[2020] TER Normandie

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Tchouks » 27 Nov 2019 6:32

Re,

Puisqu'on est dans l'Orne, restons-y, avec l'autre ligne qui dessert le département : Paris - Granville.

Ce qui ne change pas :
- le volume global de l'offre ferroviaire, pour lequel Hervé Morin s'est engagée à ne pas le modifier d'ici 2022.

Ce qui change :
- les IC deviennent des TER Krono, la plupart changent de numéros (en restant dans la tranche 3400 à 3499) et bénéficient d'un retour en gare Montparnasse principales. Quelques trains en heure de pointe restent néanmoins à Vaugirard, sans doute pour des raisons techniques,
- la halte du Merlerault est supprimée, celle de Sainte-Gauburge voit sa desserte limitée au week-end, du vendredi soir au lieu matin, alors qu'elle était quotidienne en 2019.
- le vendredi, le TER Krono 3445 ne circulant que ce jour-là gagne un arrêt à Verneuil-sur-Avre.

Bilan :
L'offre en km.train est strictement stable.
Côté arrêts, Le Merlerault perd ses 27 dessertes, Sainte-Gauburge passe de 27 à 9 arrêts par semaine (-67%), Verneuil passe de 98 à 99 (+1%). Stabilité stricte pour toutes les autres gares.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Tchouks » 27 Nov 2019 6:53

Re,

En attendant l'analyse plus complexe sur les deux radiales majeures de la région, je termine avec le dernier axe transversal : Caen - Granville - Rennes.

Ce qui ne change pas :
- le volume global d'offre entre Caen et Granville d'une part, Granville et Rennes d'autre part,
- la desserte systématique de toutes les gares du parcours entre Lison et Dol, quel qu'il soit.

Ce qui change :
- les navettes Caen - Saint-Lô disparaissent quasi entièrement, passant de 6 A/R en semaine à 1 seul,
- la moitié des trains qui terminaient à Saint-Lô sont prolongés à Coutances. En conséquence, l'offre Caen - Coutances passe de 8 à 12 A/R en semaine, en comptant les prolongements vers Granville et Rennes,
- les horaires des trains entre Rennes et Granvile (dans ce sens uniquement) sont revus, ce qui supprime les mouvements partiels. Un trajet direct Rennes - Caen réapparaît en fin de journée tous les jours.
- l'A/R Rennes - Granville de mi-journée le week-end, qui n'a circulé que d'avril à septembre en 2019, reste sur la même périodicité, mais voit son horaire repositionné. Il devient quasiment un prolongement d'un A/R Caen - Granville (même si le n°de train change à Granville), au lieu d'une navette assurée depuis Rennes. Conséquence, les deux trains se croiseront en gare de Pontorson vers 15 h, première utilisation régulière de cet évitement né en 2017 lors de la mise à voie unique de la ligne ;
- côté desserte, les arrêts dans les haltes de Bretteville-Norrey, Audrieu et Le Molay Littry sont repositionnés sur les trains pour Coutances voire Granville ou Rennes, avec plus de trains mais sans aller jusqu'à une desserte systématique. Ces trois haltes ne sont jamais desservies sur l'axe Caen - Cherbourg, et ça ne change pas.

Bilan :
En km.train, les prolongements à Coutances valent plus que quelques suppressions limitées à Saint-Lô, donc l'offre globale sur la ligne augmente de 2 %.
Côté dessertes, stabilité pour Granville, Folligny, Avranches et Pontorson. Gain très significatif pour Coutances côté Caen (146 arrêts hebdomadaires au lieu de 108, soit +38%), Le Molay-Littry (108 au lieu de 81, soit +33%), Audrieu (108 au lieu de 78, soit +42%) et Bretteville-Norrey (108 au lieu de 86, soit +28%).
La perte sèche est pour Saint-Lô, seul point de desserte manchois où l'offre baisse, avec 156 liaisons de ou vers Caen au lieu de 166 (-6%). Mais l'offre de et vers Coutances augmente de 38%. La conséquence fâcheuse de cette situation est que la caténaire entre Lison et Saint-Lô va devenir utilisée de façon anecdotique, par seulement un train par jour et par sens, à moins que la région se décide à engager des Régiolis ou BGC sur certains trains vers Coutances, Granville voire Rennes.

A suivre avec les radiales vers Le Havre, Trouville et Cherbourg, mais pas tout de suite.
Des réactions ?

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar rail76 » 07 Déc 2019 19:12

Tchouks a écrit:Re,

- plutôt inattendu, la desserte de Tourville est renforcée, passant de 1 A/R quotidien à 5 (4,5 le samedi), soit 2 A/R le matin, 1 en mi-journée et 2 en soirée.

Bilan sur le périmètre Rouen - Caen (les km Rouen - Yvetot seront comptés par ailleurs) : -6% de km.train sur la semaine. C'est une des deux seules lignes régionales (avec Caen - Alençon) où l'offre en km.train baisse.
Jérôme


Pour Tourville je suis plutôt content que l'offre soit renforcée. En effet, il était étrange que cette desserte ne soit pas plus développée. La halte se situe vraiment à deux pas du plus grand centre commercial de la région. Je pense qu'il faudrait voir si c'est possible de développer cette arrêt un peu plus.

Concernant les km.train c'est assez étrange qu'ils baissent.

Un peu hors sujet mais je vois régulièrement des trains de marchandises sur les quais. Est ce qu'il est envisageable de voir des trains de voyageurs passés par les quais et combien ça coûterait?
Je pense que ça serait la solution la moins onéreuse pour développer l'offre ferroviaire à Rouen.
rail76
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 73
Inscription: 23 Déc 2018 18:05

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Tchouks » 07 Déc 2019 21:47

Bonjour,

Nous avons déjà évoqué plusieurs fois le cas de la gare de Tourville sur le forum. C'est comme le reste de l'ambition de la Métropole en matière de desserte ferroviaire : faible. Malgré une offre TER qui n'est pas indigente (même s'il y aurait de quoi faire plus à infra constante), l'intégration du train dans la desserte urbaine est mauvaise. Les connexions entre bus et train sont quasi-inexistantes, sauf à la gare de Saint-Etienne-du-Rouvray où les horaires des bus de la ligne 27 sont calés sur ceux des trains. Ailleurs, c'est soit des horaires non coordonnés (Saint-Aubin-lès-Elbeuf, Oissel), soit des bus qui s'arrêtent loin des quais (Maromme, Malaunay, Sotteville, Tourville). Sans parler de Darnétal qui n'a plus de gare…
Pour Tourville spécifiquement, un réaménagement de la gare, pour un accès sécurisé et rapide des piétons au centre commercial serait souhaitable. Ce développement de l'offre, sans modification de la gare, m'a plutôt surpris. Ce n'était pas dans l'air du temps. Mais ça reste une très bonne chose. On verra bien.

Concernant les km.trains, la baisse vient du fait que globalement, un des 2 A/R Rouen - Caen sans arrêt est supprimé, tandis que l'autre se voit ajouter des arrêts intermédiaires.
Au final, en km.train, ça fait 1 A/R en moins du lundi au jeudi, 2 le vendredi (l'A/R supplémentaire disparaît). L'ajout de 0,5 A/R le samedi et 1 A/R le dimanche ne compense pas. Et les km.train induits par la navette périurbaine supplémentaire ne compensent pas non plus.
Mais au final, seule l'OD Rouen - Caen y perd. Toutes les autres gares y gagnent !

Quant aux quais, moyennant de renouveler la voie et d'en changer le statut administratif, on pourrait avoir des navettes entre le CHU/Saint-Exupéry et Croisset (voire Dieppedalle, Quenneport, mais peu d'intérêt). Mais on est en France, dont ce type d'évolution réglementaire est quasiment impossible. D'autant que le lien reste nécessaire pour le fret, avec trois trafics assez conséquents : des engrais pour Rubis Terminal (Val de la Haye), des céréales pour Soufflet ou Sénalia (4 ITE sur Canteleu ou Val-de-la-Haye) et des tubes en acier pour Vallourec (Déville). Au final jusqu'à 3 voire 4 dessertes par jour en semaine quand même.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar cisalpin » 08 Déc 2019 8:54

Sur Caen - Rouen, la mode de quelques TER accélérés sans, ou avec très très peu, d'arrêts intermédiaires avait également sévi. Comme par exemple sur Bordeaux -Périgueux, Clermont - Lyon, ou actuellement Dijon -Nevers.
Si, dans un contexte d'opulence et pléthore de dessertes, dans un monde idéal sans contraintes, cela pourrait se justifier, dans le contexte actuel, plutôt sombre, ces dessertes sont irréalistes et irrationnelles et ne servent qu'à flatter l'ego de quelques élus régionaux. Elles sacrifient les dessertes de gares intermédiaires qui contribuent à la fréquentation de ces trains, et pour des gains de temps minimes et imperceptibles pour une majorité de voyageurs…
Plutôt que de gagner quelques minutes, les usagers veulent avant tout des dessertes fréquentes !
cisalpin
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1010
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Arnaud68800 » 08 Déc 2019 9:29

Si le potentiel de l'axe est suffisant pour garantir une bonne fréquentation à ces TER sans arrêt, je n'y vois pas d'objections, mais ça semblait perdu d'avance sur Caen - Rouen, qui est l'exemple typique où le rail ne peut pas rivaliser avec la route en terme de temps de parcours.
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1956
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar rail76 » 08 Déc 2019 10:54

Tchouks a écrit:Bonjour,

Quant aux quais, moyennant de renouveler la voie et d'en changer le statut administratif, on pourrait avoir des navettes entre le CHU/Saint-Exupéry et Croisset (voire Dieppedalle, Quenneport, mais peu d'intérêt). Mais on est en France, dont ce type d'évolution réglementaire est quasiment impossible. D'autant que le lien reste nécessaire pour le fret, avec trois trafics assez conséquents : des engrais pour Rubis Terminal (Val de la Haye), des céréales pour Soufflet ou Sénalia (4 ITE sur Canteleu ou Val-de-la-Haye) et des tubes en acier pour Vallourec (Déville). Au final jusqu'à 3 voire 4 dessertes par jour en semaine quand même.

Jérôme

Je pensais plutôt à développer les quais rive gauche pour qu'on puisse pouvoir faire une boucle en passant par Elbeuf, Petit Quevilly, derrière l'éco-quartier, les quais rive gauche, Sotteville, Oissel et revenir sur Elbeuf. Est-ce que ça serait possible ?
Pour aller à la gare ça serait relativement simple avec le T4 !
rail76
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 73
Inscription: 23 Déc 2018 18:05

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar cisalpin » 08 Déc 2019 12:44

Arnaud68800 a écrit:Si le potentiel de l'axe est suffisant pour garantir une bonne fréquentation à ces TER sans arrêts, je n'y vois pas d'objections, mais ça semblait perdu d'avance sur Caen - Rouen, qui est l'exemple typique où le rail ne peut pas rivaliser avec la route en terme de temps de parcours.

Caen - Rouen : 1h20 dans les conditions les plus favorables par la route, 1h35 en TER sans arrêt, 1h45 environ en TER normal.
Les temps de trajet ne sont effectivement pas en faveur du rail, mais ne sont pas non plus rédhibitoires. On reste dans le même ordre de grandeur de centre à centre. C'est sur le paramètre fréquence que le train peut espérer augmenter sa part de marché.
cisalpin
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1010
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Tchouks » 08 Déc 2019 17:30

Bonjour,

Le projet de desserte de la rive gauche par un train ou un tram-train est vaguement dans les cartons depuis une trentaine d'années. A priori moins de difficultés réglementaires car la ligne de Rouen-RG à Elbeuf-Ville via Petit-Quevilly et Moulineaux est RFN (SNCF Réseau), pas réseau portuaire. Ceci dit, la réouverture aux voyageurs se heurte à je ne sais plus quelle directive qui interdit la création de trafic à proximité de sites industriels dangereux. Et même si Lubrizol devait disparaître suite à l'incendie du 26 septembre (rien n'est moins sûr), ça ne résoudrait pas le problème.
Quant à une ligne circulaire, ça imposerait de créer de toute pièce un raccordement entre les lignes Oissel - Serquigny et Rouen - Orléans dans la forêt de la Londe. Pas impossible, mais il faudrait un nouveau tracé assez long vu le dénivelé entre les deux lignes. Jamais vu un tel projet. A l'origine, le raccordement existait, mais pour envoyer des trains depuis la gare et le tunnel de Moulineaux vers Serquigny. C'est le viaduc des 10 piles, qui trône toujours en pleine forêt, en piteux état (voir https://mapio.net/pic/p-40214295/ ou l'excellente vidéo https://youtu.be/Y-nbVHEcsD4).
Bref, je n'y crois pas une seconde, surtout que la métropole ignore magistralement le train, et la région ne voit le développement du train que pour aller et revenir de Paris.

La seule amélioration a été le projet réalisé en 2014 : BAL au lieu de BAPR et électrification entre la bif de Tourville et Saint-Aubin + reprise du plan de voies de la gare de Saint-Aubin. Associées au redécoupage du bloc entre Sotteville et Rouen et aux deux voies terminus à Yvetot, ces actions permettent de tracer 2 voire 3 A/R par heure entre Saint-Aubin et Yvetot. Il n'y a en jamais eu plus d'un depuis 2014. Même si en 2020, comme je l'écris plus haut, l'amplitude va augmenter d'une heure (1 A/R en plus en fin de journée).

Quant aux 2 A/R Rouen - Caen sans arrêt, c'était effectivement politique, pour marquer la réunification de la région (idem Lyon - Clermont d'ailleurs). L'expérimentation a vécu, elle n'a pas dû trouver son public en effet.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar jbstaebler » 11 Déc 2019 12:50

Salut

Je viens de découvrir horrifié que je ne pourrai plus arriver à Paris avant 8h depuis Alençon ! Et pour en revenir le soir, le choix est bien plus limité. Temps de trajet minimum augmenté de 20 minutes (de 1h40 à 2h).
Je crois que malheureusement, la meilleure solution sera de se garer à Surdon ou au Mans. Cela ne nous incite pas à préférer les transports en commun et c'est dommage.

Les navettes Alençon - Surdon, toujours bondées, et les directs Alençon - le Mans (souvent vides, c'est vrai) se font déjà regretter…
jbstaebler
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 20
Inscription: 27 Fév 2018 13:04

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar Tchouks » 02 Fév 2020 10:33

Bonjour,

Ayant repris le TGV 5376/7 Marseille > Le Havre enfin revenu depuis mi-janvier, j'ai été surpris de constater à Mantes dimanche dernier que seule une correspondance pour Evreux était annoncée à 20.55, avec 25 min d'attente.
Après recherche, la correspondance sur la ligne de Caen est normalement donnée par le TER Krono+ 3345 à 20.39, qui circule tous les jours sauf le samedi et qui, donc, devait être supprimé dimanche dernier pour cause de fin de grève (le service n'était pas 100 % normal).
Soit. Mais ce TER Krono+ est direct de Mantes à Caen. Le samedi, il s'appelle 3361 et dessert en plus Evreux, Bernay et Lisieux (puisque le 3365 qui dessert ces gares les autres jours en quittant Paris 30 min plus tôt n'existe pas le samedi).

Donc au final, dans ce sens, seule la gare de Caen bénéficie d'une correspondance quotidienne sur le TGV. Pas de correspondance à Caen pour Cherbourg sur ce train. Pour Bréval, Bueil et Evreux, c'est 25 min d'attente le WE et 43 min en semaine (dissuasif à cette heure-là et cet endroit-là...). Et le samedi, ça marche par hasard en correspondance immédiate pour Evreux, Bernay et Lisieux.

En sens inverse, le TGV 5316/7 relève la correspondance immédiate du TER Krono+ 3302 qui, lui, vient de Cherbourg. En revanche, pas de navette Evreux ou Bueil > Mantes dans un horaire acceptable, il y aurait plus d'une heure d'attente à Mantes. Ni d'arrêt en venant de Lisieux ou Bernay (gares pour lesquelles un passage par Rouen reste possible dans ce sens mais n'est pas du tout efficace).

Le choix de la Région pour les correspondances vers la ligne de Caen est surprenant. En 2019, la correspondance était quotidienne et dans les deux sens pour Evreux, Bernay, Lisieux et Caen. Quelques années plutôt, c'est un Paris - Cherbourg et vice-versa qui donnait la correspondance.
Là, on réduit le nombre de gares accessibles, et surtout l'offre n'est pas symétrique. Donc dissuasive pour qui souhaite faire un A/R. Il n'y a que Caen qui s'en sort proprement. Dommage.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [2020] TER Normandie

Messagepar citaro27 » 03 Fév 2020 8:53

Vers Rouen et les gares intermédiaires (Rouen étant desservi par ce TGV) la correspondance est assurée dans les deux sens (environ une vingtaine de minutes) et améliorée les DF vers Rouen où le train de semaine circule maintenant les DF (avant il fallait une heure d'attente et 30 minutes pour avoir un bus à Val de Reuil), ce qui rend son utilisation plus intéressante dans ce cas (correspondance bus à Val de Reuil)
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1426
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Précédente

Retourner vers Services Annuels (SA)

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], Nemo


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia