Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: Latil 22, FLG

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar luckyrando57 » 24 Fév 2019 20:21

Bonsoir à tous !

La seconde photo présente un Chausson des T.C.R.M. devant l'Hotel de Ville de Metz, sur la Place d'Armes. L'arrondi de pavillon porte une publicité permanente pour les Galeries Pasteur, magasin de meubles.
luckyrando57
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 267
Inscription: 09 Avr 2012 18:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar aph48 » 24 Fév 2019 20:27

Terminus a écrit:
BBreteau a écrit:Image

Il s'agit d'un autobus des HTM (Haagsche Tramweg-Maatschappij), autrement dit Société des Tramways de La Haye.

Celui-là c'est un ancien Chausson de Bordeaux qui n'a jamais circulé en service commercial aux Pays Bas :mrgreen: :beammeup:
mais, bien maquillé, il rappelle les vrais néerlandais :roll:
aph48
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 152
Inscription: 06 Sep 2011 12:44

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 25 Fév 2019 0:00

HTM : peut-être un ancien bordelais (de sa région, car pas de ce type au réseau TEOB de mémoire avec ces portes), comme un autre est parti à Varsovie, qui fut un gros client Chausson après-guerre (après les Somua d' avant-guerre, façon Le Hâvre).
Varsovie, comme La Haye, l' a restauré, ainsi qu' un de ses successeurs (APH-52) et un Berliet pr100, refait sur base ex Orléans SEMTAO je crois (qui en avait offert à Cracovie).

Celui de La Haye est magnifique et donne des idées de transfo sur base Hachette.

A noter qu' il subsiste un groin-groin en Israël, parmi une cinquantaine de bus retraçant l' histoire d' Egged...

Mais comme on n' a pas su les garder en France, comme un autre Renault 215D parti à Wien, au moins sont-ils préservés, mieux qu' ils ne l' auraient été à Dunkerque par exemple...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 25 Fév 2019 3:09

Image
Chausson nez-de-cochon de la compagnie d'autobus Egged (Israël)
Wikimedia licence creative commons

Chausson nez-de-cochon de 1949, Egged Museum, Holon, Israël.
Site : http://www.egged.co.il/Historical-Center-1122-Chausson-1949.aspx

http://www.egged.co.il/content/di/Museum.View/1122_en-US_b1_-698729251.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/Chausson_egged2.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c3/Chausson_egged1.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/80/EM-chausson-1949-3.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/eb/EM-chausson-1949-1.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f2/EM-chausson-1949-2.jpg
http://2.bp.blogspot.com/_eQNPu6zzxaU/TIMesFb_97I/AAAAAAAAyhI/Xd1bVWdkgkA/s640/576589-5.jpg

Et ici, sur myntransportblo.com, de nombreuses photos de Chausson, bus et cars :
https://myntransportblog.com/2013/12/14/buses-chausson-france/

La compagnie d’autobus Egged :
http://israel-retro.blogspot.com/

Un autobus urbain Chausson APU53 en Israël (photo 4). Une visière est placée au-dessus du pare-brise. La cabine du receveur est protégée par une grille, comme s’il y avait un fauve à l’intérieur (photo 6). Attention ! il y a aussi des photos de matériels français (photos 2 et 3), dont apparemment Toulon :
http://www.nostal.co.il/Site.asp?table=Terms&option=single&serial=7672&subject=%E0%E5%E8%E5%E1%E5%F1%E9%ED%20%E5%F7%E5%E0%E5%F4%F8%E8%E9%E1%E9%ED&portal=%F8%EB%E1%20%E5%FA%E7%E1%E5%F8%E4

La Haye-HTM :
- sur Picssr : https://farm3.staticflickr.com/2901/14446234001_7d30bb6d6b_b.jpg
– sur hiveminer.com :
https://farm9.static.flickr.com/8015/7408661582_82f172572c_b.jpg
https://farm1.static.flickr.com/666/22069195766_136db5edc3_b.jpg
https://farm8.static.flickr.com/7298/10530358964_aaf5b8893d_b.jpg
– photo d’Amsterdam Rail : https://farm6.static.flickr.com/5330/7406539196_833449c4c8_b.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/af/HTM_48.jpg
- de petervelthoen.nl :
http://petervelthoen.nl/content/aphv_1943_DSCN2670__21_mei_2006_HTM_museum_depot_Frans_Halsstraat__Chausson_48.jpg
– sur drive2.com :
http://img2.tapuz.co.il/CommunaFiles/31638872.jpg
– sur MotorsTowN :
http://www.motorstown.com/images/chausson-aph-47-07.jpg
– autres sources :
http://img2.tapuz.co.il/CommunaFiles/31638872.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b2/DenHaag_HOVM_HBM_Chaus48.jpg/1200px-DenHaag_HOVM_HBM_Chaus48.jpg


Ici on voit (traduction automatique) que les Chausson ont beaucoup déçu leurs clients israéliens (http://www.egged.co.il/%D7%94%D7%99%D7%95-%D7%96%D7%9E%D7%A0%D7%99%D7%9D-%D7%9E%D7%90%D7%9E%D7%A8-4619-%D7%A2%D7%99%D7%93%D7%9F-%D7%94-%D7%A9%D7%95%D7%A1%D7%95%D7%9F-%D7%91%D7%90%D7%92%D7%93-%D7%AA%D7%A7%D7%95%D7%A4%D7%AA-%D7%94%D7%91%D7%99%D7%A0%D7%99%D7%99%D7%9D.aspx) :

« Dans les années 50, de nouveaux types d'autobus sont apparus sur des routes israéliennes jusqu'alors inconnues en Israël. C'était le "Shusson" acheté à la France dans le cadre d'un accord global entre le gouvernement israélien et le gouvernement français. Au fur et à mesure de l'augmentation des vagues d'immigration au début des années 50, il y avait une grande pénurie d'autobus pour les coopératives de transport et il était nécessaire de renouveler le parc d'autobus à l'ancienne. A cette époque, le pays souffrait d'un manque de devises et des restrictions étaient imposées à l'importation de bus en Israël.
Le gouvernement israélien est parvenu à un accord avec les autorités françaises sur un troc dans le cadre duquel les Français ont acheté des voitures assemblées à l'usine Kaiser Fraser et en Israël, ce qui a permis d'exporter des shosons, malgré la vive opposition des coopératives de transport, Assemblée "caisse". Au total, Egged a acheté 129 shosons. Le modèle interurbain comptait 50 sièges rembourrés et le modèle urbain avait une large porte d’entrée derrière et une position de chef de train - une nouveauté dans le paysage des transports publics en Israël.

Les deux premiers Shosons ont été donnés en 1951 aux coopératives Shachar et Southern Yehuda (avant l’unification) pour un examen pratique au travail. Au début, le Shusson a été accueilli à la fois par les conducteurs et les passagers. Les agents des services municipaux étaient heureux d’avoir été libérés de la vente de billets et de la roue actionnée par avion. Les enfants dans l'autobus étaient contents de pouvoir s'asseoir sur le capot, à côté du conducteur (s'il le permettait bien sûr) et les passagers du service interurbain ont profité des sièges rembourrés et des files d'attente raccourcies en raison de la grande capacité des autobus (par rapport aux autres autobus en service). Mais la joie s'est rapidement éteinte. Il s'est avéré que le moteur s'est réchauffé pendant l'été et a "cuit" le conducteur assis à côté de lui. La roue était sujette à trembler à chaque entrée dans la fosse ou à sauter par-dessus le nid-de-poule. Les serrures étaient verrouillées à chaque légère pénétration d'eau. Les passagers se sont plaints des tremblements qui les ont rendus mal à l’aise pendant le voyage. Et si cela ne suffisait pas - le châssis rouillé, les grandes fenêtres étaient instables et se brisaient fréquemment. De nombreux bus étaient dans les garages depuis longtemps pour des réparations.

Pour tenter de résoudre ces problèmes, la division de l’économie a remplacé les moteurs "Samoa"
[lire probablement Somua ?] par des moteurs Leyland. Les boîtes à engrenages ont été remplacées par un "Wilson" semi-automatique et des modifications et améliorations ont été apportées au volant et à l'essieu arrière pour éviter que les charnières ne se brisent. La plupart des bus interurbains ont été convertis en zones urbaines afin de pouvoir travailler à proximité du garage et apporter des modifications et des améliorations à leurs corps. À la lumière des nombreux problèmes causés par ces bus, ils ont été appelés "Egged": "Shoson - Catastrophe". Il convient de noter que les coopératives "Mekasher" et "Dan", El Al et le ministère de la Défense ont également fourni les bus de Shusson. Avec la reprise des importations en provenance du Royaume-Uni et la mise en service des bus Leyland Tiger, les "Shosons" ont été progressivement retirés du service et le Moyen Âge a pris fin.

Par: Danny Goldschmidt »
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1690
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar aph48 » 25 Fév 2019 6:50

PHEBUS-171 a écrit:HTM : peut-être un ancien bordelais (de sa région, car pas de ce type au réseau TEOB de mémoire avec ces portes)...

Il a été livré aux "Tramways de Bordeaux" en avril 1951, est arrivé à La Haye en configuration 222 (réseau urbain) et remis au type HTM...
aph48
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 152
Inscription: 06 Sep 2011 12:44

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 01 Mar 2019 20:30

HTM ex TEOB : vu comme ça, ok ! Il y a donc eu beaucoup de travail dessus pour en faire ce qu' il est devenu ! Va falloir que je retrouve des photos montrant les portes arrières vitrées, car j' ai un doute...

Israël : il y a eu outre ces nez-de cochon, des Apv en 422 ou 442, et il est exact que ces malheureux Chausson ont semble-t-il laissé un souvenir mitigé là-bas... A Varsovie, ils ont dû pourtant connaître surcharges et hivers durs, mais le souvenir y est meilleur. Chez Egged, les routes et les conditions d' exploitation étaient plus "rudes". D'ailleurs, objectivement, les Leyland et autres capots étaient quasiment des châssis de camions, habillés d' une caisse de bus...
Il y a des photos où l' on voit des groin-grouïcks aux baies coupées en 2 par un montant vertical, ce qui double le nombre de fenêtres ! Sans aucun doute pour renforcer la caisse-poutre... Souvenons-nous que les s105 exportés en Afrique, du moins les R et RX, étaient spécifiquement renforcés sur certains montants en particulier.
En tous cas, ce Chausson est encore fringant à plus de 70 ans, car garé à l' extérieur, comme la quasi quarantaine de bus Egged préservés.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 01 Mar 2019 20:37

Bon y a plus de doute ! Les portes arrières du Chausson étaient bien vitrées, haut et bas. Je crois que ce sont les seules du genre à ma connaissance, tous pays confondus...
D' un autre côté, le contraire m' eût étonné, les bataves étant méticuleux dans leurs restauration...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar aph48 » 01 Mar 2019 21:25

Pour le Chausson préservé à La Haye, il y a une photo d'Amsterdam Rail faite à son arrivée aux Pays-Bas , il est bien en configuration de portes 222 et sur le toit on peut voir deux aérateurs Chanard caractéristiques des bus bordelais.
aph48
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 152
Inscription: 06 Sep 2011 12:44

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 02 Mar 2019 16:51

il était alors vert et crème défraîchis, c' est cela ? Avec 2 aérateurs Chanard (comme sur les voitures OCEM d' avant la SNCF, du temps où elle avait des trains, et des rails à utiliser...) ?
Je croyais que c' était en fait le futur polonais.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar BBreteau » 06 Mar 2019 10:31

Bonjour
Cette photo de ce Chausson AP semble prise au Champs de Mars à Nantes (on devine la bâtiment vitré à gauche de la photo et qui se trouvait sur ce Champs de Mars;à vérifier).
Ce "nez de cochon" porte un indice de ligne N° 20 et semble être immatriculé dans le 49,à sa droite se trouve un SC3 Drouin (avec la direction de ligne sur la galerie).
Et cette vidéo de l'INA concernant la livraison de Chausson Parisiens en 1954.
Bonne journée avec cette pluie.
Bernard
Image

https://www.ina.fr/video/AFE85005515/le ... video.html
BBreteau
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 535
Inscription: 04 Mar 2013 16:03

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 07 Mar 2019 22:31

Livraison solennelle de Chausson Apu53 !!!
C' était alors les bus les plus modernes de la RATP, donc de la capitale de la France, avec qqs Somua, noyés au milieu des ces châssis de camions améliorés dotés d' une caisse en bois tôlé, avec un accès exigu, parfois en pleine chaussée, limité à 45km/h... C' était connu sous le nom de Renault TN4 ou 6, sorti à une époque où chez Benito on faisait rouler des bus et des trolleybus tout métal, bientôt articulés... Chez son ami Adolf, on trouvait de magnifiques tramways eux-aussi tout métal, déjà surbaissés pour certains, et des bus aussi en métal... Il faudra attendre 1965 pour voir un articulé français, avec licence italienne pour l' articulation (Urbinati)
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 08 Mar 2019 6:10

PHEBUS-171 a écrit:Livraison solennelle de Chausson Apu53 !!!
C' était alors les bus les plus modernes de la RATP, donc de la capitale de la France, avec qqs Somua, noyés au milieu des ces châssis de camions améliorés dotés d' une caisse en bois tôlé, avec un accès exigu, parfois en pleine chaussée, limité à 45km/h... C' était connu sous le nom de Renault TN4 ou 6, sorti à une époque où chez Benito on faisait rouler des bus et des trolleybus tout métal, bientôt articulés... Chez son ami Adolf, on trouvait de magnifiques tramways eux-aussi tout métal, déjà surbaissés pour certains, et des bus aussi en métal... Il faudra attendre 1965 pour voir un articulé français, avec licence italienne pour l' articulation (Urbinati)


Je ne savais pas que les bétaillères articulées construites par Berliet (les PH12-180, prototype sorti en 1963) pour Lyon-OTL dérivaient du brevet d'articulation de Mario Urbinati et du constructeur italien de tramways Stanga. Urbinati était ingénieur aux réseaux romains de la STEFER et peut-être aussi de l'ATAC (sans doute plus tard ?).

Les rames Stanga de la série 400 de la STEFER ont été apparemment les premières équipées, en 1938. Il y eut aussi un trolleybus avant-guerre, un Stanga.

En autobus, à l'époque des bétaillères lyonnaises, il y avait aussi des bus articulés espagnols de la marque Pegaso (et en Europe il y avait d'autres aussi). L'articulation des Pegaso, avec une tranche de carrosserie placée entre deux soufflets, ressemblait à celle des Berliet, toutes deux étaient peut-être conçues selon le brevet Urbinati (la Giostra Urbinati).

• L'ancêtre de l'articulation Urbinati, en 1935, le Tram Stanga de la STEFER, série 400 :
https://it.wikipedia.org/wiki/Tram_STFER_serie_400

• Le 1er trolleybus articulé, en 1941, fabriqué par Stanga, avec articulation Urbinati (on est très loin des Renault TN4H de la RATP) :
http://www.tramroma.com/tramroma/rete_urb/filobus/rotabili/filrot_05.htm

• Bus Pegaso articulé (de 1963 ?) :
https://www.revistaviajeros.com/noticia/8884/pegaso-6035a-el-autobus-articulado-por-excelencia-(i)

• La « giostra Urbinati » (le carrousel Urbinati) :
https://it.wikipedia.org/wiki/Giostra_Urbinati
http://www.tramditorino.it/giostra_urbinati.htm
http://www.tramroma.com/tramroma/rete_ext/stfer/rotabili/tecn_rot/gio_urbi.htm

En 1979 j'avais roulé dans une rame 400 de la STEFER, sur la ligne Termini — Cinecitta, un an avant leur fin. C'étaient de très belles rames. Les portes pliantes étaient, si je ne me trompe pas, en bois verni.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1690
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 09 Mar 2019 16:00

J' ai en tous cas lu qq-part que cette articulation lyonnaise dérivait de celle italienne de cet ingénieur italien. En Italie, ce brevet était déjà opérationnel dès avant la guerre... Nous, c' était cocoricouac...!!!
Et le 2° articulé français sera...alemand, avec les MAN SG192/220, précédent de peu les Setra sg180. Le pr180 aura qqs sections de retard, comme plus tard le r312 comparé au Van Hool A500... Le tout est d' être un pays qui croit encore aux TC...

Stefer: qqs motrices Stanga articulées, récentes alors, ont été reprises par l' ATAC (qui avait aussi récupéré 2 ou 3 motrices de Milan , sf erreur - ou l' inverse?).
La Stefer avait de son côté repris des motrices du style des MRS ATAG/ATAC à d' autres réseaux (Bologne et Trieste en particulier, de mémoire). Elle avait d'ailleurs des motrices très très proches des MRS.
Je me souviens du terminus de la Stefer bleu et grise à une rue de Termini (qui ne veut pas dire "terminus" mais "termes" (voisins), pas de voyages mais ...romains du temps d' Astérix...). Mais je ne suis jamais allé à Cinecitta...
La Stefer a été absorbée en partie par l' ATAC avec qqs bus et les lignes non urbaines intégrées dans la future Acotral.

Il y avait en Italie beaucoup de tram et de trolley (filobus) dotés de ces fameuses portes en bois, vitrées de glaces rectangulaires très typiques. A mon avis, cela était peut-être destiné à éviter aux usagers les décharges de courants vagabonds, le bois isolant. Des bus, jusqu' aux Cansa et Pistoeisi des 60s en avaient aussi, peut-être plus par habitude.
En tous cas, même modernisées, les portes italiennes de l' époque se fermaient vite et bien sur les lents et autres retardataires...! Pas sûr qu' elle soient dotées de caoutchoucs sensibles !Elles s'ouvraient vers l' extérieur, et elles dépassaient de la carrosserie en cette position. certains bus avaient des pare-brise en "diamant", un peu comme les DAF Hainje des pays-bas mais en plus élégants et moins mastocks! Viendront ensuite les cylindro-cycliques (bombés) façon sc10 qui sortaient alors en France et 0 Milan sur Fiat et Lancia. La mode...

Nostalgia...!
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 10 Mar 2019 8:15

PHEBUS-171 a écrit:[…]
Je me souviens du terminus de la Stefer bleu et grise à une rue de Termini (qui ne veut pas dire "terminus" mais "termes" (voisins), pas de voyages mais ...romains du temps d' Astérix...). Mais je ne suis jamais allé à Cinecitta...
La Stefer a été absorbée en partie par l' ATAC avec qqs bus et les lignes non urbaines intégrées dans la future Acotral.
[…]
Nostalgia...!


La tête de ligne (capolinea) de la STEFER à Termini était située au début de la Via Giovanni Amendola, après l'angle de la Via del Viminale.

Voir les trois périodes de cette tête de ligne (les trois schémas « Il capolinea di Roma Termini », en-dessous des trois photos du haut de page) :
http://www.tramroma.com/tramroma/rete_ext/stfer/storia/caststo_07.htm

Sous ces schémas, parmi les photos de rames diverses, on voit quelques rames articulées 400 de la STEFER, premières rames utilisant la « giostra Urbinati » (articulation Urbinati).
La livrée de ces rames (voir : https://it.wikipedia.org/wiki/Tram_STFER_serie_400) était gris clair (haut) et bleu foncé (bas), à la différence de celles de l'ATAC (haut vert clair, bas vert plus foncé, mais il y avait des variantes de disposition des couleurs), voir : https://www.romasparita.eu/foto-roma-sparita/76957/via-marsala-tram-atac-7093.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1690
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar BBreteau » 18 Mar 2019 9:46

Bonjour
L'entreprise Drouin Frères à Nantes a été un gros client pour Chausson,en achat d'autocars avec onze millions de voyageurs par an ainsi qu'en tonnage de fret pour le transport de marchandises.Cette entreprise à ,hélas, disparue comme beaucoup d'autres.
La première photo de qualité moyenne (Allée Duqesne à Nantes) et les deux autres , Gare Routière de Rennes.
Bonne journée.
Bernard
Image
Image
Image
BBreteau
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 535
Inscription: 04 Mar 2013 16:03

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 31 Mar 2019 6:37

Quelques photos de Chausson (Rouen et Le Havre) dans les archives du journal Paris-Normandie.

____________________

• La relève des tramways de Rouen-CTR au Mesnil-Esnard par des Chausson APH-2 522 (?), sur la ligne de Bonsecours.

Dans une séquence rétro de Paris-Normandie on voit un tramway cadré très partiellement et en gros plan au Mesnil-Esnard (devant la mairie ?) et, derrière, trois bus Chausson neufs.

Ce n'est pas une photo inédite, je l'ai déjà vue ailleurs, mais elle est assez grande et intéressante, c'est une belle photo, accompagnée d'un très court article (quelques lignes et deux dates).

On a l'explication de la paire de supports métalliques fixés par devant la girouette frontale (un support de chaque côté mais empiétant sur la vitre) : c'était pour y fixer une plaque métallique marquée « RÉSERVÉ », ou toute autre indication particulière. C'était laid et cela abimait l'aspect de l'avant. Là aussi on voit que les « aménagements-maison », ceux qui sont d'inspiration locale, ne sont quasiment jamais des réussites : un capot de ligne et une girouette frontale remplissaient parfaitement leur fonction. C'était standard, esthétique, et c'était livré en série. Pourquoi donc aller chercher midi à quatorze heures ? Il y a eu beaucoup de réseaux en France qui, croyant « perfectionner » le matériel, l'enlaidissaient avec un bricolage inefficace (ici il fallait une échelle pour mettre en place la plaque.

Pour atteindre cet article du 13/06/2016 de Paris-Normandie, titré « Le dernier tram de Bonsecours » (l'événement initial a eu lieu le 24/02/1953), voir :

https://www.paris-normandie.fr/loisirs/memoires/24-fevrier-1953--le-dernier-tram-de-bonsecours-JY6045803

____________________

• Autobus Chausson nez-de-cochon du Havre-CGFTE, le n° 44 (364 A 76, en portes 202, à deux agents), sur la ligne Aplemont – Caucriauville (ligne 8 ?).

Article de Paris-Normandie du 15 Mars 1966 : « Le Havre ligne de bus vers Caucriauville »

https://www.paris-normandie.fr/loisirs/memoires/15-mars-1966--le-havre-ligne-de-bus-vers-caucriauville-CB13653405

____________________

• Vue très partielle d’un trolleybus Chausson du Havre-CGFTE. S’agirait-il de l’entrée de la rue Jules Lecesne, près de la station basse du funiculaire ?

Article de Paris-Normandie du 05 Juillet 1961 : braderie du Havre

https://www.paris-normandie.fr/loisirs/memoires/05-juillet-1961--braderie-du-havre-NF13160728
Dernière édition par Terminus le 31 Mar 2019 23:43, édité 1 fois.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1690
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 31 Mar 2019 8:40

Les Chausson de la ligne 19 d Rouen, remplaçant les trams, étaient des ASH (moteur Somua N°66-68-71) plus puissants afin de monter la cote de Bonsecours comme il y avait des ASH 50 (N°50 à 53)sur la 4 pour monter la cote de Neufchatel vers Boisguillaume.
Parfois il y avait aussi sur la 19 un ASH ex.APU53 RATP (modèle constructeur ?) avec moteur Hispano à l'origine et sièges estampillés RATP.
Sur la photo au centre c'est bien un APH (N°63) avec ses vitres dans l'arrondi du toit ou congé.
J'étai un utilisateur de cette ligne pour aller voir mes grands parents paternels à Bonsecours, à cette époque, et connu aussi les trams avec des portions à voie unique et échange de bâton pilote entre le tram montant et celui descendant.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1338
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 01 Avr 2019 17:40

le 63 est une pièce un peu originale, car outre ses voussoirs vitrés particuliers, sa disposition en 422 n' est pas si courante sur ce modèle.
.
Un produit "bâtard" entre un bus qui se cherche et un car qui veut se la jouer citadin...

Toutefois, même si ce n' est pas démontré à 100%, je suis prêt par contre à parier qu' à 98,87% cet autobus est en fait le véhicule présenté sur une photo officielle de Chausson, en nb, encore dépourvu de tous marquages et immat. en W, visible dans l' introuvable livre Chausson de Nicolas Tellier
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar gede » 01 Avr 2019 21:57

BBreteau a écrit:Bonjour
L'entreprise Drouin Frères à Nantes a été un gros client pour Chausson,en achat d'autocars avec onze millions de voyageurs par an ainsi qu'en tonnage de fret pour le transport de marchandises.Cette entreprise à ,hélas, disparue comme beaucoup d'autres.

Drouin Frères existe toujours, mais a simplement changé de nom : d'abord Cariane Atlantique, puis Keolis Atlantique. Du temps de Cariane, les activités en Ille et Vilaine avaient été cédées à TAE (transports Armor Express), devenue depuis Keolis Armor.
gede
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 378
Inscription: 21 Sep 2006 15:50

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar BBreteau » 02 Avr 2019 10:18

Bonjour
Un autre cliché d'autocars Chausson des transports Drouin.Cette photo est prise à la Gare Routière de Rennes où deux religieuses attendent leur autocar.
La livrée des autocars Drouin était très belle à regarder.
A bientôt.
Bernard
Image
BBreteau
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 535
Inscription: 04 Mar 2013 16:03

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 04 Avr 2019 14:43

Hotel de ville Rouen années 50
Image
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1338
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 05 Avr 2019 19:47

Le tout en vert et jaune, pardon en jaune et vert foncé...
Garanti sans imitateurs (!)...

Rouen a peut-être été le réseau musée du Chausson, tous modèles et config. de portes confondus, sauf curieusement des culs plats Apu et Apv (bon à part les Sc4b...). Sûrement beaucoup de "rossignols", comme la 63 (quoiqu' en fait elle a peut-être juste servi de "com'" à sa sortie d' usine...), ex démo ?

L' époque des TC moribonds, qui tenaient le coup contre vents et marées (automobiles...), où l' on faisait rouler tout ce dont on disposait, que l' on tirait jusqu' à la corde.
Qd les sc10, parmi les 1° d' ailleurs, arrivèrent rouge et gris à Rouen, on dû néanmoins les affliger du maxi de pubs, pour faire rentrer qq argent suppl. ...
Constat valable pour Grenoble SGTE (qui se distingua par ses faces avant intégralement "publicisées"...), Nantes et cie(s)...

Avec le recul finalement, un peu de nostalgie désuète...!!!
Maintenant, tous les réseaux font rouler les mêmes boîtes à chaussures, en concourant pour savoir qui aura (à sûrement grands frais de "dizailleneur") la livrée la plus moche ou la plus insipide...
Par exemple, en Ile de France, les corbillards pecresso-IdFM, qui vont redonner de la joie dans la morosité ambiante, et dont les conducteurs seraient promis au noir (çà va être morbide !) pour tous les réseaux, paraît-il...
Dernière édition par PHEBUS-171 le 06 Avr 2019 10:52, édité 1 fois.
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar citaro27 » 06 Avr 2019 8:30

Comme dit précédemment il ya eu aussi en "cul plat" le 85 ex APU53 ou AHH modifié en ASH avec des sièges estampillés RATP. Modèle ex. démo ? sachant que la RATP ne se débarrassait pas encore de ce modèle vers la fin des années 50.
citaro27
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1338
Inscription: 16 Avr 2009 7:11

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 06 Avr 2019 10:50

Zut ! Citaro 27 a été plus vif que moi à corriger mon propos...!
En effet, j' avais omis (car jamais vu de photo-s) cette 85 (nervurée?)...!
Il est de fait peu probable que la RATP ait déjà revendu un tel Apu de son parc avant 1970. Elle avait trop besoin de chaque bus à cette époque.
Mais la sellerie estampillée Régie est en effet curieuse.
Il y a eu en essai à Nancy ou Metz un Apu , qui semble blanc ou ivoire(s), façon ELRT ou RMTT (voir photos J Capolini sur Flickr). Il ne semble pas avoir roulé en 54 ou 57, ni St-Dizier (un des rares réseaux à avoir eu des Apvu "RATP", comme Boulogne et Jampierre), dixit un connaisseur lorrain.
D' ici à ce que Rouen ait récupéré ce Chausson de démo, y a pas long, tout est possible ...
Il y a eu aussi un Apu à voussoirs, nervuré, très similaires aux parisiens, qui a roulé, sûrement en rouge, à Lyon en démo, mais quid après essais ?
Faudrait se replonger dans la littérature lyonnaise ou toulousaine pour peut-être retrouver ces engins ?
PHEBUS-171
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 466
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 07 Avr 2019 3:36

PHEBUS-171 a écrit:Le tout en vert et jaune, pardon en jaune et vert foncé...
Garanti sans imitateurs (!)...

Rouen a peut-être été le réseau musée du Chausson, tous modèles et config. de portes confondus, sauf curieusement des culs plats Apu et Apv (bon à part les Sc4b...). Sûrement beaucoup de "rossignols", comme la 63 (quoiqu' en fait elle a peut-être juste servi de "com'" à sa sortie d' usine...), ex démo ?

L' époque des TC moribonds, qui tenaient le coup contre vents et marées (automobiles...), où l' on faisait rouler tout ce dont on disposait, que l' on tirait jusqu' à la corde.
Qd les sc10, parmi les 1° d' ailleurs, arrivèrent rouge et gris à Rouen, on dû néanmoins les affliger du maxi de pubs, pour faire rentrer qq argent suppl. ...
Constat valable pour Grenoble SGTE (qui se distingua par ses faces avant intégralement "publicisées"...), Nantes et cie(s)...


Avec le recul finalement, un peu de nostalgie désuète...!!!
Maintenant, tous les réseaux font rouler les mêmes boîtes à chaussures, en concourant pour savoir qui aura (à sûrement grands frais de "dizailleneur") la livrée la plus moche ou la plus insipide...
Par exemple, en Ile de France, les corbillards pecresso-IdFM, qui vont redonner de la joie dans la morosité ambiante, et dont les conducteurs seraient promis au noir (çà va être morbide !) pour tous les réseaux, paraît-il...


C’est vrai qu’à cette époque il y avait des disparités dans l’aspect que donnaient les réseaux. Quand l’image était mauvaise cela venait souvent d’un matériel vétuste (parfois médiocrement entretenu) et de livrées douteuses. Certains matériels très anciens, à ossature en bois revêtue de tôle, ont subsisté jusque dans les années 60, et même janvier 1971 à la RATP avec les vieux bus à plateforme arrière.

Question livrée, jusqu’aux années 60 (et même jusqu’aux bus standards SC10 et PCM), la mode dominante était au bicolore : clair en haut, sombre en bas. En général le haut était crème, jusqu’à la ceinture sous les fenêtres. Le bas était le plus souvent rouge, ou bleu foncé, ou bien vert foncé. C’était la tendance majoritaire, mais il y avait aussi d’autres gammes de couleurs.

Parmi les réseaux les plus impeccables celui de Monaco était sur le podium. Parmi ceux qui faisaient une très belle impression il y avait aussi la RATP, l’OTL de Lyon, la CTS de Strasbourg, les TM de Mulhouse, et d’autres…

Comme le dit Phébus-171, certains réseaux souffraient d’une présentation abîmée par une publicité envahissante. Ainsi les publicités sur l’arrondi du toit (Nantes, Rouen, Grenoble, il y en eut aussi à la RATP). À Grenoble la face avant des trolleybus affichait un si grand panneau (une publicité locale peinte qui restait à demeure) qu’il avait fallu écarter et recarrosser les phares des trolleybus Vetra. Voir cette photo de Jean-Henri MANARA (Vetra VBRh) : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/53/JHM-1965-Vetra_VBR-h_-_Grenoble.jpg, et aussi (VBF ex-RATP) : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1f/JHM-1975-Vetra_VBF_Grenoble%2C_trolleybus.jpg).

À Rouen la livrée souffrait d’un haut vert très sombre qui écrasait les autobus. Plus tard à Toulouse les bandes couleur de brique n’étaient pas une réussite tant elles étaient ternes. D’ailleurs pourquoi évoquer une couleur locale ? Dans une ville de houillères aurait-il fallu peindre les bus en noir ? Aujourd’hui dans des villes côtières ou même de fond d’estuaire, les autobus sont peinturlurés avec des vagues ou une silhouette de bateau.

C’est moins le cas aujourd’hui mais jadis d’autres équipements gâchaient parfois la mise, ainsi à Nantes sous le pare-brise était placé un boîtier lumineux d’indice de ligne et une plaque métallique opaque pour le terminus. Le capot de ligne et parfois même la girouette y étaient systématiquement absents, et quand il y avait une girouette (les Chausson sauf les nez-de-cochon) elle était inutilisée. Ce n’était pas laid à proprement parler, mais cela faisait bricolé, comme bien des « solutions-maisons » qui au lieu d’améliorer le matériel l’enlaidissaient sans apporter de solution cohérente à des problèmes que les dispositifs standards (capot de ligne et girouette) assuraient très bien.

Sur certains réseaux on trouvait aussi des galeries à bagages sur le toit, avec une échelle d’accès à l’arrière, ce qui était contradictoire avec un aspect urbain : Chausson APU à Nantes-CNTC pour les lignes suburbaines Y vers La Montagne et Z vers Couëron, Renault R4211 à Lyon-OTL sur la ligne de Vaugneray, nez-de-cochon et APU à Grenoble SGTE, voir ces photos de Jean CAPOLINI : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/32889862946/in/album-72157680301135506/ et https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/32930265885/in/album-72157680301135506/).

Image
photo © Terminus
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1690
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], jmr44300


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia