Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: Latil 22, FLG

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar penny » 25 Oct 2019 13:38

Terminus Wrote:Ces photos montrent un nez-de-cochon, le n° 65, n° probable 971 HG 18 (ou 851 HG 18, oui 871 HG 18, c’est tellement flou). Mais 971 HG 18 semble le plus vraisemblable.

Immatriculé 971 HG 18 et comme pour le 64 acheté d'occasion par Bourges en 1968, mais sorti d'usine en 1951.
penny
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 89
Inscription: 06 Mar 2008 8:19

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 26 Oct 2019 4:01

penny Wrote:
Terminus Wrote:Ces photos montrent un nez-de-cochon, le n° 65, n° probable 971 HG 18 (ou 851 HG 18, oui 871 HG 18, c’est tellement flou). Mais 971 HG 18 semble le plus vraisemblable.

Immatriculé 971 HG 18 et comme pour le 64 acheté d'occasion par Bourges en 1968, mais sorti d'usine en 1951.


Merci pour les précisions.

Sur cette photo d'Amsterdam Rail, sur Flickr, le Chausson est immatriculé 599 HB 18. Il s'agit du véhicule récupéré par les HTM de La Haye pour en faire un bus historique, après modifications pour le mettre en conformité avec les Chausson originaux des HTM. Sur cette photo il a trois portes en 202 : https://www.flickr.com/photos/41659357@N07/7408497828.

D'autres photos, extrêmement floues, montrent le Chausson n° 65 (971 HG 18) de Bourges. Il est carrossé en autocar (une seule porte pliante à l'avant, galerie de toiture). On se demande ce qu'il faisait dans un réseau urbain alors qu'il était aménagé pour des lignes interurbaines ou rurales.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar penny » 26 Oct 2019 5:01

Terminus Wrote:Sur cette photo d'Amsterdam Rail, sur Flickr, le Chausson est immatriculé 599 HB 18.
D'autres photos, extrêmement floues, montrent le Chausson n° 65 (971 HG 18) de Bourges. Il est carrossé en autocar (une seule porte pliante à l'avant, galerie de toiture). On se demande ce qu'il faisait dans un réseau urbain alors qu'il était aménagé pour des lignes interurbaines ou rurales.

C'est 596 HB 18, la photo est effectivement pas très nette.
Bourges ne faisait pas que de l'urbain, mais aussi des ramassages scolaires ou d'usines. Les derniers cars ont été réformés au tout début des années 1990 (S53 et PR14).
penny
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 89
Inscription: 06 Mar 2008 8:19

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 26 Oct 2019 5:36

J’avais passé une journée à Bourges vers 1967 ou 1968. J’avais vu, au dépôt, des Chausson (nez-de-cochon), de type autocar (une seule porte pliante à l'avant), il y en avait sans doute (?) au moins deux, peut-être plus ?

Dans mon souvenir le réseau urbain était desservi par des bus Berliet assez courts, avec l’essieu avant juste après le pare-choc et la porte avant décalée après l’essieu. Ils étaient sans doute en configuration de portes 22. Le point central du réseau était la toute petite place Planchat, de forme vaguement triangulaire et située dans l’hyper-centre. Les deux lignes desservant la boucle Aéroport et Trouy (chaque ligne roulait dans un des deux sens de la boucle) avaient une fréquence de 24’, soit 12’ sur les troncs communs, ce n’était pas si mal.

La livrée était de deux tons de vert : clair en haut, foncé en bas, comme à Poitiers, Troyes et Saint-Étienne. Toutefois il y avait peut-être des différences de nuance entre ces réseaux.

Je ne sais plus si la billetterie utilisait des tickets à lamelles (avec une moulinette) ou des coupons sur une planchette. Si quelqu’un le sait ce renseignement serait utile car j’essaie de faire un état des réseaux, dans les années 60, en fonction de leur billetterie (lamelles ou coupons, voire ticket de caisse).
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar penny » 26 Oct 2019 12:42

Terminus Wrote:Je ne sais plus si la billetterie utilisait des tickets à lamelles (avec une moulinette)...

Jamais vu de moulinette...
penny
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 89
Inscription: 06 Mar 2008 8:19

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 27 Oct 2019 1:36

penny Wrote:
Terminus Wrote:Je ne sais plus si la billetterie utilisait des tickets à lamelles (avec une moulinette)...

Jamais vu de moulinette...


Merci du renseignement.

Peut-être utilisait-on à Bourges des tickets sous forme de coupons sur une planchette comme, par exemple, à Lyon-OTL et à Saint-Étienne-CFVE ? Parfois, selon les réseaux, on les biffait d'un coup de crayon rouge ou bleu, à l'OTL de Lyon on les oblitérait avec un coup de tampon (je l'ai encore vu faire il y a une dizaine d'années par les receveurs sur les trams d'Amsterdam, du moins ceux à deux agents. Ici ou là on les laissait vierges, comme à Saint-Étienne-CFVE (sauf erreur).
Ces tickets étaient déchirés de leur souche par le conducteur ou peut-être (?) par le receveur (selon un article de presse du Berry Républicain du 29/02/2016, il y aurait eu des receveurs à Bourges, comme le prétend cette phrase : « À cette époque, il y avait un conducteur et un contrôleur des tickets »). Des receveurs à Bourges ? C'est un peu étonnant, mais d'autres réseaux comparables en ont eu probablement.

Mais faut-il croire à 100 % un article de journal ? Lors de mon passage à Bourges en 1967 ou 1968 je ne me souviens pas de receveurs, mais je n'avais sans doute pas pris le bus, parcourant la ville à pied. Je ne me souviens que de petits Berliet PLB, d'autocars Chausson nez-de-cochon, du dépôt de la rue de Mazières (rue Théophile-Lamy) — c'était l'ancien dépôt des tramways — ainsi que de bus place Planchat.
Voir l'article du Berry Républicain, avec la photo d'une épave de l'un de ces petits Berliet PLB, le n° 20 : https://www.leberry.fr/bourges/vie-pratique-consommation/2016/02/29/gare-depuis-deux-ans-au-fond-du-parking-dagglobus-le-bus-20-a-circule-en-ville-de-1955-a-1976_11802547.html

Une photo de Jean Capolini montre le Berliet PLB n° 21, il est immatriculé 618 BA 18, il daterait de 1955 (https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/32277824354/in/album-72157679156031760/).
Détail très intéressant : derrière le conducteur on croit voir, debout, un homme apparemment coiffé d'une casquette. Serait-il un receveur ambulant, l'autobus étant dépourvu d'un poste de receveur ? Voir ci-dessous :

Image

Sur ce détail de la photo de Jean Capolini on voit à gauche du conducteur la silhouette d'un homme coiffé d'une casquette.
S'il s'agit d'un receveur — ce qui n'est pas certain, ce pourrait être un contrôleur ou un collègue rentrant au dépôt — il serait ambulant comme on pratiquait à Limoges dans les trolleybus.

Mais deux autres photos de Jean Capolini sont contradictoires : elles ont été prises en 1962, sans doute le même jour, tout comme celle du petit Berliet PLB :
La présence de receveurs à Bourges paraît donc assez incertaine.
__________
Les derniers tramways électriques de Bourges ont été supprimés le 21 août 1949, mais le tramway militaire de la Pyrotechnie (électrique) a roulé jusqu'en 1961 (voitures ex-Saint-Étienne).
La ligne de la Pyrotechnie est celle ouverte en 1915, elle avait remplacé la ligne initiale à voie de 60 (ouverte en 1899 et supprimée en 1915), dont le tracé était différent.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 28 Oct 2019 4:28

Pour revenir aux Chausson spéciaux, les hybrides bus-cars à caisse APV auxquels appartenaient le Chausson de Vendée et les cars avec coffre à bagages des Rapides de Lorraine, voici une photo d’un autocar Chausson APV d’Air France avec arrière plat modifié pour compartiment à bagages. Il y a deux portes battantes sur la face arrière.
Immatriculation : 79 HE 75, plaque correspondant à l’année 1958.
Il porte le numéro de parc 25, mais ça ne prouve pas que les 24 premiers étaient du même type.

Voir sur le site Caradisiac la page 192 (vers le bas) et le message de Kalous du 01/04/2015 à 01:27:35 :
http://forum-auto.caradisiac.com/automobile-pratique/modelisme-modeles-reduits/sujet9809-6685.htm
La vue isolée :
https://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/3/5/4/1420354/5300079/img-53000793fa.jpg?v=6
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Bbreteaub » 30 Oct 2019 10:32

Bonjour
Un Chausson APH tractant une remorque,à Grenoble,ce qui était peu courant je pense en France.Niveau confort et sécurité ,est-ce que ce matériel était efficace?
Est-ce que le véhicule était assez puissant pour ce genre de véhicule grande longueur?Merci à vous de vos renseignements.
Et un autre APH sur le passage du Gois.Il y en a eu des autocars et véhicules à passer sur cette route submersible.
En vous souhaitant une bonne journée.
Bernard
Image
Image
Bbreteaub
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 65
Inscription: 20 Aoû 2019 8:02

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 31 Oct 2019 5:30

Voici une liste très approximative des quelques réseaux ayant utilisé des remorques attelées à des trolleybus, des autobus et des autocars. Cette liste est très incomplète, elle est susceptible d'approximations et d'erreurs.
Je ne vois pas d'autres réseaux en France que ceux énumérés (sauf erreur). En Suisse la plupart sont indiqués mais il y a peut-être des manques. En Allemagne il y a eu sans doute de nombreux réseaux, seuls quelques uns ont été indiqués, celui de Gdynia est aujourd'hui en Pologne, il était allemand pendant la 2e guerre. Les autres pays ne sont pas indiqués mais il y a eu très probablement des remorques ici et là, en fonction des traditions d'exploitation en usage.

Il y a eu aussi, notamment à Berlin, des trolleybus et autobus à impériale, mais de type semi-remorque. C'étaient des monstres.

Vers 1960 la remorque a été interdite dans certains pays (France, Allemagne), mais apparemment elle a été à nouveau autorisée en Suisse et en Allemagne.

Pour remédier à cette interdiction des remorques en Allemagne plusieurs réseaux avaient mis en service des autobus monocaisse mais avec une impériale partielle, sur une partie de la longueur du véhicule, à partir de l'arrière. Des monstres, eux aussi. Ils étaient dénommés « Anderthalbdecker ». On se demande comment on pouvait se tenir dans le couloir de l'étage, peut-être plié en deux ? En dessous, entre la porte arrière et la porte centrale on devait probablement se courber aussi (?) ; la plateforme arrière, en bas, était surbaissée. Et tout ça pour seulement un petit nombre de places supplémentaires. Mais cela augmentait la capacité du véhicule et dispensait d'une remorque.

[Début de l'édition] Les « Anderthalbdecker » existaient en trolleys comme en autobus, mais sur les bus la demi-impériale avait un pare-brise avant, ce n'était pas le cas des trolleys car les supports des perches empêchaient un semblable aménagement.
Par la suite les « Anderthalbdecker », initialement à deux agents avec entrée par la porte arrière, avaient été transformés pour le service à un seul agent, par suppression de la porte arrière.[Fin de l'édition]

Le trolleybus du cliché (de type « Anderthalbdecker ») a été photographié en 1966 à Osnabrück, selon la légende il y aurait roulé de 1949 à 1979. C'est un monstre, mais quand même autrement plus moderne que le Renault 215D de 1946.
Voir : https://www.noz.de/lokales/osnabrueck/artikel/1847628/im-ex-obus-depot-an-der-osnabruecker-atterstrasse-stehen-jetzt-die-traditionsbusse
Voir aussi (il y a notamment des photos de l'intérieur) : https://www.google.com/search?q=Anderthalbdecker&tbm=isch&source=univ&client=firefox-b&sa=X&ved=2ahUKEwiN4fuZ4cXlAhXFD2MBHRUsAikQsAR6BAgAEAE&biw=1920&bih=901#imgrc=_.

Voir également l'article de Wikipedia (en allemand) sur les Anderthalbdecker, voici la traduction automatique d'un passage (https://de.wikipedia.org/wiki/Anderthalbdecker) :
« Les bus à un niveau et demi étaient particulièrement courants en service régulier entre la fin des années 50 et les années 70. Ils avaient l'avantage d'une grande capacité sur une zone de trafic relativement petite dans l'utilisation habituelle à l'époque avec receveur. Après l’entrée en vigueur en 1960, l’interdiction du transport de passagers dans les remorques d’autobus d’Anderthalbdecker a pris de l’importance. À partir de la fin des années 1960, les Andeshalbdecker ont été de plus en plus remplacés par des bus articulés. Ceux-ci offraient plus de places debout avec le même nombre de sièges et étaient dus à des séries plus importantes également moins chères à l'achat. L'Andeshalbdecker a roulé pour la dernière fois dans le trafic scolaire à la fin des années 1970 et dans les années 1980. Aujourd'hui, seuls les véhicules individuels de ce type ont été préservés. »

[Début de l'édition] Les autobus articulés ont résolu la question de l'accroissement de la capacité des véhicules, cependant il est étonnant que le prototype de trolleybus Vetra VA4 sorti en 1951, à deux caisses et quatre essieux en disposition 1-2-1, les essieux extrêmes (AV et AR étant directeurs) ait été un flop puisqu'il n'y eut pas de commandes. Peut-être trop en avance ?
Le VA4 était dérivé du VA3 monocaisse à trois essieux qui a roulé à Lyon, Marseille, Alger, Perpignan (mais c'étaient des ex-Marseille). Le VA4 était, grosso modo, comme un avant de VA3 suivi d'un arrière de VBRh.[Fin de l'édition]
http://www.mes-annees-50.fr/VA4.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9tra_(transport)

Voir également ce fil sur Lineoz (Bus avec remorque) : https://www.lineoz.net/forum/viewtopic.php?f=1&t=19495

____________________

▶ Tableau des réseaux utilisant des remorques (France et quelques réseaux étrangers) :

Code: Select All Code
LES TROLLEYBUS ET AUTOBUS AVEC REMORQUE (état au 31/10/2019)      
Liste incomplète  susceptible d’approximations et d’erreurs.      
            
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
••• RÉSEAU ..............   ANCIEN/ACTUEL ?   TYPE DE REMORQUE ...................   TYPE DE TRACTEUR ........................   REMARQUES .....................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• RÉSEAUX URBAINS FRANÇAIS (liste en principe complète, sauf erreurs)         
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• GRENOBLE-SGTE .........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   AUTOBUS (Chausson nez-de-cochon) ........   essai .........................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• LE MANS-COE ...........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS (Vetra CS60) .................   essai en 1950, non concluant ..................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• MULHOUSE-TM ...........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   AUTOBUS (Floirat Z10) ...................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• NICE-TNL ..............   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS (Vetra CS60) .................   ...............................................................
                                                                                                                                                                                                      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• PARIS-STCRP ...........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS (Vetra CS60) .................   notamment sur la ligne 63 (Rd-Pt du Petit-Colombes) ...........
                                                                                        
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• STRASBOURG-CTS ........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS (prototype Vetra CS60 de 1939    Remorques sur navette Rœttig — Ostwald avec CS60 .............
                                                                                     au-moins 1 AUTOBUS SUBURBAIN RENAULT ....   sur le réseau suburbain ......................................
                                                                                     AUTOBUS SOMUA OP5 .......................   Certains Somua OP5 étaient munis d’un dispositif pour attelage
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• RÉSEAUX INTERURBAINS ET RURAUX FRANÇAIS      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• ÉLECTROBUS DE SAVOIE ..   ANCIEN ........   REMORQUE À BAGAGES (à 1 seul essieu)   TROLLEYBUS ..............................   Modane-Lanslebourg, Chambéry-Chignin, Moûtiers-Villard-du-Pl.
                                                                                                                                                                                                      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• ÉLECTROBUS DU GARD ....   ANCIEN ........   REMORQUES À MARCHANDISES (3 maxi) ..   TROLLEYBUS ..............................   Nîmes-Remoulins-Pont du Gard direct et par Comps-Remoulins ...
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• TRANSPORTS DÉPARTMENTX.   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   AUTOCAR .................................   dont la Sté Générale des Transports Départementaux ............
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• SUISSE (liste à peu près complète, sauf erreurs)            
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• BIENNE (BIEL) .........   ACTUEL ??? ....   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS ..............................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• FRIBOURG ..............   ACTUEL ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   AUTOBUS .................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• GENÈVE ................   ??? ...........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS ..............................   ...............................................................
                                                                                                                                                                                                      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• LAUSANNE ..............   ACTUEL ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS ..............................   voir la 1re vidéo sur le 3e lien ..............................
                                                                                                                                                                                                      
                                                                                                                                                                                                      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• NEUCHÂTEL .............   ??? ...........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   .........................................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• SAINT-GALL ............   ??? ...........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS (à vérifier) .................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• VEVEY-MONTREUX ........   ??? ...........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   .........................................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• LA POSTE ..............   ACTUEL ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   AUTOCAR .................................   remorques postales à 1 ou 2 essieux ...........................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• ALLEMAGNE (liste très partielle)            
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• BERLIN ................   ANCIEN ........   SEMI-REMORQUE À IMPÉRIALE ..........   TROLLEYBUS SEMI-REMORQUE À IMPÉRIALE ....   cas particulier : trolleybus semi-remorque .................
                                                                                     AUTOBUS SEMI-REMORQUE À IMPÉRIALE .......   cas particulier : autobus semi-remorque .......................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• TRÈVES (TRIER) ........   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   TROLLEYBUS ..............................   
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• SARRE .................   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS (Kässborer) ...   AUTOBUS (Chausson APU) ..................   remorque Kässborer ............................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• NECKARSULM ............   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   MIDIBUS .................................   ...............................................................
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• ET PROBABLEMENT DE NOMBREUX AUTRES RÉSEAUX ALLEMANDS      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• POLOGNE (peu de renseignements sur les réseaux polonais)            
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• GDYNIA (POLOGNE) ......   ANCIEN ........   REMORQUE À VOYAGEURS ...............   .........................................   ...............................................................
(ex-GOTENHAFEN, Allemagne, de 1939 à 1945)      
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
•• DIVERS            
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
• REMORQUES À VOYAGEURS .   ANCIEN ........   REMORQUES À VOYAGEURS (Kässbohrer) .   TROLLEYBUS, AUTOBUS, AUTOCAR ............   dont les cars Bihan de Plouneour-Trez (Finistère) .............
–––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––   ––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––


____________________

▶ Tableau des liens et des références :

LES TROLLEYBUS ET AUTOBUS AVEC REMORQUE (état au 31/10/2019)
Liste incomplète susceptible d’approximations et d’erreurs.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
••• RÉSEAU
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• RÉSEAUX URBAINS FRANÇAIS
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• GRENOBLE-SGTE
http://lessimcapotes.bigforum4you.com/t2862-Transports-d-autrefois.htm?start=45
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• LE MANS-COE
Voir le livre Trams, bus et trolleybus au Mans, 1988, ISBN 2-9503264-0-4, pages 64 (photo) et 69 (texte)
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• MULHOUSE-TM
https://www.lavieamulhouse.com/mulhouse/index.php?topic=10319.0
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• NICE-TNL
http://www.mes-annees-50.fr/VBB.htm
Voir le livre Histoire des transports dans les villes de France, Jean Robert, page348
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• PARIS-STCRP
Voir le livre Les trolleybus français de 1900 à nos jours, Éditions Atlas, ISBN 978-2-7312-4871-5, pp. 45, 47
http://lessimcapotes.bigforum4you.com/t2862-Transports-d-autrefois.htm?start=45
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• STRASBOURG-CTS
http://www.mes-annees-50.fr/CS_48.htm
https://forum.lesptitesrenault.fr/viewtopic.php?f=403&t=5331&start=885
http://lessimcapotes.bigforum4you.com/t2862-Transports-d-autrefois.htm?start=45
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• RÉSEAUX INTERURBAINS ET RURAUX FRANÇAIS
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• ÉLECTROBUS DE SAVOIE
http://lespassionnesdurail.blogspot.com/2014/03/des-precurseurs-les-electrobus-de-savoie.html
http://lesfadasdurail.over-blog.com/2014/03/des-precurseurs-les-electrobus-de-savoie.html
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• ÉLECTROBUS DU GARD
http://transpressnz.blogspot.com/2012/01/electrobuses-of-nimes-1920s.html
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• TRANSPORTS DÉPARTMENTAUX
https://autocarsanciensdefrance.fr/docs/lettres-info/bi-n-23-janvier-2014.pdf
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• SUISSE
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• BIENNE (BIEL)
https://www.flickr.com/photos/fototak/6817183307
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• FRIBOURG
https://fribus.weebly.com/carpostal-remorque.html
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• GENÈVE
http://busamoi.blogspot.com/2011/11/autobus-et-trolleybus-saurer-tpg-de.html
http://www.retrobus.ch/vehic-geneve.php4
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• LAUSANNE
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trolleybus
http://www.retrobus.ch/vehic-lausanne.php4
https://ro-ro.facebook.com/pg/TrolleybusNAWLausanne/posts/
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• NEUCHÂTEL
http://www.retrobus.ch/vehic-neuchatel.php4
https://museedutram.ch/wp/produit/trolleybus-121-130-remorques/
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• SAINT-GALL
https://www.trolleybus.ch/fr/vehicules/Saint-Gall/VBSG-305
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• VEVEY-MONTREUX
http://www.retrobus.ch/vehic-veveymontreux.php4
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• LA POSTE
http://www.retrobus.ch/vehic-poste.php4
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• ALLEMAGNE
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• BERLIN
http://www.berliner-verkehrsseiten.de/obus/Ocars/Obus_2001/obus_2001.html
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• TRÈVES (TRIER)
https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/33075885751
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• SARRE
http://forum-auto.caradisiac.com/automobile-pratique/modelisme-modeles-reduits/sujet9809-15925.htm
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• NECKARSULM
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6ppel_Bus#/media/Fichier:Midibuszug2.JPG
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• ET PROBABLEMENT DE NOMBREUX AUTRES RÉSEAUX ALLEMANDS
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• POLOGNE
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
• GDYNIA (POLOGNE), ex-GOTENHAFEN, Allemagne, de 1939 à 1945
https://autocarsanciensdefrance.fr/docs/lettres-info/bi-n-23-janvier-2014.pdf
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
•• DIVERS
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————
REMORQUES À VOYAGEURS (Kässbohrer)
https://autocarsanciensdefrance.fr/docs/lettres-info/bi-n-23-janvier-2014.pdf
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––————————

__________
[Édition :]
NOTA :
– à NECKARSULM (Allemagne), le tracteur est un midibus, il tire une remorque presque aussi grosse que lui.
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6ppel_Bus#/media/Fichier:Midibuszug2.JPG
– pour LAUSANNE voir la vidéo montrant le départ d'un trolleybus (un FBW ?) tirant une remorque.
C'est sur le site Facebook de Marc Germann : https://www.facebook.com/pg/TrolleybusNAWLausanne/posts/.
C'est la première image sous celle du titre.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 01 Nov 2019 2:08

Les réseaux qui ont utilisé des autobus Chausson tractant une remorque à voyageurs semblent se limiter à Grenoble SGTE et à la Sarre (alors sous autorité française avant son retour à l'Allemagne en 1957).

Je n'en suis pas certain mais il se pourrait bien que la remorque de Grenoble n'ait été là que pour essai, mais c'est à vérifier.

[Édition, début : ] En Sarre l'usage de la remorque était habituel, mais probablement n'était-il pas généralisé : dans l'article on parle de quatre remorques seulement mais cette mention est tout de même très floue. Sur ce site en allemand consacré à la Sarre et à ses transports en commun (https://www.saar-nostalgie.de/Omnibusse.htm) on voit du matériel français : [Fin de l'édition]
    – des bus : Renault 215D, Chausson nez-de-cochon, Chausson ASH 521 (genre APU), Chausson ASH 522 (genre APV), Berliet PCK-7, Floirat Z10 avec remorques, peut-être d'autres ;
    – des autocars Renault 215D, Renault R4190 ou R4191, Berliet, Floirat, et d'autres sans doute.

Au sujet des Chausson ASH 521 (genre APU) on lit (traduction automatique) :
    « Puis, en 1953, un changement décisif de fournisseur a eu lieu: Chausson *) a suivi sur Berliet, d’abord avec le type ASH 521 (comme sur la photo de gauche, son numéro d’enregistrement était 5969-OE15). C'était presque identique au bus urbain APU 53 de la RATP à Paris. Mais à Sarrebruck, ils ont fait confiance aux moteurs SOMUA, considérés comme plus durables que les moteurs Hispano de la RATP.
    En outre, presque exclusivement, des bus avec boîte de vitesses manuelle ont été utilisés à Sarrebruck, alors qu'à Paris, ceux avec une boîte de vitesses de présélection et un embrayage hydraulique ont été utilisés. Les bus à transmission manuelle ne permettaient toutefois pas un fonctionnement fiable avec une remorque. »

On y lit aussi :
    [Édition, début : ] « Afin de pouvoir utiliser les quatre remorques équipées pour les trolleybus derrière les autobus, la Saartal [la vallée de la Sarre] disposait de trois autobus (KOM 550 à 552) équipés pour les remorques. Toutefois, la pratique a montré que la puissance du moteur était trop faible pour cela, raison pour laquelle le projet a été abandonné. [Fin de l'édition]

    Les derniers véhicules achetés à Chausson étaient ceux du type ASH 522. La hauteur intérieure de ceux-ci avait augmenté de 18 cm par rapport au ASH 521, grâce aux vitres latérales plus grandes. Les vitrages de bord de toit ont été supprimés, de même que l'affichage séparé de la ligne sur le toit [comprendre : capot de ligne].

    Avec le lien économique avec la République fédérale (en juillet 1959 - voir notre page le jour X) est venu pour le Saartal la sortie [comprendre peut-être : la réforme] pour les nouveaux véhicules de Chausson. Le nouveau fournisseur était désormais MAN avec les types 640 HO, puis 750 HO, ce qui s'explique également par le schéma de la porte.

    0-4-2 (c.-à-d. Sans entrée arrière) étaient parfaitement adaptés à une opération à un homme
    [comprendre : à un seul agent].

    En 1968, la flotte omnibus était composée de 220 véhicules: 70 Chausson ASH 522, 30 MAN 640 HO et 120 MAN 750 HO. »

Il y a de très bonnes photos et quelques vues d'ambiance. En particulier on voit un car postal Chausson APH 47 (*) arrêté pour laisser passer un train industriel de la Hütten-Werksbahn qui est tiré par un pittoresque locotracteur électrique. Mais, compte-tenu de la position du conducteur, on croirait qu'il roule avec les perches à rebrousse-poil.

Voir aussi le chapitre 2, Omnibusse im Saarland von 1945 bis 59 (2), avec de très intéressantes photos de Chausson, Berliet, Floirat, etc.).
https://www.saar-nostalgie.de/Omnibusse2.htm

Et aussi le chapitre 3 : Omnibusse im Saarland von 1945 bis 59 (3) (https://www.saar-nostalgie.de/Omnibusse3.htm), avec des photos intéressantes, surtout de cars postaux (sur un Chausson AP 52 on voit une boîte à lettres aménagée à l'emplacement de la vitre d'accostage, idem sur un ASH 522 :
    – autobus Floirat Z10 avec remorque ;
    – car Floirat B8R ;
    – car Floirat GA1B9 ;
    – car Chausson nez-de-cochon APH 47 ;
    – car Chausson nez-de-cochon AP 48 ;
    – car Chausson AP 52 ;
    – car Chausson APH 522 ;
    – car Chausson ASH 522 ;
    – car Isobloc ;
    – car Renault R4191 (à grande girouette) ;
    – car Saviem ZR20 N (à grande girouette) ;
    – car postal Berliet PCK 7 ;
    – car Berliet PCR 8 ;
    – car Berliet PCR 10 (dont un carrossé par Gangloff de Colmar), etc.

__________
(*) Il est dit que la livrée postale de cet APH47, arrêté à un passage à niveau, était verte avec une bande jaune et une découpe jaune à l'avant.
Dernière édition par Terminus le 01 Nov 2019 22:37, édité 1 fois.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 01 Nov 2019 2:23

Et là, divine surprise, toujours sur ce même blog allemand consacré à la Sarre, on voit :
    – des trolleybus Vetra VBRh, dont certains tirent une remorque ;
    – un trolleybus Vetra Berliet VA3B2 (peut-être aussi un ELR mais c'est incertain, bien qu'il y ait une forte ressemblance, mais la légende parle plutôt d'un Henschel HS160),
    – un bout de Chausson genre APV tirant une remorque ;
    – des remorques à voyageurs ;
    – des trolleybus allemands, dont Henschel.

Ces matériels sont vus dans ces trois villes de la Sarre :
    – Saarbrücken ;
    – Völklingen ;
    – Neunkirchen.

Voir :
https://www.saar-nostalgie.de/Obusse.htm
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 01 Nov 2019 23:35

Post-scriptum sur les autobus Chausson de la Sarre (https://www.saar-nostalgie.de/Omnibusse3.htm).

Il s'agit de traductions automatiques.

Sur les remorques des autobus Chausson APU (ASH 521), il s’agit de la légende de la photo montrant cet attelage Chausson ASH 521 + remorque :

    « Cette rare photo montre un chausson APU (Stadtbus) de type ASH 521 avec moteur diesel Somua et remorque. Celle-ci provient de Schenk (châssis) et Vetter (carrosserie) de Stuttgart. Il correspond au type Vetter OB53 pour le tourisme, mais ne présente pas ses vitres panoramiques aux coins avant du véhicule. Quatre de ces remorques étaient installées à Sarrebruck à partir de 1956, sous les numéros 801 - 804. On les a d’abord accrochés aux autobus, comme le montre le tableau ci-dessus, mais seulement pour une courte période, parce que les moteurs des autobus se sont révélés trop faibles. Ils ont ensuite servi de remorque pour les trolleybus. Enfin, elle a vendu Saartal AG à Lausanne (voir Contre, Werner, Souvenirs du tramway, Sarrebruck 1992, page 134) avant même l’entrée en vigueur de l’interdiction des remorques dans les transports publics (le 1.7.1960). »

On lit aussi, non plus sur les attelages Chausson + remorque mais sur les autobus et autocars Chausson :

    « Outre les versions de bus urbains, Chausson a continué à construire des bus terrestres et de tourisme à deux portes basés sur le modèle actuel.

    En conjonction avec les différentes versions de la superstructure, par exemple avec une hauteur libre plus importante ou en version "Luxe" et "Grand Luxe" avec vitrage latéral, on connaît plus de 140 variantes des 13 000 bus construits par Chausson.

    Un détail intéressant est que, à partir de 1957, neuf bus Chausson ont été mis en service par la société de transport de Potsdam
    [nota : ville allemande de l'ex-RDA, à 25 km au sud-ouest de Berlin mais dans le land de Brandebourg]. Ils sont toutefois restés exotiques. Le premier bus a été laissé comme véhicule d’exposition à la Foire de Leipzig en RDA. Huit autres autobus ont été progressivement acquis jusqu'en 1964. Les quatre derniers véhicules portaient déjà le nom de marque Saviem.

    Avec ses modèles de cars de tourisme, ANG et ANH, complètement différents, Chausson n'a pas eu un succès particulier. Au total, moins de 500 d'entre eux ont été construits. La tentative de construire des trolleybus avec Vetra a été abandonnée après seulement 17 véhicules.

    La division de bus de Chausson a été intégrée en 1959 dans le groupe Saviem. La série de modèles existante a été modifiée car Saviem-Chausson n’a que peu changé et commercialisé, mais à présent avec des moteurs Saviem-Fulgur. Les fournisseurs de moteurs précédents tels que Somua avaient auparavant été repris par Saviem ou, comme Panhard, avaient perdu leur licence de construction de moteurs diesel. En 1964, Saviem a cessé la production d'autobus de l'ancienne série Chausson. Le concept d'autobus de plus de 20 ans avec moteur à l'avant et le capot moteur allongé dans l'habitacle, qui encombrait l'entrée avant, n'était plus contemporain.

    Chausson est arrivé dans les années 60 en dépendance et sous le contrôle de Peugeot et de Renault et a construit principalement pour les véhicules de ces sociétés dans le contrat. La dernière usine de Genevilliers près de Paris a été fermée en 2000. Une partie de la société était déjà partie en 1994 du groupe de loisirs français Trigano, qui fabrique toujours des maisons mobiles sous le nom Chausson. »

Sur l’APU 53 :

    « Le modèle à succès Chausson APU53, ancien numéro d’opération 1111 de la RATP.

     Le nombre de passagers autorisés est passé de 65 à 75. Le nombre de passagers debout dépasse considérablement le nombre de sièges, comme dans le cas d'un bus urbain.

    Le moteur diesel Panhard à quatre cylindres avait déjà été amélioré pour passer de 110 CV à 6,8 litres à la dernière série du modèle précédent. Le moteur diesel optionnel Somua disponible en option, avec six cylindres et 130 ch, était réputé pour sa fiabilité et son kilométrage particulièrement élevés.

    La série a été extrêmement réussie. La société de transports en commun parisienne RATP a reçu au fil des ans 656 autobus urbains APU. Ils ont conduit dans différents types et variantes d'équipement également à Saarbruecken, Saarlouis et Völklingen. À partir de 1956, les versions nouvellement publiées ASH 521 et ASH 522 y ont été achetées. Le S dans la désignation de type correspond à la version à moteur diesel Somua à 6 cylindres. Selon les modèles, les bus pouvaient désormais transporter 20 passagers sur des sièges et jusqu'à 67 sur des places debout. Au total, 70 autobus urbains du type ASH 522 fonctionnaient à Sarrebruck de manière individuelle, en épargnant du personnel jusque dans les années 60, avec des services quotidiens réguliers. »

__________
Nota, sur la Sarre : il se pourrait que ces textes viennent du livre de Jean Gabriel Jeudy, Camions de France troisième époque, Massin Éditeur, 1994. Ce livre est cité dans cet article allemand.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 02 Nov 2019 0:48

Les Chausson de Potsdam (ex-RDA)

Sur Potsdam l'article de Wikipedia (en allemand) parle des bus Chausson, voir aussi les notes en bas de page.
Voir : https://de.wikipedia.org/wiki/Nahverkehr_in_Potsdam.

Traduction automatique :
    « Potsdam a fait sensation dans les années 1960 lorsque le directeur de l’ancienne société de transports en commun PVB est parvenu à acheter six autobus français des marques Chausson et Saviem directement au salon de Leipzig. Ces bus étaient uniques et n’ont été remplacés qu’à la fin des années 70 par les bus du constructeur hongrois Ikarus, très répandus dans toute la RDA. »
    Nota : en réalité il s'agissait de 8 Chausson (et non pas 6) plus un 9e de la Foire de Leipzig.
    Voir : https://web.archive.org/web/20090709085805/http://home.versanet.de/~sbzimmer/c2340f95910799f01/index.html

Ici sur un forum allemand (drehscheibe-online de Florian Schulze) on a le parc des 8 Chausson de Potsdam, y compris le 9e de l'exposition (https://www.drehscheibe-online.de/foren/read.php?17,5053727) :

Traduction automatique :
    51 Chausson 1957 Ch. S [voiture de transport (?)] de la Foire de Leipzig, mis au rebut en 1968
    55 Chausson 1959 Ch. S DF 31-31 1973 a
    56 Chausson 1959 Ch. L DF 50-79 1967 vendu
    57 Chausson 1960 Ch. S DF 46-31 mis au rebut en 1968
    58 Chausson 1960 Ch. S
    59 Saviem 1961 DW 12-90 boîte de vitesses automatique, 1972 a
    60 Saviem 1963 transmission automatique, 1972 a
    61 Saviem 1964 DC 24-44 1973 a
    62 Saviem 1964 DF 57-73 voiture de service 1973

Ce site Straßenbahn Potsdam (https://deacademic.com/dic.nsf/dewiki/1337978) précise que les Chausson sont arrivés à Postdam en 1958 :

Traduction automatique :
    « À la foire de Leipzig, le directeur de la société de transport Strömbach, à l’époque, a réussi à acquérir des autobus français du type Chausson à partir de 1958. Parmi les véhicules uniques en RDA, neuf au total ont été mis en service. »

Cela nous précise que la date d'acquisition ou de mise en service, du moins pour les premiers véhicules, se situe en 1958.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 04 Nov 2019 5:42

Autobus Chausson à Sarrebruck (suite)

En fouillant davantage j’ai trouvé une photo montrant un bout de Chausson, probablement un APH, à Sarrebruck. C’est toujours sur le site allemand http://www.saar-nostalgie.de
Voir : https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn2.htm.

C'est sur la 8e photo : on le voit d’en haut, à droite du cadre, mais il est coupé. Il est stationné le long du kiosque triangulaire qui pourrait être la station centrale (?).

La 10e figure est un plan sommaire du réseau de Sarrebruck en 1950.

Et là, divine surprise ! je trouve une autre photo de Chausson, au dépôt des tramways à Eschringen (réseau de Sarrebruck). Voir la dernière photo, à droite il y a un Chausson APH :
https://eschringen.de/wordpress/der-ort/sehenswertes/das-alte-depot/.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le site Saarbahn (https://www.saarbahn.de/ueber_uns/125_jahre/personal_im_wandel) montre quelques photos de Chausson :


__________

En revanche je n’ai rien trouvé sur Potsdam. C’était en Allemagne de l’Est, à l’époque on n’avait très peu d’informations sur ce pays.

__________

Récapitulatif des liens avec le site saar-nostalgie
Cet excellent site, déjà cité notamment pour les Chausson tirant des remorques, est une mine de renseignements, avec de nombreuses photos. Les articles sont de Karl Presser.
Pour plus de commodité je mets ci-dessous les divers chapitres et leurs liens.

• Straßenbahnen 1 : Straßenbahnen im Saarland - Allgemeines (Tramways en Sarre - Général)
Einführung: Straßenbahnen im Saarland (Introduction: les tramways en Sarre)
https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn1.htm

• Straßenbahnen 2 : Die Saarbrücker Straßenbahn (Le tramway de Sarrebruck)
"Gesellschaft für Straßenbahnen im Saartal AG" (abgek.: GSS)
https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn2.htm

• Straßenbahnen 3 : Die Neunkircher Straßenbahn (Le tram de Neunkirchen)
Erinnerungen an 'unsere' Straßenbahn (Souvenirs de « notre tram »)
https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn3.htm

• Straßenbahnen 4 : Die Völklinger Straßenbahn (Le tramway de Völklinger)
https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn4.htm

• Straßenbahnen 5 :
Die Saarlouiser Klein- und Straßenbahn (Les tramways de Saarlouis)
https://www.saar-nostalgie.de/Strassenbahn5.htm

[Édition 1, début :] Il y a aussi, en bas de la dernière page de chaque chapitre, d'autres liens intéressants : voitures particulières, camions (de la camionnette au convoi exceptionnel), camions de pompiers, voitures de police, camions postaux, tracteurs agricoles, avions, planeurs, péniches.
Il y a de nombreux véhicules français des années 50-60, dont des voitures particulières. Tous ces véhicules sont en rapport avec la Sarre.
Voir ces liens dans la rubrique : Weitere Fahrzeuge aller Art finden Sie auf folgenden Seiten (Vous trouverez d'autres véhicules de toutes sortes sur les pages suivantes). [Fin de l'édition 1]

[Édition 2, début :] Ce lien est un autre accès au même site. Il est commode pour accéder aux autres liens. Pour les transports, cliquer sur « VERKEHR ».
https://www.saar-nostalgie.de/ [Fin de l'édition 2]
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Bbreteaub » 02 Déc 2019 10:52

Bonjour
La marque Chausson possède aussi des filiales : Chenard et Walker (constructions mécaniques),Secan (société d'études et constructions aéro-navales) et GLF (radiateurs,calandres,réservoirs).La marque Chausson fait aussi des réfrigérateurs,carrosseries de voitures etc...
Sur cette photo,ce camion emmène des Frégate version utilitaires et on voit un nez de cochon,en bas à droite.
Image
Un réfrigérateur Chausson.
Image
Cet autocar AN fera la route des Indes Paris-Bombay.Un aménagement est prévu pour ce long périple:sièges inclinables,réfrigérateur,bar et un deuxième autocar suivra avec deux mécaniciens et pièces de rechanges.Ce long voyage fera une bonne publicité pour Chausson
Image
Nantes avec cette belle brochette d'autobus neufs.
Image
La Place du Commerce avec des voitures d'époque.
Image
Et l'arrivée des SC10 à Nantes.On voit le nouveau logo de la CNTC,le blason de la ville de Nantes,à gauche sur le SC10 ( à vérifier),le numéro de ligne et direction bien visibles et le Chausson qui attend sagement à coté du SC10 neuf ou très récent.
Image
A bientôt.
Bernard
Bbreteaub
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 65
Inscription: 20 Aoû 2019 8:02

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 03 Déc 2019 22:57

Chausson 558 Saarbahn : ce n' est pas une planchette à billets à détacher, comme sur les tramways français des années folles... C' est un changeur à monnaie, typiquement germanique (et ça date d' avant guerre même !). On glisse les pièces selon leur valeur dans les tubes, d' où on les éjècte à la demande...(Geldwechsler)

Les Allemands, outre des Panzer et des Stuckas, alignaient bien avant 1939, des bus entièrement métalliques, des tramways surbaissés, ou quasi unifiés, des motrices à bogies de grandes capacité,...
Nous, des chars Renault de 1918, des trams à 2 essieux, des TN sur châssis de camions avec des caisses en bois tolé dotées d' un accès axial sur la chaussée, à reconstruire tous les 5 ans (nb, le London Transport faisait de même , aux côtés de 1850 trolleybus quasi standardisés,mais en métal...avec ses RT et RM plus tard...)...
Laissons l' Italie de côté, on va se faire du mal...
Reste Alger et ses Satramo articulées pour se consoler...

A la RATP, certains machinistes se dotèrent de ce genre de "boîte", en plastique, pour y mettre leur empoche.parfois dotée d' une sacoche complémentaire en "cuir", en option (donc "en sus" !). Pratique, mais rien pour la tenir au poste de vente : coucouche tiroir, le reste "ailleurs", les tickets "détail" et les billets itou... Des pattes permettent un accrochage à la ceinture (!) mais aussi sur le tiroir, qui ne ferme plus du coup, monnaie apparente... Mais assez pratique au final.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 03 Déc 2019 23:01

Pour Potsdam, les Chausson étaient en fait des 202. Il y a eu qqs Saviem SC2 L033
Original pour l' Epoch, surtout en DDR...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 04 Déc 2019 7:37

PHEBUS-171 Wrote:Pour Potsdam, les Chausson étaient en fait des 202. Il y a eu qqs Saviem SC2 L033
Original pour l' Epoch, surtout en DDR...


C'est intéressant à savoir car sur Google on ne trouve aucune photo sur ces Chausson de Potsdam. À l'époque, en RDA, pour vivre heureux on vivait caché, peu de choses filtraient.
Sais-tu s'il s'agissait de bus à deux agents ou à un seul agent ?

Il s'agissait probablement, compte tenu des dates d'achat, de bus urbains APV, à pavillon rehaussé et arrière plat. La curiosité est la porte simple à l'arrière (portes en 202).
On aurait mieux compris une disposition en 022, sans porte arrière, avec un possible service à un seul agent, à peu près comme les Chausson de banlieue de la RATP qui avaient deux portes (AV simple et médiane double) qui étaient très rapprochées, précédant un long cul-de-sac de places assises, avec un service à un seul agent. Dans les pays de l'Est lors de ces années-là, notamment en URSS, il me semble, sauf erreur, que dans bien des trams les voyageurs payaient en libre service en introduisant une pièce de monnaie dans une boîte transparente. Du moins j'avais lu ça quelque part.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 04 Déc 2019 9:22

J'ai vu une fois en prenant le tramway de Potsdam, qu'on payait dans une boite à tourniquet pour avoir un billet.(1975)
la somme était assez faible, mais le principe d'une participation financière était actée.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 04 Déc 2019 12:03

citaro27 Wrote:J'ai vu une fois en prenant le tramway de Potsdam, qu'on payait dans une boite à tourniquet pour avoir un billet.(1975)
la somme était assez faible, mais le principe d'une participation financière était actée.


C'est curieux que dans des pays communistes on ait fait l'économie du 2e agent, le receveur, alors qu'on aurait cru que le souci du plein emploi aurait plutôt conduit à embaucher au maximum.
De même, j'ai vu des photos des tramways PCC Tatra de Prague, aux portes en 444, qui disposaient à l'origine d'un poste de receveur adossé contre le flanc droit, entre les deux portes, tandis que plus tard ce poste avait disparu. Peut-être l'imitation des USA où les trams PCC étaient conçus pour fonctionner avec un seul agent ? Pourtant il y avait des villes d'Europe où les trams PCC belges de La Brugeoise et Nivelles roulaient avec deux agents (Bruxelles, Saint-Étienne, Marseille). De même pour des motrices PCC d'autres fabricants (Rome-ATAC, Rome-STEFER, Naples, Turin, Amsterdam, Madrid, et sans doute beaucoup d'autres…).

Voir ces trams Tatra de Prague (c'est en tchèque et c'est très lent), on aperçoit le poste de receveur à travers les vitres :
http://www.cs-dopravak.cz/aktuality-1/2016/1/21/pipomenut-prototypu-tramvaje-t3
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 06 Déc 2019 13:16

Potsdam : des Chausson 202 à cul plat, je n' en connais guère (au mieux - ou pire - des 402)...

9 franzous bus de 1957 à 1964 = 51 + 55-62 (repris par PVB après service Leipziger Messe...) :

5 x Chausson aph522 : 51 , 55 à 58 de 1959 (56 = galerie et voussoirs vitrés et bas de caisse lisses, sûrement par réparation, façon CTR Rouen...)
1 x Sav-Ch sc3 = 62 (nervuré et pare-chocs d' apu)
et les 3 Saviem sc2 L403 (et pas 033, abruti, ce n 'est pas un des 2 sc2 de la SNCV...! Sois avec nous...) 59 à 61 de 1961 (petite girouette avt)

Présence certes incongrue au milieu des incontournables Ikarus de tous types, les répartitions au sein du Comecon étant "directifs" au détriment des productions locales... Ikarus, avant de couler, sortait 13000 bus à l' année...(un peu comme les chinois électriques éconno-bobio à 600 000€ qui commencent à débarquer en Gaule, batteries recyclables à l' infini alimentées par de l' électricité auto-produite...).

Les TC en DDR étaient équipés (Z à l' avant) de réceptacles transparents où chacun était démocratiquement invité "dans son intêrêt" à glisser son obole au Kombinat sous le regard au besoin "insistant" des voisins conditionnés. Même dans les BVG entre 33 et 45 c' était plus cool...
D' ailleurs,, la culture des rasso de masse spontanés est restée vivace, si ce n' est que les chemises de la jeunesse "invitée" à s' embrigader sont passées du brun au bleu cobalt et que par contre au temps des Kombinat on promenait des portraits géants des souriants dirigeants, au son des mêmes fanfares et tambours de lansquenets...
Ach, Nostalgie, quand tu nous tient...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 08 Déc 2019 23:47

PHEBUS-171 Wrote:Potsdam : des Chausson 202 à cul plat, je n' en connais guère (au mieux - ou pire - des 402)...

9 franzous bus de 1957 à 1964 = 51 + 55-62 (repris par PVB après service Leipziger Messe...) :

5 x Chausson aph522 : 51 , 55 à 58 de 1959 (56 = galerie et voussoirs vitrés et bas de caisse lisses, sûrement par réparation, façon CTR Rouen...)
1 x Sav-Ch sc3 = 62 (nervuré et pare-chocs d' apu)
et les 3 Saviem sc2 L403 (et pas 033, abruti, ce n 'est pas un des 2 sc2 de la SNCV...! Sois avec nous...) 59 à 61 de 1961 (petite girouette avt)
[…]


Comment imagines-tu ces Chausson de Potsdam ? Des APV avec un pavillon rehaussé et un arrière plat, ou un modèle plus ancien avec arrière bombé ?
Je n'ai jamais vu de Chausson APV avec arrière bombé. Il y en avait avant les APU53 (donc à pavillon bas), mais ça ne colle pas avec les dates.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 09 Déc 2019 9:05

Comment imaginer des Chausson 202 à cul rond ? Ben tout simplement comme des "bus" utilisant des caisses de cars avec 2 portes pliantes (Varsovie, Toulouse sub.,RATP banlieue, ...). C' est le modèle sorti par Dinky-Toys et repris par Atlas (avec le Somua OP5/2,...) et Solido (bus, trolley, ORTF) et de Agostini au 1/72° en Pologne en varsovien...

Des versions "bus" en 3 portes, à cul rond, il y en a eu pas mal : Metz (dont trolley 419), Orléans, Boulogne et cie,, Nantes 222 , Rouen, Bordeaux 222, Beyrouth 222,...et qqs trolleybus à Toulon 442. Sans omettre les cars de lignes régulières.

Potsdam avait donc de ces "carbus" en 202 (existait aussi en "buscars"). Les sc2 en 403 semblaient aussi privilégier la capacité au transit voyageurs.

A cul plat, on a alors des Apu, dits "53" à la RATP, mais la liste exhaustives serait ici trop longue et fastidieuse à taper... Idem en Apv surélevés de 17 cm.

Mais tout cela n' est qd-même pas inconnu des amateurs de bus et de Chausson ???
(ou c' est moi qui ai mal interprété le message supra ?)
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 516
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 09 Déc 2019 9:36

Rouen a eu un 202 cul rond, le N°66.
Image
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1469
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 09 Déc 2019 18:15

Le problème est que, compte-tenu des dates de mise en circulation des Chausson de Potsdam, ces bus étaient en principe à pavillon rehaussé (du moins s'il s'agissait d'autobus et non d'autocars) donc des APV et des SC4.

Mais des APV ou SC4 avec un cul rond je n'en ai jamais vu un seul, ni en vrai, ni en photo. Il est plus que vraisemblable qu'il n'y en ait jamais existé car le fond bombé correspondait à un pavillon surbaissé. Sinon les trois vitres du fond auraient été surbaissées. Mais on cherche en vain la trace d'un tel modèle.

[Édition :] Chausson, avant 1953 ne disposait que d'un modèle unique (le nez-de-cochon ou son successeur l'AP 521), qui était aménagé en autocar ou en autobus, c'étaient les portes et les sièges qui déterminaient le type de service.
Le premiers modèles spécifiquement urbains ne sont sortis qu'en 1953 (APU) à arrière plat et pavillon surbaissé. [fin]

Rappel du parc Chausson de Potsdam :
    – n° 51 Chausson 1957 Ch. S [voiture de transport (?)] de la Foire de Leipzig, mis au rebut en 1968
    – n° 55 Chausson 1959 Ch. S DF 31-31 1973 a
    – n° 56 Chausson 1959 Ch. L DF 50-79 1967 vendu
    – n° 57 Chausson 1960 Ch. S DF 46-31 mis au rebut en 1968
    – n° 58 Chausson 1960 Ch. S
    – n° 59 Saviem 1961 DW 12-90 boîte de vitesses automatique, 1972 a
    – n° 60 Saviem 1963 transmission automatique, 1972 a
    – n° 61 Saviem 1964 DC 24-44 1973 a
    – n° 62 Saviem 1964 DF 57-73 voiture de service 1973

Sur le site Car-Histo-Bus (http://www.car-histo-bus.org/documents/32.pdf) j'avais relevé ces indications générales relatives à la production Chausson :

    • Chausson AP 521 en 1953 :
    AP 521 est la nouvelle appellation de la gamme AP 52 en fin d’année 1953. Les autocars deviennent AH, APH, ASH, et AHH 521.
    L’AHH 521 (moteur Hispano Hercules DWXLD de 135 CV) se décline en autobus APU 53, avec 3 portes pliantes en 442, avec face arrière verticale et petites baies teintées dans l’arrondi. Capot de ligne à l’avant.

    • Chausson AP 522 et bus APV en 1956 :
    l’AP 522 remplace l’AP 521 en février 1956.
    Sur les autobus, surélévation de 18 cm du pavillon avec baies vitrées plus hautes et disparition des petites vitres teintées en voussoir.

    • Chausson SC 3 et SC 4 :
    En juillet 1959 Chausson est absorbé par SAVIEM.
    SC 3 = autocar ; SC 4 = autobus.
    Dénomination des autobus : APVU (APVU 4, APVU 5)à la RATP, APV à Mulhouse.

Sauf si les Chausson de Potsdam avaient été achetés d'occasion, il s'agirait de véhicules neufs datant de :
    – 1957 (n° 51) : bus Chausson APV ou autocar Chausson AP 521 ou AP 522 ;
    – 1959 (n° 55, 56) : bus Chausson APV ou Saviem SC4 (en fonction de la date d'absorption de Chausson par Saviem), ou bien autocar Chausson AP 522 ou Saviem SC3 ;
    – 1960 (n° 57, 58) : bus Saviem SC4 ou autocar Saviem SC3 ;
    – 1961 n° 59) : bus Saviem SC4 ou autocar Saviem SC3 ;
    – 1963 (n° 60) : bus Saviem SC4 ou autocar Saviem SC3 ;
    – 1964 (n° 61, 62) : bus Saviem SC4 ou autocar Saviem SC3.
Mais jusqu'à quelle année les autocars Saviem SC3 ont-ils été construits ?

Il reste donc trois possibilités :
    – s'ils étaient d'occasion ils pouvaient avoir un arrière rond, c'étaient sans doute des autocars Chausson AP 521 ou AP 522 ;
    – s'ils étaient neufs il pouvait s'agir d'autocars Chausson AP 522 ou Saviem SC3, comme ceux des Chemins de fer luxembourgeois ;
    – ou alors c'étaient des autobus Chausson APV et Saviem SC4, mais à pavillon rehaussé et arrière plat. Et des portes en 202 avec une caisse à arrière plat, on n'en a pas vu. Mais il y en eut sans porte arrière (APV à un seul agent de la RATP pour la banlieue).

Les Chausson AP 521, AP 522 et Saviem SC3 étaient plutôt des autocars que des autobus, une porte pliante supplémentaire suffisait à les rendre aptes à un service d'autobus. Ce qui n'est pas impossible à Potsdam, au cas où il y aurait eu des lignes suburbaines ou de campagne exploitées par le réseau urbain.
__________
Où Phébus-171 a-t'il vu que les portes étaient en 202 ?
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1786
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], GX217, TheDriverBus37


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia