[Débat] A nous de vous faire détester le train

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

[Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar rail45 » 13 Déc 2017 20:52

Bonjour
Je sais que le titre est provocateur.
Ce sujet a pour objet de parler de tout ce qui fait que les voyageurs se détournent de plus en plus du train en faveur d'autres modes de transports, voiture principalement.
Ainsi dimanche dernier j'ai emmené mon fils faire du trampoline dans un parc de loisirs près de chez moi.
On notera au passage que ce parc, dans sa publicité, insiste sur le fait qu'il se situe près de la station de tram (Orléans-Libération) et qu'il invite ses clients à venir en transports en commun, ce qui est tout à son honneur.
Mais là n'est pas mon propos.
Pendant que nos chères têtes blondes se prenaient pour des kangourous, j'ai discuté avec une maman.
Celle-ci habite Lamotte-Beuvron, non loin de la gare de cette localité du Loir-et-Cher où les sœurs Tatin ont inventé leur célèbre tarte et travaille dans le centre d'Orléans, également dans le quartier de la gare.
Elle est donc la candidate idéale pour utiliser le train afin d'aller à son travail, d'autant que la ligne Orléans - Vierzon possède tout de même une desserte TER relativement acceptable.
Et pourtant, elle prend sa voiture !
Et elle ne veut plus entendre parler de la SNCF et du train.
Elle m'a alors expliqué qu'elle avait été obligée de l'emprunter pendant trois mois (je ne sais pas pour quelle raison, sans doute un problème de voiture) et que cela avait suffit à la dégoûter du train.
Entre les suppressions inopinées, les pannes et les retards quasi-quotidiens pour des causes diverses et variées, elle en a eu plus qu'assez.
Parmi les raisons invoquées pour ce désamour envers notre chère SNCF, il y avait notamment la totale désorganisation que ces multiples retards engendrent sur sa vie familiale et notamment le problème de la récupération des enfants à la garderie le soir après l'école. En effet, celle-ci a une heure limite de fermeture et il n'est pas question pour les employées qui gardent les enfants d'attendre jusqu'à pas d'heure que le train des parents veuille bien enfin arriver.
Et comme le mari de cette dame travaille en horaires décalés et n'est pas forcément là pour récupérer sa progéniture, et bien la solution pour un minimum de fiabilité consiste à faire les allers - retours domicile travail en voiture, malgré un temps de parcours largement plus long : d'après ce qu'elle m'a dit environ 50 minutes en voiture contre en principe 25 à 28 minutes en train.
Mais si le temps de trajet en voiture est bien plus élevé, il est au final beaucoup plus fiable que le temps passé dans le train.
Ce témoignage est malheureusement loin d'être un cas isolé et pour prendre moi-même le train tous les jours pour aller au travail, il faut reconnaître que parfois il faut vraiment avoir la foi pour voyager avec la SNCF, cette dernière donnant de plus en plus l'impression qu'elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour faire fuir les voyageurs de ses trains.
Amitiés
Pierre
rail45
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1165
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar YLH-maestro » 13 Déc 2017 21:12

Ayant utilisé la même ligne que toi, et utilisant désormais la même que cette dame, c'est pourtant le jour et la nuit:
les TER de la ligne de Sologne sont bien plus fiables et on est mieux informé via l'affichage en gare lors d'incidents que pour les intercités Orléans Paris.

Ça m'est il est vrai arrivé deux fois de devoir prendre ma voiture récemment (pas de train avant 10h suite à une panne à Salbris, puis une autre panne à Theillay, pour laquelle je n'ai pas attendu de connaître le délai d'attente) mais ce n'est rien à côté du fameux 14036 (train le moins ponctuel de France) que je prend toujours quand je vais à mon bureau parisien quelques jours par mois...

Ceci dit, avec un titre pareil, je pense plutôt à:
* la suppression progressive des trains de nuits, sans publicité radio/télé, avec des horaires à géométrie variable qui dissuadent de prendre ceux qui restent
* la communication calamiteuse en cas d'incidents dans les grandes gares parisiennes (cf gare d'Austerlitz après la rupture de caténaires par une voiture tombée d'un pont à Choisy, le déraillement de Brétigny ou l'incendie du poste des Ardoines ou plus récemment Montparnasse et ses problèmes informatiques et électriques)
* les tarifs incompréhensibles pour ceux qui ne prennent le train que pendant les vacances, et l'absence de communication concernant le billet "congé annuel".
Visitez le site des Amis du Tramway Orléanais
Avatar de l’utilisateur
YLH-maestro
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 250
Inscription: 02 Oct 2011 7:44
Localisation: Orléans / Carcassonne

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar rail45 » 13 Déc 2017 21:25

Salut Yann.
Ceci n'était qu'un exemple et comme tu le dis il y a bien d'autres cas où les différents errements de la SNCF provoquent la fuite des voyageurs.
Il suffit d'ailleurs de parcourir ce forum pour avoir une idée de la pagaille ambiante et des conséquences qui en résultent.
Sur un autre fil, je viens par exemple de voir que la fréquentation de la ligne Charleville - Givet a été divisée par deux en 5 ans !
Où sont donc passés les voyageurs ?
Et pourtant, la ligne est à double voie et dessert bien toutes les villes et villages de la vallée de la Meuse, secteur où le relief ne facilite pourtant pas les déplacements routiers avec des trajets beaucoup moins directs que la voie ferrée.
Il y a vraiment un gros problème du côté de la SNCF.
rail45
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1165
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar gilles74 » 14 Déc 2017 9:21

Il y a un gros problèmes, je dirais même DES gros problèmes.
Avec des dirigeants qui ne croient pas en ce qu'ils font, pour ne pas dire qu'ils sont en place pour affaiblir. Le but? La SNCF reste maintenant la seule entreprise dépendant de l'Etat qui n'a pas été dépecée ( je peux me tromper, mais les PTT, EDF GDF, l'ORTF et j'en passe sont passés à la moulinette ). Et il faut donc justifier un éclatement, une disparition en démontrant que l'entreprise n'est plus fiable, et que n'importe qui ferait mieux! Avec en passant un cadeau aux transporteurs routiers de fret et de voyageurs.
Malheureusement les dirigeants SNCF ne sont pas les seuls actifs dans ce naufrage. J'ai rencontré une fois Guillaume Pepy, et dans la discussion j'avais engagé le sujet sur la puissance syndicale. Sa réponse avait été en gros que les syndicats sont prévisibles et qu'il savait exactement comment les utiliser malgré eux, étant sur de leur réaction. Donc, si un conflit social arrange les plans, il est très facile de le provoquer.
Les mentalités des cheminots ont évolué, heureusement, mais les noyaux durs sont toujours actifs et peuvent, même très minoritairement, enrayer la machine.
Donc, affaiblissement volontaire de la solidité et la fiabilité de la production, sabotage de l'effet réseau, et mouvements sociaux, le cocktail est efficace! La démotivation issue de tout cela est aussi efficace dans les plans à long termes!
Après, le témoignage de la dame cité par rail45 est assez explicite. Encore que le ressenti est différent entre une personne habituée à sa voiture, et qui se trouve contrainte à utiliser le train, et celle qui utilise le train régulièrement, et se retrouve obligé de prendre sa voiture ou un car. l'une sera contente de se retrouver dans sont petit cocon de voiture, alors que l'autre sera heureux de retrouver son train ( surtout si la desserte est fiable, avec une cadence et des horaires pratiques ).
Le responsabilité de tout ce bazar est bien sur du ressort des autorités de tutelle! Et ces autorités de tutelle sont mise en place par les électeurs qui ne se rendent parfois ( souvent ) pas compte qu'ils sont aussi responsables de la gestion des transports publics.
Le débat est intéressant. Je souhaiterais seulement qu'il ne serve pas d'exutoire à un dénigrement systématique des cheminots, et du système de transports publics, ce qui est très à la mode dans les médias.
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 407
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aig » 14 Déc 2017 10:53

gilles74 a écrit:Il y a un gros problèmes, je dirais même DES gros problèmes.
Avec des dirigeants qui ne croient pas en ce qu'ils font, pour ne pas dire qu'ils sont en place pour affaiblir. Le but? La SNCF reste maintenant la seule entreprise dépendant de l'Etat qui n'a pas été dépecée ( je peux me tromper, mais les PTT, EDF GDF, l'ORTF et j'en passe sont passés à la moulinette ). Et il faut donc justifier un éclatement, une disparition en démontrant que l'entreprise n'est plus fiable, et que n'importe qui ferait mieux! Avec en passant un cadeau aux transporteurs routiers de fret et de voyageurs.
Malheureusement les dirigeants SNCF ne sont pas les seuls actifs dans ce naufrage. J'ai rencontré une fois Guillaume Pepy, et dans la discussion j'avais engagé le sujet sur la puissance syndicale. Sa réponse avait été en gros que les syndicats sont prévisibles et qu'il savait exactement comment les utiliser malgré eux, étant sur de leur réaction. Donc, si un conflit social arrange les plans, il est très facile de le provoquer.
Les mentalités des cheminots ont évolué, heureusement, mais les noyaux durs sont toujours actifs et peuvent, même très minoritairement, enrayer la machine.
Donc, affaiblissement volontaire de la solidité et la fiabilité de la production, sabotage de l'effet réseau, et mouvements sociaux, le cocktail est efficace! La démotivation issue de tout cela est aussi efficace dans les plans à long termes!
Après, le témoignage de la dame cité par rail45 est assez explicite. Encore que le ressenti est différent entre une personne habituée à sa voiture, et qui se trouve contrainte à utiliser le train, et celle qui utilise le train régulièrement, et se retrouve obligé de prendre sa voiture ou un car. l'une sera contente de se retrouver dans sont petit cocon de voiture, alors que l'autre sera heureux de retrouver son train ( surtout si la desserte est fiable, avec une cadence et des horaires pratiques ).
Le responsabilité de tout ce bazar est bien sur du ressort des autorités de tutelle! Et ces autorités de tutelle sont mise en place par les électeurs qui ne se rendent parfois ( souvent ) pas compte qu'ils sont aussi responsables de la gestion des transports publics.
Le débat est intéressant. Je souhaiterais seulement qu'il ne serve pas d'exutoire à un dénigrement systématique des cheminots, et du système de transports publics, ce qui est très à la mode dans les médias.

Le ressenti est effectivement que la direction de la SNCF, sous la houlette de sa tutelle et avec la complicité de certains représentants du personnel, organise le naufrage. Le problème est que l'outil "transport ferroviaire" est, pour le public, indissociable de l'entreprise qui le gère actuellement, de sorte que le naufrage organisé de l'entreprise risque d'entrainer une défiance définitive du public vis à vis de l'outil, ce qui est fort embêtant.

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1697
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Donostian » 14 Déc 2017 11:34

Aig a écrit:
Le ressenti est effectivement que la direction de la SNCF, sous la houlette de sa tutelle et avec la complicité de certains représentants du personnel, organise le naufrage. .


La question qu'il faut se poser, c'est la SNCF a t'elle besoin de dirigeants ou de saboteurs ?

Si des saboteurs sont bel et bien à l'œuvre, ils doivent être traités en tant que tels...
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 730
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aig » 14 Déc 2017 14:47

Donostian a écrit:
Aig a écrit:
Le ressenti est effectivement que la direction de la SNCF, sous la houlette de sa tutelle et avec la complicité de certains représentants du personnel, organise le naufrage. .


La question qu'il faut se poser, c'est la SNCF a t'elle besoin de dirigeants ou de saboteurs ?

Si des saboteurs sont bel et bien à l'œuvre, ils doivent être traités en tant que tels...

Euh, on n'est quand même pas en guerre ! ;-) Et puis ce ne sont pas des saboteurs, ce sont plutôt des gens chargés de liquider la vieille boutique que les dirigeants politiques ne veulent plus voir. Le problème est que, une fois la vieille boutique liquidée, ça va être difficile de faire repartir la machine.

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1697
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Donostian » 15 Déc 2017 11:15

Aig a écrit: Et puis ce ne sont pas des saboteurs, ce sont plutôt des gens chargés de liquider la vieille boutique que les dirigeants politiques ne veulent plus voir.

Ce que tu viens de citer est juste la définition du sabotage (*) économique ! :D

On n'est pas en guerre, je te l'accorde, donc ces gens ne risquent pas la Cour martiale et le peloton d'exécution, ni même les Assises !

Mais pour ma part, je les verrai bien en Correctionnel :D


(* ) donc ce sont bien des saboteurs, tu écris qu'ils agissent sur instruction des instances politiques, je suis d'accord avec cette analyse .
Est-ce que ça les excuse totalement ,voire atténue leur responsabilité ?

A La Haye, pour leur défense, tous les accusés déclarent avoir agi sur ordre de leurs supérieurs et jamais de leur propre chef...
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 730
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aharon » 16 Déc 2017 8:58

Le ressenti est le même partout je pense.

En PACA, les trains sont archi-bondés en heures de pointe, et l'information - voyageurs est toujours aussi catastrophique, les annonces et les horaires en gare ne correspondent pas à ceux des fiches-horaires, ni à ceux de l'appli, les dessertes sont chaotiques, tous les jours des trains sont supprimés, des arrêts rajoutés. Seule nouveauté positive : le file Twitter annonçant les double-jumbo (offrant 1800 places) et invitant les usagers à les prendre.

Un autre élément énervant pour beaucoup est la déinsvolture de certains agents de la SNCF, dès qu'il y a un problème, une bonne partie d'entre-eux deviennent invisibles, à tel point que bon nombre de clients ne soutiennent pas la campagne de la CGT contre la suppression des contrôleurs à bord des trains. En gare de Nice-Ville, l'affichage est ainsi quasiment tout le temps en rade, et de multiples témoignages de personnes se faisant littéralement envoyer paître par les agents se corroborent. (Attention, je ne veux pas jeter la pierre, de nombreux passagers sont irrespecteux etc) mais ajouté aux multiples grèves (plus de 100 jours en 2016 en PACA) cela crée une situation où les cheminots deviennent eux-mêmes des cibles.

C'est à se demander si le ferroviaire n'est pas dans l'impasse partout en France. De même la division des services n'a pas grand sens, il n'y a aucun rapport entre un TGV Paris-Bordeaux ou Lyon, et un TGV Lyon-Strasbourg sur voie classique, les Intercités offrent également des réalités des plus contrastées entre Nantes-Bordeaux (et ses retards interminables) et l'IC Paris-Clermont / ou Bordeaux-Nice (ah non pardon Marseille désormais), et des services TER qui n'ont rien en commun entre Guéret-Limoges ou entre Cannes-Nice et Monaco. Ajouter des catégories et différencier en fonction des besoins des gens me semble primordial. En comparaison, des 3 catégories françaises, l'Italie en a 6 : les FrecciaRossa (TGV sur LGV), les FreeciaArgento (TGV sur voie LGV prolongé), les FrecciaBianca (Train sur voie classique à 200/220), Intercity (tous à réservation obligatoire, de jour comme de nuit), les Regionale (TER normal), et les Regionale Veloce (TER rapide, 1 arrêt sur 3/4 en moyenne).
Aharon
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 247
Inscription: 24 Fév 2014 15:15

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aig » 16 Déc 2017 9:08

Donostian a écrit:
Aig a écrit: Et puis ce ne sont pas des saboteurs, ce sont plutôt des gens chargés de liquider la vieille boutique que les dirigeants politiques ne veulent plus voir.

Ce que tu viens de citer est juste la définition du sabotage (*) économique ! :D

On n'est pas en guerre, je te l'accorde, donc ces gens ne risquent pas la Cour martiale et le peloton d'exécution, ni même les Assises !

Mais pour ma part, je les verrai bien en Correctionnel :D


(* ) donc ce sont bien des saboteurs, tu écris qu'ils agissent sur instruction des instances politiques, je suis d'accord avec cette analyse .
Est-ce que ça les excuse totalement ,voire atténue leur responsabilité ?

A La Haye, pour leur défense, tous les accusés déclarent avoir agi sur ordre de leurs supérieurs et jamais de leur propre chef...

On peut partager un ressenti désagréable mais il faut quand même garder la mesure des choses : ce qui est débattu au tribunal de La Haye est autrement plus tragique que ce que nous concocte le groupe SNCF.

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1697
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Donostian » 16 Déc 2017 10:44

Bonjour Aig ,tu écris :
"Le ressenti est effectivement que la direction de la SNCF, sous la houlette de sa tutelle et avec la complicité de certains représentants du personnel, organise le naufrage."
Ce sont des accusations graves, mais je partage ton point de vue sur ce constat.
Larousse définit :
Saboteur :Personne qui détériore volontairement un outillage, du matériel. Personne qui agit de manière à faire échouer une entreprise, une action.
Donc techniquement, ce que tu viens de décrire est bien du sabotage.

Evidemment, que ces actions ne relèvent pas de La Haye.
Il y a des gradations, dans le Sabotage, comme dans le Vol :
C'est moins grave de voler un crayon, qu'un sac avec 300 000 €, et c'est moins grave de couler une entreprise que de faire sauter une ville !

Il ne faut pas avoir peur d'utiliser les mots justes, de nommer les choses, pour définir une action sinon on n'en sort pas !
Par ailleurs, dans certains cas le sabotage est effectué pour de bonnes raisons, par exemple ,faire sauter un pont pour empêcher l'avancée d'un envahisseur.
Comme on dit "les voies du seigneur sont impénétrables"
Oui, il y a bien des actions de sabotage à la SNCF ! Mais c'est peut-être pour de très bonnes raisons d'Etat, secrètes, que nous autres manants n'avons pas à connaître ?
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 730
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar tram44 » 16 Déc 2017 19:50

Ce qui m'empêche avant tout d'utiliser plus le train en France c'est le manque de flexbililité et l'offre trop réduite dans beaocoup de régions.

La SNCF (et les régions qui définissent l'offre) ne cible que les écoliers ou employés avec un horaire traditionnel. Ceci résulte souvent en une desserte typique de deux trains le matin, un en milieu de journée, deux en fin d'après-midi et éventuellement un train balai le soir. Dans certains cas le choix se limite à une seule possibilité par jour de faire l'aller-retour dans la journée.

Des sites très touristiques comme le Mont St. Michel sont dans la pratique très difficilement accessibles en transports publics. Avec une offre train+bus / navette qui circulerait toutes les heures ou au moins toutes les deux heures on pourrait attirer du monde. En Allemagne, Belgique, Suisse... le tourisme en train, pour faire du vélo, de la randonnée ou visiter des musées ou de villes, est tout à fait normal; en France et hors région Parisienne la SNCF rate en grand partie ce marché qui serait pourtant bien compatible avec les flux des pendulaires et étudiants, qui se déplacent majoritairement en heure de pointe.

L'incertitude des grèves: il y en a simplement trop et ça rend le train incrédible et imprévisible.
tram44
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 93
Inscription: 05 Sep 2010 19:12

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar capelanbrest » 16 Déc 2017 20:36

Aharon a écrit:Le ressenti est le même partout je pense.

En PACA, les trains sont archi-bondés en heures de pointe, et l'information - voyageurs est toujours aussi catastrophique, les annonces et les horaires en gare ne correspondent pas à ceux des fiches-horaires, ni à ceux de l'appli, les dessertes sont chaotiques, tous les jours des trains sont supprimés, des arrêts rajoutés. Seule nouveauté positive : le file Twitter annonçant les double-jumbo (offrant 1800 places) et invitant les usagers à les prendre.

Un autre élément énervant pour beaucoup est la déinsvolture de certains agents de la SNCF, dès qu'il y a un problème, une bonne partie d'entre-eux deviennent invisibles, à tel point que bon nombre de clients ne soutiennent pas la campagne de la CGT contre la suppression des contrôleurs à bord des trains. En gare de Nice-Ville, l'affichage est ainsi quasiment tout le temps en rade, et de multiples témoignages de personnes se faisant littéralement envoyer paître par les agents se corroborent. (Attention, je ne veux pas jeter la pierre, de nombreux passagers sont irrespecteux etc) mais ajouté aux multiples grèves (plus de 100 jours en 2016 en PACA) cela crée une situation où les cheminots deviennent eux-mêmes des cibles.

C'est à se demander si le ferroviaire n'est pas dans l'impasse partout en France. De même la division des services n'a pas grand sens, il n'y a aucun rapport entre un TGV Paris-Bordeaux ou Lyon, et un TGV Lyon-Strasbourg sur voie classique, les Intercités offrent également des réalités des plus contrastées entre Nantes-Bordeaux (et ses retards interminables) et l'IC Paris-Clermont / ou Bordeaux-Nice (ah non pardon Marseille désormais), et des services TER qui n'ont rien en commun entre Guéret-Limoges ou entre Cannes-Nice et Monaco. Ajouter des catégories et différencier en fonction des besoins des gens me semble primordial. En comparaison, des 3 catégories françaises, l'Italie en a 6 : les FrecciaRossa (TGV sur LGV), les FreeciaArgento (TGV sur voie LGV prolongé), les FrecciaBianca (Train sur voie classique à 200/220), Intercity (tous à réservation obligatoire, de jour comme de nuit), les Regionale (TER normal), et les Regionale Veloce (TER rapide, 1 arrêt sur 3/4 en moyenne).



:bravo: :bravo: :bravo:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1895
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Jojo » 16 Déc 2017 22:30

Aharon a écrit:Le ressenti est le même partout je pense.

J'ai fait plus de 250 km en TER Grand Est Alsace cette semaine, pour du tourisme (pour répondre à tram44 ;) ), dont quelques trajets en heure de pointe (en évitant quand même les quelques trains dont je sais qu'ils seront surchargés, en particulier le vendredi soir). Ponctualité métronomique, confort et propreté OK, tarification claire (quoique pas spécialement bon marché... je suis peut-être radin ?)...
Il m'arrive aussi d'utiliser le train pour des déplacements touristiques dans l'Ouest ou j'habite actuellement (Laval-Rennes ou Laval-Angers par exemple) mais les fréquences rachitiques et amplitudes de misère rendent la chose plus contraignante (côté Bretagne c'est simple, hors déplacement pendulaire un trajet sur deux se fait en TGV et l'autre en TER, formidable pour la simplicité tarifaire :roll: ).

Bref, tout ça pour dire que la SNCF peut faire, quand on lui demande gentiment et qu'on lui met la pression en même temps.
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4090
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aig » 17 Déc 2017 9:12

Donostian a écrit:Bonjour Aig ,tu écris :
"Le ressenti est effectivement que la direction de la SNCF, sous la houlette de sa tutelle et avec la complicité de certains représentants du personnel, organise le naufrage."
Ce sont des accusations graves, mais je partage ton point de vue sur ce constat.
Larousse définit :
Saboteur :Personne qui détériore volontairement un outillage, du matériel. Personne qui agit de manière à faire échouer une entreprise, une action.
Donc techniquement, ce que tu viens de décrire est bien du sabotage.

Evidemment, que ces actions ne relèvent pas de La Haye.
Il y a des gradations, dans le Sabotage, comme dans le Vol :
C'est moins grave de voler un crayon, qu'un sac avec 300 000 €, et c'est moins grave de couler une entreprise que de faire sauter une ville !

Il ne faut pas avoir peur d'utiliser les mots justes, de nommer les choses, pour définir une action sinon on n'en sort pas !
Par ailleurs, dans certains cas le sabotage est effectué pour de bonnes raisons, par exemple ,faire sauter un pont pour empêcher l'avancée d'un envahisseur.
Comme on dit "les voies du seigneur sont impénétrables"
Oui, il y a bien des actions de sabotage à la SNCF ! Mais c'est peut-être pour de très bonnes raisons d'Etat, secrètes, que nous autres manants n'avons pas à connaître ?

Merci pour ces leçons sur la sabotage, c'est très intéressant ;-). Mais si les ordres sont donnés par les décideurs politiques élus depuis des décennies qui ne veulent plus se coltiner le fardeau SNCF avec sa dette, ses mouvements sociaux, ses installations en partie obsolètes et sa culture d'entreprise où la notion de service au client est largement insuffisante, cela signifie qu'on se retrouve dans le cadre d'une action de sabotage "démocratique". Personnellement, je considère que le point de vue de ces politiques est étriqué et je ne participe pas à leur mise en place. Cependant, je ne veux pas les envoyer au tribunal de la Haye parce que je n'ai pas de solution simple à proposer pour transformer en un coup de baguette magique l'entreprise de transport ferroviaire nationale en un outil efficace capable de prendre en charge, dans un contexte économique difficile, une quantité non négligeable des transports réalisés par le mode routier. Cela dit, je suis favorable à ce que ce comportement à la Attila soit porté à la connaissance du public pour que ça conduise à des choix démocratiques différents.

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1697
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Aharon » 17 Déc 2017 9:46

Jojo a écrit:
Aharon a écrit:Le ressenti est le même partout je pense.

J'ai fait plus de 250 km en TER Grand Est Alsace cette semaine, pour du tourisme (pour répondre à tram44 ;) ), dont quelques trajets en heure de pointe (en évitant quand même les quelques trains dont je sais qu'ils seront surchargés, en particulier le vendredi soir). Ponctualité métronomique, confort et propreté OK, tarification claire (quoique pas spécialement bon marché... je suis peut-être radin ?)...
Il m'arrive aussi d'utiliser le train pour des déplacements touristiques dans l'Ouest ou j'habite actuellement (Laval-Rennes ou Laval-Angers par exemple) mais les fréquences rachitiques et amplitudes de misère rendent la chose plus contraignante (côté Bretagne c'est simple, hors déplacement pendulaire un trajet sur deux se fait en TGV et l'autre en TER, formidable pour la simplicité tarifaire :roll: ).

Bref, tout ça pour dire que la SNCF peut faire, quand on lui demande gentiment et qu'on lui met la pression en même temps.


Visiblement en effet la réalité est très contrastée entre les régions. Au niveau des tarifs, c'est vrai que les tarifs kilométriques (de base) ne sont pas donnés (en comparaison aux autres pays européens, mais c'est vrai toujours moins cher que la voiture, le péage, le parking ...), toutefois j'ai remarqué que dans la plupart des régions des cartes vendues entre 15 et 30 euros / an offrent de susbtantielles réductions, sans compter les offres en ligne, désormais vendues sur Trainline (plus besoin d'aller sur l'affreux site TER pouu acheter un ebillet TER promotionnel). Ce constat rappelle les cartes de ponctualité publiées chaque année (disparités Alsace / PACA -> ah non pardon Sud maintenant), toutefois je suis convaincu que le mal est un peu plus profond que ce simple respect des horaires : l'état du matériel doit également jouer (absence de chauffage / clim ...), illisibilité des horaires, correspondances inefficaces et jamais assurées en cas de pépins (et ils sont nombreux), arrêt des circulations dès que la météo se gâte (sur la Côte d'Azur dès qu'il pleut beaucoup, ailleurs dès qu'il y a de la neige), mais surtout mauvaise information des voyageurs. Et ce dernier point je pense est d'une nullité partout.

Très honnêtement je suis curieux de voir ce que la concurrence proposera, je sais bien que rien ne changera du tout au tout, et que ce ne sera pas l'alpha et l'omega, toutefois peut-être que de nouvelles technologies notamment en matière de billetique, de contrôle, d'information voyageur pourront être apportées.

Un exemple tout bête de technologie (un grand mot) pour le contrôle sur les grandes lignes. Les contrôleurs italiens (compagnie nationale comme privée) sont tous équipés de tablettes et ont un plan de chaque voiture qui s'affiche: les sièges qui doivent être occupés sont en rouge, pour contrôler une personne ils doivent saisir sur leur tablette le PNR du billet, aussitôt le siège passe en vert sur leur écran. De cette manière ils peuvent mener plusieurs opérations de contrôle dans le train tout au long du parcours, sans réclamer 3 fois à quelqu'un son billet.
Aharon
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 247
Inscription: 24 Fév 2014 15:15

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar rail45 » 17 Déc 2017 9:54

Bonjour.
Question bête : c'est quoi un "PNR" ?
rail45
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1165
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Cramos » 17 Déc 2017 10:23

La densité de population entre l'Alsace et les Pays de la Loire/Bretagne n'est peut-être pas la même non plus ?
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 5193
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Gil.Puy26 » 17 Déc 2017 10:47

rail45 a écrit:Bonjour.
Question bête : c'est quoi un "PNR" ?

Passenger Name Record ???
Avatar de l’utilisateur
Gil.Puy26
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 843
Inscription: 28 Aoû 2008 16:58
Localisation: Val de Drôme

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar sanglier08 » 17 Déc 2017 11:06

17500 km en 1 an en TGV et IC (Brest/Tours/Reims/Nancy/Charleville Mézières), utilisation journalière pendant 1 mois et demi Charleville-Reims, utilisation très régulière de Viroflay-Paris.
Que dire, Brest depuis la nouvelle LGV, 2A/R, 3 retards sans excuse, Paris-Charleville, souvent quelques minutes de retard dans ce sens, dans l'autre sens, même avec un retard de 7~8 minutes au départ de Charleville, à l'heure voir en avance. Tours, aussi bien,en corail qu'en TGV, retard systématique (et les corails sont en ruine, avec des aménagements à la noix (suppression des portes de compartiments :shock: ). Donc très mitigé, avec horaire flexible, le train est pas cher, mais en horaire contraint, c'est hallucinant (100 € A/R PAris Tours, oups).
Pour le TER Charleville-Reims, à nous de vous faire détester le train, entre les trains annulés, retardés systématiquement (entre 16h30 et 19h00, une main me suffit pour compter ceux qui sont partis à l'heure), trains bondés (je ne pensais pas être façon RER B entre Reims et Rethel debout), clairement, vive l'A34.
Pour la région parisienne, j'ai passé un mois à Londres, dans une banlieue type Viroflay, West hampstead, donc desservie par 2 lignes de train et un métro (Viroflay 3 lignes de train et un tramway), quasi aucun ennui, train rapide permettant de rejoindre le centre de Londres, Viroflay, la ligne L, de plus en plus lente, avec une fiabilité en dessous de médiocre (et même avec le nouveau matériel, deux utilisations deux retards de 15 minutes ...), le RER C, qui régresse (après un mieux avec la suppression des inox), annulation régulière de train, surtout vers 17h00 en provenance du château de Versailles :shock: , la ligne N, pas si catastrophique quand Montparnasse marche. Le tramway T6, lent lent lent et inconfortable.
Le pire, un outils de vente laborieux, des infos contradictoire, entre l'appli train à l'heure, le site internet retard indéterminé, le site des gares, une autre info ... Le matériel, assez sale (même en Champagne Ardenne, c'est toujours au dessus du lot, mais c'est largement moins propre), une tarification qui fait détester le train en horaire contraint, les changements de condition tarifaire sur les cartes de réduction tout les 4 matins, le ralentissement général du réseau, rendant le train de moins en moins performant. Le plus, les paniers repas en cas de retard ne sont pas mauvais, mais il va falloir laisser le choix, car cela devient rengaine, ou alors, améliorer fortement la ponctualité :)
sanglier08
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 759
Inscription: 07 Sep 2012 9:27

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar capelanbrest » 17 Déc 2017 13:51

Aharon a écrit:
Jojo a écrit:J'ai fait plus de 250 km en TER Grand Est Alsace cette semaine, pour du tourisme (pour répondre à tram44 ;) ), dont quelques trajets en heure de pointe (en évitant quand même les quelques trains dont je sais qu'ils seront surchargés, en particulier le vendredi soir). Ponctualité métronomique, confort et propreté OK, tarification claire (quoique pas spécialement bon marché... je suis peut-être radin ?)...
Il m'arrive aussi d'utiliser le train pour des déplacements touristiques dans l'Ouest ou j'habite actuellement (Laval-Rennes ou Laval-Angers par exemple) mais les fréquences rachitiques et amplitudes de misère rendent la chose plus contraignante (côté Bretagne c'est simple, hors déplacement pendulaire un trajet sur deux se fait en TGV et l'autre en TER, formidable pour la simplicité tarifaire :roll: ).

Bref, tout ça pour dire que la SNCF peut faire, quand on lui demande gentiment et qu'on lui met la pression en même temps.




Un exemple tout bête de technologie (un grand mot) pour le contrôle sur les grandes lignes. Les contrôleurs italiens (compagnie nationale comme privée) sont tous équipés de tablettes et ont un plan de chaque voiture qui s'affiche: les sièges qui doivent être occupés sont en rouge, pour contrôler une personne ils doivent saisir sur leur tablette le PNR du billet, aussitôt le siège passe en vert sur leur écran. De cette manière ils peuvent mener plusieurs opérations de contrôle dans le train tout au long du parcours, sans réclamer 3 fois à quelqu'un son billet.


je voyage fréquemment en Italie et effectivement quels progrès en 30/40 ans ....en ce qui concerne le matériel, la ponctualité et comme tu le dis la façon de contrôler.
Sans parler de dématérialisation possible pour tous les types de billets y compris les "régionale" même pour 0.80€ ou 2.50 € !!
Trenitalia à fortement réduit les ouvertures de guichets comme SNCF le fait et les gens de tout âge sont autrement habiles avec leur tablette/smartphone pour prendre un billet sans faire queue aux guichets que ce soit dans le nord de l’Italie ou à l'autre extrémité de la Sicile...pour un billet IC ou Regionale.
Y a que chez nous que ça traine la patte....au nom des dogmes datant d'un autre âge.
Par contre quand il s'agit d'alimenter les cancans sur les réseaux sociaux, la PQR, à partir de leur tablette ou smartphone, bizarrement les gens en France y compris au fin fond des provinces, n'ont aucun frein matériel et/ou intellectuel....
Allez donc comprendre....
Quant aux prix des TER, pour le péquin lambda ils est élevé.....
il ne faut pas s'étonner que les gens et les jeunes choisissent des offres alternatives....notamment en Bretagne puisque tu en parlais.(il est souvent moins cher d’utiliser TGV pour faire Rennes Brest que de prendre un TER sans carte UZmachin...). :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1895
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar KeLoz » 17 Déc 2017 15:06

capelanbrest a écrit:Sans parler de dématérialisation possible pour tous les types de billets y compris les "régionale" même pour 0.80€ ou 2.50 € !!
Trenitalia à fortement réduit les ouvertures de guichets comme SNCF le fait et les gens de tout âge sont autrement habiles avec leur tablette/smartphone pour prendre un billet sans faire queue aux guichets que ce soit dans le nord de l’Italie ou à l'autre extrémité de la Sicile...pour un billet IC ou Regionale.
Y a que chez nous que ça traine la patte....au nom des dogmes datant d'un autre âge.
Par contre quand il s'agit d'alimenter les cancans sur les réseaux sociaux, la PQR, à partir de leur tablette ou smartphone, bizarrement les gens en France y compris au fin fond des provinces, n'ont aucun frein matériel et/ou intellectuel....
Allez donc comprendre....
Quant aux prix des TER, pour le péquin lambda ils est élevé.....
il ne faut pas s'étonner que les gens et les jeunes choisissent des offres alternatives....notamment en Bretagne puisque tu en parlais.(il est souvent moins cher d’utiliser TGV pour faire Rennes Brest que de prendre un TER sans carte UZmachin...). :mrgreen:


C'est sûr que le jour où on aura les billets TER sur une carte Voyageur n'est pas encore arrivé :mrgreen:
Ne jetons pas mémé dans les orties quand même : l'e-billet reste parfois disponible sur oui.sncf, sur certains TER, certains jours. Quels trains, quels jours ? Ah ben ça, faut pas trop en demander.

Pour le prix du TER, à part certaines initiatives régionales visant à réduire la facture (comme le train à 1€ en ex Languedoc-Roussillon), j'ai l'impression qu'il est calqué sur le prix d'un voyage en voiture. Autrement dit, le train n'est pas financièrement intéressant à partir de deux personnes. De plus, il est parfois trop contraignant niveau horaire, on arrive souvent loin de la destination ... pour un temps de parcours pas toujours intéressant. Sans compter les grèves, les retards et annulations qui rendent ce mode de transport "peu fiable".

Sans compter que les quartiers des grandes gares ne sont pas toujours les mieux fréquentés, les entreprises et les gens s'installent de plus en plus loin des centres-villes ... Bref, tout autant de raisons qui n'incitent pas vraiment à prendre le train. Sauf peut-être pour se rendre à Paris depuis l'autre bout de la France.

Le couac de TGV Max pour les vacances de Noël en aura sans doute refroidi certains :

Contactée par franceinfo, la compagnie ferroviaire s'étonne de son côté que les jeunes qui ont souscrit à l'offre TGV Max ne se soient pas "renseignés avant la date critique" alors qu'"il y a eu des communiqués de presse". "Vous vouliez qu'on fasse quoi ? Qu'on leur envoie à chacun des mails et des SMS ?", tranche la SNCF.
----
La SNCF ne l'entend pas de cette oreille. Elle assume très bien de faire des jeunes une variable d'ajustement pour remplir les trains aux heures creuses. Parce que "le but, c'est de remplir les trains dont les autres ne veulent pas" , "pour 80 euros d'abonnement par mois, pas question qu'ils partent aux mêmes horaires que les autres".


Je ne suis pas sûr que traiter les clients comme de la merde soit très efficace ... (Surtout quand oui.sncf est déjà une machine à spams qui propose des Paris-Londres, Paris-Belgique, Paris-Lille, Paris-Bordeaux ... quand tu habites bien loin des villes concernées, et que le public ciblé est un public majoritairement étudiant, pour qui 80€ est une petite fortune, et que c'est une génération très encline à se tourner vers blablacar et autres cars Macron.)
KeLoz
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 149
Inscription: 03 Juil 2016 17:53

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar gilles74 » 17 Déc 2017 15:50

Il faut arrêter avec ces technologies sois disant moderne, dématérialisation ou autre! Personne n'est obligé d'avoir un smart-truc ou une tablette connectée, et je ne fais pas partie de cette catégorie par choix, être l'esclave d'un petit appareil électronique ne me tente vraiment pas!
Et ces distributeurs de billets TER qui n'acceptent plus la monnaie, alors qu'il est illégal de refuser le paiement en liquide...Je n'ai pas envie que mes déplacements soient connus, je n'éteint pas la géolocalisation de mon bon vieux portable à clavier pour d'autres raisons.
On vit de plus en plus dans un monde fliqué, et ce qui me sidère, c'est que les gens en redemandent!
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple! Pourquoi vendre des billets de TER avec l'horaire dessus, faisant croire qu'il n'est valable que dans ce train? Si je prends un aller-retour, je sais quel train je vais emprunter au départ, mais au retour, c'est moins sur, s'il y a dans les créneaux me convenant plusieurs possibilités?
Ce genre de procédé peut être bien sur utilisé sur des trains à réservation obligatoire, TGV, mais pourquoi procéder ainsi sur des intercités ou autres? Comme avant, il n'y a plus de places assises, et bien on voyage debout en scrutant les places qui se vident lors des arrêts!
Comme de toute façon, les compositions ne sont plus renforcées selon les jours, ceux qui veulent quand même voyager prennent d'autres mesures. Combien de fois j'ai fais Paris Le Mans debout dans un couloir....pas grave, j'étais dans le train qui me convenait, c'est tout.
Le Yeld management a tué la facilité d'accès au train en faisant l'illusion de billets moins chers! Et la facilité d'utilisation d'un mode de transport est primordiale. Quand on en a marre de subir ces contraintes, eh bien on fait autrement, c'est tout!
Le SNCF ( et elle n'est pas la seule entreprise de transport ) vend du vent, avec un beau papier autour, rien d'autre.
Je vais me faire traiter de ringard, mais en discutant à droite et à gauche, je m'aperçois que je ne suis pas si isole!
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 407
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Train-Corail » 17 Déc 2017 17:25

Et oui ce que les gens veulent pour beaucoup c'est voyager les vendredis, dimanches et lundis (matin), et ce dans des trains GL n'étant pas à accès restreint pour éviter de s'arrêter à toutes les pissotières. Il y a 15 ans c'était encore possible (tous les trains classiques pouvaient être empruntés par les abonnés). On a d'abord eu en 2003 coup sur coup le merdoz puis la résa obligatoires sur les trains de nuit.

Alors certes les trains étaient blindés sur une ou deux sections de ligne. Sans parler des problèmes juridiques (séparation des activités tout ça) on pourra toujours rétorquer que niveau organisation on ne peut pas contenter tout le monde à la fois.
Train-Corail
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1089
Inscription: 13 Fév 2013 18:25

Re: [Débat] A nous de vous faire détester le train

Messagepar Tournay » 17 Déc 2017 17:47

Tournay
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 209
Inscription: 08 Sep 2009 18:49

Suivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Google [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia