[Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar cisalpin » 08 Sep 2017 12:17

je pense que n'importe quel 'micro trottoir' apporterait confirmation de ce sentiment :
le train en France est devenu , dans la tête des gens , un mode de transport cher , même si la réalité est plus nuancée ;
la faute à la politique commerciale opaque et complexe de la sncf , complétement contre productive sur ce plan ; les très nombreux et bien réels tarifs réduits , dont bénéficient beaucoup de gens , n'effacent pas cette image ; sans doute parce que l'obtention de ces mini prix reste trop aléatoire et soumise à de multiples contraintes , on n'est jamais sûr de pouvoir en bénéficier , les règles du jeu sont opaques , et en fin de compte , même les 'heureux élus' , ou plus malins , ou plus rapides que les autres , gardent en tête des prix très élevés qui paraissent être la règle commune , même si ce n'est pas ce qu'ils ont payé !
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 789
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Jojo » 08 Sep 2017 12:44

cisalpin a écrit:en fin de compte , même les 'heureux élus' , ou plus malins , ou plus rapides que les autres , gardent en tête des prix très élevés qui paraissent être la règle commune , même si ce n'est pas ce qu'ils ont payé !

Ou évitent d'en parler pour ne pas que le pisse-vinaigre en face réponde "oui, mais moi la dernière fois j'ai payé au moins 200€, et y m'ont contrôlé mon billet deux fois, et ouin ouin retard bla grève bla...". Un sport national, ça ne se conteste pas. :lol:
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3785
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Nemo » 08 Sep 2017 12:53

viadi a écrit:Comme de nombreux collègues et quelques amis, j'habite en province et travaille en Ile de France.
Il semble que la France ait de nombreux navetteurs de ce type.
Les conditions de transport franciliens et le prix de l'immobilier m'ont incité à repartir en province.

Auparavant, la majorité des collègues utilisaient le train. D'abord avec la carte Fréquence puis en carte week-end grâce aux assouplissements successifs.



Le navetteurs quotidiens TGV restent une clientèle captive et les tarifs demeurent élevés, pour les navetteurs hebdomadaires l'offre est assez souvent maintenant très large, à chacun d'arbitrer entre le différentes solutions en fonction de ses contraintes et de son budget.
Nemo
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1226
Inscription: 04 Juin 2011 20:59

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar OCCITAN » 08 Sep 2017 16:56

Bonjour,

Pour participer aux interrogations exprimées ce matin par viadi, je répondrai partager, à quelques nuances près, le même sentiment que le sien.

Les relations ferroviaires provinces/Paris restent, pour les mieux fréquentées, encore très prisées, surtout en TGV, (quoique, par exemple, Orléans-Paris en train, selon certains témoignages, reste bien laborieux).

En revanche, depuis les régions "déshéritées" et desservies très à la marge des grands axes, le rail ne présente que peu d'atouts, même vers Paris.

Mêmes constatations si l'on veut s'aventurer sur du province/province !
Certains, peu nombreux c'est vrai, vont sur plus de 100 km, emprunter un car macron, au prix d'un transfert jusqu'à la gare routière, individuellement effectué par un proche, bien coûteux en prix et en durée, c'est dire s'ils sont accablés à choisir des solutions bancales.

D'autres, comme je l'avais déjà signalé quelque part, optent pour du co-voiturage au prix de contorsions savantes pour s'adapter à l'offre. Mais au final, ils y arrivent avec beaucoup de persévérance, et au moins sur une partie du parcours. La tendance s'accentue semble t il.

Toujours sur du province/province, ceux qui continuent à vouloir bénéficier d'une relation ferroviaire pas très éloignée de leur domicile, restent corsetés dans des options diurnes, d'une durée rédhibitoire, plombée la plupart du temps par des correspondances bien trop nombreuses, et d'une durée souvent inimaginable ! Pas pour autant low-cost !
Le train de nuit fait cruellement défaut dans ce type de déplacement, je le maintiens et ne suis pas le seul parmi tous ceux qui ne peuvent en aucun cas parvenir à destination avant la fin d'après-midi.

Bref, comme pour d'autres domaines, l'écart se creuse entre ceux, plutôt bien, et de mieux en mieux pourvus, et les autres, de plus en plus défavorisés .

A bientôt !
OCCITAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 767
Inscription: 06 Oct 2011 7:45

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar viadi » 09 Sep 2017 7:20

Merci pour vos réponses.

Effectivement j'ai toujours entendu le refrain "le train est trop cher".
Le fait de ne pas avoir facilement à la fois les tarifs d'appel et la réduction maximale avec les cartes favorise le sentiment.
Auparavant il y avait les guides horaires et tarifaires, avec les niveaux 1 a4, offrant une meilleure transparance et prévisibilité des tarifs.
J'ai aussi l'impression que les tarifs Prem's se raréfient alors qu'ils étaient précédemment assez répendus.

Par contre il semble vraiment, à moins que ce ne soit qu'un "micro trottoir non représentatif" que le covoiturage est une forte alternative, bien plus que les cars macrons.

Les "jeunes" semblant être plus passagers et les personnes d'un age plus mûrs conducteurs.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1949
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Gil.Puy26 » 09 Sep 2017 18:29

viadi a écrit:Le fait de ne pas avoir facilement à la fois les tarifs d'appel et la réduction maximale avec les cartes favorise le sentiment.
Auparavant il y avait les guides horaires et tarifaires, avec les niveaux 1 a4, offrant une meilleure transparence et prévisibilité des tarifs.
J'ai aussi l'impression que les tarifs Prem's se raréfient alors qu'ils étaient précédemment assez répandus.



Je ne sais pas s'ils se raréfient, mais j'ai l'impression qu'ils sont à prix variables et pas répartis sur tous les trains. Pour du Valence - Bruxelles, le prix mini est à 49 euros, mais de tout l'été on n'en a pas vu à ce prix là. Par contre le Prem's n'est plus le prix e plus bas : pour ma dernière expédition début avril j'ai payé 29 € le trajet ('Promotion Europe). Et pour la fin du mois, j'ai bénéficié du même prix, places mises en vente du 5 au 12 septembre.
Avatar de l’utilisateur
Gil.Puy26
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 833
Inscription: 28 Aoû 2008 16:58
Localisation: Val de Drôme

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Nemo » 09 Sep 2017 18:45

viadi a écrit:J'ai aussi l'impression que les tarifs Prem's se raréfient alors qu'ils étaient précédemment assez répandus.



Ca dépend des OD, mais dans le discours marketing actuel, le TGV à petits prix, c'est Ouigo, et pas (plus) Prem's. A voir au SA 2018 avec la suppression définitive des iDTGV.
Nemo
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1226
Inscription: 04 Juin 2011 20:59

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Gil.Puy26 » 10 Sep 2017 8:22

Nemo a écrit:
Ça dépend des OD, mais dans le discours marketing actuel, le TGV à petits prix, c'est Ouigo, et pas (plus) Prem's. A voir au SA 2018 avec la suppression définitive des iDTGV.


Sauf que l'on ne trouve pas toutes les OD sur Ouigo.
Avatar de l’utilisateur
Gil.Puy26
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 833
Inscription: 28 Aoû 2008 16:58
Localisation: Val de Drôme

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar viadi » 10 Sep 2017 12:28

Nemo a écrit:
viadi a écrit:J'ai aussi l'impression que les tarifs Prem's se raréfient alors qu'ils étaient précédemment assez répandus.



Ca dépend des OD, mais dans le discours marketing actuel, le TGV à petits prix, c'est Ouigo, et pas (plus) Prem's. A voir au SA 2018 avec la suppression définitive des iDTGV.

Je crois que votre constat est le bon.
Les prix Ouigo sont tirés vers le bas et les premiers ont disparus de TGV.

Gil.Puy26 a écrit:Sauf que l'on ne trouve pas toutes les OD sur Ouigo.

Tout à fait. Ou a des horaires limités et utilisation de gares périphériques à Paris
Il y aura un plan de développement de Ouigo pour arriver à 25% de l'offre TGV contre 5% actuellement avec utilisation des gares parisiennes.
La limite est que ces offres Ouigo devraient être limités aux LGV et peu s'aventurer en dehors.
Cette polyvalence LGV/lignes classiques avait pourtant fait l'atout du TGV face à l'Aérotrain et reste un atout face à l'aérien en offrant une desserte de proximité que l'avion n'offre pas.
Une autre limite reste aussi les infrastructures que nécessite une escale Ouigo avec une "stérilisation" des quais et un personnel d'escale assez conséquent limitant les arrêts dans les petites gares.

Merci pour vos réponses éclairantes
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1949
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Jojo » 11 Sep 2017 8:13

viadi a écrit:Une autre limite reste aussi les infrastructures que nécessite une escale Ouigo avec une "stérilisation" des quais et un personnel d'escale assez conséquent limitant les arrêts dans les petites gares.

Non, ce n'est pas nécessaire (contrainte sans doute abandonnée là où elle est impossible à mettre en place, dans des gares comme Rennes ou Strasbourg en heure de pointe).

viadi a écrit:La limite est que ces offres Ouigo devraient être limités aux LGV et peu s'aventurer en dehors.
Cette polyvalence LGV/lignes classiques avait pourtant fait l'atout du TGV face à l'Aérotrain et reste un atout face à l'aérien en offrant une desserte de proximité que l'avion n'offre pas.

Et le desserte de proximité va se payer, apparemment...
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3785
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar viadi » 11 Sep 2017 10:26

Le quai Ouigo de Strasbourg est stérilisé avec pourtant une desserte en pleine pointe (17h/17h30)
Un demi quai est bloqué, un accès filtrant côté Bâle, des barrières de séparation le long du quai.
Et une très forte présence d'agents d'escale, Police ferroviaire, militaires, agents de sécurité le long du quai pour empêcher les intrusions.
Ca en mobilise du personnel...

Si pas de contrôle à quai, quid du contrôle en route?
J'ai fait une course ou le "chef d'équipage" a menacé de 20€ de pénalité tout "bagage cabine" mis dans les casiers à bagages, je ne l'ai pas vu verbaliser dans ma voiture.
Par contre un embarquement et départ retardé, suite à évacuation de la gare pour cause de colis abandonné, embarquement sans contrôle et pas de contrôle à bord.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1949
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Jojo » 11 Sep 2017 10:50

viadi a écrit:Le quai Ouigo de Strasbourg est stérilisé avec pourtant une desserte en pleine pointe (17h/17h30)
Un demi quai est bloqué, un accès filtrant côté Bâle, des barrières de séparation le long du quai.
Et une très forte présence d'agents d'escale, Police ferroviaire, militaires, agents de sécurité le long du quai pour empêcher les intrusions.
Ca en mobilise du personnel...

Ce n'est pas, du moins pas systématiquement, le cas à Rennes. Peut-être à cause des travaux aussi, qui réduisent la place sur les quais et le nombre d'accès.
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3785
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar willemijns » 11 Sep 2017 14:30

Nemo a écrit:
viadi a écrit:J'ai aussi l'impression que les tarifs Prem's se raréfient alors qu'ils étaient précédemment assez répandus.


Ca dépend des OD, mais dans le discours marketing actuel, le TGV à petits prix, c'est Ouigo, et pas (plus) Prem's. A voir au SA 2018 avec la suppression définitive des iDTGV.


Depuis avril/juin cela reviernt.... moins qu'en 2012/2014 mais ca revient....
willemijns
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1600
Inscription: 29 Juin 2011 11:00

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Nemo » 11 Sep 2017 18:06

Gil.Puy26 a écrit:Sauf que l'on ne trouve pas toutes les OD sur Ouigo.



En 2018 l'offre Ouigo devrait évoluer avec des départs prévus des grandes gares parisiennes, ce qui devrait intéresser une clientèle rebutée actuellement par un embarquement dans une gare périphérique en IdF.
Nemo
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1226
Inscription: 04 Juin 2011 20:59

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar williamcaurel » 11 Sep 2017 19:25

viadi a écrit:Merci pour vos réponses.

Effectivement j'ai toujours entendu le refrain "le train est trop cher".
Le fait de ne pas avoir facilement à la fois les tarifs d'appel et la réduction maximale avec les cartes favorise le sentiment.

Il y a même des personnes qui ne regardent même plus les possibilités de faire le trajet en train: Une famille 2 adultes 2 enfants qui devaient faire un aller-retour Rennes- Aix en Provence vu les tarifs proposés par SNCF ( ils n'ont pas du chercher la carte enfant + , ni congés annuels , ni éventuellement panaché du ouigo et du TGV) ont choisi l'avion pour Marseille.
la fois suivante un des parents a du se rendre pratiquement du jour au lendemain 2 fois à Bordeaux ça a été ouibus, ( temps a peu pres équivalent au train sur ce parcours et direct).
Aux vacances d'été un des parents retour du pays Basque : 16 heures de trajet en Ouibus plutôt que regarder le train ou voir s'il y a des directs pour Rennes de Bayonne alors qu'ils n'ont chercher que Ouibus de Biarritz.
williamcaurel
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 647
Inscription: 14 Juil 2011 13:31

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Nemo » 11 Sep 2017 19:37

16 heures de Ouibus, faut quand même être vraiment motivé (ou n'avoir aucune autre alternative) !
Nemo
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1226
Inscription: 04 Juin 2011 20:59

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar cisalpin » 11 Sep 2017 19:45

des exemples comme ci dessus , il y en a à la pelle ...
en rayant de la carte chaque années des segments entiers de ligne ,(dont le potentiel est pourtant évident avec une exploitation rationnelle et attractive ) , en s'effaçant complétement de certains territoires , en détricottant méticuleusement la toile d"araignée du réseau , en supprimant avec méthode et constance ''l'effet réseau '' , la Sncf , avec la bénédiction de l'état , tend à supprimer le reflexe 'train ' chez une large part de la population ;
des économies de bout de chandelle à très court terme , le tarissement des petits ruisseaux , qui contribue à l'effondrement du système , à l'instar de ce que l'on a observé avec le fret ....
les régles tarifaires et commerciales d'une rare complexité et d'une totale opacité , imaginées par les brillants cerveaux des services marketing , finissent de détourner du train une partie croissante des gens ...
c'est absolument désolant ....
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 789
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar viadi » 20 Sep 2017 8:01

Face à blablacar (et face aux TER et TGV?) la SNCF lance POP & VROUM

Un service de covoiturage sur des lignes fixes comme Rennes <> St Malo (qui bénéficie d'une offre TER financée par le contribuable et exploitée par la SNCF), Rennes <> Laval (idem)

http://www.letelegramme.fr/economie/pop-vroom-la-riposte-de-la-sncf-a-blablacar-20-09-2017-11669957.php
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1949
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar BGC81577 » 13 Oct 2017 20:15

Peut-on faire confiance à la sécurité du transport par car (et par camion pour le fret)? Après que le tunnel de Fourvière à Lyon ait été endommagé par un convoi exceptionnel dont la chargement (pelleteuse) n'était pas correct, et dont le chauffeur n'avait ni respecté l'itinéraire (pressé par son patron?) ni n'avait la qualification, 600 véhicules hors du gabarit provisoire de 3,5m dûment signalé des km en amont ont été arrêtés in extremis par les forces de l'ordre postées devant le tunnel, en 8 jours, soit plus de 80/j... (voir http://www.leprogres.fr/rhone/2017/10/11/fourviere-toujours-des-bus-et-des-camions) Et parmi eux 125 cars... Ils ne connaissent pas leur gabarit? Comment peut-on raisonnablement promouvoir un tel mode de transport quand 125 chauffeurs de cars, et 475 de camions, n'ont pas respecté une interdiction formelle? On se moque de qui?
BGC81577
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 30
Inscription: 15 Mar 2017 11:44

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Cramos » 14 Oct 2017 9:19

BGC81577 a écrit:Comment peut-on raisonnablement promouvoir un tel mode de transport quand 125 chauffeurs de cars, et 475 de camions, n'ont pas respecté une interdiction formelle? On se moque de qui?
Avec de tels chiffres, j'ai tendance à croire qu'il y a surtout un problème de signalisation routière.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 5193
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar sgotls » 14 Oct 2017 9:41

Cramos a écrit:
BGC81577 a écrit:Comment peut-on raisonnablement promouvoir un tel mode de transport quand 125 chauffeurs de cars, et 475 de camions, n'ont pas respecté une interdiction formelle? On se moque de qui?
Avec de tels chiffres, j'ai tendance à croire qu'il y a surtout un problème de signalisation routière.


J'ai plutôt tendance à croire qu'il y a un problème de ne pas regarder la signalisation :

  • soit à cause de l'habitude de faire le même trajet sans penser qu'il puisse y avoir des modifications inattendues sur celui-ci ;
  • soit à cause du nez rivé sur le GPS/smartphone qu'on suit aveuglément.
sgotls
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 81
Inscription: 11 Jan 2013 18:01

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Cramos » 14 Oct 2017 11:54

C'est possible. Mais cela veut dire aussi que la signalétique provisoire n'est pas assez visible.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 5193
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar BGC81577 » 14 Oct 2017 16:45

Cramos a écrit:C'est possible. Mais cela veut dire aussi que la signalétique provisoire n'est pas assez visible.


Comme dit dans l'article, la signalisation est on ne peut plus visible, et c'est quand même leur job aussi que de se renseigner sur les restrictions de circulation, comme le fait un conducteur de train. Et il faudrait aussi expliquer que les GPS ne sont pas à suivre aveuglément, cf les PL ou cars bloqués sur des PN qu'ils n'auraient jamais dû franchir. Bref, surtout un gros boulot de formation du côté des soit disant professionnels de la route, et pendant ce temps c'est la collectivité qui paye... j'espère que dans mon exemple les amendes de 1500€ recouvriront les frais de surveillance engagés!!!
BGC81577
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 30
Inscription: 15 Mar 2017 11:44

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar Cramos » 15 Oct 2017 9:38

Personnellement, je considère que les panneaux à message variables, c'est notoirement insuffisant. Et comme des routiers, il y en a de toutes nationalités. Il faut être pragmatique : le routier n'est pas aussi professionnel que le cheminot, loin de là.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 5193
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Libéralisation des autocars longue distance vs avenir des relations TET

Messagepar KeLoz » 15 Oct 2017 11:12

viadi a écrit:Le quai Ouigo de Strasbourg est stérilisé avec pourtant une desserte en pleine pointe (17h/17h30)
Un demi quai est bloqué, un accès filtrant côté Bâle, des barrières de séparation le long du quai.
Et une très forte présence d'agents d'escale, Police ferroviaire, militaires, agents de sécurité le long du quai pour empêcher les intrusions.
Ca en mobilise du personnel...


Question bête et un peu tardive sans doute ... : pourquoi mobiliser tant de moyens sur les trains Ouigo, et laisser les TGV classiques en "open bar" total ?
KeLoz
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 125
Inscription: 03 Juil 2016 17:53

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Penel42, vincent29


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia