passer, il n'est pas certain que l'automobiliste derrière puisse avoir la même analyse de la situation (puisqu'il ne voit pas forcément ce qui se passe devant) et soit surpris par le freinage (a priori peu justifié en pleine chaussée en absence d'intersection ou autre) : les risques d'accident sont accrus.


Moi aussi un exemple me vient à l'esprit et souvent vu : "Mais M l'agent, j'ai du passer au rouge car si non la voiture derrière me serait rentrée dedans" :han:
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Sylvain » 20 Déc 2010 8:33

Christobal a écrit:Un exemple qui me vient à l'esprit : si le premier automobiliste qui arrive voit le piéton qui a l'intention de traverser et s'arrête pour le laisser passer, il n'est pas certain que l'automobiliste derrière puisse avoir la même analyse de la situation (puisqu'il ne voit pas forcément ce qui se passe devant) et soit surpris par le freinage (a priori peu justifié en pleine chaussée en absence d'intersection ou autre) : les risques d'accident sont accrus.
 Contre ça, il existe une règle du Code de la route avec la notion de distance de sécurité entre les véhicules. Négliger ça, c'est déresponsabiliser les conducteurs, qui doivent intégrer le fait que la route n'est pas forcément dégagée et sans surprise pour lui.

Ou bien nos chers décideurs trouvent que les statistiques des piétons écrasés sont trop bonnes ces derniers temps et ils veulent inverser la tendance ? :roll:

Outre le fait que le passage piéton ne protège en rien le piéton, je trouve au contraire que cette nouvelle formulation de l'article du Code de la route va dans le sens de la sécurité, puisqu'il n'oblige plus le piéton à commencer la traversée (s'engager) pour qu'on lui cède la priorité. Avant, on devait lui céder la priorité quand il était déjà sur la chaussée, maintenant on la lui doit même lorsqu'il est encore sur le trottoir (et qu'il manifeste clairement l'intention de traverser).

Je ne vois pas du tout où il serait maintenant question de laisser faire n'importe quoi aux piétons. Je pense que ça vient de ceux qui ont découvert que le passage piéton n'était pas obligatoire pour traverser avec priorité. Alors forcément, ils comparent une situation antérieure imaginaire où ils devaient céder le passage au piéton uniquement sur passage piéton, à une situation prétendument nouvelle où le piéton peut traverser (presque) partout. C'est le choc :coupoing: .
Mais ça a toujours été le cas, donc au pire, le nouveau Code de la route ne change rien ou n'aggrave rien, au mieux il renforce la sécurité comme je l'expliquais au dessus. Par contre, ça ne va pas dans le sens du conducteur-roi sur sa route, en effet.
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11036
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 20 Déc 2010 10:51

Sylvain a écrit:Par contre, ça ne va pas dans le sens du conducteur-roi sur sa route, en effet.

Ni dans le sens des piétons, je maintiens ce que je dis.

En déresponsabilisant les piétons par le fait qu'on leur autorise à traverser n'importe où et un peu n'importe comment, on risque d'aboutir à un effet contraire à celui recherché.

On évoque ici uniquement le "conducteur-roi" au volant de sa voiture. Mais il n'y a pas que des voitures dans la rue, il y a aussi des camions et des bus... qui n'ont pas les mêmes capacités de freinage. Et pour ces derniers, un freinage brutal, engendré par un piétons qui traverserait "dans son bon droit" juste devant le véhicule, pourrait aussi entraîner des blessés à bord du bus... Sûr qu'il y a tout à gagner pour tout le monde !

Prenez le volant d'un bus en agglomération pendant une journée et je pense que vous aurez une autre vision des choses...

Bref, je persiste à penser que vos arguments relèvent plus de l'idéologie du "piéton-roi" que d'un bon sens sécuritaire, dans l'intérêt de tous... :|
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Sylvain » 20 Déc 2010 11:17

Christobal a écrit:En déresponsabilisant les piétons par le fait qu'on leur autorise à traverser n'importe où et un peu n'importe comment, on risque d'aboutir à un effet contraire à celui recherché.
[...]
Et pour ces derniers, un freinage brutal, engendré par un piétons qui traverserait "dans son bon droit" juste devant le véhicule, pourrait aussi entraîner des blessés à bord du bus... Sûr qu'il y a tout à gagner pour tout le monde

Il se trouve qu'on n'autorise pas les piétons à traverser n'importe comment, et qu'il n'y a rien de nouveau quant au fait de les autoriser à traverser n'importe où (ou presque). C'est pas sur ce point qu'il faut s'offusquer aujourd'hui, du moins ça se discute, mais pas dans le cadre de cette modif du Code de la route, puisque ça n'a rien à voir.

Traverser en faisant piler un véhicule n'est pas être dans son bon droit, puisque pour l'être il faut "tenir compte de la distance et de la vitesse des véhicules". En fait, le Code de la route est plutôt bien rédigé.

Bref, je persiste à penser que vos arguments relèvent plus de l'idéologie du "piéton-roi" que d'un bon sens sécuritaire, dans l'intérêt de tous... :|

Vis à vis de cette modif ? Avant, le piéton pouvait passer la journée entière au bord du trottoir (même devant un passage piéton) sans qu'une voiture n'aie à s'arrêter (étant dans leur bon droit). Pour traverser, il devait commencer à s'engager.
Maintenant, le piéton peut rester au bord du trottoir, faire un signe et la voiture (ou le bus) qui peut raisonnablement s'arrêter (sans piler) devra le faire, et le piéton pourra commencer à s'engager sur la chaussée une fois le trafic à l'arrêt.
Entre réclamer le passage par un signe depuis le trottoir ou le réclamer en posant un pied sur la chaussée, je crois savoir ce qui est plus sécuritaire.
Niveau déresponsabilisation, je ne vois pas ce que ça apporte de plus qu'avant. Sauf si on considère que le piéton doit prendre sa responsabilité en prenant le risque de se faire écraser (poser un pied sur la chaussée).

Je crois vraiment qu'on amalgame un débat qu'on peut avoir (le piéton doit-il pouvoir traverser un peu de partout ?), et cette modif du Code de la route qui n'a rien à voir
Sylvain Blanchard
::: Snotag ::: Standard216.com
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Admin Linéoz.net
Admin Linéoz.net
 
Messages: 11036
Inscription: 30 Déc 2002 16:26
Localisation: Grenoble

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar simbac » 20 Déc 2010 17:34

Sylvain a écrit:Il se trouve qu'on n'autorise pas les piétons à traverser n'importe comment, et qu'il n'y a rien de nouveau quant au fait de les autoriser à traverser n'importe où (ou presque). C'est pas sur ce point qu'il faut s'offusquer aujourd'hui, du moins ça se discute, mais pas dans le cadre de cette modif du Code de la route, puisque ça n'a rien à voir.

Traverser en faisant piler un véhicule n'est pas être dans son bon droit, puisque pour l'être il faut "tenir compte de la distance et de la vitesse des véhicules". En fait, le Code de la route est plutôt bien rédigé.

Vis à vis de cette modif ? Avant, le piéton pouvait passer la journée entière au bord du trottoir (même devant un passage piéton) sans qu'une voiture n'aie à s'arrêter (étant dans leur bon droit). Pour traverser, il devait commencer à s'engager.
Maintenant, le piéton peut rester au bord du trottoir, faire un signe et la voiture (ou le bus) qui peut raisonnablement s'arrêter (sans piler) devra le faire, et le piéton pourra commencer à s'engager sur la chaussée une fois le trafic à l'arrêt.
Entre réclamer le passage par un signe depuis le trottoir ou le réclamer en posant un pied sur la chaussée, je crois savoir ce qui est plus sécuritaire.
Niveau déresponsabilisation, je ne vois pas ce que ça apporte de plus qu'avant. Sauf si on considère que le piéton doit prendre sa responsabilité en prenant le risque de se faire écraser (poser un pied sur la chaussée).

Je crois vraiment qu'on amalgame un débat qu'on peut avoir (le piéton doit-il pouvoir traverser un peu de partout ?), et cette modif du Code de la route qui n'a rien à voir


C'est bien cela que je conteste, tout le monde savait déja qu'un piéton qui était engagé sur la voirie était prioritaire. Ce que je conteste c'est cette interprétation qu'un automobilste devra avoir, je vois un piéton qui est arrété au bord de la route, veut il ou non traverser? plusieurs interprétations possibles. Tu donnes l'exemple d'un piéton qui fais un signe c'est bien là je ne conteste pas, mais j'ai bien peur qu'il va être dur tant pour les automobilistes que pour les policiers de savoir quand un piéton manifeste clairement son intention de traverser.

Ce qui me gène aussi c'est qu'on sait très bien comment va évoluer cette loi, le mot "clairement" disparaitra assez vite de la loi et là on aura vraiment un piéton roi.

Je suis d'accord avec toi Sylvain l'autre débat est de savoir si un piéton peut traverser partout, oui en zone de rencontre ou en zone 30, un peu moins en zone urbaine mais en zone péri urbaine ou ailleurs clairement non.

Je pense que la sécurité routière est l'affaire de tous pour reprendre un slogan. On s'y est pris aux automobilistes, c'est bien! on commence à s'en prendre aux motards et chauffeurs poids lourds (notamment radars pour les PL et retournement des radars pour qu'ils flashs par l'arrière). Il serait aussi temps de responsabiliser piétons et cyclistes (âttention aux raccourcis disant que je suis un partisan du tout auto, je me déplace exclusivement en vélo dès que je le peux). Pour moi le port du gilet jaune devrait être obligatoire pour un cycliste la nuit, et de même pour un piéton marchant sur la chaussée de nuit en zone où il n'y a pas d'éclairage.
Avatar de l’utilisateur
simbac
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 741
Inscription: 13 Fév 2005 19:18
Localisation: Besançon et Lyon

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 20 Déc 2010 21:42

Je ne vois pas où on peut considérer dans cette nouvelle disposition que le piéton est roi... Il a également des obligations.

simbac a écrit:Je suis d'accord avec toi Sylvain l'autre débat est de savoir si un piéton peut traverser partout, oui en zone de rencontre ou en zone 30, un peu moins en zone urbaine mais en zone péri urbaine ou ailleurs clairement non.


Cette question est tranchée depuis longtemps et inscrite dans le code de la route. Il semble qu'un petit rappel s'impose. Sans faire un cours sur ce sujet, il convient de citer deux articles importants :
- Article R412-34 qui stipule : "Lorsqu'une chaussée est bordée d'emplacements réservés aux piétons ou normalement praticables par eux, tels que trottoirs ou accotements, les piétons sont tenus de les utiliser, à l'exclusion de la chaussée. Ces dispositions ne s'appliquent pas aux aires piétonnes et aux zones de rencontre. "
- Article R412-37 : les piétons "sont tenus d'utiliser, lorsqu'il en existe à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention. Aux intersections à proximité desquelles n'existe pas de passage prévu à leur intention, les piétons doivent emprunter la partie de la chaussée en prolongement du trottoir. "

Donc on est loin du tout piéton, il y a des règles aussi pour eux. Après simbac, je suis d'accord sur le fond, il y a un manque évident d'éducation des piétons, cyclistes, rollers etc... Mais finalement ces comportements reflètent notre société et se retrouvent aussi beaucoup chez les automobilistes dont les conséquences de leurs actes peuvent être très grave.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 26 Déc 2010 9:34

Autre question que je me pose : on sait pertinemment que le nombre d'automobilistes qui s'arrêtent pour laisser passer un piéton, même au passages protégés, est loin du 100%. Tous ne maîtrisent pas correctement le code de la route, même s'ils sont détenteurs du permis de conduire.

Mais qu'en est-il des piétons, qui ne sont pas supposés avoir passé leur permis de conduire pour marcher dans la rue ? Sont-ils nombreux à maîtriser le code de la route ? Et s'ils n'ont pas passé leur permis, qui leur aura enseigné ? Et peut-on être sûr que cet enseignement aura été fait correctement ?

Si vous dites à quelqu'un qu'en tant que piéton, il est "prioritaire pour traverser une chaussée" sans autre explication... que va-t-il faire ? Je crains le pire... Si l'intention des textes de loi évoqué plus haut est sans doute "bonne", l'interprétation qui risque d'en être faite ne me le semble pas. Et en ce sens, elle ne va pas vers une sécurisation optimale des piétons.

De plus, le texte reste très subjectif... comme le fait justement remarquer simbac. Et là, le zèle de certains agents des forces de l'ordre vis-à-vis de certains automobilistes ne tournera pas à l'avantage de ces derniers, même s'ils sont dans leur "bon" droit. De même, et de bonne foi, un automobiliste interprétera-t-il clairement les "intentions" de traverser d'un piéton qui ne se sera peut-être pas manifesté assez explicitement ? Il m'est déjà arrivé de m'arrêter voyant un piéton au bord de la chaussée : finalement, ce dernier ne souhaitait pas traverser, alors que tout laissait à penser qu'il souhaitait le faire...

Enfin, ultime question : dans le cas d'un piéton qui traverserait au dernier moment, s'estimant dans son "bon" droit, juste devant un véhicule qui ne pourrait pas l'éviter... Sur qui pèseront tous les torts ? Certainement pas sur le piéton ! C'est très vraisemblablement l'automobiliste qui sera désigné coupable d'office avec tout l'arsenal de non maîtrise du véhicule, etc.

Au final, deux vies brisées... :roll:

Bref, tout ce ramassis législatif ressemble plus à de la théorie de bureaucrate qui ne sort pas souvent, sauf peut-être dans sa voiture avec chauffeur... :beammeup:
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 26 Déc 2010 10:00

Je rappelle à toute fin utile que le code de la route doit s'appliquer à tous et non aux seuls détenteurs du permis de conduire. Il semble que ce soit trop souvent oublié même par des "passionnés", cela répond donc aux interrogations.


Après, il ne faut pas prendre tous les piétons (et les automobilistes) pour des demeurés, il y a aussi le bon sens et la réalité actuelle qui n'a pas attendu cette loi qui ne fait que préciser ce qui se faisait déjà... Il reste toujours les inconscients, qu'il convient de sanctionner et non les conforter dans leurs idéologies.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 26 Déc 2010 10:11

François, si je suis d'accord avec toi sur les théories exposées dans ton dernier post (le code de la route s'applique à tout le monde, sanctionner les inconscients), mais tout cela manque de pragmatisme...

Si "nul n'est censé ignorer la loi", encore faut-il que celle ci soit "enseignée" et de façon correcte. Et là, j'ai de sérieux doute que la théorie soit réellement connue de tous.

Quant à sanctionner les inconscients, en cas d'accident entre un piéton et un véhicule, les chances que le conducteur survive à la machine judiciaire, même si le piéton était totalement en tort, est très certainement nulle... ou pas loin.

C'est en ce sens que j'émets des doutes sérieux sur la pertinence de ces textes et de leur évolution... :roll:
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 28 Déc 2010 16:10

Christobal a écrit:mais tout cela manque de pragmatisme...

Si "nul n'est censé ignorer la loi", encore faut-il que celle ci soit "enseignée" et de façon correcte. Et là, j'ai de sérieux doute que la théorie soit réellement connue de tous.


Rassures toi, j'ai bien compris que tu souhaitais attirer notre attention sur ce point et nous partageons tous ce sentiment. Pourtant, il n'y a pas grande solution dans une société que de retranscrire des règles de savoir vivre en société dans des textes de loi. Le droit coutumier ou l'arbre à palabre ont leurs limites dans un pays de plus de 65 millions d'habitant.

Pour te rassurer un peu sur le "nul n'est censé ignorer la loi", cela reste de l'interprétation par les pouvoir publics et en dernier ressort du juge. Comme le fait qu'un piéton ne soit pas sanctionné lorsqu'il passe "hors des clous" ou les cyclistes sur les trottoirs par exemple.

Par contre, il est évident (et nous en revenons au début de ce post) que le droit a vocation à protéger les plus faibles. Ainsi, comme tu l'as si bien souligné, un accident impliquant un piéton et un automobiliste sera toujours au désavantage de la voiture avant et après cette loi. En effet, je vois mal un juge condamner une mère de famille, suite au préjudice subit par l'automobiliste, parce que son enfant de 17 ans a traversé la chaussé sans regarder, en dehors du passage piéton qui était situé à 18,52 mètres et qu'il avait un baladeur sur ses oreilles lui permettant pas d'être attentif à son environnement...

Le problème des lois, c'est en effet qu'elles ne sont jamais expliquées aux citoyens, ce qui a permis de les empiler. Elles sont donc inconnues du grand public qui croit être systématiquement une victime. Ainsi, dans ce cas précis, hormis les initiés, personne n'a entendu parlé de cette modification marginale du CR... Un brin de pédagogie ne ferrait pas de mal, mais cela à un coût que le législateur ne souhaite pas budgéter car pas électoralement "payant". Une des solutions serait tout simplement un respect strict de ces règles par ceux qui sont en charges de les faire appliquer. Ainsi, la verbalisation systématique des "modes doux", ne respectant pas la loi, aurait le mérite de recaler bien des choses. Comme ce sera repris par les médiats, cela permettra d'expliquer - certes frontalement - qu'il y a des règles proportionnées pour tous et qu'elles doivent être respectées pour un meilleur partage de l'espace public.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 28 Déc 2010 21:24

Quel monde idyllique tu nous décris là...

Mais il sera toujours plus facile - et plus rentable - de verbaliser le diabolique automobiliste qui roule à 51 km/h ou qui passe au moment où le feu orange se déclenche... ;)
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 28 Déc 2010 21:53

Christobal a écrit:Quel monde idyllique tu nous décris là...


Non une réalité, mais je suis prêt à lire tes solutions, car à part les critiques pour les critiques, qu'elles sont tes alternatives ?
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar Christobal » 28 Déc 2010 22:54

Mais... tu as déjà tout écrit :

François a écrit:Le problème des lois, c'est en effet qu'elles ne sont jamais expliquées aux citoyens, ce qui a permis de les empiler. Elles sont donc inconnues du grand public qui croit être systématiquement une victime. Ainsi, dans ce cas précis, hormis les initiés, personne n'a entendu parlé de cette modification marginale du CR... Un brin de pédagogie ne ferrait pas de mal, mais cela à un coût que le législateur ne souhaite pas budgéter car pas électoralement "payant". Une des solutions serait tout simplement un respect strict de ces règles par ceux qui sont en charges de les faire appliquer. Ainsi, la verbalisation systématique des "modes doux", ne respectant pas la loi, aurait le mérite de recaler bien des choses. Comme ce sera repris par les médiats, cela permettra d'expliquer - certes frontalement - qu'il y a des règles proportionnées pour tous et qu'elles doivent être respectées pour un meilleur partage de l'espace public.
Christobal
Avatar de l’utilisateur
Christobal
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1211
Inscription: 01 Fév 2003 20:12
Localisation: France

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 28 Déc 2010 23:01

Je ne peux être que d'accord ;)
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar mauzemontole » 24 Jan 2011 11:43

Je constate déjà les premiers problèmes de cette "avancée"... J'ai beau faire attention en conduisant, ça fait déjà quelques piétons qui modifient leur trajectoire au dernier moment sans regarder et qui du coup me passent devant au dernier moment, faut faire quoi ? Rouler à 10 ?

Le risque à toujours demander plus d'attention à l'automobiliste et rien au piéton c'est de déresponsabiliser le piéton et augmenter le risque d'accident de la circulation. Y a des automobilistes qui vont finir par se focaliser sur les piétons et qui en oublieront le feu rouge ou la voiture arrêtée devant eux. Avant de pondre ce truc pour les piétons, avoir des piétons civilisés et des automobilistes civilisés n'aurait pas été de trop :)
Avatar de l’utilisateur
mauzemontole
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1150
Inscription: 17 Jan 2011 16:32
Localisation: Hélas POLT

Re: Code de la Route : Une timide avancée pour les piétons

Messagepar François » 24 Jan 2011 17:40

mauzemontole a écrit:J'ai beau faire attention en conduisant, ça fait déjà quelques piétons qui modifient leur trajectoire au dernier moment sans regarder et qui du coup me passent devant au dernier moment, faut faire quoi ? Rouler à 10 ?


[réponse ironique] Prendre les transports en commun, utiliser les modes des transports alternatifs à la voiture (ou les taxis payés par ton employeur) et tu n'auras plus de soucis :mrgreen: [fin de réponse ironique]
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Suivante

Retourner vers Forum Mobilité Alternative

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Google [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia