Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Moulineaux

Le Forum pour parler des téléphériques, des télésièges, des télécabines...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Moulineaux

Messagepar Rabelaisien » 20 Nov 2005 15:25

Deux téléphériques aux portes de Paris
Article paru dans l'édition francilienne du Journal du dimanche du 20 novembre 2005
par Antoine Debièvre

Journal du Dimanche a écrit:Situés dans le bois de Vincennes et à Issy-les-Moulineaux où André Santini se dit "motivé à 100 %", ils pourraient améliorer des zones mak desservies

Ce n'est pas une blague. La RATP étudie actuellement deux projets de télécabines pour desservir de zones peu accessibles en transports en commun. L'un sur le territoire parisien, dans le bois de Vincennes, l'autre à Issy-les-Moulineaux.
Le premier a été proposé à l'éxécutif parisien pour améliorer pour améliorer l'accès au bois traversé par quatre lignes de bus etfacilement accessible en voiture malgrè le projet de municipalité de le "renaturaliser'. Il s'agurait de créer une ligne circulaire aérienne reliant les stations de métro Porte Dorée et Château de Vincennes et les gares RER de Nogent-sur-Marne et Joinville-le-Pont. Elles pénétreraient dans le massif pour desservir le zoo, le Parc Floral, la Cartoucherie, les centres de tennis et l'hippodrome.
"C'est une solution moderne et moins coûteuses qu'une ligne de bus ou un tramway", assure une source interne à la RATP, qui, soucieuse de crédibiliser l'idée, indique que de semblables télécabines existent déjà à Grenoble, à Barcelone, à Lisbonne ou à Medellin en Colombie. En 1992, l'exposition universelle de Séville était accessible par un "téléporté'" du même type.
A la ville de Paris, ni Denis Baupin ni Yves Contassot, les deux adjoints concernés, l'un par les trtansports l'autre aux espaces verts ne veulent s'expliquer sur le sujet. Mais dans leur entourage, on parle d'un projet "juridiquement infaisable", parce que le bois est classé et qu'il faudrait obtenir le feu vert improbable du ministère de la Culture, et "ridicule par rapport aux enjeux de desserte non automobile du massif".

A Issy-les-Moulineaux, en revanche, André Santini, le maire, porte le flambeau du projet étudié par la RATP. L'objectif est d'améliorer la desserte du quartier du fort. Situé en hauteur au-dessus de centre-ville, il doit accueillir la Direction Générale de la gendarmeri nationale et 1.200 logemnts neufs. La solution du funiculaire a été envisagée puis abandonnée, notamment parce qu'il aurait coupé en deux le parc Henri-Barbusse.
Le téléphérique partirait de la place de la Mairie, ferait 830 mètres de longueur, franchirait 50 mètres de dénivellé grâce à un pylone unique unique de 55 mètres de hauteur et transporterait 60 personnes jusqu'au fort en 2 minutes 30. Débit maximal : 480 voyageurs et âr sens. Il coûterait entre 8 et 10 millions d'Euros d'investissement selon la municipalité, et 480.000 euros par an en fonctionnement.
"[i]C'est un bon projet, moderne, sûr, qui prend en compte les besoins de la population"{/i] lance André Santini, qui se dit "motivé à 100 %" et "certain qu'il se fera". Il assure que la RATP est "passionnée" comme lui par la projet, qu'ensemble ils travaillent pour l'histoire"
Rabelaisien
 

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar ssimonfr » 03 Déc 2005 17:50

Voila une idee originale mais bonne à laquelle je souscris...

Les transports urbains par câbles ont le vent en poupe et c'est très bien.
ssimonfr
 

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar lgv2030 - eomer » 03 Déc 2005 19:24

Mwouais....de grands pylones dans le bois de Vincennes, ce ne serait pas forcément plus esthétique qu'un Tram.
Salutations,
Eomer pour lgv2030

http://lgv2030.free.fr La grande vitesse partout et pour tous
Avatar de l’utilisateur
lgv2030 - eomer
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2617
Inscription: 12 Oct 2003 11:48
Localisation: val de marne (94)

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Thor Navigator » 04 Déc 2005 21:20

Pour ma part, j'ai cru à un gag ! J'habite Issy et c'est la première fois que j'entends parler de ce projet.
Avatar de l’utilisateur
Thor Navigator
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4219
Inscription: 09 Oct 2004 21:52
Localisation: Hauts de Seine

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar olivier42 » 04 Déc 2005 22:32

Thor Navigator a écrit:Pour ma part, j'ai cru à un gag ! J'habite Issy et c'est la première fois que j'entends parler de ce projet.

Non non ce n'est pas un gag j'avais déja lu ce projet il y a quelques mois porté par la ville d'Issy et qui intéresse la RATP.
Olivier
olivier42
 

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Ramelet » 22 Déc 2005 13:02

Ah tiens, moi qui habitait Issy, ca m'aurait bien interessé cette histoire!
Mais pourquoi s'arreter au fort, et ne pas continuer sur Clamart, très mal desservi par les TC?
Michel , Utrecht (Pays-Bas)
Ex Grenoble/Voiron et Paris
Avatar de l’utilisateur
Ramelet
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 332
Inscription: 05 Nov 2003 15:49
Localisation: Pays Bas

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar m@rco » 16 Jan 2006 10:12

20 minutes. Article du lundi 16 janvier 2006

Un moyen de transport ancien vers une cité du futur

Considéré par certains riverains comme « un gadget un peu folklorique », le téléphérique d’Issy sera avant tout une arme contre les embouteillages. Avec un débit possible de 480 voyageurs par heure, il n’est pas destiné aux actuels résidents du quartier, qui n’en ont pas une utilité immédiate. Les passagers potentiels, qui habiteront ou travailleront dans l’ancien fort militaire, ne s’installeront que dans quelques années. Le temps pour la ville de prendre possession de ce lieu historique.

Première étape le 27 janvier : le fort d’Issy, propriété de l’armée, sera vendu à la municipalité. La ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, signera l’acte de cession, réclamé depuis de nombreuses années par le député-maire, qui cherchait un nouvel espace pour ses projets avant-gardistes.

Construit en 1842 sur le terrain le plus élevé de la ville (à 90 m d’altitude), le fort d’Issy est alors présenté comme une clé stratégique de la défense de Paris. Pilonné par les obus prussiens et versaillais durant la guerre de 1870-71, l’édifice est dévasté. L’armée refait les remparts, y installe finalement des bureaux et ceux de la direction générale de l’armement. Problème : le terrain n’aurait jamais été totalement déminé. Des milliers d’obus non explosés seraient enfouis à quelques mètres de profondeur ! De quoi retarder sensiblement les projets immobiliers du nouveau propriétaire.

Une fois sécurisé, l’immense terrain doit accueillir 1 200 logements neufs. Le quota social sera respecté, précise d’emblée la mairie. André Santini promet d’en faire une « cité numérique », avec des magasins virtuels dans la droite ligne de l’action menée depuis sa première élection. A côté des remparts, la gendarmerie doit installer les 1 500 officiers de sa direction générale, déménagée du 16e arrondissement de Paris. Des équipements culturels et une école reconstruite compléteront ce quartier à haute valeur ajoutée.

Au pied des murs du fort, un immeuble abritant des employés de l’armée sera détruit. Lui aussi surplomberait des obus potentiellement dangereux. Un problème qui pourrait également miner les débats. Quatre-vingts familles devront être relogées. Un déménagement dans une autre commune début 2007 leur a été proposé. « Nous allons perdre nos loyers intéressants », proteste Sylvia Mouello, qui a constitué un collectif. « En plus, ça va nous éloigner de notre lieu de travail, à l’hôpital Percy de Clamart, ou à Balard. » Un autre riverain, candidat au conseil de quartier, n’est pas contre ce changement de paysage qu’il qualifie néanmoins d’« un peu pharaonique et démentiel ».

Mises à part ces questions de logement, l’opposition municipale ne formule pas d’objection majeure. Le conseiller Vert Didier Hervo demande la création d’un fonds documentaire portant sur le fort. Un sentier-promenade autour des remparts est également à l’étude.
B. F.


Un téléphérique à l’assaut du fort d’Issy

« Faire du neuf avec de l’ancien. » Amateur de slogans, André Santini veut laisser une trace dans l’histoire. Le maire UDF d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a ficelé un ambitieux projet de téléphérique urbain et n’attend plus que son décollage, peut-être en 2007.

Comme plusieurs communes en bord de Seine, Issy lutte contre le relief. Point culminant et excentré, son ancien fort militaire est mal desservi par les transports en commun. En prévision de son repeuplement (lire ci-dessous), un lien rapide avec le bas de la ville situé à 600 m à vol d’oiseau semble indispensable. Un funiculaire avait été envisagé, solution imaginée par la voisine Meudon pour accompagner sa nouvelle zone d’activité, située dans le bas de la ville, et la relier avec le quartier de Bellevue. Une résurrection pour ce mode de transport abandonné en 1938. « Pour être moderne, revenons aux choses traditionnelles », pense la mairie de Meudon. Mais à Issy, le funiculaire aurait défiguré le paysage par son emprise au sol. Un pylône unique de 55 m suffira au téléphérique qui partira du métro Mairie-d’Issy (ligne 12). Deux minutes trente de trajet et 60 passagers émerveillés par le panorama sur la capitale. La RATP a réalisé l’étude de faisabilité.

Les Verts « demandent à voir », mais auraient préféré des bus électriques. Pressé de reproduire ce qu’ont réussi Grenoble, Barcelone ou Medellín, André Santini parle d’un « instrument ludique ». Qui coûtera entre 8 et 10 millions d’euros.

Un ticket RATP ou la Carte orange suffiront pour utiliser le téléphérique. L’intégration au réseau des transports franciliens est une priorité pour la mairie d’Issy.
B.F.
Avatar de l’utilisateur
m@rco
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1113
Inscription: 04 Juin 2003 15:03
Localisation: Grenoble (38)

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar ArKaNuM » 16 Jan 2006 13:43

m@rco a écrit:Les Verts « demandent à voir », mais auraient préféré des bus électriques.


L'idée du téléphérique est très bonne ! Qu'est-ce que les Verts critiquent alors qu'il polluera encore moins que des bus électriques !?!
C'est vraiment soulant ces divergences gauche/droite !!
Avatar de l’utilisateur
ArKaNuM
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 981
Inscription: 24 Oct 2003 8:37
Localisation: Epinal

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Ramelet » 15 Fév 2006 11:25

C'est clair.
Je ne vois pas l'interet d'un bus électrique par rapport à un téléphérique dans ce secteur.
En revanche, ce sur quoi ils pourraient se battre, c'est d'intégrer la possibilité de transporter son vélo!
Car faire du vélo dans le coin, c'est sportif, j'en sais quelque chose, je me suis monté la cote (jusqu'en haut de Clamart, y'a bien plus de 90m!)tous les jours pendant 4 ans!
Michel , Utrecht (Pays-Bas)
Ex Grenoble/Voiron et Paris
Avatar de l’utilisateur
Ramelet
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 332
Inscription: 05 Nov 2003 15:49
Localisation: Pays Bas

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Thor Navigator » 19 Fév 2006 22:18

Bien qu'amateur de transports à câble et de TC en général, l'idée du téléphérique dans ce secteur (je suis moi aussi isséen... d'adoption) me laisse franchement perlplexe. Je ne défends pas la position des Verts mais aurais pour ma part jugé plus efficace un funiculaire ou un trolleybus, prolongé jusqu'à Clamart. Mais les mêmes qui hurlent contre le désagrément esthétique des câbles s'opposeront sans doute à ce mode de transport, à cause des lignes aériennes de contact. Un trolley, c'est autrement plus performant qu'un bus à batteries... Mais le trafic potentiel le justifie-t-il ?
Avatar de l’utilisateur
Thor Navigator
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4219
Inscription: 09 Oct 2004 21:52
Localisation: Hauts de Seine

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Rabelaisien » 23 Oct 2006 5:01

La concertation commence aujourd'hui
municipalité a écrit:Le visage d’Issy-les-Moulineaux change

Plus moderne, plus belle et toujours attachée à sa qualité de vie, Issy-les-Moulineaux est tournée vers son avenir en s’engageant dans des aménagements et des projets d’urbanisme d’envergure qui feront l’objet d’une large concertation, comme c’est l’habitude.

La Ville a pour ambition de réhabiliter ce lieu historique du 19 siècle et de le transformer en une Cité numérique, fleuron des Nouvelles Technologies au rayonnement international. Première étape : la signature avec le Ministre de la Défense, le 27 janvier 2006, du protocole de cession du Fort d’Issy.

Parallèlement, la Ville a étudié les moyens d’améliorer la desserte de ce quartier excentré et insuffisamment desservi par les transports en commun, avec pour objectif d’éviter un accroissement du trafic automobile et de compenser l’isolement du Fort. Cette étude, réalisée par la RATP, a conclu à la pertinence d’une liaison en téléphérique entre le centre ville et le Fort.
La Ville a souhaité confier la gestion et la réalisation de ce projet à la Communauté d’Agglomération Arc de Seine, compétente en matière de transports.

Outre la volonté d’ouvrir le Fort vers la Ville en le rapprochant du centre d’Issy-les-Moulineaux, le choix de ce mode de transport correspond également à une volonté de désengorger la circulation automobile sur les Hauts d’Issy tout en utilisant un outil propre et innovant.

Concertation, démarche environnementale, intégration des technologies du futur, Issy-les-Moulineaux a l’ambition d’être la Cité du IIIe millénaire.
A l’occasion de la concertation, du 23 octobre au 25 novembre 2006, retrouvez sur ce même site toutes les informations sur le projet de téléphérique Mairie d’Issy / Fort d’Issy et le principe de ce projet.


J'ai reproduit une page pro et une page anti dans http://fr.groups.yahoo.com/group/Transp ... ssage/1678
Le message suivant est un appel à constituer une association pour la promotion du câble en milieu urbain
Rabelaisien
 

Re: Des télécabines au bois de Vincennes et Issy-les-Mouline

Messagepar Rabelaisien » 26 Oct 2006 5:59

Ramelet a écrit:C'est clair.
Je ne vois pas l'interet d'un bus électrique par rapport à un téléphérique dans ce secteur.
En revanche, ce sur quoi ils pourraient se battre, c'est d'intégrer la possibilité de transporter son vélo!
Car faire du vélo dans le coin, c'est sportif, j'en sais quelque chose, je me suis monté la cote (jusqu'en haut de Clamart, y'a bien plus de 90m!)tous les jours pendant 4 ans!


Vincent Gazeille, conseiller général Vert de Clamart, a demandé l'installation d'un remonte pente pour vélos,nous le demandons aussi pour la banlieue Est, avec schéma et photos.

PS : j'ai changé ma signature
Rabelaisien
 


Retourner vers Forum Transport par Câble

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Colrin, Google [Bot], Majestic-12 [Bot], mathpascal313, TheDriverBus37, Train-Corail


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia