Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: Latil 22, FLG

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 09 Déc 2019 20:38

ouh là, Ich kapituliere... ! Trop de verbiages pour 5 ou 6 malheureux Chausson exportés en Neue Deutschland et ses souriants chefs (j' avoue que ça fait envie et je conçois fort bien que des français aient pu pleurer la mort du grand et sublime Staline en 53...)

Ce ne sont bien que des cars déguisés en bus , en 202 (c' est pas une Peugeot d' avt-guerre...), comme ceux de Varsovie ou d' ailleurs, donc fatalement (ou forcément) bas et culs ronds, bien sûr !.Au mieux, un sc3 (59).

Il n' y a que des urbains Apv, toutes portes confondues et à cul plats qui sont "hauts" bien entendu mais je n' en connais pas à Potsdam, ni dans aucun autre paradis socialiste... Idem pour les bas Apu. (et les CFL = 022)

Moi, les photos que j' en ai vu, c' est ce type de car/bus aux PVB... Pas d' Apu/Apv. Et d' autres qui m' ont montré les sc2 en 403 (et pas 033, comme pensé au début de leur découverte)
Je pensais avoir été clair, ne faisant que me soumettre à la propagande, restée active après 1945 dans ce pays... Je retranscrivais ce que donnent certains ouvrages sur le sujet... Après, c' était juste pour l' anecdote; il y a eu plus cossu comme parc en Chausson, même à l' Est !

(Pfft !, c' est plus simple en Sarre avec des Apu ou Apv selon réseaux... Ceux-là, pour faire autant écrire d' eux, ont dû être surement construits bénévolement en heures sup par les cgt-istes de Chausson ?)
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 10 Déc 2019 4:16

C'est normal d'être exact et d'éviter l'imprécision et l'ambiguïté dans les documents et les indications techniques que nous mettons sur le forum.

Il y a aujourd'hui près de 92 600 visites sur ce fil de discussion, c'est tout de même un très beau score. Il est vraisemblable que ce ne sont pas les membres de Lineoz qui suffisent à représenter ce trafic, mais qu'il y a beaucoup de gens mordus de Chausson qui viennent y trouver des renseignements, sans participer à Lineoz. D'ailleurs quand on saisit « autobus Chausson » sur Google ce sont des images sur Lineoz qui sont en première page de la recherche.

Pour ma part je mets un maximum des souvenirs que j'ai des années 60 et après (et même un peu d'avant aussi). J'y mets les documents que je possède ou que j'ai trouvés. Je le fais pour que toutes ces indications soient partagées avec des gens dont certains les conserveront et, peut-être, les transmettront à d'autres. C'est mieux que de les voir disparaître. Mais il faut être vigilant à ne donner que des renseignements vrais, ou alors il faut avertir quand on a un doute. Ainsi nous contribuons à complèter les rares ouvrages qui existent et ne peuvent pas tout relater. De surcroit ils sont épuisés et hors de prix en occasion.

Pour Potsdam nous n'avions que quelques minuscules renseignements, mais aucune photo. Cela valait le coup de préciser de quels véhicules il s'agissait, même s'il n'y avait eu qu'un seul autobus, comme l'ex-Bourges à La Haye.

__________
P.-S. : les personnes qui ne sont pas membres de Lineoz et viennent consulter ce fil de discussion sur les Chausson sont chaleureusement invitées à se joindre à la discussion et à y apporter leurs connaissances. Avec leurs contributions on risquerait bien d'apprendre des choses très intéressantes (sur les Chausson ou les autres).
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 13 Déc 2019 13:23

Oui, tu as raison. Mais il me semblait évident qu' il s' agissait de caisses "cars" à 2 portes.

Par contre, si on revient en arrière (6/10/2018), vous voyez ce bel APV du Pirée, tout neuf à priori. Aviez-vous remarqué sa disposition de portes, à mon avis unique (adjectif...) chez Chausson (et je m' en suis il y a peu aperçu d' ailleurs) ? Pas de 442 mais 442d ! En effet, on distingue la porte centrale avancée (ou décalée avec un d!) vers l' avant d' une baie, comme sur les APVU RATP (ou de Boulogne62 ou St-Dizier ou Jampierre...).
Pas banal(e) !
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar aph48 » 15 Déc 2019 13:37

rodebo Wrote:Le HTM Chausson est l'ancien C.T.S.P. 64. Quelqu'un at-il plus d'informations sur l'histoire française?

Si on connait le n° de châssis, voire le n° de caisse, on doit pouvoir le faire ;)
aph48
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 160
Inscription: 06 Sep 2011 12:44

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 17 Déc 2019 3:13

En repensant à Potsdam je me suis souvenu de bus Chausson à avant et arrière plats (APH, APV, SC4) et qui n'avaient que deux portes, mais aucune à l'arrière :

– Chausson APV ou SC4 des VFD (Voies ferrées du Dauphiné) aux portes en 042. À Grenoble, en complément des trolleys et bus de la SGTE (le grand réseau), il y avait aussi une ou des dessertes par les VFD, aux bus Chausson crèmes à bande verte (ceux de Démas à Angers en étaient extrêmement proches) ; à Lyon aussi il y avait au-moins une ligne VFD — peut-être plus ? — du côté de Meyzieu. Voir un Chausson SC4 restauré des VFD (je ne sais pas s'il était bien d'origine VFD) sur le blog Standard 216 de Grenoble : http://standard216.free.fr/journal/inde ... -moustache

– Chausson APH ou APV (?) de Lille-ELRT, aux portes probablement en 042 (mais on ne sait pas trop sur cette photo pour la porte médiane, le pronostic irait plutôt pour une porte double en raison de la vraisemblable main-courante placée dans l'axe de la porte) ; voir celui-ci, dont la carrosserie pourrait avoir été modifiée avec suppression de la porte arrière (mais c'est une supposition) sur la Grand-Place de Tourcoing :

Image ;
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 17 Déc 2019 18:01

oups, autant pour moi... Pensant que tout le monde aurait su qu' il n' y avait pas d' Apu ou Apv (plats) à 2 portes, je pensais "202", comme les cars... Il va de soit qu' un cul plat en 042...(ça fait en effet 2 portes...).

Pour les châssis Chausson, un ami a le listing Chausson, sauvé in-extrémis à la déconfiture de la maison (!; voir même !!, sinon !!!).
Les superbes archives, comme d' autres, ont été judicieusement dispersées, comme dans certains réseaux "orientaux", au gré du changement d' exploitant par exemple...
Pour faire table rase du passé, forcément moins bien que l' ère qui s' ouvre avec le nouvel élu...!

Toutefois, ces archives, en particulier les photos, ne sont pas "perdues" pour tout le monde, si j' en crois certaines propositions sur Ebay (par exemple...)...
Il y a aussi celui qui propose à 2€ des copies de photos anciennes, dont certaines en couleurs de 1961 à 1980 parues sur certains hébergeurs, sans l' avis de l' auteur qui n' y peut-mais...
Tant pis, je connais qq1 (le même ?) qui ne pourra pas réécrire l' Histoire de Chausson, faute de photos... C' est ballot, parce qu' il commençait à envisager le côté "exploitants", en complément du côté technico-historique...

Pour savoir l' histoire d' un Chausson, malgré son n° de châssis, ce n' est pas garanti 100% ou précis... Par exemple, tous les algériens sont connus sous le nom de l' importateur local, Bordeaux = TEOB ou Citram,...sans distinction de caisses car ou bus...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 03 Jan 2020 2:30

Bonne année aux membres de Lineoz, ainsi qu'aux visiteuses et visiteurs, avec mes meilleurs vœux.

Pour bien démarrer 2020 voici un document très exotique montrant un autobus Chausson APU53 en service à Moscou, du moins si le texte de l'article dit vrai.

J'ai trouvé ça sur un site montrant des curiosités diverses et variées, sur tout et rien.
Il s'agit du site freekaamal (https://tl.freekaamal.net/post/1370861/).

Le texte, après traduction automatique à partir du philippin, dit quelque chose comme :

    « Chausson français en route pour Moscou, fin des années 50

    Ainsi, pour la fête de la jeunesse et des étudiants en 1957 et amené à la firme autrichienne de bus autrichien oaf. De la même marque sont des camions à gros nez - réfrigérateurs. À peu près au même moment, Moscou a essayé de faire circuler le bus Chausson de la ville française avec un moteur diesel Panhard. »

On dirait que la girouette affiche des caractères cyrilliques. Les portes sont en disposition 442, on croit voir un siège de receveur au droit de la porte arrière. Il y a des inscriptions peintes sur les vitres près des portes.

La météo pourrait bien être moscovite. Les Chausson étaient-ils aptes à la supporter ?

Image
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 03 Jan 2020 21:04

Belle trouvaille : Chausson s' encanaillant chez les Soviets...
beaucoup de Chausson roulaient dans des conditions difficiles et semblables à Varsovie sans poser trop de problèmes, laissant même un certain souvenir aux anciens Varsoviens...
Par contre, à l' inverse, la chaleur d' Israël et les routes locales à l' époque ne les ont pas fait porter aux nues... Il a fallu remplacer rapidement leurs moteurs et surtout pour certains renforcer les caisses, en doublant le nombre de trumeaux de baies, ce qui leur conférait un air original (il y a un nez de cochon conservé, en 022, avec une 50aine d' anciens Egged/TAN, de 1948 à hier...)! Il y avait des aph47 et des apu/apv à 3 portes. Ce seront les seuls représentants de l' industrie française en ces contrée, où brillera plutôt l' étoile de Mannheim, avant d' autres scandinaves...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 03 Jan 2020 21:55

Après un envoi à N Tellier, l' Homme du Chausson (en Picardie ou ailleurs...) m' a rappelé que page 223... :
Commandé par Technopromimport en 5/1956 (les russes ne débouleront pas en chausson à Budapest qqs mois + tard...), essayé à l' hiver 56/57 à Moscou.
Je croyais que c' étaient les camarades de la CGT de Chausson qui l' avaient construit bénévolement sur leurs repos et offert généreusement aux frères de la capitale du Paradis Communiste, mais non en fait... Comme quoi les effets de la propagande...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Bbreteaub » 06 Jan 2020 20:18

Bonsoir
Ce Chausson en Amérique du Sud (Chili) qui fait une ligne régulière de 1300 kms est adapté de roues jumelées et équipé d'un système d'aération spéciale (ouvertures supplémentaires) au dessus de la calandre pour une meilleure aération du moteur.
Image
Et concernant les réseaux Français qui n'ont pas eu de Chaussons :Angers,Besançon,Béziers,Caen,Dijon,Le Mans,Limoges,Montpellier,Reims...
Bonne soirée à Vous et meilleurs voeux.
Bernard
Bbreteaub
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 65
Inscription: 20 Aoû 2019 8:02

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 08 Jan 2020 11:35

Limoges CTL semble avoir eu des Chausson, d' occasion ex Brdx TEOB/CGFTE. Des nez de cochon, dont on aperçoit une carcasse "au tas" au dépôt (Clos-Moreau ss doute), aux côtés de Renault R4210 encore bordelais... (cf sur Flickr les phoptos de JHM 284 alias JH Manara).

Comme beaucoup de ville, Limoges a donc récupéré des ex Brdx, dont aussi plus tard des sc2. Pour ses s105, j' ai un doute, car pas sûr des portes et des baies.
Par contre de futur sc10 2p seront des ex RATP

Limoges est restée tjrs très discrète sur ses TC, malgré les grisonnants cb60 de Jean Lefebvre... Pourtant la CTL avait un parc varié et à priori bien entretenu, dont beaucoup d' occasions certes, Mais c' est le genre de "petit" réseau typiquement "provincial", où la Direction, motivée, tirait le diable par la queue pour assurer sa Mission de Service Public (ce n' est pas un gros mot, surtout à cette époque d' avant les groupes...)
Il y aurait sûrement un petit opuscule à faire sur ce réseau resté fidèle aux perches (St-Brieuc a le sien...)
Dernière édition par PHEBUS-171 le 08 Jan 2020 11:56, édité 2 fois.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 08 Jan 2020 11:50

Comme tous les réseaux CFT, Laval, St-Brieuc, Reims, Versailles, Roanne (1 ancien exploitant je crois), Mtluçon, Chalons51, n' ont pas eu de Chausson.
Les 4 ABH de Versailles (ex Drouin) ont été réformés à l' arrivée de la CFT-TUV en 57 (et ne roulaient en fait que sur St-Cyr)

Amiens, Compiègne, Soissons, Laon, Arras aussi ss Chausson urbains (présents Lille x 2, Calais, Dk, Boul.(apu et apvu "RATP")), idem Douai, Maub. et Valenciennes.

Ni Tarbes, Auch, Lourdes, Narbonne, Perpignan, Sète, Monaco, La Ciotat

Cherbourg a eu au moins 1 nez de cochon mais "bâtard", avec 215d et r4210
Angers = Démas
Brest a eu des caisses d' ApV pour ses trolley "vbc" (avec des "" !) et a eu au moins un Apu53 type RATP mais en (futur) affrété (Labat ou ?)
Pas Rennes mais St-Malo (Apu et Apv)
Pour Nantes, j' ai un doute...

Poitiers : non, sf un accidentel nez de c. (ex Brdx je crois d' ailleurs)
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 08 Jan 2020 12:58

Cherbourg a eu des APH52 arrière rond ex.Brest; Evreux des APH52 arrière plat et de mémoire il me semble avoir aperçu des APVU ex.RATP à Limoges encore en couleurs RATP.
Il Y aeu aussi des APH52 arrières rond à Dieppe ainsi qu'ex Lille avec son nez ajouté.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 08 Jan 2020 21:29

APH 52 ex Brest à Cherbourg ? Mais en fait un simple autocar, pas un 2 ou 3 portes urbains ? Curieux, car je ne vois pas de Chausson à la CTB/CTCUB ?

Limoges ex RATP ? Apu ou Apvu ? Surprenant car peu d' Apu RATP ont été sf erreur recyclés, mais pourquoi pas ? Pour autant, je verrais plus des ex Brdx, plus proches, avant les r4210 et sc2. (attention, ces Apu étaient pt-être en casse? En général plutôt kc à Dourdan par exmple)

Il y a eu par contre des Apvu à Chatellerault ou Chateauroux, avant des PCM-U et sc10 ex RATP

Pour moi, je ne considère un réseau ayant "roulé" Chausson que s' il s' agit bien de versions urbaines, pas de simples cars "passant par là, sinon Tarbes, Pau et cie ont vu et entendu des Chausson, mais pas en urbain pour autant.

Quelle ville et même village peut prétendre dans ce cas n' avoir pas vu de Chausson dans ses rues (idem Renault) ?

Il faut qd-même se fixer un cadre raisonnable pour appréhender le sujet, sinon...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 08 Jan 2020 23:07

Les bons clients de Chausson, c'est-à-dire là où les Chausson étaient nettement la majorité du parc, quelle que soit la taille de ce parc (car il y a une énorme disparité dans le nombre des véhicules de chaque réseau, de plus Lyon et Marseille n'ont eu qu'un nombre très réduit de Chausson), étaient les réseaux de :
    – la RATP ;
    – Toulouse-TCRT ;
    – Strasbourg-CTS ;
    – Nantes-CNTC ;
    – Lille-ELRT ;
    – Lille-CGIT, mais les Isobloc et Brossel leur ont très vite damé le pion) ;
    – Le Havre-CGFTE.
Avec de plus petits parcs il y eut aussi :
    – Bordeaux-CGFTE, où les Renault R4211 et R4231 eurent vite la préférence sur les Chausson ;
    – Clermont-Ferrand-TCRC ;
    – Rouen-CTAR, mais seulement pour les premières séries, après la guerre ;
    – Mulhouse-TCM ;
    – Orléans-TREC ;
    – Metz-TCRM.

Bien sûr cette liste est faite à la louche, elle est susceptible de manques ou d'erreurs. Le classement est très approximatif.

N'oublions pas Grenoble-SGTE et Grenoble-VFD puisque ces deux réseaux cohabitaient.

CAS PARTICULIERS :

• à Lyon trois exploitants possédaient des Chausson, APH ou APV :
    – les Transports Lafond (TUL) ;
    – les VFD (Voies ferrées du Dauphiné, les mêmes qu'à Grenoble) qui exploitaient au-moins une ligne à Lyon, vers Meyzieu, approximativement ;
    – les cars Philippe : j'avais vu de loin, en 1968, un APH ou un APV, en livrée blanc (haut/bleu assez vif (bas), probablement à deux agents, sur la ligne de Saint-Priest.
• En 1968 à Douarnenez j'avais vu un Chausson genre APV (car sans doute à pavillon haut), en livrée crème très clair (haut)/bleu moyen assez vif (bas). Il était en portes 442, probablement, et devait avoir une cabine de receveur à l'arrière (sans doute vide), la vitre correspondant au receveur était verte. Il était stationné place Gabriel Péri, un dimanche d'été. J'espère être fidèle.

Lens n'avait pas de réseau urbain mais plusieurs transporteurs privés et indépendants exploitaient chacun une ou plusieurs lignes, sans coordination entre eux. Parmi ces transporteurs plusieurs possédaient des Chausson.

• En 1970 à Albi j'avais vu un Chausson, probablement APH, il était dans une livrée assez sombre, avec beaucoup de rouge. Il avait, je crois, un capot de ligne. Avant plat, pavillon probablement bas, pour l'arrière j'ai oublié.

• À Brest en 1967 il y avait des autocars Chausson (AV plat, AR bombé, pavillon bas) dans le parc du réseau urbain (avant plat, arrière bombé, pavillon bas, certains avaient reçu la nouvelle livrée blanc/bleu/blanc, en remplacement du crème/bleu foncé.Ils portaient le cadre pour l'indice de ligne selon le système brestois : un cadre métallique recevant une feuille de celluloïd translucide bleu foncé avec l'indice en blanc. Auraient-ils servi sur des lignes de communes périphériques ou pour des ramassages ? J'en ai au-moins un en photo.

• Pour Versailles une photo montre un nez-de-cochon du réseau urbain, le n° 1 (n° de parc), plaque 7006-AG-78, probable livrée versaillaise haut gris/bas bleu. Il ne portait pas de capot de ligne et sa girouette indiquait ST-CYR-L'ÉCOLE. Il est vu de face, les portes ne sont pas discernables. À l'arrière il n'y a qu'une seule vitre.

Avignon a eu au-moins un Chausson (AV plat, AR bombé, pavillon bas). Portes en 202, plaque 354-FW-84. Une photo le montre voit garé en ville, la girouette indiquant le terminus de LAROUSSAIRE, capot de ligne : indice F.

• Sur Marseille – Allauch (ligne privée) a circulé au-moins un Chausson (AV plat, AR bombé, pavillon bas). Une photo montre le 6188-CA-13 (n° de parc 11). Girouette : ALLAUCH – MARSEILLE.

• À Blois la STD (Sté des Transports Départementaux) exploitait le réseau urbain (± 5 lignes) avec des Chausson (AV plat, AR bombé, pavillon bas) en portes 202 et en livrée haut crème/bas vert foncé. Probablement pas de capot de ligne, seulement une girouette.

• À Belfort il y eut un seul Chausson (1 unité AHH/V 522), livré en 1964, le n° 12 du parc. Il en existe une photo le montrant en livrée crème (haut)/rouge (bas), en portes 442, avec capot de ligne.

• Près d'Angers, à Montreuil-Belfroy (aujourd'hui Montreuil-Juigné), les TLH (Tréfileries et Laminoirs du Havre) devenus ensuite Tréfimétaux puis Cégédur-Péchiney exploitaient près de la gare une usine (environ 1 000 personnes) qui nécessitait un ramassage dans l'agglomération d'Angers. Il y avait 3 bus Chausson : 1 plus ancien (AV plat, AR bombé, pavillon bas, portes en 202 ? ou 402 ?) et 2 SC4 à 3 portes (j'hésite entre des portes en 422 et 442). L'un des deux portait un capot de ligne. Leur livrée monochrome était d'un vert moyen. Leur plaque latérale indiquait : « SERVICE D'USINE » et la girouette aussi, très probablement. Il y eut aussi un autobus Citroën sans capot, sur la base du type 60. Ce ramassage du personnel n'était en rien un service urbain, il était réservé au personnel de l'usine. Je ne le cite que parce que le matériel roulant était constitué d'autobus urbains. Il ne faut pas le confondre non plus avec la ligne d'autobus des Transports Siroux devenus Transports A. Démas, qui desservait Montreuil-Belfroy mais n'avait rien à voir avec les TLH. L'usine a fermé depuis longtemps.
Dernière édition par Terminus le 09 Jan 2020 23:49, édité 13 fois.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 08 Jan 2020 23:09

citaro27 Wrote:Cherbourg a eu des APH52 arrière rond ex.Brest; Evreux des APH52 arrière plat et de mémoire il me semble avoir aperçu des APVU ex.RATP à Limoges encore en couleurs RATP.
Il Y aeu aussi des APH52 arrières rond à Dieppe ainsi qu'ex Lille avec son nez ajouté.


C'étaient bien des autobus, pas des cars ?

Sais-tu la disposition des portes ?
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 09 Jan 2020 9:56

A Cherbourg je me souviens surtout de la couleur (bleu et blanc) et de l'inscription CTB et immat encore en 29.
Pour Limoges c'était bien des APVU avec la découpe type SC10 et j'en avais décompté 3 garés au dépôt en 1978.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 09 Jan 2020 10:04

Concernant Rouen, on peut considérer comme étant un gros client de Chausson depuis des APH46 ou 48 (une seule vitre arrière) jusqu'aux SC4/APH 5222 (avec nez comme ceux de Strasbourg), parc uniquement en Chausson, mis à part des Berliet PLH/PH8/PH100 (13 unités) soit séries 20 à 93; 1 à 4; 10; 12; 201 à 210 et d'occas APH48 15 à18, soit 94 unités et pres de 90% du parc.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar aph48 » 09 Jan 2020 13:48

PHEBUS-171 Wrote:Pour Nantes, j' ai un doute...

Poitiers : non, sf un accidentel nez de c. (ex Brdx je crois d' ailleurs)

Nantes en a eu plus de 150 ;)
J'ai un doute sur le fait que Poitiers n'en ai eu q'un...
aph48
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 160
Inscription: 06 Sep 2011 12:44

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 09 Jan 2020 15:44

citaro27 Wrote:Concernant Rouen, on peut considérer comme étant un gros client de Chausson depuis des APH46 ou 48 (une seule vitre arrière) jusqu'aux SC4/APH 5222 (avec nez comme ceux de Strasbourg), parc uniquement en Chausson, mis à part des Berliet PLH/PH8/PH100 (13 unités) soit séries 20 à 93; 1 à 4; 10; 12; 201 à 210 et d'occas APH48 15 à18, soit 94 unités et pres de 90% du parc.


Édition (début). Il me semble que Rouen n'a eu que des modèles anciens de Chausson, tous à arrière bombé, les uns avec un nez-de-cochon, les autres avec un avant plat, mais tous avec un pavillon surbaissé. Aucun n'eut d'arrière plat sauf les SC4b, série très particulière (voir plus loin). Je crois qu'il n'y eut jamais de Chausson APU53 à arrière plat et pavillon surbaissé, ni d'APV semblables mais à pavillon rehaussé, encore moins de SC4. La seule exception fut la série des SC4b en portes 444, les monstres à capot saillant semblables à ceux de Strasbourg, avant et arrière plats, pavillon rehaussé, portes en 442, receveur adossé au flanc droit entre les portes AV et ML (à Strasbourg ils étaient à un seul agent). Ces SC4b, quand je les avais vus vers 1985, étaient tous sur la ligne 12 (Gare RD — Saint-Sever (probablement) — Trianon — Champ de courses, etc.). Pour le reste du parc il me semble n'avoir vu que des SC10. J'étais passé à Rouen une autre fois en 1971, il n'y avait déjà plus de trolleybus, idem au Havre. J'étais déjà tombé sur un bec à Strasbourg en 1965 et à Poitiers vers 1967. Heureusement j'avais vu (et fait quelques tours dedans) les trolleys de Tours, Le Mans, Brest, Lyon, Saint-Étienne, Grenoble, Marseille (RATVM seulement, Aix-Marseille, c'était déjà fini) et Toulon. C'était déjà ça… Curieusement je n'ai pas de souvenirs de trolleybus Berliet ELR pendant un séjour à Nice en 1969. Fin de l'édition.

La raison de cette absence de bus Chausson plus modernes serait-elle que la ville de Rouen, gravement bombardée et desservie par des lignes de trams destinées à disparaître à très court terme, avait eu à la fin de la guerre un besoin urgent d'autobus et que le réseau de la CTR acheta en assez peu de temps un parc important de Chausson (*), mais avant la production des APU53 ? Il y eut aussi des Berliet PCK, sans doute peu nombreux.

Certaines lignes de trams furent cependant converties en trolleybus, avec un parc assez disparate dont les caisses furent reconstruites localement sur des châssis anciens (dont des Renault TN4H). Mais pratiquement tous ces trolleybus étaient différents les uns des autres, on n'en trouvait aucun de semblable dans aucun autre réseau français (sauf les deux Vetra VBR ou VBRh (?) ex-Strasbourg). Selon le livre de R. Courant et P. Bejui il y eut 26 trolleybus à Rouen (non compris le prototype Vetra CS60 en 1933), mais à la Libération étaient-ils tous encore en état, y eut-il des trolleybus détruits dans les bombardements ?

Je ne pensais pas que la part des Chausson (94 unités, près de 90 % du parc) était aussi importante.

Comme il n'y eut pas de bus Chausson des séries les plus récentes à arrière plat et pavillon rehaussé (à part les SC4b), je me demande si, hormis les bus Berliet PH, le réseau de Rouen n'attendit pas la production des bus standards SC10 et PCM, débutée à partir de 1965, pour acheter des Saviem SC10 (tous à un seul agent) afin de remplacer les trolleys et de renouveler le parc des autobus Chausson vieillissants (les plus anciens avaient sans doute une vingtaine d'années).

__________
(*) Dans le livre de J.-H. Manara et N. Tellier (Autocars, autobus, trolleybus de France) il est dit page 93 que 84 Chausson furent mis en service à Rouen entre 1949 et 1964. On peut supposer que les plus récents furent les SC4b.
Dernière édition par Terminus le 10 Jan 2020 5:09, édité 3 fois.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 09 Jan 2020 22:32

Douarnenez : je parierais bien sur un ex St-Malo, vu les couleurs et le type...

Bayonne = Apu + Apv 422

Cannes STUC : Apu53 442 dont 1 finira aplati lors de l' écroulement d' un auvent de la gare routière accroché par un camion italien...
Ajaccio STA : Apv 442 dont un ex Cannes au moins (mêmes couleurs !)

Nantes : 150 Chausson ? J' aurais jamais cru... Donc plus de doutes : il y a bien eu semble-t-il des Chausson à Nantes !

Bordeaux : 1948-50 = 40 Aph2-50 (100-139) + 27 suburb. (500-526) verts
1952 = 25 Aph2-52 (140-164) + 8 sub. (527-534)
= 133 1954-55 = 25 Aph 521 (535-559) sub.
1956-58 = 8 Aph 521 (560-567) sub.

A priori en 222, sf qqs 022 (?). Les suburbains devaient être en vert, mais pourtant il me semble que les derniers étaient pourtant rouges, selon les CP de l' époque (Delcampe), tous à 1 agent bien sûr.
( Les PCM-U avaient une série sub en vert, réseaux unifiés en 1970).

Rouen : beaucoup de petite séries, dont des démo (163 je crois, vue ds le"Tellier" en démo), à config de portes diverses. De l' art de tirer le diable par la queue, entre les trolley bastardisés et le reste du parc, jaune et vert et avec beaucoup de pub... Ceci-dit, le Hâvre...
Pour Louviers et Elbeuf, rideau...

Marseille = urb + sub L40

Chalon71 (RSL) avait pas mal d' Apv et aussi semble-t-il des nez de porc ex OTL

Poitiers : OTAN pour moi; en effet = 2 Aph2-50 ex Brdx en 1959 (11/51 + 12/52) en 222 bien sûr

Brest : ok. On attend le livre sur le sujet !

Lens : mine de rien, beaucoup de Chausson de transporteurs divers (cf un "Normand de Lens" ou l' inverse...) : nez ou Apu puis Apv, 402 (au milieu de PLR- Ph100 402 - si ça se trouve des regâtons de Casablanca- et r4231 itou, exceptionnel !)

Versailles SVTE (EDF*) : comme détaillé plus haut, des ABH (Buda) ex Drouin, sur St-Cyr (1 à 4, le 5 étant le Rey M11A parti à Caen), revendus à Paris avant l' arrivée de la CFT-TUV en 3/57.
* lointains effets collatéraux du glorieux Traité Eponyme de 1919 ? Versailles doit être le seul réseau de tramways exploité par l' EDF à la nationalisation, façon Stadtwerk allemands (ou Usines Municipales, comme Colmar UMC et ses Chausson) !!!

Metz TCRM : 56 à priori (liste dispo mais long à taper, donc...)

Pour ceux qui ne craignent pas le froid : omni-bus.eu !
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 10 Jan 2020 9:08

Il y a eu à Rouen un seul APU53 moteur Hispano au départ et sièges estampillés RATP. Le moteur Hispano a été remplacé par la suite par un Somua (moteurs équipant déjà plusieurs bus). Ce bus avait le N°85 et affecté le plus souvent sur la ligne 19.(que j'empruntais alors, mais cela remonte à loin !!)
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 10 Jan 2020 15:45

Ah, celui-ci s' était caché dans un recoin de Trianons...!
De fait, jamais vu en photo !

Par contre, en effet, je retrouve un parc CTR période jaune + vert !
Et on y trouve bien un 85, sous forme de...AHH 521-U (comme quoi on en apprend encore tous les jours...!) daté de 2/1955. C' est pt-être un Apu53 (en français courant dans le texte...), car cette appellation absconde révèle sûrement un "cul plat", voir celui testé à Lyon et repeint , parvenu à Rouen ? Va savoir, Jehanne; encore un sujet brûlant...(déjà, les Chausson d' Orléans...)
Pire encore, on évoque même le cas d' une 86 sous forme d' un AHH 2-52 U de 2/55. Avec ce U, encore un abonné aux fesses plates ?
Le tout précédent 12 APH 2-522, de 1/57 à 12/60.
Bon, là c' est pareil que pour les 56 de Metz ou les 74 du Hâvre, et persuadé que tt le monde s 'en tamponne le coquillard : je laisse courir la liste complète des 84 Chausson de la CTR, livrés de 1949 à 1960, dont (encore...) 4 ex Brdx. Ca devait chauffer et faire du raffut sur les extrémités de certaines lignes locales... Les 12 Berliet PH devaient être plus discrets...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 10 Jan 2020 21:59

Le voici, sur une photo de Jean CAPOLINI, le Chausson n° 85, un APU53 (3415-EH-76). Il est vu rue Jeanne d'Arc en septembre 1964.
Je me suis permis de retraiter la photo, en l'éclaircissant et en augmentant sa netteté. Voici son lien : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/32026642003/in/album-72157680121624446/.

C'est bien un bus à arrière plat, en portes 442, à pavillon surbaissé, un APU53. Il y a des voussoirs vitrés (*) en toiture (preuve que son pavillon est donc surbaissé). Jean Capolini le désigne comme « AHH 521 U n° 85. »
Il est sur la ligne 11, selon un plan de 1976 il s'agirait de la ligne de Mont-Saint-Aignan (la girouette est presque illisible). Sa tête de ligne était (peut-être ?) le Théâtre des Arts, selon le plan de 1976, fort mal reproduit (mauvaise définition lors de la numérisation et énorme compression jpeg).

Est-il en fonctionnement avec un seul ou deux agents ? À Rouen c''est difficile à savoir car il y avait des lignes à deux agents et d'autres à agent unique, mais le matériel était le même. Un élément peut faire penser que ce bus, au moment où il est photographié, tourne avec un seul agent : il y a, sur le flanc droit, deux cadres métalliques servant à recevoir une pancarte d'itinéraire : l'un au droit de la porte arrière, l'autre au droit de la porte avant. Seul le cadre de la porte avant est muni d'une pancarte, il est vraisemblable de penser que l'entrée est à l'avant, le conducteur assurant aussi la perception.

Le second cadre, à l'arrière, fait penser qu'un poste de receveur était aménagé au droit de la porte arrière. C'était dérogatoire par rapport à la pratique rouennaise qui consistait à aménager sur une partie du parc un poste de receveur adossé au flanc droit et situé entre les portes avant et centrale. Les véhicules de la CTR équipés d'un poste de receveur n'étaient qu'une partie du parc rouennais. Mais le poste situé au droit de la porte arrière y était rarissime : il y a ce Chausson APU53 n° 85 et deux trolleybus ex-Strasbourg Vetra VBR ou VBRH (je pencherais plutôt pour VBRh mais c'est à vérifier). Ce Chausson n° 85 aurait-il été acheté d'occasion à un autre réseau ou s'agirait-il d'un modèle de démonstration que le constructeur aurait vendu à la CTR ?

Cette disposition centrale du poste de receveur n'était pas la plus pratique pour la circulation des voyageurs dans le couloir, mais cela avait l'avantage de banaliser le matériel qui pouvait ainsi fonctionner indifféremment avec un ou deux agents. Un tel dispositif existait sur certains Chausson et Berliet d'Orléans, ainsi que sur la première série des trolleybus Renault ER100 de Grenoble. À Poitiers certains SC10 (au-moins une unité) étaient munis d'un siège après la porte avant pour un receveur.

La photo de Jean Capolini après recadrage et retouches :

Image


__________

(*) Au-moins un nez-de-cochon rouennais était également muni de voussoirs vitrés. Voir les photos de Jean Capolini.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 11 Jan 2020 12:57

85 : en effet Jean la désigne ainsi, au lieu d' Apu53... De fait, la qualité de la photo est largement compensée par le témoignage qu' elle porte (3 portes!).
Les couleurs en couleurs de cette rare photo en couleurs sont très couleurs locales, indéniablement rouennaises de chez CTR pré sc10 !!!!
Bon, j' éspère du coup que c' est bien un cul plat, pas un rond en 442 comme il y en a eu aussi... Y a bien le pare-choc avant, mais ça ne veut pas dire que...

Pour autant, ce n 'est pas un rébut RATP: ses custodes sont du type initial, comme sur la 63 vues ds la même série sur Flickr (aaaaaaaaaaaaaaargh !). Celui testé à Lyon est à custodes normales. Et comme c' est pour moi le 1° Apu vu avec ce genre de baies, 85/63 même combat...!
NT me disait que c' était les baies des 1° séries. Donc sûrement encore un démo refourgué à bas coût (et pas à Bakou) à Rouen. J d'Arc ne pourra en tous cas pas dire qu' il s'agit-là d' un nez de cochon...

Ah, je viens, enfin, de recevoir de Pologne un petit Chausson de Varsovie (N Teilliet a passé 2 h éprouvantes sur le site polonais omni-bus.eu, + Israël, mais il n' est pas raisonnable...). Au 1/72 (quelle idée à la c...), chez de Agostini Autobusy..., il est toutefois bien raté : baies trop hautes, pl-forme arrière loupée,... On dirait un proto d' Apu à cul rond, à sortir un jour de Gennevilliers, dont les archives traînent sur Ebay à 8€ la photo...(donc archives foutues = pas de réédition du livre de NT...). Dommage d' autant qu' il y a un vrai en musée...L' Aph47 (Pinder, )sortira pt-être en varsovien ? En tous cas le fameux Renault Saviem s45, alias r4210 d' Atlas est sorti, tout neutre, comme le vbrh ressorti en vert et crème (+ Senator,...) Il y a par contre un petit trolley Saurer T4 très correct (comme le Brill de Valparaiso sorti en Argentine, avec d' ailleurs les mêmes teintes...)
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Clem, Google [Bot], GX217, TheDriverBus37


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia