[Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar williamcaurel » 26 Mar 2018 18:33

capelanbrest a écrit:
ce qui peut plomber, également les performances des "macron" bus ce sont les règles de travail ....et les charges.
on oublie trop souvent dans les comparaisons entre pays de regarder cet aspect des choses ...pourtant loin d'être neutre en terme d'organisation du travail, de charges sociales....et donc d'investissement et de résultats opérationnels pour les entreprises.

Il y a des opérateurs étrangers qui circulent en France avec sûrement des salaires et charges plus faibles que les contrats de travail français mais qui ne vendent pas (ou très peu) de trajets nationaux.
Je pense à
https://meinfernbus.de/unser-angebot/linien/1923.html
https://meinfernbus.de/unser-angebot/linien/k781.html
http://print.voyager.pl/TimeTable.aspx? ... S&Jezyk=PL
williamcaurel
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 635
Inscription: 14 Juil 2011 13:31

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Pithou » 26 Mar 2018 21:17

Et les emplois sont ils "hexagonaux" ? Avec le transport routier, on peut avoir plus que des doutes.
Pithou
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 258
Inscription: 21 Déc 2011 23:23

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar OCCITAN » 26 Mar 2018 23:58

Bonsoir,

Cette dernière intervention de Pithou me fait penser à un petit reportage télé aux infos régionales (ou nationales ?), voici quelques jours. Il s'agissait de montrer la détresse des automobilistes immobilisés par la neige sur l'autoroute A9 aux alentours de Montpellier.

Plusieurs personnes, en voiture, firent part devant la caméra de leur abandon dans ces conditions difficiles, lorsqu'une jeune fille fût saisie sur le vif à la porte d'un car "flixbus" également bloqué, (direction Barcelone).
Outre le fait de partager les mêmes galères que ses voisins d'infortune, cette voyageuse déplora qu'aucune communication ne puisse être possible avec un chauffeur incapable de prononcer le moindre mot en français.

Que le chauffeur sur cette relation internationale (Lyon-Barcelone autant que je me rappelle), soit Espagnol, pourquoi pas ? S'il appartient à une entreprise Espagnole, raison de plus pour accepter ce choix. Jusque là, tout va bien.
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais, si le chauffeur est là pour conduire, et non pour faire la causette, il serait pour le moins plus sérieux d'engager sur ce type de prestations, des professionnels qui puissent aligner quelques rudiments de français indispensables en cas d'incidents, d'accidents, et plus simplement pour informer.

Est ce l'indice d'un recrutement "au meilleur prix" d'un chauffeur "premier venu" ?. je n'irai pas jusque là, toutes les hypothèses restant ouvertes sur cette situation précise.
Si c'était un cas unique, je ne me serais pas permis d'exprimer ici des doutes sur cette activité moderne, haut de gamme, censée tirer la mobilité par le haut...

A bientôt !
OCCITAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 727
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar gavatx76 » 27 Mar 2018 8:25

Que ce chauffeur parle ou non français, aurait-il pu informer sur la situation vécue en ce moment?
gavatx76
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 614
Inscription: 23 Oct 2012 15:50
Localisation: Catalunya

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Aig » 27 Mar 2018 8:48

OCCITAN a écrit:Bonsoir,

Cette dernière intervention de Pithou me fait penser à un petit reportage télé aux infos régionales (ou nationales ?), voici quelques jours. Il s'agissait de montrer la détresse des automobilistes immobilisés par la neige sur l'autoroute A9 aux alentours de Montpellier.

Plusieurs personnes, en voiture, firent part devant la caméra de leur abandon dans ces conditions difficiles, lorsqu'une jeune fille fût saisie sur le vif à la porte d'un car "flixbus" également bloqué, (direction Barcelone).
Outre le fait de partager les mêmes galères que ses voisins d'infortune, cette voyageuse déplora qu'aucune communication ne puisse être possible avec un chauffeur incapable de prononcer le moindre mot en français.

Que le chauffeur sur cette relation internationale (Lyon-Barcelone autant que je me rappelle), soit Espagnol, pourquoi pas ? S'il appartient à une entreprise Espagnole, raison de plus pour accepter ce choix. Jusque là, tout va bien.
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais, si le chauffeur est là pour conduire, et non pour faire la causette, il serait pour le moins plus sérieux d'engager sur ce type de prestations, des professionnels qui puissent aligner quelques rudiments de français indispensables en cas d'incidents, d'accidents, et plus simplement pour informer.

Est ce l'indice d'un recrutement "au meilleur prix" d'un chauffeur "premier venu" ?. je n'irai pas jusque là, toutes les hypothèses restant ouvertes sur cette situation précise.
Si c'était un cas unique, je ne me serais pas permis d'exprimer ici des doutes sur cette activité moderne, haut de gamme, censée tirer la mobilité par le haut...

A bientôt !

Intéressant ! Mais pas surprenant ...

Bonne journée.
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1639
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar OCCITAN » 27 Mar 2018 9:10

... Cette anecdote, en elle même, met en lumière, une nouvelle fois, le fait que les exigences de recrutement paraissent guidées davantage par des considérations purement économiques, que par la recherche de personnel aux compétences élargies, justifiant d'un meilleur salaire.

Si, le fait de parler français n'aurait pas fait fondre la neige, gavatx76, tu as raison, il n'empêche que cet handicap a été jugé surprenant par la voyageuse, au point de s'en plaindre devant le journaliste.
Pour ma part, je ne fais que commenter l'info....
OCCITAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 727
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Nemo » 31 Mar 2018 10:06

Avec le grève les tarifs bondissent chez Ouibus, 104 € pour un Marseille/Paris le 08/04 (jour de grève) !!!
Nemo
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1194
Inscription: 04 Juin 2011 20:59

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Lambig » 31 Mar 2018 14:13

OCCITAN a écrit:... Cette anecdote, en elle même, met en lumière, une nouvelle fois, le fait que les exigences de recrutement paraissent guidées davantage par des considérations purement économiques, que par la recherche de personnel aux compétences élargies, justifiant d'un meilleur salaire.

Si, le fait de parler français n'aurait pas fait fondre la neige, gavatx76, tu as raison, il n'empêche que cet handicap a été jugé surprenant par la voyageuse, au point de s'en plaindre devant le journaliste.
Pour ma part, je ne fais que commenter l'info....


Il faudrait donc que les chauffeurs de bus puissent parler la langue de tous les pays qu'ils traversent ? Bon courage pour trouver suffisamment de candidats....
Lambig
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 13
Inscription: 19 Mai 2017 14:52

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Arnaud68800 » 31 Mar 2018 14:22

Lambig a écrit:Il faudrait donc que les chauffeurs de bus puissent parler la langue de tous les pays qu'ils traversent ? Bon courage pour trouver suffisamment de candidats....

D'autant plus qu'il est généralement assez cocasse d'entendre les contrôleurs SNCF débiter en anglais les annonces pré-formatées apprises par coeur dans les TGV internationaux... Alors imaginez ce que ça donnerait avec un message spontané, en cas de situation perturbée... De ce point de vue là, SNCF et les autocaristes sont donc sur un pied d'égalité... C'est fou cette propension de dénigrement des cars, allant jusqu'à leur reprocher ce que SNCF n'est pas fichue de faire correctement elle-même...
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1735
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar gilles74 » 31 Mar 2018 16:11

Les annonces en anglais ne sont nécessaires que dans les TGV Vers Londres. Et dans ce cas, les contrôleurs doivent être bilingues, et le sont. Un TGV pour l'Allemagne, les annonces en anglais sont inutiles! Le français et l'allemand suffisent, idem pour la Suisse, et le français et l'italien pour les TGV vers Milan. Et l'argument des touristes ne tient pas, dans ce cas, il faudrait utiliser 50 langues!
L'hégémonie de l'anglais a le don de m'énerver! Anecdote, une fois en Autriche, entrant dans une boutique à Innsbruck, la vendeuse m'attaque direct en anglais, au lieu de l'allemand que je parle! Demi tour dans la foulée!
Un chauffeur de car roulant sur une ligne intérieure ou ne franchissant qu'une frontière devrait pouvoir s'exprimer dans les deux langues nécessaires, pas plus, mais pas moins!
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 215
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Arnaud68800 » 31 Mar 2018 16:20

J'ai pris l'anglais comme exemple, mais c'est valable pour toutes les langues... Les Eurostar sont un cas particulier, car il est vrai que leur personnel est parfaitement bilingue.

Et si l'anglais est la langue étrangère hégémonique, c'est parce qu'elle est la plus enseignée, et donc la plus comprise par tous. Dans sa scolarité, tout le monde fait aujourd'hui de l'anglais, ce qui n'est pas le cas de l'allemand, l'espagnol et l'italien.

A noter que dans les TGV France - Allemagne et les Lyria, l'anglais n'est que la troisième langue ; les annonces sont d'abord faites en français, puis en allemand, et enfin en anglais.
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1735
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar capelanbrest » 31 Mar 2018 18:27

gilles74 a écrit:Les annonces en anglais ne sont nécessaires que dans les TGV Vers Londres. Et dans ce cas, les contrôleurs doivent être bilingues, et le sont. Un TGV pour l'Allemagne, les annonces en anglais sont inutiles! Le français et l'allemand suffisent, idem pour la Suisse, et le français et l'italien pour les TGV vers Milan. Et l'argument des touristes ne tient pas, dans ce cas, il faudrait utiliser 50 langues!
L'hégémonie de l'anglais a le don de m'énerver! Anecdote, une fois en Autriche, entrant dans une boutique à Innsbruck, la vendeuse m'attaque direct en anglais, au lieu de l'allemand que je parle! Demi tour dans la foulée!
Un chauffeur de car roulant sur une ligne intérieure ou ne franchissant qu'une frontière devrait pouvoir s'exprimer dans les deux langues nécessaires, pas plus, mais pas moins!


ceci est ta vison des choses...la mienne est différente bien que parlant allemand et italien, quasi couramment .
l'anglais qu'on le veuille ou non , à ce jour, est la langue référente pour tous les étrangers....
Comment le pays qui se targue d'être la première destination touristique au monde peut il l'ignorer au quotidien ?
le côté grincheux du français lambda et son inculture en matière de langues étrangères, sont les premiers reproches de nos amis étrangers.

perso je suis pour l'annonce systématique dans les 2 langues français et anglais dans nos transports en commun, fusent ils train car bus métro tram ou autres.

pour les trains que tu cites on peut très bien faire une annonce en français en anglais et la 3ème dans la langue de destination genre espagnol Italien ou allemand.

ces annonces peuvent être enregistrées ça marche très bien si c'est fait correctement...en amont .
pas besoin de contrôleurs multilingues dans nos campagnes. (même si être bilingue serait véritablement un gros plus, compte tenu de la mosaïque de nationalités implantées sur le territoire national.)

certains pays l'on bien compris ...la France tarde à s'y mettre....comme d'hab...par mépris arrogance ou suffisance au choix !

perso lorsque je voyage ailleurs que dans l'hexagone, je suis bien content d'avoir des infos en anglais à défaut de les avoir en langue locale.....je ne parle pas tchèque russe chinois en encore moins polonais ou flamand..... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1820
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Mathieu » 31 Mar 2018 19:49

capelanbrest a écrit:perso je suis pour l'annonce systématique dans les 2 langues français et anglais dans nos transports en commun, fusent ils train car bus métro tram ou autres.

Et c'est d'ailleurs pour limiter l'hégémonie de l'anglais comme langue alternative qu'il est obligatoire, en France, lorsqu'il y a traduction dans le cadre d'une mission de service public, qu'elle soit dans au moins deux langues (article 4 de la loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française)
Mathieu
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1041
Inscription: 19 Jan 2013 11:57

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar capelanbrest » 31 Mar 2018 19:50

:bravo: :bravo:
Mathieu a écrit:
capelanbrest a écrit:perso je suis pour l'annonce systématique dans les 2 langues français et anglais dans nos transports en commun, fusent ils train car bus métro tram ou autres.

Et c'est d'ailleurs pour limiter l'hégémonie de l'anglais comme langue alternative qu'il est obligatoire, en France, lorsqu'il y a traduction dans le cadre d'une mission de service public, qu'elle soit dans au moins deux langues (article 4 de la loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française)
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1820
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar rail45 » 31 Mar 2018 20:05

Je dois être un cas à part mais dans mon bus je fais souvent une annonce de bienvenue à un moment ou à un autre, d'autant que la ligne 63 à Paris est très touristique.
En général il y a au minimum le français et l'anglais.
Et si le feu rouge le permet il y a aussi souvent l'allemand et/ou le russe.
Et en fonction des voyageurs que j'ai dans le bus, je peux également faire un petit message de bienvenue en italien, en serbo-croate et en letton.
Pour cette dernière langue je n'ai eu l'occasion que de le faire qu'une fois.
Annonce apprise en me basant dans ce que j'ai entendu dans les trams à Riga et grâce à un petit guide de conversation Assimil.
Basique mais très efficace et le couple concerné était ravi de cette attention.
Dans ce cas j'avais introduis mon message de la manière suivante : "Mesdames, Messieurs, puisque des voyageurs venus de Lettonie nous ont rejoint, permettez-moi de leur souhaiter la bienvenue dans la langue de la cantatrice Christine Opolais".
Après il faut être concis et précis et par exemple pour l'Italien que je ne maîtrise pas, je ne connais que mon message de bienvenue avec le numéro de la ligne et je sais dire "prochain arrêt", et pour renseigner les voyageurs : "à droite" et "à gauche".
Pareil pour le letton et le serbo-croate.
Ensuite je peux dire bonjour dans quelques autres langues et en général les voyageurs concernés sont toujours contents quand on leur réserve cette petite attention.
Par contre je suis fâché avec l'espagnol que je n'ai pas appris et cela ne veut pas rentrer.
Sinon l'anglais me semble obligatoire désormais.
Dans les trains, pas besoin de débiter tout le baratin que l'on nous sert à chaque fois.
Mais un simple "Bonjour. Bienvenue. Ce train est à destination de xxx. Il desservira les gares de yyy et zzz. Bon voyage et bonne journée" suffit amplement.
Et cela devrait suffire aussi en français.
Et à la limite, une annonce préenregistrée suffit, d'autant que cela évite les accents un peu trop prononcés de certains contrôleurs, accents qui peuvent parfois rendre les messages incompréhensibles.
La dernière fois que j'ai pris l'Eurostar, le personnel est certes bilingue mais les annonces en anglais faites par l'employée française étaient tout simplement horribles à entendre.
En trafic international on devrait donc avoir les deux langues des pays desservis, par exemple français et allemand, puis l'anglais.
En trafic intérieur, le français et l'anglais devraient être la norme, surtout dans les zones touristiques comme le Val de Loire, l'Ile de France ou la Côte d'Azur.
Dernière édition par rail45 le 31 Mar 2018 20:06, édité 1 fois.
rail45
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 933
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar gilles74 » 31 Mar 2018 20:05

Désolé, je suis très partial, mais l'anglais....je ne supporte plus!
La faute aux journalistes, animateurs de radio ou de télé qui ne peuvent plus faire 3 phrases sans glisser un mot anglais qui n'a rien à y faire! Et quand l'exemple vient des plus hauts sommets de l'État, on atteint le summum.
Les annonces sont anecdotiques à côté de cette colonisation linguistique! A la limite, je m'en contrefiche qu'elles soient faites ou non, je ne parle pas anglais, mais d'autres langues, et ça me suffit et correspond à mes besoins.
gilles74
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 215
Inscription: 10 Juin 2016 6:19

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar capelanbrest » 31 Mar 2018 20:21

rail45 a écrit:Je dois être un cas à part mais dans mon bus je fais souvent une annonce de bienvenue à un moment ou à un autre, d'autant que la ligne 63 à Paris est très touristique.
En général il y a au minimum le français et l'anglais.
Et si le feu rouge le permet il y a aussi souvent l'allemand et/ou le russe.
Et en fonction des voyageurs que j'ai dans le bus, je peux également faire un petit message de bienvenue en italien, en serbo-croate et en letton.
Pour cette dernière langue je n'ai eu l'occasion que de le faire qu'une fois.
Annonce apprise en me basant dans ce que j'ai entendu dans les trams à Riga et grâce à un petit guide de conversation Assimil.
Basique mais très efficace et le couple concerné était ravi de cette attention.
Dans ce cas j'avais introduis mon message de la manière suivante : "Mesdames, Messieurs, puisque des voyageurs venus de Lettonie nous ont rejoint, permettez-moi de leur souhaiter la bienvenue dans la langue de la cantatrice Christine Opolais".
Après il faut être concis et précis et par exemple pour l'Italien que je ne maîtrise pas, je ne connais que mon message de bienvenue avec le numéro de la ligne et je sais dire "prochain arrêt", et pour renseigner les voyageurs : "à droite" et "à gauche".
Pareil pour le letton et le serbo-croate.
Ensuite je peux dire bonjour dans quelques autres langues et en général les voyageurs concernés sont toujours contents quand on leur réserve cette petite attention.
Par contre je suis fâché avec l'espagnol que je n'ai pas appris et cela ne veut pas rentrer.
Sinon l'anglais me semble obligatoire désormais.
Dans les trains, pas besoin de débiter tout le baratin que l'on nous sert à chaque fois.
Mais un simple "Bonjour. Bienvenue. Ce train est à destination de xxx. Il desservira les gares de yyy et zzz. Bon voyage et bonne journée" suffit amplement.
Et cela devrait suffire aussi en français.

Et à la limite, une annonce préenregistrée suffit, d'autant que cela évite les accents un peu trop prononcés de certains contrôleurs, accents qui peuvent parfois rendre les messages incompréhensibles.
La dernière fois que j'ai pris l'Eurostar, le personnel est certes bilingue mais les annonces en anglais faites par l'employée française étaient tout simplement horribles à entendre.
En trafic international on devrait donc avoir les deux langues des pays desservis, par exemple français et allemand, puis l'anglais.
En trafic intérieur, le français et l'anglais devraient être la norme, surtout dans les zones touristiques comme le Val de Loire, l'Ile de France ou la Côte d'Azur.

ne pas oublier les travailleurs (ou pas) issus des communautés étrangères très souvent anglophiles....
et puis avec les voix de synthèse tout est possible quelles que soient les conducteurs accompagnateurs.....faut juste que les entreprises et les AO s'en soucient.....au lieu de gausser avec des annonces en breton dans certaines villes de Bretagne....(Brest) villes qui justement n'ont jamais été bretonnantes depuis des lustres.....sauf pour les paysans des bourgs alentours qui venaient y chercher du boulot autrefois.....
Ainsi aujourd'hui on a le droit à des annonce en breton pour certaine stations importantes...quelle afaire si ça n'et que de satisfaire une nomenklatura......parfois économiquement et politiquement influente.... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1820
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar viadi » 31 Mar 2018 21:57

Pour se recentrer sur le thème, la question n’est pas la place de l’anglais.

Mais sur une liaison interieure par exemple Paris <> Lyon, je trouve évident que le conducteur parle couramment français et ait un contrat de travail de droit français, quelle que soit sa nationalité/langue maternelle.

Je peux comprendre que sur un Paris <> Strasbourg opéré par un car de/vers l’Allemagne comme c’est parfois le cas, le conducteur ait un contrat de travail allemand et n’ai pas un français parfait... mais a tout le moins qu’il ait des notions correctes de français.

Pour reprendre avec le TGV, que dirai un passager Paris <> Dijon d’un Lyria où ne seraient présents que du personnel de bord des CFF ne s’exprimant qu’en (Suisse) Allemand ?
Et idem sur un Bale <> Zurich, du personnel SNCF ne parlant que français ?

Pour info, les transports publics de Bale Ville, BVB, n’engagent que du personnel pouvant s’exprimer en français sur la ligne transfrontaliere 3 vers Saint Louis. Et au poste de régulation se trouve également du personnel francophone. (Obligation des pouvoirs publics français semble t il mais que la compagnie n’a pas rechigné à appliquer).

Par contre je trouve choquant si cela se fait que de telles liaisons aient du personnel ayant un contrat de travail d’un pays autre que ceux traversés par la ligne concernée.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1949
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar OCCITAN » 01 Avr 2018 8:44

Bonjour,

...Sans en "faire des caisses" sur le sujet, je rappelle que je ne suis qu'un simple commentateur. Ce n'est pas moi qui ai regretté le fait que ce chauffeur espagnol, sur une ligne régulière flixbus, soit limité à ce point en français, alors qu'il est censé se rendre "en pendulaire" de Catalogne en France.
Pour ma part, j'y vois une différence avec un car d'excursion qui traverse plusieurs pays.
Après tout, si certains trouvent celà dans l'ordre normal des choses, personnellement ça ne me dérange pas. Dans l'existence, il y a pire !

A chacun ses étonnements : Si j'ai effectivement tendance à dénigrer les cars, Arnaud, c'est que je les emprunte probablement plus que toi, et que je n'y trouve pas de quoi s'extasier particulièrement en terme de prestation transport.
Sans y vivre un "enfer" absolu, je suis toujours surpris de constater que ce transport qualifié de 3° classe par d'autres que moi, soulève tant d'enthousiasme, alors que, lorsqu'il a le choix et l'argent, le voyageur sautera plus volontiers dans un avion, ou dans un train.

A la mise en service de l'hyperloop, je comprendrai davantage ce type de réaction, mais devant les conditions générales d'un voyage en car... pardon....!
Là aussi, après tout, je respecte : certains traversent bien des pays entiers à pied ou en vélo....

Deuxième point, j'estime les itinéraires privilégiés, (puisque les plus rentables), par ces cars macron, suffisamment encombrés pour éviter d'en "rajouter". Il n'y a pas encore assez de circulation automobile selon vous ? S'il ne s'agit que d'une tendance, est ce bien celle, que tous ceux qui sont obligés de partager la route, appellent de leurs voeux ?

Coté SNCF maintenant, loin d'être parfait en la matière, il y a un moment que la majorité des contrôleurs des trains vers les frontières espagnoles disposent au moins de quelques rudiments de castillan. Du temps des sud-express, et autres puerta del sol, ils arboraient déjà le petit drapeau espagnol en insigne. (Je ne connais pratiquement pas les usages coté nord, mais sur les thalys, les quelques expériences vécues dont j'ai été témoin, laissent apparaitre la possibilité d'un échange suffisant en langue étrangère dans le contexte d'un voyage).

Pour conclure sur ce sujet dont l'ampleur déborde certainement l'intérêt qu'il mérite, je ferai observer à Arnaud que mes propos sur les voyages en train deviennent de plus en plus acerbes, puisque j'en suis arrivé au point de renoncer à me déplacer, (si je ne trouve pas d'alternatives), face à l'impossibilité de pouvoir l'envisager, dans un créneau précis.

Je ne pense pas avoir été bien tendre avec les trains sales de la transversale sud pour ne prendre qu'un exemple, alors que les cars sont propres.

M'appuyant beaucoup sur du vécu, mes propos n'en reproduisent souvent que le simple reflet, hormis toute expertise fouillée et très "savante" pour la quelle je ne suis pas armé.

A bientôt !
OCCITAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 727
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Arnaud68800 » 01 Avr 2018 9:01

Je n'ai effectivement jamais voyagé en car Macron parce que je n'en ai pas envie ; ce n'est pas pour autant que j'en fais une campagne de dénigrement, d'autant que ce mode de transport semble satisfaire une certaine clientèle, sans empêcher l'existence et le succès d'offres ferroviaires équivalentes (Ouigo, IC 100% Eco), dans un contexte où les offres ferroviaires classiques (inOui, Intercités et TER) commencent à également retrouver du poil de la bête (fréquentation qui redevient croissante après des années de vaches maigres).
Car ici on parle des cars Macron (grandes lignes), pas des cars régionaux qui remplacent les trains sur des petites lignes fermées et qui sont souvent assurés avec du matériel de type "scolaire", assez inconfortable.

Ça me gêne juste qu'on accuse ces autocaristes de choses que SNCF ne fait pourtant pas mieux, mais qu'on ne penserait jamais à lui reprocher.
Quant au fait que ce car était conduit par un conducteur espagnol, je n'y vois rien de choquant dans la mesure où il dessert l'Espagne. Cela le serait s'il faisait uniquement du trafic intérieur français.
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1735
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar dyonisos » 01 Avr 2018 10:10

Au moins un autocariste a essayé une relation Toulouse - Nantes via Brive et Limoges que d'aucun à la SNCF ne veut voir tracée en IC électrique via Vierzon, comme je l'ai toujours suggéré dans l'optique de remplacement du TGV Brive - Lille.
OUIBUS SNCF, C'est possible...
Avatar de l’utilisateur
dyonisos
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2078
Inscription: 16 Oct 2008 18:37
Localisation: saint-denis-lès-martel 46, Dernière gare des trains de nuit pour paris du sud de l'auvergne

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar williamcaurel » 01 Avr 2018 10:34

Arnaud68800 a écrit:Quant au fait que ce car était conduit par un conducteur espagnol, je n'y vois rien de choquant dans la mesure où il dessert l'Espagne. Cela le serait s'il faisait uniquement du trafic intérieur français.

:?
Pour moi ça serait simplement la nationalité du contrat de travail qui serait choquant, et pas la nationalité du conducteur.
williamcaurel
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 635
Inscription: 14 Juil 2011 13:31

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Arnaud68800 » 01 Avr 2018 11:53

williamcaurel a écrit: :?
Pour moi ça serait simplement la nationalité du contrat de travail qui serait choquant, et pas la nationalité du conducteur.

Oui tu as raison, c'est ce que je voulais dire, ma formulation était maladroite.
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1735
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar parisse » 01 Avr 2018 12:10

Arnaud68800 a écrit:Je n'ai effectivement jamais voyagé en car Macron parce que je n'en ai pas envie ; ce n'est pas pour autant que j'en fais une campagne de dénigrement, d'autant que ce mode de transport semble satisfaire une certaine clientèle, sans empêcher l'existence et le succès d'offres ferroviaires équivalentes (Ouigo, IC 100% Eco), dans un contexte où les offres ferroviaires classiques (inOui, Intercités et TER) commencent à également retrouver du poil de la bête (fréquentation qui redevient croissante après des années de vaches maigres).
Car ici on parle des cars Macron (grandes lignes), pas des cars régionaux qui remplacent les trains sur des petites lignes fermées et qui sont souvent assurés avec du matériel de type "scolaire", assez inconfortable.

A y regarder de près, les cars Macron ne sont pas si grandes lignes que ca, puisque dans le top des liaisons on trouve Grenoble-Lyon St Exupery et Grenoble-Lyon. Ils concurrencent très souvent des liaisons ferroviaires, avec des conditions de confort, sécurité, garantie retard/annulation/correspondances intrinsequement moins bonnes. Certains des défenseurs du concept promettaient que cela allait développer les TC en complément de liaisons ferroviaires, par exemple sur les transversales délaissées par le train, force est de constater que ce n'est pas vraiment le cas. Si une certaine clientèle s'en satisfait, c'est surtout à cause de prix bas partiellement obtenus par des déficits (d'ailleurs, avec ce meme déficit on aurait peut-etre pu offrir au meme prix des conditions de transport de train 2ème classe).
D'ailleurs je soupconne que si c'etait si bien, on aurait surement eu de la com'.
parisse
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 929
Inscription: 01 Avr 2009 17:40

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Aharon » 01 Avr 2018 12:33

En nombre de passagers peut-être.

En liaisons non, les compagnies d'autocar se sont empréssées d'ouvrir des Nice-Bordeaux (alors que la SNCF a supprimé le tronçon Marseille-Nice) rétablissant ainsi la transversale avec la Côte d'Azur, de même pour Barcelone.
Plusieurs Bordeaux-Lyon sont également exploités chaque jour via Clermont-Ferrand alors que l'État a également abandonné cette ligne.
Aharon
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 191
Inscription: 24 Fév 2014 15:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], scoiattolo39, willemijns, yanns040586


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia