[Infrastructure] Passages à niveau

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

[Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 26 Juil 2011 17:18

Le Progrès, 26 juillet
Deux passages à niveau supprimés dans le Rhône en 2014

Rail. Considérés comme « sensibles », les passages de Saint-Pierre-de-Chandieu et d’Oullins vont disparaître. Réseau Ferré de France rappelle les règles générales de sécurité

C’est miraculeusement qu’une automobiliste n’a été que légèrement blessée le 19 juillet dernier sur un passage à niveau situé en limite d’Irigny et de Vernaison. Immobilisée sur une voie, sa voiture, a été heurtée par un premier train. Grâce au courage du conducteur de celui-ci et de riverains, elle a pu être extraite du véhicule avant qu’un train arrivant en sens inverse ne le pulvérise.

Cet accident vient rappeler que franchir un passage à niveau que l’on soit en voiture, en deux roues ou piéton demande une grande vigilance.

Caroline Le Guellec, responsable de communication chez Réseau Ferré de France Rhône-Alpes-Auvergne confie : « Il existe environ 18 000 passages à niveau en France, dont 1 211 en Rhône-Alpes. On ne pourra pas tous les supprimer, mais RFF s’attache à faire disparaître ou effectuer des aménagements de ceux considérés comme les plus sensibles, obtenir un maximum de remontées d’incidents pour agir et renforcer la sensibilisation au danger que peut présenter le franchissement d’un passage à niveau ».

Les passages à niveau sont classés « sensibles » en fonction de différents critères comme l’importance du trafic ferroviaire et de celui des routes croisées, le nombre d’incidents répertoriées au cours des dix années passées.

Dans le Rhône font partie de cette liste noire, les passages de Saint-Pierre-de-Chandieu, Condrieu, Civrieux-d’Azergues et Oullins. En 2014, celui de Saint-Pierre-de-Chandieu, théâtre encore d’un accident mortel en 2010 et fréquenté par de nombreux poids lourds, sera supprimé. Il en sera de même en 2014 également de celui d’Oullins, très urbain, à la faveur de l’ouverture du pôle multimodal qui verra le jour avec le prolongement de la ligne B du métro.

Cofinancées par RFF et les collectivités locales concernées, les suppressions de passages à niveau se font souvent à la faveur de modernisation de lignes ferroviaires ou d’axes routiers mais plusieurs années sont nécessaires entre une prise de décision et la réalisation. Des études préliminaires sont en cours pour les passages de Civrieux-d’Azergues et Condrieu.

RFF qui d’une manière générale perfectionne la signalisation et sa bonne visibilité mène aussi des campagnes d’information, notamment en direction du jeune public. La règle numéro 1 est de ne jamais s’aventurer sur un passage dès que le feu clignote et tant que la barrière n’est pas totalement relevée. Si par erreur, votre voiture est coincée entre les deux barrières, il faut foncer dans celle de devant. Si le véhicule ne peut démarrer dans cette situation, il est impératif de le laisser et d’en sortir immédiatement.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Rémi » 27 Juil 2011 13:06

Salut

Précision utile en cas de blocage technique d'une voiture sur un PN (ou ailleurs) : on peut toujours la bouger par saccades en enclenchant la 5ème voire la 6ème et en actionnant le démarreur.

A+
Rémi
Rémi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2486
Inscription: 20 Nov 2003 17:50
Localisation: Colombes

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 28 Juil 2011 14:46

bleuvaucluse.com, 28 juillet
La fin des passages à niveaux sur Avignon.
Le passage à niveau de Montfavet / Sainte Catherine à Avignon devrait être supprimé dès cet automne. Le chantier était planifié mais il a été accéléré après la fermeture par RFF de ce passage à niveau à la suite d'un accident mortel samedi dernier. Avec la construction du pont de Fontcouverte, ce chantier va coûter quelques 12 millions d’euros, il n’y aura plus de passages à niveaux sur Avignon.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 05 Aoû 2011 9:28

La Dépêche du Midi, 4 août
Muret. On attend le passage souterrain de la voie ferrée
Il faut compter au minimum trois ans pour que le passage souterrain sous la voie soit achevé : 18 mois d'étude et 18 mois de travaux.

Un tour de table a réparti les parts de financement concernant le passage à niveau Saint-Germier : 50 % pour RFF/SNCF, 25 % pour le département, 15 % pour la région et 10 % pour la ville.

Une fois signé, le projet demandera 18 mois d'études, puis 18 mois pour les travaux. Il faut donc compter au minimum trois ans avant de pouvoir passer en dessous. Puisque le projet retenu est une suppression en lieu et place, par-dessous, la Théâtrerie sera démolie à moitié pour élargir par la gauche en montant en direction de Rieumes.

Un nouvel accès vers la route d'Ox
Un deuxième boyau, sur la droite, sera réservé aux piétons et vélos. Au haut de la remontée, un nouvel accès devra être créé pour raccorder à la route d'Ox.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 08 Aoû 2011 8:26

Le Dauphiné Libéré, 8 août
VIVIERS-DU-LAC Deux souterrains seront créés pour traverser la voie ferrée

14 000 véhicules par jour empruntent le passage à niveau de Viviers-du-Lac. Dans le même temps une centaine de trains circulent. Pour des raisons de sécurité, l’aménagement du site est devenu nécessaire.

Avec 14 000 véhicules par jour traversant le passage à niveau de Viviers-du-Lac pour une centaine de trains sur les rails, la sécurité est loin d’être optimum. D’autant qu’aux heures de grandes affluences, des bouchons se créent, pouvant bloquer des véhicules sur la voie ferrée. Une problématique qui n’a pas échappé aux institutions, Réseau Ferré de France (RFF) classant d’ailleurs ce passage parmi les principaux points noirs de Rhône-Alpes.

Des aménagements opérationnels fin 2016
Après plus de deux ans d’études et de pourparlers, les différents acteurs (RFF, la communauté d’agglomération du lac du Bourget, la Région, le Département et la commune de Viviers) se sont mis d’accord sur un projet de réaménagement. 10,8 millions d’euros seront engagés (dont 50 % à la charge de RFF) pour un chantier lourd qui devrait s’étaler sur 18 mois.

Le projet vise à créer deux souterrains. Un premier sera creusé à 100 mètres du passage à niveau actuel (en direction d’Aix-les-Bains). Il sera dédié à la circulation et relié à la route du centre de la commune. Un virage sera réalisé pour compenser le fort dénivelé de la pente.

Un second souterrain sera consacré, lui, aux piétons. Il sera creusé en dessous du passage à niveau actuellement en place. Il doit permettre de sécuriser l’accès aux quais des usagers qui sont, aujourd’hui, obligés de traverser la voie pour rejoindre ou quitter la gare.

Des conventions entre les financeurs doivent être signées à l’automne. Enquête publique et appels d’offres suivront. Le calendrier ne prévoit pas un début des travaux avant 2014. Fin 2016, les souterrains pourraient être accessibles.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 08 Aoû 2011 9:30

Le PN 68, sur la commune d'Allinges entre la D 233 et la ligne Annemasse - Evian sera supprimé, suite à la catastrophe du 2 juin 2008.
La solution technique retenue consiste en la réalisation d'une liaison entre la D 233 à l'ouest du PN et la D903 en contournant le hameau de de Mésinges par le sud.

L'opération comprend toutes les prestations et tous les travaux nécessaires à la suppression du PN :
- la réalisation de la nouvelle voirie incluant le nouvel accès à la ZI de Mésinges, le prolongement de la D 233 sur 250m pour permettre la suppression du PN 67, la création d'un carrefour en croix situé à 80m du futur giratoire à l'intersection de la D 903 et de la D 233 ; la création du giratoire et les raccordements
- la construction de l'ouvrage de franchissement, y compris tous les travaux de voies nécessaires et les terrassements
- la dépose des installations ferroviaires des PN 68 et 67 et la mise en conformité de l'infrastructure (homogénéisation de l'armement de la voie, réglage des caténaires, ...).

L'opération a été estimé à 12,3M€ HT aux conditions économiques de janvier 2010.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 27 Aoû 2011 8:55

La Provence, 26 août
Les travaux de fermeture vont bon train au passage à niveau

Clôture rigide, barrières routières... le dispositif scelle définitivement l'accès au quartier de la Gare

Mercredi matin, les ouvriers de l'entreprise MJM installaient des barrières routières en béton armé, condamnant ainsi l'accès à la RD 113.

Cette fois c'est terminé ! Le seul passage à niveau de Vitrolles situé à hauteur de l'ancienne gare - nom de "code" PN 481 - a été supprimé purement et simplement.

L'accès est définitivement condamné. Plus moyen pour les automobilistes de faire la jonction entre le boulevard Henri-Loubet, l'artère principale du quartier de la Gare, et la RD 113. Il n'est plus possible également de traverser à pied la voie ferrée. Les jeunes du quartier qui empruntaient jadis ce passage pour accéder au chemin de l'Escaillon et rejoindre le centre-ville, ne pourront plus le faire, à moins de passer par-dessus les nombreux obstacles.

"Un dispositif de barrières routières constitué d'une lisière de sécurité en béton armé a été installé dans la nuit de mardi à mercredi", explique M. Garcia, le patron de l'entreprise MJM, responsable des travaux. Selon nos informations, la circulation ferroviaire sur la ligne Paris-Marseille a été interrompue de minuit à 4 heures du matin, permettant à l'équipe de chantier d'enlever le patelage, ces bandes noires en caoutchouc qui avaient été mises en place entre les rails un an seulement auparavant.

"Le passage constituait un point sensible"

Hier matin, les ouvriers installaient une clôture en panneau rigide de 2 mètres de hauteur ainsi qu'un portail de 4 mètres de long "pour permettre l'accès aux voies à la SNCF en cas de problème", confiait l'un des employés.

D'après le patron de l'entreprise en charge du chantier, les travaux devaient prendre fin hier soir ou aujourd'hui même.

"Cette suppression du PN 481 rentre dans le cadre de la politique de fermeture des passages à niveau à risque, affirmait le chef de projet de la SNCF, chargée de la maîtrise d'oeuvre. Il n'était pas véritablement classé "à risque" par les pouvoirs publics, même s'il y a eu des accidents. Le passage à niveau situé en zone urbaine constituait toutefois un point sensible. Voilà la raison pour laquelle le passage a été supprimé".

Malgré nos tentatives répétées, ni le maître d'oeuvre (la SNCF), ni l'entreprise chargée des travaux n'ont souhaité divulguer le coût de l'ouvrage.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Nathan69 » 01 Sep 2011 23:18

Le PN de l'ex gare de Chandieu-Toussieu sur l'axe Lyon-Grenoble entre Saint-Priest et la bifurcation de Grenay est aussi amené à être supprimé. Où ça en est ? Quelqu'un a t-il des infos ?

Et le PN (SAL 2) de la Verpillère (38), également sur l'axe Lyon-Grenoble, doit-il disparaitre un jour ? Je me demande pourquoi il n'est pas en SAL 4 celui-ci car il est vraiment très dangereux. Les trains sans arrêt brûlent la gare à 160 km/h avec un établissement scolaire présent juste à côté...
Nathan69
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 7
Inscription: 26 Aoû 2011 22:27

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 02 Sep 2011 8:28

Nathan69 a écrit:Le PN de l'ex gare de Chandieu-Toussieu sur l'axe Lyon-Grenoble entre Saint-Priest et la bifurcation de Grenay est aussi amené à être supprimé. Où ça en est ? Quelqu'un a t-il des infos ?

Et le PN (SAL 2) de la Verpillère (38), également sur l'axe Lyon-Grenoble, doit-il disparaitre un jour ? Je me demande pourquoi il n'est pas en SAL 4 celui-ci car il est vraiment très dangereux. Les trains sans arrêt brûlent la gare à 160 km/h avec un établissement scolaire présent juste à côté...

Il me semble qu'au moins un PN sera supprimé en 2013.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar FranckDerrien » 26 Sep 2011 18:34

bonjour

j'ai couru ce week end les 100 kilometres de millau :D :D :D :D

la course traverse a plusieurs moments la ligne des causses ( clermont millau beziers ) avec des passages à niveau

comment ca se passe si le passage a niveau se ferme au mment ou il y a des coureurs qui arrivent ? ( il y avait 4 000 coureurs au depart )

les horaires des trains ont ils ete adaptes pour ce jour la

merci par avance pour la reponse

bonne journee

franck derrien
Avatar de l’utilisateur
FranckDerrien
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 214
Inscription: 10 Jan 2011 10:00

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar lgv2030 - eomer » 26 Sep 2011 18:46

FranckDerrien a écrit:bonjour
j'ai couru ce week end les 100 kilometres de millau :D :D :D :D

Félicitations: c'est vraiment une course de oufs. Au début, j'ai cru que c'était du vélo...

FranckDerrien a écrit:la course traverse a plusieurs moments la ligne des causses ( clermont millau beziers ) avec des passages à niveau
comment ca se passe si le passage a niveau se ferme au mment ou il y a des coureurs qui arrivent ? ( il y avait 4 000 coureurs au depart )

Ben...les coureurs attendent que le train passe. D'ailleurs, en cyclisme, c'est strictement interdit de franchir un PAN fermé sous peine d'exclusion.

FranckDerrien a écrit:les horaires des trains ont ils ete adaptes pour ce jour la

Oh, vu le nombre de trains sur la ligne....
Salutations,
Eomer pour lgv2030

http://lgv2030.free.fr La grande vitesse partout et pour tous
Avatar de l’utilisateur
lgv2030 - eomer
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2617
Inscription: 12 Oct 2003 11:48
Localisation: val de marne (94)

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 26 Sep 2011 18:54

Félicitations pour la performance sportive. Voici la liste théorique des trains devant desservir Millau samedi 24 septembre à partir de 10h.
TER 870121 Rodez 8h52 - Millau 10h05
GL 15944 Béziers 9h12 - Millau 10h58/11h03 - Neussargues 14h02
TER 878957 St Chély d'Apcher 11h45 - Millau 13h40/50 - Béziers 15h40
GL 15945 Neussargues 14h40 - Millau 17h46/49 - Béziers 19h36
TER 870126 Millau 19h17 - Rodez 20h33
TER 878962 Béziers 18h28 - Millau 20h21
TER 870125 Rodez 21h06 - Millau 22h14
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar FranckDerrien » 26 Sep 2011 19:09

bonjour

merci pour les infos le choix de l'heure de depart 10 heures doit etre fait en fonction des horaires des trains pour que les trains genent le moins de coureurs possibles

TER 870121 Rodez 8h52 - Millau 10h05

le depart etait a 10 heures mais celui la n'etait pas genant vu qu'au debut on franchit le PN sortie nord de la gare ( cote saint chely ) alors que le train de rodez arrive de l'autre cote

GL 15944 Béziers 9h12 - Millau 10h58/11h03 - Neussargues 14h02

ce GL a du gener les derniers coureurs passant a aguessac vers le kilometre 7

TER 878957 St Chély d'Apcher 11h45 - Millau 13h40/50 - Béziers 15h40

celui ci a du gener quelques coureurs au moment du passage du marathon, il s'agit plutot de coureurs en tete de la course

GL 15945 Neussargues 14h40 - Millau 17h46/49 - Béziers 19h36

Celui ci a du gener quelques coureurs isoles

TER 878962 Béziers 18h28 - Millau 20h21

idem quelques coureurs isoles ont pu etre gene au niveau du PN de saint georges (entre millau et saint rome de cernon)

bonne journee

franck derrien
Avatar de l’utilisateur
FranckDerrien
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 214
Inscription: 10 Jan 2011 10:00

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 01 Oct 2011 12:19

L'autorité environnementale a rendu son avis le 28 septembre sur le projet de suppression du PN 46 à Sallanches (74).
http://www.cgedd.developpement-durable. ... 5a5d15.pdf

Le PN est situé à un croisement entre la D1205 et la voie ferrée St Gervais - La Roche-sur-Foron. Le trafic automobile est de 12 600 véhicules / jour. Ce PN fait partie des 400 passages déclarés préoccupants en France. Le trafic ferroviaire est de 32 TER en JOB (+ de manière irrégulière des TGV et le train de nuit St Gervais - Paris).

Le projet prévoit la création d'un passage sous la voie ferrée. L'opération sera financée à 50% par RFF et à 50% par le CG74. Le montaux des travaux serait de l'ordre de 12,5M€.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 18 Oct 2011 9:17

Le Dauphiné Libéré, 18 octobre
Le maire de Saulce attend “des mesures d’urgence” de RFF

Le maire de Saulce, Henri Fauqué, vient de prendre la plume pour écrire à Réseau ferré de France après un nouvel accident grave sur un passage à niveau en Ille-et-Vilaine. Car la voie de chemin de fer qui traverse la commune de Saulce, sur laquelle “circule 100 à 150 convois ferroviaires […] présente à différents endroits un réel danger”.

L’élu s’interroge en particulier sur une initiative de RFF qui a conduit à remplacer une barrière en béton armée “par une chaîne en matière plastique” afin de créer sur la RD 204 une ouverture directe de plain-pied sur la voie ferrée”.

Le maire de Saulce identifie même “trois autres points stratégiques” qui posent problème en matière de sécurité pour tous les usagers des voies routières de la commune. “Une situation intolérable”, dixit l’élu…Affaire à suivre.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar BravoAlpha » 18 Oct 2011 12:26

Bonjour,

Je me suis toujours posé la question: pourquoi avoir quasiment éliminé dans les années 70-80 les PN gardés et leurs maisons?
J'ai bien connu le cas du PN de la nationale 75 avec la ligne Bourg-Bellegarde maintenant passage en dénivellé pour les TGV du haut-Bugey. Après la suppression du gardiennage il y avait un stock de barrières de remplacement le long de la voie car les barrières automatiques étaient régulièrement arrachées au moins une fois par mois par la remorque d'un semi-remorque qui tentait sa chance au clignotement des feux sachant que sur cette ligne les autorails passaient à 70-80 kmh
Le coût du gardiennage était-il si exorbitant? j'en doute.
BravoAlpha
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 163
Inscription: 23 Sep 2010 8:49

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 25 Oct 2011 12:05

Ville, Rail & Transports, 21 octobre
Passages à niveau : Aximum gagne le marché du contrôle automatisé

La société Aximum, filiale du groupe Bouygues, a annoncé le 20 octobre avoir remporté l’appel d’offres national du contrôle automatisé de franchissement de passage à niveau. Au total, une cinquantaine de sites pourraient être équipés, suite au souhait du ministère des Transports de sécuriser les passages à niveau les plus dangereux. Le principe de fonctionnement est globalement le même que les systèmes de contrôle automatisé de franchissement de feu rouge, dont Aximum avait précédemment également remporté l’appel d’offres national pour le quart sud-ouest de la France, explique un communiqué d’Aximum. Le contrevenant qui franchit le passage à niveau après l’apparition du signal rouge clignotant est pris en photo deux fois, afin d’établir de façon irréfutable le mouvement du véhicule, et un procès-verbal lui est ensuite automatiquement envoyé par le Centre national de traitement, basé à Rennes.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar dyonisos » 25 Oct 2011 16:06

BravoAlpha a écrit:Bonjour,

Je me suis toujours posé la question: pourquoi avoir quasiment éliminé dans les années 70-80 les PN gardés et leurs maisons?
J'ai bien connu le cas du PN de la nationale 75 avec la ligne Bourg-Bellegarde maintenant passage en dénivellé pour les TGV du haut-Bugey. Après la suppression du gardiennage il y avait un stock de barrières de remplacement le long de la voie car les barrières automatiques étaient régulièrement arrachées au moins une fois par mois par la remorque d'un semi-remorque qui tentait sa chance au clignotement des feux sachant que sur cette ligne les autorails passaient à 70-80 kmh
Le coût du gardiennage était-il si exorbitant? j'en doute.


[mode Pougeadisme ON]Ça, c'est typiquement un choix de société de ne pas considérer le gardiennage de PN comme utile à la nation pour ne pas gréver le coût financier du CdF dans un pays sensé devenu? allergique au train pas à grande vitesse sur LGV.
Évidemment, on préfère verser des allocs, c'est plus simple que de former un chômeur ou une mère de famille au maniement des barrières de pns. :roll: [/Mode pougeadisme OFF]
BLABLABUS SNCF, C'est possible...
Avatar de l’utilisateur
dyonisos
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2083
Inscription: 16 Oct 2008 18:37
Localisation: saint-denis-lès-martel 46, Dernière gare des trains de nuit pour paris du sud de l'auvergne

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 28 Oct 2011 9:48

Sud Ouest, 28 octobre
Gironde : la fin des passages à niveau dangereux

Priorité sera donnée aux trains à grande vitesse. Sept passages à niveau seront supprimés : les quatre de Cadaujac, les deux de Saint-Médard-d'Eyrans et celui d'Ayguemorte.

À ce jour, il existe quatre passages à niveau à Cadaujac. Les quatre vont être supprimés. Ils seront remplacés par un seul pont au niveau de la rue Plombard.

Plus les mois passent, plus on en sait sur le projet d'aménagement de la LGV entre Bordeaux et le Sud-Gironde. Une concertation organisée par Réseau Ferré de France (1) permet ainsi de connaître le sort réservé aux passages à niveau et le rôle des futures gares et haltes TER.

Pour mémoire, entre Bordeaux et Ayguemorte, aucune ligne nouvelle ne sera construite. Juste un rajout de voie. Une troisième voie là où il y en deux aujourd'hui, une quatrième là où il y en a trois. La zone traversée étant très urbanisée, il est impossible de faire mieux.

Le rajout d'une voie va inévitablement conduire à l'élargissement du remblai. C'est la mauvaise nouvelle puisque cela conduira à la suppression de maisons. Notamment à Cadaujac.

La bonne nouvelle, c'est que tous les passages à niveau (PN) dangereux (2) vont sauter. Pas moins de sept passages vont disparaître du paysage. Autant de points noirs en moins (3).

Quatre à Cadaujac
La commune de Cadaujac va être la première bénéficiaire de cette suppression. Quatre passages ici, les quatre vont être condamnés : les PN 9 (rue Jean-Moulin), 10 (rue Truchon), 11 (au débouché de la départementale 108) et 12 (rue de la Pontrique).

C'est bien mais les habitants risquent tout de même de réagir car les circulations routières, vélos et piétons ne seront pas partout rétablies. Ainsi, pour les PN 9 et PN 10, aucun rétablissement de trafic n'est prévu. Plus question ici d'aller d'un côté à l'autre. Il faudra longer les voies et faire un détour.

Au niveau des PN 11 et 12, aucun rétablissement routier n'est prévu. La création d'un pont est envisagée un peu plus loin (rue Plombard). En résumé, il y a quatre lieux de passage aujourd'hui, un seul lorsque la LGV sera mise en service.

Deux à Saint-Médard
À Saint-Médard-d'Eyrans, ce sont les passages 12 et 13 (près du centre-bourg) qui vont disparaître. Au niveau de chaque passage, il est envisagé une traversée pour les déplacements « doux » (piétons et deux roues). Une passerelle enjambant les voies ? Vraisemblablement.

Pour le trafic routier, un seul pont sera construit au lieu dit L'Usine pour à la fois permettre le franchissement des voies et l'accès à la future gare-halte TER.

À Ayguemorte
Le 7e et dernier passage à niveau touché sera celui d'Ayguemorte-les-Graves. C'est à hauteur de cette commune que la nouvelle ligne à grande vitesse partira et pour cela la ligne existante sera légèrement déplacée.

Le passage à niveau sera donc fermé. Il sera remplacé par un passage inférieur (tunnel) exactement au même endroit.

(1) La concertation est ouverte jusqu'au 5 novembre.

(2) Une collision entre une voiture et un train est survenue hier soir au PN 62 à Saint-Macaire sur la ligne ferroviaire Bordeaux-Toulouse.

(3) Dans le reste du département, RFF poursuit son plan de suppression. Trois chantiers sont à l'étude, ceux du PN 4 au Teich et des passsages à niveau 62 et 64 au Pian-sur-Garonne et Saint-Macaire.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Alain Julliot » 08 Nov 2011 0:32

Tant de travaux coûteux parce que quelques inconscients par an passent au rouge...

N'aurait-il pas été plus simple de rétablir les barrières complètes (comme du temps des PN gardés) et de les placer 25m avant la voie ferrèe de manière à laisser un sas de refuge ?

Bientôt, on va faire des passages inférieurs ou supérieurs en ville à chaque croisement avec une ligne de tram !
Alain Julliot
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 5
Inscription: 07 Nov 2011 1:08
Localisation: Antibes ou Paris selon les jours

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 16 Nov 2011 17:37

France 3 Bretagne, 15 novembre
Aménagements du passage à niveau de St-Médart

Des mesures de sécurisation du passage à niveau de St-Médard (35), un mois après la collision entre un TER et un camion

La collision, le 12 octobre dernier, entre un poids-lourd et un train régional au passage à niveau de St-Médard sur Ille (35), a fait trois morts, une quarantaine de blessés dont 5 grièvement. Un mois après, le Conseil général, Réseau Ferré de France et la Sncf, annoncent des mesures de sécurisation.

Les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes sont désormais interdits de franchissement du passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille. Outre cette interdiction, également applicable aux autocars et aux engins agricoles, des travaux de sécurisation seront réalisés entre février et mars 2012. La route (RD 106) sera ainsi élargie (de 5,40 à 6,50 mètres) afin de faciliter les croisements à hauteur du passage à niveau. La signalétique sera également renforcée, avec la mise en place notamment d'un radar de détection photographiant les franchissements en infraction.
Les travaux, évalués à 400.000 euros, seront pris en charge pour l'essentiel par le Conseil général, Réseau ferré de France (RFF) et la commune de Saint-Médard-sur-Ille.

Le passage à niveau de St-Médard pourrait à l'avenir être classé comme préoccupant.

Depuis 2000, 37 passages à niveau ont été supprimés en Ille et Vilaine. Neuf sont à l'étude ou en cours de suppression, celui de St-Médard pourrait ainsi devenir le dixième de la liste.

La vidéo http://bretagne.france3.fr/info/amenage ... 75454.html
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 14 Jan 2012 10:36

Avis de l'autorité environnementale sur la suppression du PN 28a à Vulaines-sur-Seine (77) http://www.cgedd.developpement-durable. ... 7fa618.pdf
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 05 Mar 2012 21:47

Ouest France, 27 février
« Non à la suppression de passages à niveau » - Corseul

Alain Jan, maire, a reçu récemment un courrier émanant de la Direction régionale de la société nationale des chemins de fer (SNCF), qui a décidé d'étudier à chaque fois que cela était possible, la suppression de passages à niveaux. « Nous avons de nombreux passages à niveaux sur la commune, non gardés, indiqués seulement par des panneaux. La SNCF nous propose de supprimer celui situé à la Bouétardais, le N°170 ou le 169, situé au lieu-dit Vildé-Bouétard, sur la ligne ferroviaire allant de Lison à Lamballe » a expliqué le maire, proposant aux élus de se prononcer contre l'une ou l'autre de ces suppressions envisagées par la SNCF.

« Qu'il s'agisse du passage à niveau 169 ou du 170, la suppression entraînerait une répercussion non négligeable pour les usagers de ces routes, qui ont du reste été refaites. Nous sommes conscients du fait que la SNCF souhaite sécuriser son réseau, mais il y a d'autres solutions que de supprimer ces passages à niveaux, qui généreraient des perturbations de circulation et de grands détours à faire », a argumenté le maire.

Les élus suivent son avis à l'unanimité et une proposition est faite à la SNCF pour sécuriser le réseau, sans aller jusqu'à la suppression des passages à niveaux : mettre en place des signaux lumineux afin de sécuriser davantage ces passages. Une élue glisse malicieusement que d'embaucher des gardes-barrières serait aussi une solution...
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 20 Mar 2012 15:54

Aix-les-Bains pense à supprimer certains PN

L'Essor Savoyard, 9 février
Hausse des incivilités au passage à niveau de l'avenue de Tresserve

La cité thermale compte sept passages à niveau. Un chiffre deux fois supérieur à la moyenne nationale. L'objectif de la mairie : les supprimer progressivement.

Le prochain sur la liste : celui de l'avenue de Tresserve, au sud de la gare. Depuis cette année, ce passage à niveau a été de nouveau classé par RFF (Réseau ferré de France) comme risqué et préoccupant.
Hugues Koch, garde-barrières de l'avenue de Tresserve depuis deux ans, compte en moyenne une incivilité par heure : un piéton qui passe sous la barrière ou un conducteur qui grille le feu rouge et passe en force, parfois en chicane entre les barrières fermées. La raison de ces comportements : un passage à niveau réputé trop long.
Effectivement, les barrières peuvent rester fermées jusqu'à 15 minutes. L'explication : les aiguilleurs de la gare qui pour des raisons de régularité envoient le signal de fermeture avant même que le train n'arrive en gare.
Les incivilités sont d'autant plus nombreuses que le passage à niveau est de plus en plus fréquenté : plus de 2 000 véhicules et 160 trains le traversent chaque jour.
La dangerosité du passage à niveau se caractérise également par les encombrements sur la voie. Avec la proximité du carrefour boulevard de Russie, certains véhicules peuvent rester bloquer sur le passage à niveau. D'où la nécessité d'un garde dont le rôle est aussi de baisser les barrières pour réguler le trafic.
Le dernier accident sur le passage à niveau remonte à 2009. Il n'y a jamais eu de collision grave mais l'augmentation de la fréquentation inquiète la mairie. D'autant plus que le quartier est amené à se développer.
En effet, le secteur entre le boulevard Lepic, la rue de la Plaine et l'avenue de Tresserve va prochainement changer de visage avec la création de nouveaux logements et de deux nouvelles voiries urbaines. La mairie a également racheté le foncier au sud du passage à niveau pour vraisemblablement aménager un parking. « Le passage à niveau est donc amené à être encore plus fréquenté. Nous sommes en pleine réflexion pour savoir ce que l'on peut faire pour le supprimer », déclare l'adjointe au maire Sylvie Cochet.

Projet d'un pont-rail avenue de Tresserve
Les solutions envisagées sont complexes : la proximité du carrefour complique en effet la réalisation de rampes d'accès pour un pont-route (ouvrage supérieur) ou un pont-rail (ouvrage souterrain). Le secteur est également trop étroit pour aménager une courbe similaire au passage souterrain Victoria.
La proposition du Réseau Ferré de France de couper la circulation aux voitures et de réaliser un passage souterrain réservé aux piétons et aux cycles ne convient pas à la mairie. « Cette solution, qui avait été adoptée dans les années 80 pour supprimer le passage à niveau de l'avenue du Petit Port, a été une très mauvaise idée urbanistique. Les petits commerces n'y ont pas survécu », explique Sylvie Cochet.
Le sort du passage à niveau est d'autant plus compliqué que les acteurs sont nombreux, l'avenue de Tresserve étant en effet une départementale. La concertation se fait donc entre RFF, l'État, le Conseil général et la mairie.
Selon Sylvie Cochet, la municipalité pencherait davantage pour la réalisation d'un pont-rail. Mais encore faudrait-il trouver une solution pour les rampes d'accès. De plus, un tel projet coûterait très cher : entre 12 et 15 millions d'euros. Une dépense cependant nécessaire, selon l'élue, si l'on prend en compte le développement du quartier.

Aménagements de sécurisation
Si sur les sept passages à niveau aixois, un seul est aujourd'hui classé dangereux, d'autres ont besoin d'être sécurisés. La mairie prévoit ainsi plusieurs aménagements d'ici la fin de l'année :
- au passage à niveau du centre ville, avenue du Grand Port : le passage piéton va être éloigné des voies ferrées pour éviter que les longs véhicules qui laissent passer les piétons n'aient l'arrière sur les voies ferrées. De plus, les trottoirs de la rue des Prés Riants vont être élargis pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.
- au passage à niveau rue Pierpont Morgan : la signalisation pour les piétons va être améliorée avec de nouveaux panneaux et du marquage au sol. La mairie avait également demandé à la SNCF d'aménager quatre demi-barrières au lieu des deux existantes, suite à l'accident mortel d'un octogénaire survenu en juin 2010. Pour des raisons de fréquentation insuffisante, la SNCF a cependant refusé.
Dans un avenir plus lointain, la mairie souhaiterait également sécuriser le passage à niveau situé chemin de la Baye, dans le quartier Saint-Simond. En effet, il n'existe pas de trottoir. Le foncier étant privé, la mairie doit attendre des mises à la vente pour récupérer des bandes de terrain.
De même, à long terme, la municipalité souhaiterait fermer aux véhicules le passage à niveau du hameau de Choudy et le réserver aux piétons et aux cycles.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] Passages à niveau

Messagepar Didier 74 » 21 Avr 2012 19:14

La Dépêche du Midi, 9 avril
Muret. Deux ans d'études pour le passage à niveau Saint-Germier

Le passage à niveau Saint-Germier situé près de la gare ferme très souvent.

«C'est une première », lance le maire André Mandement. Une première décision effective concernant l'aménagement du passage à niveau de l'avenue Saint-Germier soumise à l'approbation du conseil municipal. Deux passages souterrains seront créés : un dédié à la circulation routière, compatible avec la circulation des bus ; l'autre réservé aux piétons, cycles et personnes à mobilité réduite. Les partenaires de l'opération sont RFF (Réseau ferré de France, établissement public à caractère industriel et commercial), la région Midi-Pyrénées, le Conseil général de la Haute-Garonne, la Communauté d'agglomération du Muretain et la ville de Muret.

Clé de répartition
Le montant des travaux est estimé à 11,3 millions d'euros, mais il est d'ores et déjà indispensable à RFF, le maître d'ouvrage, de disposer d'une « cagnotte », selon les termes d'André Mandement.

Evaluée à 1,750 million d'euros, elle lui permettrait de financer les études d'avant-projet, y compris les frais de maîtrise d'ouvrage et de maîtrise d'œuvre, de procédures administratives pour la préparation de l'enquête d'utilité publique et les acquisitions foncières les plus urgentes évaluées à un million d'euros. La clé de répartition de la contribution financière de chaque signataire de la convention est fixée comme suit : 50 % pour RFF, 20 % pour le Conseil général, 15 % pour la Région, 10 % pour la CAM (soit 175 000 €) et 5 % pour la ville de Muret (soit 88 000 €). La durée prévisionnelle de l'ensemble des études est de deux ans. Cette clé de répartition financière s'appliquera tout au long du projet.

Le passage à niveau de l'avenue Saint-Germier fait partie des 16 PN classés « préoccupants » dans la région Midi-Pyrénées. L'un de ses facteurs de dangerosité est le temps de fermeture prolongé qui entraîne des comportements à risques, en heure de pointe, à cause de sa proximité avec la gare de Muret. La situation ne devrait pas s'améliorer avec le renforcement du cadencement des trains. Le PN 19 voit passer chaque jour 43 trains, 12 100 véhicules et 480 poids lourds, sans compter les nombreux bus de transport en commun.

13 avril
Encore cinq passages à niveau à problème

Après la collision spectaculaire, mercredi, d'un camion et d'un train à un passage à niveau toulousain, qui n'a heureusement fait aucun blessé, le point sur les passages les plus dangereux.

Il y a encore dix-sept passages à niveau sur la commune de Toulouse. Dont cinq problématiques. Classés « prioritaires », explique-t-on pudiquement à Réseau Ferré de France : « Ces passages à niveaux sont dits prioritaires en raison de leur situation urbaine, et du croisement des trafics ferroviaire, automobile et d'autres usagers éventuels (piétons, cycles) ».

Pour RFF, le nombre -important- de passages à niveau encore en service à Toulouse s'explique par la taille de la ville et par le réseau ferroviaire en étoile qui la caractérise. Au niveau de Midi-Pyrénées, pas moins d'un millier de passages à niveau sont encore en service dont 16 jugés « prioritaires », une proportion bien moindre qu'à Toulouse.

La collision de mercredi entre un camion espagnol qui manœuvrait sur les allées Maurice-Sarraut au niveau du passage à niveau n° 11 et un TER (train express régional) circulant sur la ligne Toulouse-Auch, n'a fait heureusement aucun blessé.

Mais le PN 11 a été le théâtre de quatre collisions ces 9 dernières années ayant provoqué un blessé grave. Jugé « prioritaire », il avait fait l'objet en 2010 d'une campagne de sensibilisation à destination des automobilistes, piétons et cyclistes usagers du secteur : « On rappelle qu'il faut ralentir à l'approche d'un passage à niveau et respecter la signalisation », commente-t-on à RFF. « L'aménagement de panneaux à messages variables, d'îlots centraux, de chicanes piéton est aussi envisagé sur certains sites, la suppression d'un passage à niveau en site urbain étant chère et compliquée ».

En 2010, nous avions publié exactement la même carte des passages à niveau à risque. Seul celui de Déodat va être « sécurisé » en partie par le passage souterrain du tram et des modes doux (piétons, cycles).

Le PN 11 : 43 trains et 9 000 véhicules/jour
Le passage à niveau n° 11 où a eu lieu l'accident de mercredi, allée Maurice-Sarraut, est classé « prioritaire, en raison de sa situation urbaine à proximité de la gare des Arènes », selon RFF. 43 trains de la ligne Toulouse-Auch et 9 000 véhicules s'y croisent chaque jour. On y a relevé quatre collisions entre 2002 et 2011 ayant fait un blessé grave et un bris de barrière.
Didier 74
 

Suivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], fantransport, Google [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia