Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: Latil 22, FLG

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 12 Sep 2021 23:57

Ce qui est curieux c'est qu'après le rachat de Chausson par Saviem des bus à pavillon bas et à arrière bombé ont continué d'être produits en même temps que les APVU ou SC4 à pavillon haut et à arrière plat. C'est démontré par les deux photos, extrêmement intéressantes, dont a parlé citaro 27 et que BernardBB a placées.

Sur la photo de l'usine d'Annonay on voit à la fois :

    – un Chausson APVU (pavillon rehaussé, avant droit, arrière plat), destiné à la banlieue RATP (portes en 142, porte AR battante, porte ML décalée, service à un seul agent). Il est dépourvu de capot de ligne (double girouette indice + terminus derrière la même vitre), avec des aérations de chaque côté de cette girouette ; ce bus est sans doute un APVU4 (comme cet autobus de 1959 au musée de l'AMTUIR, photo de xavnco2 : https://www.flickr.com/photos/xavnco2/8028895022) ; il s'agit d'un modèle strictement urbain ;

    – un Chausson-Saviem à pavillon bas et avant droit, aménagé en autobus (portes en 222), sa calandre semble être une grille et non des baguettes. On n'est pas sûr de l'arrière mais on peut penser qu'il est bombé : ce n'est donc ni un APU, ni un APVU.
    Hormis les portes sa carrosserie est semblable à celle des autocars.

Sur la seconde photo on voit un bus Chausson tiré par une grue, celle d'un cargo et sans doute à Beyrouth. Il pourrait bien être de la même série que ceux vus à droite sur la photo précédente : il porte une livrée a priori comparable (haut clair/bande sombre/bas clair). Ses portes sont en 222, il n'a pas de capot de ligne et comme son arrière est bombé ce n'est ni un APU ni un APV. Mais alors comment nommer ce type ? Probablement APH 2 522, enfin… à condition que le moteur soit fourni par Panhard, sinon ce serait plutôt un ASH 2 522 (moteur Somua) ou bien un AHH 2 522 (moteur Hispano), et encore, on ne sait pas trop jusqu'à quand Somua et Hispano ont fourni des moteurs ! C'est dur avec les Chausson !

Jusqu'à la vue de ces photos j'avais toujours pensé que les SC4 à pavillon haut avaient définitivement supplanté les modèles précédents à pavillon bas. De même je pensais que l'arrière plat avait définitivement remplacé l'arrière bombé. Ben non…

Cette appellation APH ou ASH ou AHH 2 522 a sans doute continué d'être en usage conjointement avec les types APVU et SC4. Mais les APU, de 1953, avaient définitivement disparu (eux avaient apparemment un moteur Hispano-Hercules, voir : https://amtuir.org/le-musee-des-transports-urbains/les-collections/paris-au-chausson-apu53-1954/).

____________________

Fiche SAVIEM sur Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/SAVIEM)

    « La Société anonyme de véhicules industriels et d'équipements mécaniques ou SAVIEM est une entreprise créée le 23 décembre 1955 par la fusion de la société Latil, des poids lourds Renault et de Somua, sous la marque Saviem LRS puis Saviem. »

    » Pour 1959, […] L'autocar Saviem ZR20 succède au car R4190. »

    « En avril 1959, Saviem absorbe les cars Chausson (trois sites de fabrication).
    En mai, la marque Latil disparaît. »

    » En 1961, le constructeur d'autocars Floirat situé à Annonay est racheté. »

    « En 1961, une usine de moteur diesel est inaugurée sur le site de l'ancienne manufacture d'armement de Limoges située au Palais-sur-Vienne appelé localement l'Arsenal.
    Ces moteurs sont nommés Fulgur en configuration 4 et 6 cylindres de 4,6 et 6,8 litres. »

    » Toujours en 1965, […] en septembre, l'autobus standard SC10 est lancé. »

____________________

Photo avec la grue : la zone claire, que l'on voit à travers la fenêtre latérale située au droit de la porte arrière, pourrait bien être le dossier du siège du receveur.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1923
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 13 Sep 2021 0:25

Post scriptum.

Voir sur Wikipedia la gamme des modèles Chausson : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chausson_AP#cite_note-6.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1923
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar PHEBUS-171 » 18 Sep 2021 9:09

C' est bon, laissons courir... Je ne vais pas me prendre la tête pour de telles broutilles...!
Disons qu' on pourrait appeler cette série "autobus Chausson badgé Saviem avec jupes lisses et une grille ressemblant à un ASH ou APH selon moteur", en 422...
Là, au moins, tout le monde sera satisfait !

Fin de parcours, je vais chausser mes chaussons...
PHEBUS-171
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 580
Inscription: 14 Avr 2009 21:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 19 Sep 2021 3:20

Mais les bus Chausson de Beyrouth, tu les appelles comment ?

J'ai fait un tableau des autobus Chausson, par type et par année, que je passerai dans le forum. Mais je suis infoutu de trouver la dénomination correcte de ceux de Beyrouth !

Ce ne sont :
– ni des SC4 : leur pavillon est surbaissé ;
– ni des APV : leur arrière est bombé ;
– ni des SC3 qui sont, eux, des autocars.

Les Chausson, on ne sait jamais comment les nommer, mais ceux de Beyrouth, c'est pire !

Bien qu'ils aient été construits par Saviem et en portent le logo on ne peut pas utiliser la terminologie de cette marque (SC3, SC4, etc.), malgré une fabrication à cette même époque.

On ne peut qu'hésiter entre AP2/52 et AP2/522, dénominations pourtant plus anciennes.

Ces Chausson de Beyrouth ressemblent à ce Chausson n° 20 de Toulon-RMTT, montré par Roland LE CORFF (il le nomme APH 2-52) sur son excellent site « Mes années 50 » (http://www.mes-annees-50.fr/Chausson_aph.htm).

Ils sont également très comparables aux APH2/52 de la RATP vus sur le site de l'Amtuir (https://amtuir.org/06_htu_bus_100_ans/oa_fiches_tech/aph/images/1965_st_maur_116_aph252_x.htm).

Nommer « APH2/52 » ces autobus Beyrouthins me paraîtrait assez logique, mais ce terme général désigne aussi bien des bus que des cars. On reste donc dans le flou de Chausson.

__________

Il y a de quoi rire en voyant qu'en plus des types généraux AP52, AP521 et APU, puis AP522, APV, SC3, SC4, APHA et SC4B (dont certains désignent aussi bien des bus que des cars) il y a aussi cette ribambelle de :
- AH52
- AH522
- AHH52
- AHH521
- AHH522
- APH1.52
- APH1.521
- APH1.522
- APH2.52
- APH2.521
- APH2.522
- ASH52
- ASH521
- ASH522
- ASH522

Et pourtant on a laissé de côté les AP1, AP2, AP3 et AP48 qui en rajouteraient une couche. Ouf !

Et on ne sait toujours pas lesquels sont des bus ou des cars (sauf, surtout grâce à Saviem, les cars SC3 et les bus APU, APV, SC4, SC4b, APHA).

Voir Wikipedia (Chausson AP) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chausson_AP
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1923
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Précédente

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], lorant


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia