[Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Ferro19 » 26 Jan 2019 13:55

Merci pour ces infos.
Ferro19
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 04 Jan 2019 16:44

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar OCCITAN » 26 Jan 2019 14:04

il y avait aussi un Intercités Bordeaux-Rome. Par ou passait-il ?

La réponse de jean imber me semble résumer parfaitement la situation.

Sur cette transversale, seules les relations nocturnes étaient directes vers l'Italie, sauf celles au départ de Marseille ou de Nice qui proposaient quelques trains internationaux en journée.
En reprenant l'historique depuis une cinquantaine d'années, les voitures directes depuis Bordeaux, n'atteignaient que Milan, (peut être Venise l'été,?). Les rames vers Rome partaient de Hendaye, ou de Cerbère.

La trame et les acheminements de ces tranches donnaient lieu à de très nombreuses variantes, selon les époques et les saisons.
Inutile de préciser que Narbonne entre autres, était le théatre de véritables manoeuvres de corps d'armée, et que les nuits y étaient beaucoup moins calmes qu'aujourd'hui !

Et que dire de ces queues interminables de voyageurs hébétés, heureusement disparues, au passage de la frontiére à Port Bou, le matin, trés tôt, à l'arrivée de ces trains internationaux... Tenez... un peu comme les embarquements des low-cost d'aujourd'hui : no coment !
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1086
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar jean umber » 26 Jan 2019 15:51

D'ailleurs Portbou était un terminus pour des trains en provenance de presque toute l'Europe :
- des voitures de Hambourg et Genève avec l'Hispania Express
- de Francfort, Strasbourg, Metz et Reims avec le 1173/4. A noter un acheminement pendant un an ou deux de voitures en provenance de Cologne via Trêves et Luxembourg.
- des voitures de Rome
- et bien sûr, en plus des trains terminus en provenance de Paris, les trains pass Portbou via la "petite cabane" qui surplombe Portbou :
- le Catalan Talgo Genève - Barcelone, suivi plus tard par le Joan Miro nocturne en provenance de Paris, puis par le Pau Casals Milan/Genève - Barcelone également de nuit.
- enfin plus récemment, avec la limitation du Catalan à Montpellier - Barcelone, le prolongement du Mare Nostrum entre Montpellier et Alicante.
Tout ceci a progressivement disparu au profit des TGV et AVE.
Dernière édition par jean umber le 26 Jan 2019 19:36, édité 1 fois.
jean umber
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 259
Inscription: 10 Avr 2013 7:57

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar sanglier08 » 26 Jan 2019 17:31

Bonjour,
peut-être déjà mis, PAris-Luxembourg via Charleville,
les innombrables et improbables famille de Calais-Bâles- et diverses destinations,
Les EC (Vauban,...), Luxembourg-Strasbourg-Bâle
sanglier08
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 786
Inscription: 07 Sep 2012 9:27

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar gavatx76 » 26 Jan 2019 18:01

jean umber a écrit:D'ailleurs Portbou était un terminus pour des trains en provenance de presque toute l'Europe :
- des voitures de Hambourg et Genève avec l'Hispania Express
- de Francfort, Strasbourg et Metz avec le 1173/4. A noter un acheminement pendant un an ou deux de voitures en provenance de Cologne via Trêves et Luxembourg.
- des voitures de Rome
- et bien sûr, en plus des trains terminus en provenance de Paris, les trains pass Portbou via la "petite cabane" qui surplombe Portbou :
- le Catalan Talgo Genève - Barcelone, suivi plus tard par le Joan Miro nocturne en provenance de Paris, puis par le Pau Casals Milan/Genève - Barcelone également de nuit.
- enfin plus récemment, avec la limitation du Catalan à Montpellier - Barcelone, le prolongement du Mare Nostrum entre Montpellier et Alicante.
Tout ceci a progressivement disparu au profit des TGV et AVE.


J'ai pris un Cerbère - Reims en 1994.
gavatx76
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 642
Inscription: 23 Oct 2012 15:50
Localisation: Catalunya

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Anton » 26 Jan 2019 18:44

Momox de Morteau a écrit:On peut parler de la liaison Paris Austerlitz-Ussel assurée en rame Corail quotidiennement l'été (de fin mai à fin septembre) jusqu'en 1991.
4601 Paris Austerlitz : 06h25
Montluçon : 09h51/09h56
Ussel : 11h50

4600 Ussel : 14h25
Montluçon : 16h28/16h51
Paris Austerlitz : 20h15 (20h18 les dimanches et fêtes).

La composition était couplée à la rame du Paris Austerlitz - Limoges Bénédictins.
Photo : le train Corail 4601 Paris Austerlitz -Ussel quitte Eygurande-Merlines ponctuellement à 11h31en juin 1989.
Image


Euh, les Ussel/PAZ passaient par Bourges, j'ai encore des fiches horaires qui trainent dans mon grenier...
Les interCités c'était mieux avant...
--
Membre de la Communauté Digitale de FilBleu, le réseau bus/tram de la métropole tourangelle
Avatar de l’utilisateur
Anton
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 281
Inscription: 05 Aoû 2013 1:17

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar stephalsace » 26 Jan 2019 19:24

Le problème, par contre, c'est que désormais côté Strasbourg le premier TGV du matin part plus tard et le dernier revient plus tôt. Certes, on peut contourner ces difficultés au prix de correspondances à Mulhouse, Dijon et Lyon.

On avait déjà perdu le train de nuit, maintenant on perd vraiment la demi-journée pour aller dans le Midi.
stephalsace
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 41
Inscription: 28 Nov 2014 17:46

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Momox de Morteau » 26 Jan 2019 19:51

Anton a écrit:
Momox de Morteau a écrit:On peut parler de la liaison Paris Austerlitz-Ussel assurée en rame Corail quotidiennement l'été (de fin mai à fin septembre) jusqu'en 1991.
4601 Paris Austerlitz : 06h25
Montluçon : 09h51/09h56
Ussel : 11h50

4600 Ussel : 14h25
Montluçon : 16h28/16h51
Paris Austerlitz : 20h15 (20h18 les dimanches et fêtes).

La composition était couplée à la rame du Paris Austerlitz - Limoges Bénédictins.
Photo : le train Corail 4601 Paris Austerlitz -Ussel quitte Eygurande-Merlines ponctuellement à 11h31en juin 1989.

Euh, les Ussel/PAZ passaient par Bourges, j'ai encore des fiches horaires qui trainent dans mon grenier...


Certainement pas !
Le passage par Bourges date de 1997 avec l'électrification en 1500 V entre Vierzon et Bourges. Avant, les rames étaient scindées avec l'échange traction à Vierzon
Momox de Morteau devient Momox de Luynes ...
Avatar : trolleybus Cristalis ETB12 de la ligne 4 du réseau TCL de Limoges
Déplaçons nous sans bruit, ni pollution...vive le trolley !
Avatar de l’utilisateur
Momox de Morteau
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1700
Inscription: 18 Aoû 2006 19:04
Localisation: Luynes (Indre et Loire)

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Ferro19 » 26 Jan 2019 20:35

Bonsoir ,
oui j'ai l'impression que Port-Bou était le terminus de beaucoup de trains.
Ferro19
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 04 Jan 2019 16:44

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar rail45 » 26 Jan 2019 21:23

Je me souviens du Reims - Port-Bou que j'ai un jour emprunté jusqu'à Dijon.
Le contrôleur avait fait l'annonce de tous les arrêts intermédiaires.
La liste était assez impressionnante ! :D
rail45
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1205
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar gavatx76 » 26 Jan 2019 23:57

Je l'avais emprunté lors d'un parcours de Chalons sur Marne (à l'époque) à Gérone et retour en tant que militaire, sans être forcément autorisé à passer la frontière... Ce train de nuit était rempli dès Perpignan lors du retour vers le nord!
gavatx76
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 642
Inscription: 23 Oct 2012 15:50
Localisation: Catalunya

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Rails & Drailles » 27 Jan 2019 5:53

Ferro19 a écrit:Bonsoir ,
oui j'ai l'impression que Port-Bou était le terminus de beaucoup de trains.


En 2019, Port-Bou demeure le terminus d'un certain nombre de TER Occitanie, origine Avignon notamment. Un parcours honorable.
Avatar de l’utilisateur
Rails & Drailles
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 550
Inscription: 04 Mai 2011 7:57

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar rail45 » 27 Jan 2019 6:59

rail45 a écrit:Je me souviens du Reims - Port-Bou que j'ai un jour emprunté jusqu'à Dijon.
Le contrôleur avait fait l'annonce de tous les arrêts intermédiaires.
La liste était assez impressionnante ! :D

Pour gavatx76 je parlais du train de jour et non du train de nuit (les deux existaient, le train dont je parle quittait Reims en début d'après midi).
rail45
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1205
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar gavatx76 » 27 Jan 2019 9:08

rail45 a écrit:
rail45 a écrit:Je me souviens du Reims - Port-Bou que j'ai un jour emprunté jusqu'à Dijon.
Le contrôleur avait fait l'annonce de tous les arrêts intermédiaires.
La liste était assez impressionnante ! :D

Pour gavatx76 je parlais du train de jour et non du train de nuit (les deux existaient, le train dont je parle quittait Reims en début d'après midi).

Oui, j'avais fait l'aller de jour et le retour de nuit.
gavatx76
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 642
Inscription: 23 Oct 2012 15:50
Localisation: Catalunya

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Ferro19 » 27 Jan 2019 10:31

Bonjour, ah oui, c'est vrai qu'il y a quand même pas mal de TER.

Hors-sujet : est-ce que la DB pourrait apparaître pour des liaisons telles que Marseille-Munich, Lyon-Munich... ? Juste pour savoir (bon après je peux toujours rêver, je sais que les temps de parcours ne vont pas être au top).
Ferro19
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 04 Jan 2019 16:44

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Maastricht » 27 Jan 2019 19:38

Il y avait dans les années 1990 des TGV Lyon Perrache - Le Croisic, via Le Mans.

edit : et des Lyon-Perrache-Tours-centre.
Maastricht
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1511
Inscription: 30 Mai 2005 20:38

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar cisalpin » 28 Jan 2019 13:02

A propos des voitures ou tranches de voitures directes du style : Hendaye -Rome , Port Bou -Hambourg , Bordeaux -Milan , Marseille -Wien ...etc …
ou même des voitures places assises depuis Paris vers Istambul , Varsovie , Bucarest , etc etc ….

des parcours qui font rêver les ferrovipathes , ainsi que tout ce qui y est associé : compositions hétéroclites et internationales , plaques d'itinéraires incitant au voyage , manœuvres complexes etc …


ces tranches ont dû répondre à des besoins évidents , à une époque révolue ou le train bénéficiait d'un monopole relatif…
nostalgie ? sans aucun doute !
regrets ??? sans doute pas de la part des utilisateurs ! ces voyages au long cours , interminables , dans un confort sommaire ,souvent en place assise , avec des sanitaires spartiates , une absence de voiture resto ou même d'un minibar , bref ces voyages ''romantiques '' aux yeux du ''passionné '' , n'étaient certainement pas perçus comme tels par le commun des voyageurs ….!

NB : je me souviens avoir emprunté entre Lyon et Bellegarde le train Hendaye -Genève -Zurich dans les années 1980 : j'avais partagé durant ce bref voyage le compartiment de travailleurs immigrés revenant d'Espagne , ou peut être même du Portugal , se rendant en Suisse ….24 heure de voyage , peut être plus , sur des banquettes de moleskine 'une voiture place assise DEV ou peut être UIC ...autres temps ….
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 948
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar OCCITAN » 28 Jan 2019 13:52

Bonjour,

Sans trop insister à entrainer Lineoz vers une vocation historique, j'ajouterai que tous ces trains etaient quasiment pleins toutes les nuits, toute l'année.
Il était difficile d'y trouver une place, sachant que les dormeurs investissaient le moindre espace libre.

Dans ma prime jeunesse, habitant l'Aude, je faisais partie des pendulaires qui empruntaient le Milan-Bordeaux pour arriver avant 4h à Toulouse.
Combien de fois sommes nous restés assis sur les strapontins dans le couloir des voitures italiennes...

Au passage, situation tout à fait impossible aujourd'hui, en cas de retard, assez fréquent sur cette relation, une rame modeste de substitution était systématiquement mise en circulation au départ de Toulouse pour assurer l'acheminement des nombreux voyageurs, qui, depuis la ville rose, devaient se rendre à Bordeaux vers 7h, le matin.

Autre observation : La fréquentation des ressortissants ibériques dans les trains en provenance de la frontière espagnole était jugée à l'aune du nombre de gourdes en cuir qui pendaient aux fenêtres, par les chaudes nuits d'été... La vitesse leur maintenant un semblant de ventilation.

Un peu comme sur les anciens paquebots transatlantiques, (toutes proportions gardées), une clientèle huppée, d'origine Suisse pour la plupart, investissait les premières classes, offrant à ces trains Espagne-Suisse/Allemagne des environnements bien contrastés...
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1086
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Ferro19 » 28 Jan 2019 20:30

Bonsoir ,
merci pour ces renseignements…
Ferro19
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 04 Jan 2019 16:44

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Maastricht » 28 Jan 2019 21:06

OCCITAN a écrit:Bonjour...

Intéressant ! À quand remontent ces souvenirs ?
Maastricht
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1511
Inscription: 30 Mai 2005 20:38

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar OCCITAN » 29 Jan 2019 0:08

... Sans m'en remettre à mon vécu, amplement hors sujet, (néanmoins, "prime jeunesse d'actif" aurait été plus exact), la description faite de ces trains internationaux remonte pour moi au tout début des années 70, et s'est interrompu en 1984. Dans les années 90, lorsque je repris contact, les évolutions, tant au niveau humain que matériel avait gommé le caractère éclectique de ces trains.

Avant ces dates, dans les années 60, voire 50, je ne pense pas que les observations en aient été bien différentes. Voyageur très occasionnel, je ne m'en souviens pas au delà de quelques flash, comme la présence du buffet sur le quai central de la gare de Nîmes...

Fin des années 60, durant plusieurs mois, je découvris le "PW", Arlberg-express. (Paris vers la Suisse, l'Autriche et selon la période Milan, via Belfort).
Bien que, peut être, moins exubérant que les trains méditerranéens, ce train très long aussi, présentait pas mal de similitude avec eux : des voitures-lits pour voyageurs distingués, jusqu'aux secondes classes où s'entassaient les moins privilégiés. (Militaires vers l'Est ou l'Allemagne, sauf les jours et périodes où un train dédoublé leur était affecté).
Au niveau du matériel roulant : variété et voitures étrangères, (surtout Suisses de mémoire).
En revanche, ils circulaient à l'heure, dans tous les sens, beaucoup plus souvent que leurs homologues transitant sur la transversale sud !
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1086
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar cisalpin » 29 Jan 2019 7:05

OCCITAN a écrit:
En revanche, ils circulaient à l'heure, dans tous les sens, beaucoup plus souvent que leurs homologues transitant sur la transversale sud !


On retrouve là le cliché , à l'origine de quelques polémiques , mais pas tout à fait sans fondement ( ;) ) , entre la ''rigueur '' du coté de l'est de la France et des pays d' influence germanique , et un certain ''laxisme '' , ou ''nonchalance '' vers le sud , l'Italie , L'Espagne ...

un autre fameux train que j'ai pu observer plusieurs fois à la gare du Nord était le ''Nord express '' , dans les années 1975 ;avec sa composition hétéroclite vers le Dannemark , et même la Norvège et la Suède , Berlin , la Pologne ...et bien sûr sa (ou ses ) fascinantes voitures lits russes , avec leur petits rideaux et les mystérieuses inscriptions en caractère cyrillique ... en tête bien sûr les magnifiques CC 40100 ....
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 948
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar OCCITAN » 29 Jan 2019 10:32

Bonjour,

Cisalpin, malgré la sympathie née de nos constats identiques, et de nos points de vue assez souvent convergents, je ne vais pas "lacher le morceau" aussi facilement...! En toute convivialité, et sans amertume, comme le demeurent tes interventions malgré des oppositions parfois méprisantes, voire agressives...

Développer serait tomber dans le hors sujet, et dans l'énumération fastidieuse.

Les plus curieux se pencheront sur le niveau d'équipement des lignes souvent à voie unique espagnoles et italiennes de l'époque, et sur le degré de modernisme de la transversale sud.
La vallée du Rhône, plus privilégiée, était saturée, donc vulnérable au moindre incident, sachant que la rive droite, non électrifiée n'était parcourue que par quelques marchandises.

Le laxisme, exagéré par le comportement souvent provocateur des Méditerranéens, est très amplifié dans les causes des mauvais résultats que chacun peut constater, je le maintiens !

Autre souvenir : invités à un mariage dans la région de Calais, nous avions pris, au passage, en gare de Narbonne, un train direct de nuit, Cerbère , (ou Perpignan)-Calais. Ce n'était pas un auto-couchettes, du moins, il était accessible sans véhicule.
Il était passé par la région parisienne, et par Lens, où, sans être accro au foot, j'avais eu la surprise de passer tout près du stade. C'était en été 1995.
OCCITAN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1086
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar Ferro19 » 29 Jan 2019 17:23

Bonsoir ,
merci pour ces renseignements. Il me semble qu'il y avait un TGV Lyon Perrache-Nice , via Givors , circulant de nuit . Je crois qu'il partait à 22h et quelques de Lyon Perrache.
Ferro19
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 04 Jan 2019 16:44

Re: [Exploitation] Liaisons ferroviaires disparues

Messagepar stephalsace » 30 Jan 2019 5:34

En effet. J'ai pris le tout dernier en décembre 2014, qui passait alors rive gauche, il était assuré en Duplex. Il y avait beaucoup de militaires à bord, qui étaient descendus comme moi à Toulon. En Première classe c'était vide, j'étais tranquille pour dormir.
stephalsace
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 41
Inscription: 28 Nov 2014 17:46

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], capelanbrest, Google [Bot], TheDriverBus37, tram44


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia