[Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar greg59 » 28 Avr 2021 17:35

Coup de pouce de l'Etat du projet à hauteur de 4,10Mds€ (sur les 7Mds€ du projet), démarrage du chantier en 2024 :

LGV Bordeaux-Toulouse : face à la polémique, l'Etat annonce qu'il va débourser 4,1 milliards d'euros

Dans cette lettre, le Premier ministre annonce l'engagement de l'État à hauteur de 4,1 milliards d'euros en faveur de cette ligne nouvelle. Une étape décisive pour ce projet attendu depuis 30 ans par les usagers de la région et qui sera financé à parité par l'Etat et les collectivités. Une société de projet impliquant les Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, les métropoles de Toulouse et de Bordeaux, sera constituée pour porter cette LGV. Les discussions devraient être finalisées à la fin de l'été 2021. Cette société de projet permettra de lancer les travaux dans des délais plus rapides. Un démarrage du chantier serait envisagé à la mi-2024.

La Région compte sur la création de ces voies nouvelles pour mettre en service un RER à Toulouse. La présidente de la Région Carole Delga espère une mise en service de la LGV Bordeaux-Toulouse à l'horizon 2030.

Dans ce courrier, le Premier ministre prend également des engagements pour l'autre projet de LGV entre Montpellier et Perpignan. L'enquête publique réclamée par les élus commencera avant la fin de l'année pour une déclaration d'utilité publique en 2022.

https://www.ladepeche.fr/2021/04/28/exc ... 515212.php
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 8867
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar greg59 » 03 Sep 2021 11:06

LGV Bordeaux-Toulouse : l'Etat confirme la création prochaine d'une société publique de financement

Le Premier ministre vient de une lettre de mission au préfet de la région Occitanie, annonce la préfecture, afin de coordonner le projet LGV Sud Ouest et assurer sa mise en œuvre. Nouvelle étape de la concrétisation, petit à petit, du tour de table financier pour l'arrivée de la ligne à grande vitesse à Toulouse. Le dossier traîne depuis des années. En avril, Jean Castex a enfin promis et chiffré l'enveloppe de l'Etat : 4,1 milliards.

Pour financer la LGV, l'Etat participera à hauteur de 40% avec ses quatre milliards d'euros, les collectivités locales à 40% et l'Union Européenne à 20%.

Le Premier ministre a parlé de 2024 comme date de débuts des travaux. En 2030, si tout va bien, Toulouse ne sera plus qu'à 3h20 de Paris en TGV (et Montauban à lmoins de trois heures), contre 4h20 aujourd'hui.

https://www.francebleu.fr/infos/transpo ... 1630664931
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 8867
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Harold92 » 03 Sep 2021 11:44

On ne peut pas dire que l'article de France Bleu brille par sa clarté sur l'accord des financeurs:
Sous-titre:"Tout le monde d'accord sur le montant de sa participation"
Tout le monde = tous les financeurs attendus, si je comprends bien ce que je lis.
MAIS: les collectivités locales apportent autant que l'Etat, soit 40% = 4,1 Mds€
Et Mme DELGA dit que la Région apporte 1 Md€.
Donc, les autres collectivités locales doivent apporter 3,1 Mds€, soit 3 fois la participation de la Région, ce qui n'est pas rien.
Qui est d'accord entre départements et villes pour apporter ensemble trois fois plus que la Région?
Pas un mot de leur part (Agen, Montauban, Toulouse, etc) mais "tout le monde est d'accord" et aucune répartition n'est donnée sur 30% du montant total.
Plus loin:"Il s'agit également de coordonner l'élaboration d'un plan complet de financement, matérialisant la participation attendue de l'Europe"
Si tout le monde est d'accord, la participation n'est plus "attendue" et l'Europe a donc déjà décidé d'apporter 2Mds€ au projet: que reste-t-il donc à matérialiser sur ce point?
C'est soit du blabla pré-électoral soit du mauvais journalisme..ou les deux à la fois?
Harold92
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 480
Inscription: 04 Juil 2012 13:39

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar ewen » 03 Sep 2021 13:55

Plusieurs collectivités importantes sont associées au projet : Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux et Toulouse métropole, les différents conseils départementaux. Les villeset agglomérations aussi même si le montant n'est pas considérable. Certaines villes qui ne sont pas traversées par la LGV pourraient aussi financer, capitalisant sur un rapprochement avec Bordeaux/Paris.
ewen
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 233
Inscription: 17 Avr 2020 15:26

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Amarok » 03 Sep 2021 20:58

La région Occitanie devrait être le principal contributeur local. Probablement que la ville/agglo de Toulouse sera aussi un contributeur important.

Pour le reste, ça ne sera pas énorme. Les départements n'ont pas beaucoup de budget. La Nouvelle Aquitaine participera évidemment, moins qu'Occitanie mais n'oublions pas Agen.

La principale annonce, c'est la création de la société de financement, étape importante. Tous les projets ferroviaires (Bordeaux-Toulouse, Montpellier-Perpignan, LNPCA, Lyon-Turin, Roissy-Picardie) n'avancent pas très vites mais au moins ils avancent un peu quand même. Seul Paris-Normandie semble rester à quai pour le moment.
Amarok
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 226
Inscription: 24 Jan 2020 11:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Ouest » 04 Sep 2021 10:31

Bonjour,
Je lis 40% du projet = 4 milliards.
Autrement dit, c'est une ligne à 10 milliards d'€ pour 250 kms !
En 2007, la Sncf a mis en service 300 kms de lgv vers Strasbourg pour 5 milliards.
En 2017, Vinci a mis en service 300 kms de lgv entre Tours et Bordeaux pour plus de 8 milliards.
Où va t'on ?
Ouest
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 2
Inscription: 04 Sep 2021 10:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar greg59 » 04 Sep 2021 11:07

Amarok Wrote:La principale annonce, c'est la création de la société de financement, étape importante. Tous les projets ferroviaires (Bordeaux-Toulouse, Montpellier-Perpignan, LNPCA, Lyon-Turin, Roissy-Picardie) n'avancent pas très vites mais au moins ils avancent un peu quand même. Seul Paris-Normandie semble rester à quai pour le moment.

Dommage que ce projet n'avance concrètement, surtout sur la partie Région Parisienne entre l'Eure et Paris St Lazare
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 8867
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Amarok » 04 Sep 2021 20:05

Ouest Wrote:Bonjour,
Je lis 40% du projet = 4 milliards.
Autrement dit, c'est une ligne à 10 milliards d'€ pour 250 kms !
En 2007, la Sncf a mis en service 300 kms de lgv vers Strasbourg pour 5 milliards.
En 2017, Vinci a mis en service 300 kms de lgv entre Tours et Bordeaux pour plus de 8 milliards.
Où va t'on ?


Bonne question. L'inflation des projets de lignes nouvelles est galopante, et pas qu'en France vu ce que l'on voit pour la HS2 britannique.

Il y a plusieurs facteurs : la durée des projets (il faut bien payer les ingénieurs et les fonctionnaires qui travaillent dans les bureaux pendant 10 ans avant qu'elle se fasse !), les entreprises du BTP qui s'en donnent à coeur joie pour surfacturer certains travaux, le management des projets pas toujours très regardant, des normes supplémentaires à tout va...
Amarok
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 226
Inscription: 24 Jan 2020 11:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar ewen » 05 Sep 2021 6:27

Amarok Wrote:
Ouest Wrote:Bonjour,
Je lis 40% du projet = 4 milliards.
Autrement dit, c'est une ligne à 10 milliards d'€ pour 250 kms !
En 2007, la Sncf a mis en service 300 kms de lgv vers Strasbourg pour 5 milliards.
En 2017, Vinci a mis en service 300 kms de lgv entre Tours et Bordeaux pour plus de 8 milliards.
Où va t'on ?


Bonne question. L'inflation des projets de lignes nouvelles est galopante, et pas qu'en France vu ce que l'on voit pour la HS2 britannique.

Il y a plusieurs facteurs : la durée des projets (il faut bien payer les ingénieurs et les fonctionnaires qui travaillent dans les bureaux pendant 10 ans avant qu'elle se fasse !), les entreprises du BTP qui s'en donnent à coeur joie pour surfacturer certains travaux, le management des projets pas toujours très regardant, des normes supplémentaires à tout va...

Il faut aussi prendre en compte l'inflation : avec 5Mds€ de 2007, on a 6Mds€ en 2021, sûrement 6,5Mds€ en 2030. L'inflation des projets est aussi bien entendu due à l'externalisation progressive de pas mal de taches (études, maitrise d'ouvrage...). Elle est aussi due, tout du moins en France, à la meilleure prise en compte des nuisances : rachat de maisons jusqu'à une belle distance de la LGV alors que sur la LGV Sud-Est, il y a des maisons à 500m de la ligne; beaucoup plus de murs anti-bruit; compensation écologique... La LGV Bordeaux-Toulouse comporte aussi deux projets qui se font aussi en partie urbanisée : les AFNT et AFSB avec des suppressions de PN, des réaménagements de gares et là encore des dispositifs compensatoires. Ne pas oublier aussi que pour avoir la paix, la suppression de vignobles a du être bien compensée.

Pour la HS2 britanique, tout le monde sait depuis le début que les montants annoncés sont illusoires : c'est un méga-projet avec une grande partie en ville et en ouvrage.
ewen
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 233
Inscription: 17 Avr 2020 15:26

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Amarok » 13 Sep 2021 20:13

Revue de presse, deux articles publiés aujourd'hui par La Dépêche

LGV Bordeaux-Toulouse : pourquoi c'est une course contre la montre

L’Etat s’est engagé à financer à hauteur de 4,1 milliards la future Ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse.

https://www.ladepeche.fr/2021/09/12/lgv ... 785850.php

LGV Bordeaux-Toulouse, Occitanie, Toulouse
Publié le 13/09/2021 à 06:31 , mis à jour à 10:40

l'essentiel Évoquée dès 1991, la ligne à grande vitesse (LGV) entre Paris et Toulouse doit voir le tronçon Bordeaux - Toulouse démarrer en 2024 pour une livraison en 2030. Pour y parvenir, tout se joue d’ici avril 2022, avant la présidentielle.

La ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse a connu un coup d’accélérateur inattendu en pleines élections régionales. Le 27 avril, le Premier ministre a adressé un courrier à Carole Delga, présidente de la région et à Jean-Luc Moudenc le maire de Toulouse pour engager de manière irréversible l’Etat dans la construction de ce projet réclamé depuis trente ans. Jean Castex a mis sur la table 4,1 milliards d’euros. Depuis, s’est enclenché un train de mesures et de décisions pour passer à la phase opérationnelle c’est-à-dire la construction promise en 2024.
La crainte d’une opposition déterminée

Le 3 septembre dernier, Matignon a nommé le préfet d’Occitanie, Etienne Guyot, coordinateur de ce grand projet à 8,8 milliards d’euros. Les deux grands élus qui portent à bout de bras la LGV, Carole Delga pour la région et Jean-Luc Moudenc pour Toulouse Métropole, s’apprêtent à réunir toutes les collectivités pour boucler le plan de financement qui leur incombe. Il s’agit de trouver 4,1 milliards d’euros soit le montant équivalent à la participation de l’Etat. Il faut aller vite pour convaincre les élus du territoire de programmer cet investissement qui sera toutefois étalé sur quarante ans.


Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine : « Nous avons une obligation morale envers l’Occitanie »

https://www.ladepeche.fr/2021/09/12/ala ... 785857.php

LGV Bordeaux-Toulouse, Occitanie, Transports
Publié le 13/09/2021 à 06:31 , mis à jour à 06:35

l'essentiel Le président PS de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, fait le point sur le financement promis par sa collectivité de la LGV Bordeaux-Toulouse, alors que la région Occitanie avait participé au financement du tronçon Tours-Bordeaux il y a plusieurs années.

Au printemps dernier, l’Etat a mis sur la table 4 milliards d’euros pour la LGV Bordeaux-Toulouse. Comment avez-vous accueilli la nouvelle ?

Plutôt positivement bien sûr. C’est un dossier indispensable dans la liaison Paris-Bordeaux-Toulouse, avec le défi de désengorger la ligne Bordeaux-Toulouse qui est aujourd’hui saturée, notamment entre Agen, Langon et Bordeaux. En outre, la sortie sud de Bordeaux, comme la sortie nord de Toulouse, sont des zones qu’il nous faut absolument aménager et la création de la LGV doit permettre cela. En outre, la liaison Paris-Bordeaux-Espagne est également pour nous stratégique au regard des 10 000 camions qui descendent vers ou remontent de l’Espagne ou du Portugal et qui encerclent littéralement d’un nœud coulant la ville de Bordeaux.

Quelle place accordez-vous au Lot-et-Garonne dans le développement de la ligne ?

Une place capitale en termes de désenclavement de la ville d’Agen et de ses alentours. La fermeture de la liaison aérienne Agen-Paris a été un coup très rude pour le monde économique local. Même si la liaison ferroviaire Agen-Bordeaux a été améliorée, c’est encore insuffisant..
Amarok
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 226
Inscription: 24 Jan 2020 11:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Thor Navigator » 13 Sep 2021 20:48

Merci pour l'article.
L'implication d'Alain ROUSSET en faveur du ferroviaire ne fait aucun doute (c'est le cas aussi de l'actuelle Occitanie et l'ex Midi-Pyrénées, depuis Martin MALVY). Il est toutefois dommage que le président de la Nouvelle-Aquitaine résume la raison d'être de la LGV (je parle de la branche Toulouse) à l'amélioration de la connexion à Paris (et à sa ville de Bordeaux). Le projet est aussi très important pour la première transversale ferroviaire de France (Bordeaux-Marseille [Nice]).
La LGV a surtout une justification du fait des performances limitées de l'infra existante. La saturation de Bordeaux-Agen me semble un peu exagérée, elle est bien réelle sur le tronçon Bordeaux-Langon (équipé en BAL), conséquence de la coexistence de TER ayant de très nombreux arrêts intermédiaires avec des relations sans arrêt et semi-directes (la cible avec 14 arrêts intermédiaires sjmsb n'est pas réalisable dans la trame actuelle). Mais cette situation est aussi la conséquence des performances très moyennes du matériel utilisé sur les relations omnibus, de leurs paramètres de tracé et de la configuration de l'infra (pas de zones de dépassement actif). Cela dit, investir plusieurs centaines de M€ pour augmenter la capacité de la ligne ne changerait absolument rien pour ce qui concerne les relations au long cours, qu'il s'agisse de TGV ou d'IC, mais aussi de circulations Fret. Au-delà de Langon jusqu'à l'approche de Montauban, on est majoritairement en BAPR (les zones de gare étant traitées en BAL, pour les plus "importantes" d'entre elles), mais avec des cantons relativement courts (pour ce type de block).
Avatar de l’utilisateur
Thor Navigator
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4382
Inscription: 09 Oct 2004 21:52
Localisation: Hauts de Seine

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Amarok » 13 Sep 2021 21:31

En effet. Évidemment il ne faut pas oublier que la LGV Bordeaux-Toulouse profitera, d'un point de vue de la Nouvelle-Aquitaine, à Agen et au Lot-et-Garonne pour ses liaisons avec Paris (mais aussi Poitiers, le Val de Loire...)

Mais aussi, et il ne faut pas l'oublier, elle bénéficiera à Bordeaux en améliorant les liaisons avec avec Toulouse, Montpellier, Perpignan, Marseille, Lyon, Nice, Barcelone... Ce n'est pas négligeable.

A plus long terme, elle est susceptible d'amorcer une future LGV Bordeaux-Espagne, encore que ce projet est pour l'instant en suspend (et discutable vu le potentiel de la ligne actuelle, mais c'est un autre sujet).

Donc évidemment, cette ligne à grande vitesse, et je ne parle même pas des AFSB concomitants, ne profitera pas qu'à Toulouse, mais aussi à Bordeaux et à la Nouvelle-Aquitaine !
Amarok
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 226
Inscription: 24 Jan 2020 11:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Dam's » 14 Sep 2021 21:00

Bonjour,
Il serait intéressant de voir si à terme, les Toulouse Lyon peuvent être amorcés à Bordeaux.
Avec le prolongement du CNM, les intercités Bordeaux Marseille n'auront plus d'intérêt en rame tractée.
Je verrais bien des UM de TGV Bordeaux Lyon/Marseille avec coupe accroche à Nîmes.
Dam's
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 37
Inscription: 07 Nov 2020 4:36

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Amarok » 14 Sep 2021 22:31

A titre personnel je verrai bien le schéma directeur suivant sur la LGV Bordeaux Toulouse :

Paris <> Toulouse : un train par heure, soit environ 12 par jour. 6 via Agen-TGV, 6 via Montauban-TGV.
Arrêt systématique à Bordeaux, puis directs jusqu'à Montparnasse, sauf quelques uns avec arrêt à Massy TGV (nombre à définir).
Certains (1 à 2/jour selon besoins) pourraient être prolongés à Foix/Latour de Carol, Carcassonne et Tarbes, avec éventuellement des coupes accroches à Matabiau si besoin.


Intersecteurs transversale sud
6 TGV Bordeaux-Marseille, cadencés au 2h, desservant Agen-TGV et/ou Montauban-TGV, Toulouse, Carcassonne, Narbonne, Béziers, Montpellier-SDF, Nimes-PDG, Avignon-TGV, et Aix-en-Pce-TGV. 2 prolongés vers Nice comme prévu dans les phases 1 et 2 de LNPCA
Plus une desserte partielle pour maintenir une cohérence de l'offre en début et fin de journée, avec 1 TGV Bordeaux-Montpellier le soir, et 1 TGV Montpellier-Bordeaux le matin. De même, 1 TGV-Toulouse-Marseille le matin et 1 TGV-Marseille-Toulouse le soir.


4 TGV Bordeaux-Lyon via Agen-TGV et/ou Montauban-TGV, Toulouse, Carcassonne, Narbonne, Béziers, Montpellier-SDF, Nimes-PDG, et Valence-TGV. Un terminus à Perrache pourrait être indiqué pour éviter de saturer la Part-Dieu (c'est déjà ce qui est pratiqué pour certains TGV Lyon-Marseille). Cadencement aux 2h, dans le même sillon horaire que les TGV Bordeaux-Marseille

On aurait donc sur cet axe 11 TGV/jour, 12 entre Toulouse et Montpellier, cadencés horaire.

Intersecteurs vers le Nord
-3 TGV bitranches de Toulouse vers Lille/Strasbourg. Desserviraient Montauban, Agen, Bordeaux, puis directs jusqu'à Massy. Coupe-Accroche à Marne-la-Vallée pour éviter de trop saturer la grande ceinture.
-2 à 3 TGV Toulouse-Nantes/Rennes, desservant Montauban, Agen, Bordeaux, Poitiers, Saint-Pierre-des-Corps, Angers. Éventuellement, une deuxième tranche irait à Rennes.


International
-2 à 3 TGV Bordeaux-Barcelone, desservant Agen et/ou Montauban, Toulouse, Carcassonne, Narbonne, Perpignan, Figueres et Gérone. Ligne avec une forte saisonnalité.

On aboutit donc à 30 à 32 TGV/jour/sens sur la LGV, soit en moyenne 3/heure, ce qui est satisfaisant, tout en ayant des réserves importante de capacité. Bien entendu, c'est théorique, et on peut imaginer quelques autres variantes, et je n'ai pas complètement tranché la politique de desserte d'Agen et de Montauban (il faudrait étudier plus finement la demande).

Il me semble important de profiter de la LGV-Bordeaux-Toulouse et de la ligne nouvelle Montpellier-Béziers pour faire passer la transversale sud en liaison TGV. On peut aussi rêver à un hypothétique ERTMS 2 de Nîmes à Béziers à cette occasion pour tendre un peu plus les marches. Et définir un sillon horaire de Toulouse à Narbonne qui permet de faire profiter réellement au TGV du potentiel V200 de cette ligne.

Pour les intersecteurs vers les LGV-Nord et Est, il me semble important d'en créer de nouveaux et de ne pas juste prolonger ceux existants. Un TGV caboteur via SPDC, Poitiers, Angoulême, Bordeaux, Agen, Montauban serait extrêmement lent. Déjà qu'il perd 1h sur Massy-Bordeaux par rapport à un direct... La création de TGV Toulouse-Nantes permet justement de compenser en créant des liaisons directes entre Toulouse et Poitiers et Tours.
Amarok
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 226
Inscription: 24 Jan 2020 11:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Ouest » 16 Sep 2021 10:33

Bonjour,
Certains diront que je me répète (je le conçois) mais à 10 milliards d'€ les 250 kms, le prix des sillons va être prohibitif !!
Vos propositions de desserte sont alléchantes.
Je crains que le(s) transporteur(s) ne limite(nt), au stricte minimum, les circulations (voir Tours-Bordeaux).
Ouest
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 2
Inscription: 04 Sep 2021 10:24

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar greg59 » 17 Sep 2021 15:09

Les collectivités locales vont débourser 4,10Mds€ sur 40 ans :

LGV : Toulouse "est la dernière capitale régionale française à ne pas être desservie directement", regrette le maire LR de la ville Jean-Luc Moudenc

Emmanuel Macron a été assez prudent et n'a pas répété les calendriers. Êtes-vous confiant malgré tout ?
On a une lettre du Premier ministre, une lettre officielle. Dans quelques jours nous avons une réunion des collectivités locales concernées, pour amener notre part de financement. Donc, on n'attend pas les déclarations du président de la République, on est déjà dans le sujet. Les enquêtes publiques ont été terminées, les déclarations d'utilité publique, toutes les étapes administratives ont été franchies, le tracé est déterminé, les expropriations et les acquisitions nécessaires sont engagées. Autrement dit c'est un projet engagé.

L'État va donc fournir le financement nécessaire ?
L'État s'est engagé de manière officielle par la loi promulguée au Journal officiel, par le courrier du Premier ministre à amener 4,1 milliards sur la table, à aller chercher des crédits européens à hauteur d'un peu plus de 2 milliards. Donc, maintenant il appartient aux collectivités d'Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine d'amener leur part, c'est-à-dire 4,1 milliards également sur une période de 40 ans. C'est quelque chose qui est soutenable.

https://www.francetvinfo.fr/economie/tr ... 74671.html
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 8867
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Jojo » 17 Sep 2021 18:29

LGV : Toulouse "est la dernière capitale régionale française à ne pas être desservie directement"

Ah. Quand on ouvert les LGV arrivant à Nantes et Caen ?
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4514
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar greg59 » 17 Sep 2021 19:15

Tu veux dire Rouen plutôt ?
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 8867
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar chris2002 » 17 Sep 2021 21:25

Non desservi par une LGV arrivant aux portes de la ville* il y a :
- Rouen (d'ailleurs si quelqu'un pouvait aller dire à ce cher monsieur que le Havre n'est pas une capitale régionale** :beammeup: ),
- Orléans,
- Nantes (+ de 100 km sur ligne classique depuis la sortie de la LGV à Sablé, plus si on passe par Tours, la LGV BPL n'a d'ailleurs apporté qu'un gain de temps minime),
-Ajaccio***

*techniquement Toulouse est desservi par LGV si on passe par Bordeaux. Seuls Rouen et Orléans ne sont pas du tout desservi par une LGV. Les deux villes sont cependant proches de Paris.
**et ce n'est même pas une préfecture, juste une sous-préfécture...
***tant qu'à faire, autant la lister. :beammeup:
chris2002
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2194
Inscription: 07 Juin 2010 15:20
Localisation: Suisse Romande

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar ewen » 18 Sep 2021 6:04

Le problème n'est pas tant le statut de "capitale régionale" mais le fait que Toulouse est la 4ème ville de France et aussi, accessoirement que la plus grande transversale de France (4 Métropoles, un territoire plus dense que la moyenne) ne soit pas équipée de LGV.
ewen
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 233
Inscription: 17 Avr 2020 15:26

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Aig » 18 Sep 2021 8:11

ewen Wrote:Le problème n'est pas tant le statu de "capitale régionale" mais le fait que Toulouse est la 4ème ville de France et aussi, accessoirement que la plus grande transversale de France (4 Métropoles, un territoire plus dense que la moyenne) ne soit pas équipée de LGV.

Bien dit, le reste n'est qu'argutie !

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1907
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Infrastructure] LGV du Sud Ouest

Messagepar Thor Navigator » 18 Sep 2021 12:52

ewen Wrote:Le problème n'est pas tant le statut de "capitale régionale" mais le fait que Toulouse est la 4ème ville de France et aussi, accessoirement que la plus grande transversale de France (4 Métropoles, un territoire plus dense que la moyenne) ne soit pas équipée de LGV.

Comme évoqué précédemment dans ce fil, les élus évoquent trop rarement les flux transversaux, quand il s'agit du rail, l'argument du rapprochement avec Paris étant presque toujours le seul mis en avant (cette itw du maire de Toulouse ne fait hélas pas exception). Les enjeux de trafic sur l'axe Bordeaux-Marseille (Nice) sont importants.
Avatar de l’utilisateur
Thor Navigator
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4382
Inscription: 09 Oct 2004 21:52
Localisation: Hauts de Seine

Précédente

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia