Téléphérique du Salève

Le Forum pour parler des téléphériques, des télésièges, des télécabines...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 29 Mai 2012 14:29

La Tribune de Genève, 25 mai
Le téléphérique bat des records pour ses 80 ans

L’installation du Salève est devenue l’un des symboles de la coopération transfrontalière.

Dates, chiffres, horaires et tarifs
1932. Inauguration du téléphérique, en août. L’ouvrage remplace le chemin de fer électrique.
1939. Arrêt du téléphérique pendant la Seconde Guerre mondiale.
1947. Remise en fonction.
1951. Système technique rénové.
1975. L’exploitation est suspendue.
1984. Après d’importants travaux, reprise de l’activité.
2002. 72 000 voyageurs.
1er janvier 2007. Création du Groupement local de coopération transfrontalière (50% français, 50% Etat de Genève).
1er janvier 2008. Reprise de l’exploitation par Veolia.
2008. 107 000 voyageurs.
2011. 200 621 voyageurs. Près de 5 millions de mètres de dénivelé parcourus en un an.
9 juin 2012. Fête anniversaire des 80 ans, ouverte au public.
Vitesse de la benne: 6 m/sec.
Dénivelé: 665 mètres (départ à 435 m, arrivée à 1097 m).
Horaires des mois de mai à septembre: Tous les jours de 9h30 à 19h et jusqu’à 23h les jeudis, vendredis et samedis.
Aller simple adulte: 6,50 euros.
www.telepheriquedusaleve.com

200 621 voyageurs en 2011! En quatre-vingts ans d’existence, jamais le téléphérique du Salève n’avait enregistré une telle fréquentation. «C’est notre record historique», lance Maurice Giacomini, président du Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) qui gère l’infrastructure.

Depuis 1932, les cabines s’élancent du Pas de l’Echelle vers le sommet de la montagne des Genevois. En quatre minutes, elles parcourent les 665 mètres de dénivelés, survolant l’autoroute, les carrières puis les forêts. «Il fut un temps où l’on faisait le trajet en 3,10 minutes seulement. Mais, arrivés en haut, les gens n’avaient pas eu le temps de prendre de photo», précise Claude Séraphin, directeur d’exploitation.

Alors que la vue est le principal atout de cette attraction touristique. D’où la description du romancier et journaliste Joseph Kessel: «Le paysage s’élargit de seconde en seconde, le radeau aérien montait, glissant sur cet incroyable fil qui portait notre vie. Grand lac bleu aux courbes sinueuses, campagne d’un vert nourri et tendre, monts qui se découvraient gradin par gradin.»

Des coups durs
Dans les années 1930, l’installation est saluée comme une réalisation d’avant-garde, un bijou technique mais aussi architectural, signé Maurice Braillard. A l’époque, on se presse pour accéder aux cabines. La fréquentation atteint 2000 à 2500 passagers le dimanche.

Le téléphérique connaît son premier coup d’arrêt durant la Seconde Guerre mondiale. En 1947, il redémarre. Nouvelle coupure de 1975 à 1984. Puis, en 2002, année terrible où seuls 72 000 voyageurs l’empruntent, les Genevois menacent d’arrêter de payer pour cette infrastructure qu’ils sont seuls à financer. Les discussions franco-suisses reprennent. «A l’époque, on nous a dit que nous étions de doux rêveurs, qu’on allait jeter l’argent public par les fenêtres, commente Maurice Giacomini. Aujourd’hui, les mêmes affirment qu’on a eu bien raison!»

Créé le 1er janvier 2007, un groupement local de coopération transfrontalière prend les choses en main. «C’est un laboratoire politique, insiste Maurice Giacomini. La preuve que la coopération entre Genève et sa couronne fonctionne.» Via une délégation de service public, les instances franco-suisses confient l’exploitation à un opérateur privé, soit Veolia. «On monte au Salève pour faire du sport, prendre l’air, manger au restaurant», souligne Valérie Arnaud, responsable communication. Le profil type est un Genevois sportif âgé de 30 à 50 ans.

Au-delà de la fréquentation de l’installation, Veolia a réussi la prouesse de fédérer les différents acteurs du Salève, tels que le Bureau de la montagne, la Maison du Salève, le Muséum d’histoire naturelle ou encore Genève tourisme. «Nous avons voulu valoriser un produit touristique global», explique Valérie Arnaud.

De plus, en quelques années, le téléphérique a su se faire connaître par-delà les frontières, notamment grâce à la publicité sur les lignes easyJet. Au point de devenir le 4e site haut-savoyard après les stars chamoniardes.

Développement durable
Comment expliquer un tel succès? Le changement des mentalités, répondent en chœur les responsables. «Le téléphérique, c’est par excellence le véhicule du développement durable», souligne Claude Séraphin. S’appuyant sur les chiffres, Maurice Giacomini estime que le téléphérique bénéficie d’une marge de progression importante. «Le Salève accueille un million de visiteurs par an; 20% empruntent le téléphérique.» Confiant dans l’avenir, le GLCT a prévu une 3e rénovation. Cet hiver, l’automate et les câbles seront ainsi remplacés.

L'article n'évoque pas le point noir de ce téléphérique : l'accès en TP.
La ligne 8 des TPG a son terminus sur Suisse un peu éloigné de la gare de départ.
Le réseau TAC n'a pas de desserte régulière adaptée aux horaires de cet équipement. Il faut utiliser un transport à la demande. La tarification combinée n'est possible qu'en passant à l'office du tourisme d'Annemasse.
Il n'y a aucune liaison TP entre Saint-Julien-en-Genevois et la gare de départ. Idem depuis Annecy.
La halte ferroviaire du Pas de l'Echelle n'est pas desservi par les TER de la ligne Annemasse - Bellegarde.
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar lgv2030 - eomer » 04 Juin 2012 12:33

Didier 74 a écrit:L'article n'évoque pas le point noir de ce téléphérique : l'accès en TP.

C'est celui qui passe au dessus de l'A40 ?
Bah, il est facilement accessible depuis l'autoroute et donc depuis Annecy, Chambéry, Bourg ou Lyon. Il n'y a pas à dire, mais une voiture, c"est quand même bien pratique.
Salutations,
Eomer pour lgv2030

http://lgv2030.free.fr La grande vitesse partout et pour tous
Avatar de l’utilisateur
lgv2030 - eomer
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2617
Inscription: 12 Oct 2003 11:48
Localisation: val de marne (94)

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 05 Juin 2012 14:16

lgv2030 - eomer a écrit:C'est celui qui passe au dessus de l'A40 ?
Bah, il est facilement accessible depuis l'autoroute et donc depuis Annecy, Chambéry, Bourg ou Lyon. Il n'y a pas à dire, mais une voiture, c"est quand même bien pratique.

Les TPG ont étudié la posssibilité de prolonger la ligne 8 de Veyrier jusqu'au téléphérique du Salève. Pour cela, il faudrait que le département de la Haute-Savoie installe des feux sur la D1206 juste après la douane de Veyrier au Pas de l'Échelle.
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 07 Jan 2013 9:25

Le Messager, 3 janvier
Fréquentation en baisse et recours à l'emprunt pour le téléphérique

Le Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) du téléphérique, présidé par le maire d'Etrembières, Maurice Giacomini, a réuni en mairie une vingtaine d'élus, français et suisses, dont le président du conseil d'Etat genevois, Pierre-François Unger.

Valérie Arnaud a exposé le plan d'action marketing et commercial de Veolia Transdev, la société d'exploitation qui gère (en délégation de service public, de janvier 2008 à décembre 2012) le téléphérique ; notant une interruption au premier trimestre (changement des automatismes et du câble tracteur).
Il y a eu 180000 passages contre 200000 en 2011, à cause de la météo défavorable mais avec un résultat jugé remarquable. Les tarifs actuels seront maintenus (de janvier à mars), de même que les promotions, par une même politique avec les partenaires habituels (offices de tourisme d'Annemasse Agglo et de Genève). Un budget de 35000E a été voté, avant diverses suggestions : le Grand Genève, la ligne 8, l'aménagement touristique du sommet (y compris en hiver) et même la politique foncière du GLCT.
La concession domaniale de la société du restaurant du Salève, exploité par M. Schlemmer, a été prolongée pour quatre années de plus mais deux interrogations subsistent : l'électricité et l'eau. Enfin, le GLCT a aussi voté un recours à l'emprunt de 2,1ME, en raison des gros travaux programmés, en retenant à parité les offres de la Caisse d'épargne Rhône-Alpes et de la Banque Cantonale de Genève, avant de se donner rendez-vous le 1er février.

Source http://www.lemessager.fr/Actualite/Gene ... _l_e.shtml
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 11 Fév 2013 15:25

Le Messager, 7 février
Téléphérique : gros investissements et incertitudes

Des investissements importants pour le téléphérique dans les prochaines années, comme relatifs aux gares.

Une quinzaine de partenaires français et suisses du Groupement local de coopération transfrontalière pour l'exploitation (GLCT) du téléphérique du Salève se sont réunis à la mairie, le 1er février, accueillis par le président du GLCT et maire de la commune d'accueil, Maurice Giacomini.

Câbles à changer
Une fois le procès-verbal du 7 décembre adopté (un emprunt de 2,5 ME), il y a eu les délégations de pouvoir de l'assemblée au président pour deux lots d'assurances. Le débat d'orientation budgétaire 2013, sans vote mais très largement discuté, a rappelé le montant de la contribution forfaitaire de 366087E, récupérable en partie par rapport aux résultats des recettes de fonctionnement de 2012. Il a aussi évalué « les conséquences financières pour le GLCT d'une opération d'investissement très lourde consistant au remplacement de l'automatisme du câble tracteur et des câbles porteurs », qui seront estimées en fonction de la nouvelle délégation de service public (DSP). En investissement, mêmes incertitudes avec les montants des travaux (automatisme 618000E, câbles porteurs et tracteur 279275E), dans l'attente des résultats de l'appel d'offre.
En 2012, on a eu 183408 passages ayant rapporté 684493E HT pour 260 jours et 9312 courses effectuées. Le problème posé par le restaurateur (redevance passée de 5000 à 10000E en cause) est à régler. Le point a également été fait sur les travaux de conformité électrique (câbles et caniveaux, armoires de puissance) inchangée depuis 30 ans, avec mise aux normes incendie et installation d'un moteur électrique alternatif et triphasé de deux tonnes. Fin février, une remise en route sera suivie d'un contrôle du maître d’œuvre et des essais par les services de l’État (freins et électronique), le planning prévu allant jusqu'au 18 avril.

4 à 5 ME pour les gares
Enfin, le bureau d'études Artelia, de Grenoble, a, quant à lui, présenté une synthèse des préconisations du diagnostic technique des deux gares, très détaillée (architecture et valeur) avec travaux extérieurs et intérieurs (lots techniques, eau, ventilation et chauffage), soit un total de 4 à 5 ME étalés sur 5, 10 et 15 ans. Rendez-vous le 15 mars avec la signature de la DSP à prévoir.

Source http://www.lemessager.fr/Actualite/Gene ... _inc.shtml
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 18 Avr 2013 19:28

mobilicites.com, 18 avril
Haute Savoie : RATP dev exploitera le téléphérique du Salève

RATP Dev associé aux Transports Publics Genevois et à Comag, filiale de Poma, s'est vu confier, jusqu'à fin 2018, l'exploitation et la maintenance du téléphérique du Salève, situé à Etrembières et Monnetier-Mornex en Haute-Savoie. Avec ce gain RATP dev prend de la hauteur et ajoute à sa panoplie un des rares modes de transport collectif qu'elle n'exploitait pas encore.

Pour gagner ce marché RATP dev a créé un Groupement Momentané d’Entreprises (GME), dont elle est majoritaire (51%) aux côtés des Transports Publics Genevois (47%) et de COMAG (2%). Le téléphérique du Salève est, selon un communiqué de la RATP, un attrait touristique majeur du Grand Genève en construction, situé à Etrembières et Monnetier-Mornex en Haute-Savoie. L'exploitation débutera le 1er mai 2013 pour une période cinq ans et demi.

Premier coup de fil pour la RATP
Pour accroitre la fréquentation de ce téléphérique créé en 1932 le GME mettra notamment en place une navette de proximité reliant le téléphérique aux réseaux urbains d’Annemasse, de Saint-Julien en Genevois (tous deux exploités par RATP Dev) et de Genève (exploité par les TPG). En outre, précise le communiqué, le téléphérique du Salève devrait être prochainement intégré au « Tour de la Ville de Genève » que propose HelvéCie, autre filiale locale de RATP Dev assurant des circuits touristiques.

Pour la RATP c'est une première incursion dans le monde du transport par câble (si on excepte le funiculaire de Montmartre) qui intéresse de plus en plus d'agglomérations.

Source http://www.mobilicites.com/fr_actualite ... _2515.html

busetcar.com, 18 avril
RATP Dev remporte l’exploitation du téléphérique du Salève

Le Groupement Momentané d’Entreprises (GME), mené par RATP Dev (51%) aux côtés des Transports Publics Genevois (47%) et de COMAG (2%), s’est vu confier jusqu’à fin 2018 l’exploitation et la maintenance du téléphérique du Salève, attrait touristique majeur du Grand Genève en construction, situé à Etrembières et Monnetier-Mornex en Haute-Savoie.

Le GME constitué de RATP Dev, des TPG et de COMAG (filiale de Poma) assurera l’exploitation et la maintenance du téléphérique du Salève, à compter du 1er mai prochain. RATP Dev et ses partenaires entendent poursuivre le développement touristique de ce téléphérique historique, créé en 1932, qui s’est progressivement imposé comme l’un des sites incontournables de la région.

Le GME mettra notamment en place une navette de proximité reliant le téléphérique aux réseaux urbains d’Annemasse, de Saint-Julien en Genevois (tous deux exploités par RATP Dev) et de Genève (exploité par les TPG). En outre, le téléphérique du Salève devrait être prochainement intégré au « Tour de la Ville de Genève » que propose HelvéCie, autre filiale locale de RATP Dev assurant des circuits touristiques.

« Le mode par câble est aujourd’hui de plus en plus intégré dans la réflexion des collectivités désireuses de développer leur réseau de transport, en France et à l’étranger, et nous sommes donc très heureux de disposer désormais d’une première référence en la matière », s’est félicité François-Xavier Perin, Président du Directoire de RATP Dev.

Source http://www.busetcar.com/actualites/actu ... al%C3%A8ve
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 22 Mai 2013 18:03

La Tribune de Genève, 22 mai
Le téléphérique du Salève remis à neuf

Trois nouveaux exploitants ont repris la gestion de la remontée mécanique et dévoilent leurs idées.

Le téléphérique du Salève a changé de main. Depuis le 1er mai, la remontée mécanique est exploitée par une société composée de RATP Dev., de la branche française des Transports Publics Genevois (TPG) et de la COMAG, spécialisée dans les remontées mécaniques. Objectif du trio : en faire «le téléphérique du Grand Genève».

«Aujourd’hui, la clientèle vient majoritairement de France voisine, relève Christophe Vacheron, directeur de la Zone Suisse/Rhône-Alpes de RATP Dev. On aimerait attirer davantage les Genevois.»

Les TPG ont la mission d’inciter les résidents du canton à prendre la benne. D’ici l’été, un billet combiné transports publics + téléphérique sera proposé dans les agences TPG. Un système de navette évitera en outre aux paresseux les quelques minutes de marche qui séparent les terminus des lignes de bus 8, M et 5 (en provenance d’Annemasse) du départ de la remontée.

Les trois exploitants ne comptent pas s’arrêter là. Ils ont déjà prévu de s’attaquer, en 2014, à l’identité visuelle de la gare et des bennes. Les nouvelles cabines seront équipées de strapontins ainsi que de jeux de sons et de lumières. Une webcam sera également installée en haut du téléphérique pour renseigner les indécis sur les conditions météo.

Diverses activités devraient par ailleurs voir le jour l’année prochaine au sommet. Par exemple : des balades à dos d’âne, des nuits en bivouac ou des baptêmes de parapente.

Source http://www.tdg.ch/geneve/france-voisine ... y/30424634
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 22 Juin 2013 17:52

Le Messager, 13 juin
Le téléphérique du Salève sera câblé pour le prochain printemps

A partir du lundi 4 novembre, les travaux débuteront au téléphérique. Au programme: maintenance, relooking et surtout remplacement des câbles.

C'est la grosse rénovation à venir pour le téléphérique. Le remplacement des câbles a été programmé et devrait se faire entre la fin des vacances de la Toussaint et le début du mois de mars 2014.

Pendant près de trois mois, la structure sera immobilisée mais cela n'aura pas de répercussions sur sa fréquentation : il s'agit de la période creuse pour le téléphérique.
La société suisse Garaventa a été retenue pour réaliser cette opération de haut vol. Les deux câbles tracteurs longs de 1175 mètres et les câbles porteurs de 1250 m seront remplacés par des nouveaux : le procédé consistera à arrimer les nouveaux aux anciens et à les tirer pour les mettre en place. « C'est la technique la plus facile », indique Claude Séraphin, directeur du téléphérique du Salève.

Les câbles remplacés après 30 ans de service
Un portique de sécurité devrait être mis en place au-dessus de l'autoroute avant le début de l'opération. Mais le coût de ce dispositif n'est pas encore connu car plusieurs modes d'installation sont actuellement à l'étude. Installés en 1983, les anciens câbles seront ensuite envoyés à la ferraille pour y être recyclés. Les nouveaux câbles seront plus complexes que leurs prédécesseurs car deux d'entre eux seront équipés de fibre optique.
« Cela permettra de réaliser des échanges d'informations plus rapides et plus importants », souligne Claude Séraphin. Les principaux intéressés par cet équipement sont les opérateurs de téléphonie mobile qui possèdent des antennes relais situées au-dessus de la gare d'arrivée au sommet du Salève.
Les cabines quant à elles seront déposées à terre au niveau de la gare de départ (en bas du téléphérique). Tous les six ans, elles bénéficient d'un contrôle technique complet. Le nouveau prestataire (RATP Dev/TPG/Comag) devrait d'ailleurs également en profiter pour les "relooker". Le coût total de cette opération s'élève à 2,5 millions d'euros dont l'essentiel (2,1ME) provient d'un prêt bancaire.

Maintenance et sécurité renforcée
D'autres opérations de maintenance seront également menées lors de cette période d'arrêt du téléphérique : des bétons de la gare d'arrivée seront réagrégés et les automatismes seront refaits à neuf. « On renforce la sécurité », insiste Maurice Giacomini, président du GLCT exploitant la structure câblée et maire d'Etrembières. « Avec tout cela, le téléphérique du Salève est reparti pour 30 ans ! » Avec une fréquentation qui a connu des hauts et des bas (200000 passages en 2011, 180000 en 2012), la structure confirme cependant son rôle moteur dans le développement du tourisme au Salève et dans le Genevois haut-Savoyard.

Source http://www.lemessager.fr/Actualite/Gene ... _pou.shtml
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 13 Oct 2013 12:12

Une navette permet désormais de rejoindre le départ du téléphérique du Salève en transports publics depuis Veyrier Douane, Archamps, Saint-Julien, Croix-de-Rozon Douane et Étrembières Mairie. Lire http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise ... y/18492093
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 06 Déc 2013 18:14

Un nouveau logo pour le téléphérique du Salève. Voir http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... uveau-logo
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 22 Jan 2014 19:51

Le téléphérique du Salève change ses câbles. L'installation sera fermée jusqu’en avril. Sur le parking de la gare inférieure, d’énormes bobines de câbles attendent d’être déroulées. Lire http://www.tdg.ch/geneve/france-voisine ... y/22632944
Didier 74
 

Re: Téléphérique du Salève

Messagepar Didier 74 » 08 Avr 2014 20:33

Réouverture programmée jeudi 10 avril. Le téléphérique sera ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h durant le mois d’avril puis tous les jours de 9h30 à 19h de mai à septembre. Lire http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... vice-jeudi
Didier 74
 


Retourner vers Forum Transport par Câble

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Aig, Bing [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille Marseille-Transports.com | Dijon SnoDivia