[Infrastucture] Ligne Brest - Quimper

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

[Infrastucture] Ligne Brest - Quimper

Messagepar Still76 » 22 Déc 2010 21:31

Bonsoir,

actuellement la ligne Brest - Quimper est exploitée de manière plus ou moins empirique avec une fréquence pour le moins réduite.

Il serait dans un premier temps possible de passer au cadencement horaire en heure de pointe. Pour celà, deux options :
- faire se croiser les trains à Pont-de-Buis-les-Quimerc'h, à mi-chemin
- faire se croiser les trains à Châteaulin et Dirinon, ce qui rajoute un croisement et donc des risques de désorganisation de la ligne en cas de problème, mais permet de faire des rabattements intéressants, notamment depuis la Presqu'île de Crozon et Carhaix-Plouguer, en remplacement des liaisons directes vers Quimper et Brest qui disposent d'une offre plus que réduite (1 ou 2 départs par jour)

Ensuite, on peut envisager de passer au cadencement semi-horaire, avec deux options qui découlent des précédentes :
- faire se croiser les trains à Pont-de-Buis-les-Quimerc'h, Quéménéven et dans une nouvelle halte à Irvillac
- faire se croiser les trains à Châteaulin, Dirinon, et dans des nouvelles haltes dans la forêt de Cranou au droit de la RD 42 (à côté du Faou) et au droit de la RD 39 (au nord de Quimper), ce rajoute encore une fois un croisement supplémentaire mais permet de meilleurs possibilités de rabattement

A plus long terme, dans le cadre de la seconde option, on peut envisager de réduire le temps de parcours entre Châteaulin et Landerneau à 30 minutes en creusant un tunnel sous le vieux Quimerc'h qui permettrait de raccourcir la distance à parcourir de 4 km, cela permettrait de déplacer le croisement des trains au Hanvec, lieu plus adéquat que la forêt du Cranou, et à Landerneau, hors voie unique.

Enfin avec le cadencement, on peut envisager de systématiser les correspondances à Quimper pour Nantes et Rennes/Paris, voire de créer des liaisons directes Brest - Nantes, ainsi que de systématiser les correspondances à Landerneau pour Rennes et le nord de la Bretagne.

Notons que cette ligne est loin d'être dénuée de potentiel, notamment du fait du tourisme et de la présence de bases militaires importantes dans le secteur, à Châteaulin et Lanvéoc-Poulmic.
En France, on a du pétrole sur les plages mais on a toujours des idées
Still76
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 398
Inscription: 15 Fév 2005 12:45
Localisation: Rouen (76)

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 18 Mai 2011 13:58

Ouest France, 18 mai 2011
Saint-Brieuc L'avenir de la gare inquiète le quartier Robien

Selon Bruno Joncour, le maire de Saint-Brieuc, la passerelle Harel de la Noë serait revalorisée.

Une réunion publique avec les acteurs de la ville et les habitants s'est déroulée lundi soir. À l'ordre du jour : les changements autour de la gare.

L'arrivé de la ligne grande vitesse va profondément modifier le quartier de la gare. Aujourd'hui, le trafic annuel est de 1,2 million de passagers. En 2017, Paris sera à 2 h 10 de Saint-Brieuc et les experts de la SNCF estiment qu'il dépassera légèrement les deux millions. D'où une importante augmentation du nombre de voitures des usagers du train. En parallèle, la ligne de bus en site propre (transport est-ouest ou Téo) s'arrêtera devant la gare. La face nord ne suffira donc plus et une grande partie du trafic automobile passera par le sud.

Les conséquencessur la circulation à Robien
Ce réaménagement concernera plus particulièrement trois axes. Aujourd'hui à sens unique, le boulevard Carnot passera à double sens et deux carrefours seront aménagés à ses extrémités. La rue Abbé-Garnier sera elle aussi modifiée. Enfin, il faut s'attendre à une augmentation du trafic rue Jules-Ferry. Cet axe deviendra en effet une des entrées vers le centre-ville depuis la rocade (voir infographie). Les départs de la Sernam et de l'activité fret, ainsi que la réalisation d'un parvis devraient redonner à la rue une perspective sur la gare.

Des parkings ouverts puis couverts
Davantage de voitures et de voyageurs demanderont plus de stationnements. Des parkings seront donc construits au sud. Dans un premier temps, en 2012, ils seront à ciel ouvert. Une solution temporaire puisque d'ici 2016 ou 2017, ils s'intégreront dans des bâtiments accueillants soit des logements, soit des entreprises du secteur tertiaire.

Une mini-gare sud
Un bâtiment voyageur « léger » s'installera au sud. La SNCF a déjà annoncé qu'il accueillerait des automates pour prendre ses billets ou obtenir des informations, mais pas de personnel humain.

La passerelle revalorisée
Bruno Joncour, le maire de Saint-Brieuc, a annoncé que l'ouvrage d'Harel de la Noë serait revalorisé. « Nous voulons que ce patrimoine remarquable devienne une vraie rue couverte. » Des ascenseurs permettront d'accéder à la passerelle mais on ne sait pas pour l'instant si elle restera ouverte en permanence ou fermée la nuit, comme c'est le cas à Rennes. Le souterrain existant serait quant à lui supprimé.
Didier 74
 

Bretagne Infos

Messagepar Didier 74 » 22 Mai 2011 20:03

Ouest France, 20 mai
Un pont tout neuf pour supprimer deux passages à niveau - Montauban-de-Bretagne
Vingt et un mois de chantier
Le conseil général d'Ille-et-Vilaine a assuré la maîtrise d'ouvrage des travaux routiers et de la construction du pont-route. Les travaux ont commencé en septembre 2009 par la réalisation de remblais. En raison de la présence d'un sol compressible, il a été nécessaire de patienter huit mois pour que les remblais se stabilisent. La construction du pont-route a démarré en juillet 2010, en même temps que la réalisation du giratoire sur la RD 28 et du barreau de raccordement entre la RD 28 et la zone d'activités de la Brohinière.

Les acquisitions foncières
Environ 5 hectares de terrain ont été acquis à l'amiable auprès des huit propriétaires et six exploitants concernés pour permettre la réalisation des aménagements routiers. Réseau ferré de France a acquis les deux propriétés bâties enclavées entre la ligne Rennes - Brest et la ligne la Brohinière - Mauron.

Un pont-route de 100 m de long
La fermeture du passage à niveau est rendue possible par la construction d'un pont-route de 100 m de long pour le franchissement des voies ferrées, la construction d'un ouvrage hydraulique pour le franchissement du Garun, le raccordement de la RD 28 au pont-route par la création d'une voie de 750 m de long, la création d'un giratoire et d'une voie de 650 m de long pour desservir la zone d'activités de la Brohinière. Cette voie, d'une longueur initiale de 450 m, a été prolongée à la demande de la communauté de communes qui en a financé le surcoût (180 000 €).

L'environnement
Les remblais nécessaires à la construction de l'ouvrage hydraulique sur le Garun ont été réalisés sur une zone inondable. Au titre de la loi sur l'eau, en compensation des 2 100 m 2 de zones humides remblayées, une nouvelle zone inondable de 5 400 m 2 a été recréée à proximité pour absorber les crues du Garun. Un bassin de rétention a été construit pour le traitement des eaux de la plate-forme routière avant leur rejet dans le milieu naturel. Un engazonnement hydraulique a été effectué sur les remblais et talus. Enfin, des plantations seront réalisées pour accompagner l'insertion paysagère du projet.
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 26 Mai 2011 15:16

Ville, Rail & Transports, 26 mai
Bretagne : répondre au défi de la croissance du trafic régional
La région Bretagne a présenté le bilan à mi-parcours de la convention qui la lie à la SNCF sur la période 2007-2013 pour un montant de 280 millions d’euros. Jean-Yves Le Drian a tenu à souligner que la région investit autant dans le train régional que dans la ligne Bretagne à grande vitesse, car « les effets se conjuguent ».
Il s’est réjoui que « 96 % des trains arrivent à l’heure, ce qui est la meilleure régularité des régions françaises » et que « l’ensemble du matériel est à ce jour neuf ou rénové » pour un investissement de 250 millions d’euros. À noter que sur les 23 AGC mis en service entre 2007 et 2009, neuf sont hybrides électrique-diesel (AGC bibi). Par ailleurs, 90 gares et haltes ont bénéficié d’aménagement et les 10 plus importantes gares bretonnes vont évoluer en pôles d’échange multimodaux. « Nous sommes dans un contexte particulier de demande considérable de renforcement des lignes, avec la création de 241 circulations supplémentaires par semaine depuis 2007 », a appuyé Gérard Lahellec, vice-président en charge des transports. L’augmentation du trafic est en effet de + 50 % depuis 2002, date à laquelle la région est devenue autorité organisatrice du transport, et de + 18 % depuis le début de la convention en 2007. Cette hausse est particulièrement importante sur les trajets quotidiens périurbains (40 km autour de Rennes) domicile - travail (ou études). La fréquentation du TER a atteint 9,6 millions de voyages en 2010, avec une moyenne de 30 000 par jour. Devant ce succès, la région a programmé entre 2014 et 2017 l’achat de 17 nouveaux trains à double étage, d’une capacité de 350 à 500 places assises chacun, pour un montant de 200 millions d’euros. « Nous observons un effet immédiat entre l’augmentation du prix du carburant et la fréquentation des trains, auquel s’ajoute la croissance démographique. D’autant que nous souhaitons n’oublier aucun territoire et aucune catégorie sociale », a précisé Gérard Lahellec. De fait, la région propose une gamme tarifaire très attractive avec des réductions allant jusqu’à 75 % par exemple pour les déplacements fréquents (uzüel) et la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans (ribambël). « Nous sommes à 1 euro/km pour les trajets domicile - travail inférieurs à 50 km, et nous souhaitons nous tourner encore davantage vers les jeunes de moins de 26 ans. Des études sont en cours pour créer de nouveaux tarifs », a-t-il poursuivi.
Didier 74
 

Bretagne : Dinan - Dol

Messagepar Didier 74 » 30 Mai 2011 9:27

Le Télégramme évoque dans son édition du 29 mai le sort de la ligne Dinan - Dol. La desserte actuelle comporte 6 AR en JOB. Selon le journal, des crédits ont été trouvés pour la remettre à niveau.
http://www.letelegramme.com/local/cotes ... 318047.php
La fiche horaire actuelle
http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... -58432.pdf
Didier 74
 

Bretagne Infos

Messagepar Didier 74 » 15 Juil 2011 20:51

La SNCF achemine les festivaliers

Ouest France, 15 juillet
Prochain arrêt : Carhaix, les Vieilles Charrues

6 000 personnes en gare de Guingamp ! Pendant toute la durée des Vieilles Charrues, les trains vont se succéder, déversant des flots de festivaliers en transit sur les quais guingampais.

Reportage

Lou Reed, David Guetta, Yannick Noah. Les Vieilles Charrues se sont elles déplacées à Guingamp ? Non, ce n'est que la sonorisation de la gare de la ville qui, pendant quatre jours, diffuse sans interruption les morceaux des artistes du festival ainsi que ceux qui y sont passés. L'initiative a été prise pour permettre aux festivaliers, en transit avant la dernière ligne droite menant vers Carhaix, de ne pas trop trépigner d'impatience. Serge Le Roux, chargé de communication à la SNCF, nous explique « Sur les quatre jours du festival, la gare de Guingamp va accueillir plus de 6 000 personnes. Même si l'attente n'est pas insurmontable, il est plus distrayant pour les festivaliers de patienter en musique. » Comme à Rennes, la gare de Guingamp souhaite, elle aussi, rendre hommage au festival. Plusieurs affiches des éditions précédentes sont disposées ça et là dans le hall de la gare. L'initiative ne semble pas passer inaperçue : « Les voyageurs dans le train venant de Rennes ont eu l'air d'apprécier puisque plusieurs sont descendus pour écouter la musique ».

Au-delà de ces animations, ce trafic oblige la gare à revoir son organisation. Deux trains spéciaux pour l'aller (un le jeudi 14 et un autre le vendredi 15) et deux autres pour le retour (les deux le lundi 18) sont affrétés. Les trains habituels ont eux aussi été renforcés « Le TER de 14 h 49 ne possède normalement qu'un seul wagon. Pour le festival, nous en avons mis deux ».

Dernière ligne droite

Pour des voyageurs en provenance de toute la France, Guingamp est la dernière ligne droite avant de pouvoir planter sa tente à Carhaix et profiter de quatre jours de festival comme en témoigne ce jeune Alsacien : « Je suis parti hier de Strasbourg et j'ai passé la nuit à Paris. J'ai pris le train à Montparnasse ce matin et me voilà enfin à une gare de l'arrivée ». Pour autant, le voyage ne s'annonce pas de tout repos selon les dires du chef de gare : « Reste encore une heure de transport avant Carhaix et ce ne sera pas forcément d'un grand confort. » Qu'à cela ne tienne. La foule et le manque de confort seront le quotidien des festivaliers, alors autant voir le bon côté des choses, « Autant en profiter pour rencontrer des gens avant le début des festivités », se réjouit un Parisien venu seul mais qui participe déjà à son 6e festival.

Une quinzaine d'artistes à Guingamp

Mais les festivaliers ne sont pas les seuls à transiter par Guingamp. Au bord du quai, on retrouve Jean-Luc, bénévole aux Vieilles Charrues. Non, il ne s'est pas trompé de lieu. Jean-Luc vient chercher l'un des artistes du festival qui passe, lui aussi, par Guingamp mais qui a la chance de terminer le trajet en voiture. « Nous sommes 27 à effectuer ce genre de déplacements pour récupérer des artistes dans différentes gares ou aéroports de Bretagne. Pendant ces quatre jours, une quinzaine d'artistes vont passer par la gare de Guingamp ». L'occasion peut-être pour ceux qui n'ont pas pu dénicher une place pour le festival d'apercevoir les membres de Supertramp ou Snoop Dogg ? Nous n'en saurons pas plus. « La plupart des artistes préfèrent rester discrets. Je ne peux donc pas vous révéler qui vous pourrez apercevoir ici. »
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar keezik » 19 Juil 2011 17:09

Still76 a écrit:Bonsoir,

actuellement la ligne Brest - Quimper est exploitée de manière plus ou moins empirique avec une fréquence pour le moins réduite.

Il serait dans un premier temps possible de passer au cadencement horaire en heure de pointe. Pour celà, deux options :
- faire se croiser les trains à Pont-de-Buis-les-Quimerc'h, à mi-chemin
- faire se croiser les trains à Châteaulin et Dirinon, ce qui rajoute un croisement et donc des risques de désorganisation de la ligne en cas de problème, mais permet de faire des rabattements intéressants, notamment depuis la Presqu'île de Crozon et Carhaix-Plouguer, en remplacement des liaisons directes vers Quimper et Brest qui disposent d'une offre plus que réduite (1 ou 2 départs par jour)

Ensuite, on peut envisager de passer au cadencement semi-horaire, avec deux options qui découlent des précédentes :
- faire se croiser les trains à Pont-de-Buis-les-Quimerc'h, Quéménéven et dans une nouvelle halte à Irvillac
- faire se croiser les trains à Châteaulin, Dirinon, et dans des nouvelles haltes dans la forêt de Cranou au droit de la RD 42 (à côté du Faou) et au droit de la RD 39 (au nord de Quimper), ce rajoute encore une fois un croisement supplémentaire mais permet de meilleurs possibilités de rabattement

A plus long terme, dans le cadre de la seconde option, on peut envisager de réduire le temps de parcours entre Châteaulin et Landerneau à 30 minutes en creusant un tunnel sous le vieux Quimerc'h qui permettrait de raccourcir la distance à parcourir de 4 km, cela permettrait de déplacer le croisement des trains au Hanvec, lieu plus adéquat que la forêt du Cranou, et à Landerneau, hors voie unique.

Enfin avec le cadencement, on peut envisager de systématiser les correspondances à Quimper pour Nantes et Rennes/Paris, voire de créer des liaisons directes Brest - Nantes, ainsi que de systématiser les correspondances à Landerneau pour Rennes et le nord de la Bretagne.

Notons que cette ligne est loin d'être dénuée de potentiel, notamment du fait du tourisme et de la présence de bases militaires importantes dans le secteur, à Châteaulin et Lanvéoc-Poulmic.



C'est du Block Manuel ?
keezik
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 16
Inscription: 30 Mar 2011 13:09

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 10 Aoû 2011 8:26

Ouest France, 10 août
Le réseau ferré va s'offrir de nouvelles voies

Pendant ce chantier, 90 kilomètres de rail vont être posés.

Des portions de voies ferrées vont être entièrement remplacées sur les lignes Rennes-Brest et Rennes-Redon à partir demain. Le chantier est évalué à 47 millions d'euros.

Pourquoi ? Comment ?

Pourquoi remplacer les lignes de chemin de fer ?Le cycle de vie d'une voie est d'environ 40 ans. Usées et vieillies, elles sont devenues difficiles à entretenir et doivent donc être renouvelées. Plusieurs éléments vont être remplacés comme le ballast (lit de gravier qui supporte le chemin de fer), les rails, ou encore les systèmes de fixation du rail. Le changement de ces voies va aussi permettre à terme d'augmenter la vitesse des trains sur certaines portions, comme entre Rennes et Quédillac.

Quelles voies vont être renouvelées ?
Les travaux, financés à hauteur de 47 millions d'euros par l'État et Réseau ferré de France, vont débuter avec le renouvellement des voies Rennes-Bruz. Puis des voies Rennes - Montauban-de-Bretagne. Ce qui équivaut à 39 kilomètres de voiries. Ils vont se dérouler du 11 août au 17 novembre. D'autres chantiers vont débuter dans la région en 2012. Ils permettront à terme de renouveler entièrement les liaisons Rennes-Quimper et Rennes-Brest, dans la perspective pour ce dernier de relier Paris à la pointe bretonne en 3 h.

Quelles seront les nuisances pour les riverains et usagers de la SNCF ?Il y aura des nuisances sonores dues aux travaux nocturnes. Des dépliants vont être distribués dans les boîtes aux lettres des riverains concernés. Plusieurs passages à niveau, dont celui du Rheu et de L'Hermitage, vont être fermés temporairement pendant les travaux avant d'être définitivement supprimés. Les trains en direction de Saint-Brieuc et Redon subiront aussi quelques perturbations d'août à septembre.

Par exemple, quatre TGV s'arrêteront à Rennes sans aller jusqu'à Quimper pendant la durée des travaux. Enfin, les trains pourront accuser un retard compris entre 6 et 9 minutes.

Comment vont s'effectuer les travaux ?
Les travaux se dérouleront uniquement de nuit entre 21 h 30 et 6 h, du dimanche soir au vendredi matin pour perturber au minimum le trafic ferroviaire. Quatre cents personnes vont travailler sur le chantier pendant plus de trois mois. Pour renouveler les voies, les agents utilisent des trains-travaux dits « suites rapides ». Ces engins permettent de traiter entre 800 et 900 mètres de voie par nuit.
Didier 74
 

Bretagne Infos

Messagepar Didier 74 » 17 Aoû 2011 7:59

Ouest France, 15 août
La voie ferrée entre Rennes et Ker-Lann renouvelée - Saint-Jacques de la Lande

Saint-Jacques-de-la-Lande est connue pour son aéroport. Elle a aussi une halte SNCF devant laquelle passent, ou stoppent, en moyenne journalière, 92 trains dont 6 de fret. Jusqu'au 26 septembre, la voie ferrée va voler la vedette à la voie des airs. Chaque nuit, de 21h à 6h, du dimanche soir au vendredi matin, Réseau ferré de France (RFF) va procéder au renouvellement des constituants de la voie : ballasts, traverses, rails et systèmes de fixation des rails sur le tronçon Rennes - Ker-Lann. Tous les éléments enlevés seront récupérés et recyclés.

Un chantier de 400 personnes
Une telle entreprise nécessite des moyens humains et techniques importants. 400 personnes, 150 salariés du pôle infrastructure de la SNCF et 250 de sociétés extérieures sont mobilisés. Ils rejoindront, chaque nuit, leur lieu d'intervention à bord d'un train de travaux de 750 m de long. « L'usine éphémère » ainsi constituée s'inscrit dans la cour des grands. Seul 1 % des entreprises bretonnes compte plus de 50 salariés. 9h après, lorsqu'elle reviendra à sa base à Rennes, 1 km du tronçon, qui en compte 5 km, sera refait.

En préparation du chantier, quelques actions sont actuellement en cours le long du tronçon. Des nuisances sonores très modérées sont donc possibles. Elles le seront beaucoup plus dans le futur pour les riverains proches des lignes. Ils se consoleront en pensant que, grâce aux travaux, les bruits des trains seront amortis à l'avenir.
Didier 74
 

Bretagne Infos

Messagepar Didier 74 » 31 Aoû 2011 13:10

20 min Rennes, 31 août
Le rail breton s'offre un lifting

Les travaux sur les voies se déroulent de nuit entre 21h30 et 6h du matin.
Transports Des travaux de renouvellement des voies sont menés jusqu'à la mi-novembre

Depuis le 10 août, près de 400 personnes sont à pied d'œuvre chaque nuit pour offrir une seconde jeunesse aux voies ferrées bretonnes. Un vaste chantier de trois mois qui concerne la ligne Rennes-Lamballe, entre Rennes et Montauban-de-Bretagne, et la ligne Rennes-Redon, entre Rennes et Bruz. Au total, ce sont près de 40 km de voies qui seront renouvelés d'ici la mi-novembre pour un coût estimé à 47 millions d'euros.

Impact limité sur les usagers
« Comme toute infrastructure, le réseau ferroviaire s'use avec le passage des trains et nécessite donc de l'entretien », indique Denis Kerouredan, responsable des opérations à la direction régionale de Réseau Ferré de France (RFF). Le chantier, qui s'inscrit en complément de ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire (voir encadré), n'a, selon RFF, qu'un « impact très limité sur la circulation des trains voyageurs. » La grille horaire a en effet été adaptée pour tenir compte de la limitation de la vitesse des trains entre 60 km/h et 100 km/h sur les zones nouvellement traitées. Une fois les travaux achevés, RFF promet par ailleurs « des bénéfices directs pour les usagers ». A savoir une « amélioration du confort » du fait d'une réduction des « secousses », « une sécurité accrue » ainsi qu'une « meilleure régularité des trains ». Les usagers apprécieront.
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 12 Oct 2011 18:57

L'autorité environnementale a rendu mercredi 12 octobre son avis sur le projet d'amélioration de la desserte Brest - Quimper.
http://www.cgedd.developpement-durable. ... 5e498b.pdf
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 28 Oct 2011 10:05

Ouest France, 27 octobre
Des trains en plus entre Brest et Quimper

60 millions d'euros sont prévus pour moderniser la desserte ferroviaire entre les deux villes.

À l'occasion de la réunion du comité de lignes Iroise à Landerneau, mardi soir, qui rassemble les usagers des lignes TER Quimper-Brest, Brest-Landerneau et Brest-Morlaix, Réseau ferré de France a fait le point sur les travaux de modernisation de la desserte ferroviaire entre Brest et Quimper. Un investissement d'un montant estimé aujourd'hui à 60 millions d'euros.

L'objectif des travaux, sur cet axe qui a accueilli 150 000 voyages en 2010, est double. Il s'agit tout d'abord de doubler la fréquence des trains en proposant douze allers-retours : six allers-retours directs entre Brest et Quimper et six allers-retours avec arrêts à Châteaulin, Pont-de-Buis, Dirinon et Landerneau. Il s'agit aussi de diminuer le temps de trajet. À terme, un direct Brest-Landerneau passera sous la barre, symbolique, de l'heure (59 mn). Actuellement, seuls quelques trains font le trajet direct, le week-end, en 1h05.

Pour ce faire, une double voie sera créée sur dix kilomètres entre Dirinon et Pont-de-Buis, afin que les trains puissent se croiser en roulant. Entre Châteaulin et Quimper, neuf courbes seront atténuées et les voies rénovées ce qui permettra aux trains d'atteindre une vitesse comprise entre 120 km/h et 140 km/h sur près de dix-neuf kilomètres.

Les travaux devraient être menés de fin 2013 à fin 2014. Avant cela, une enquête publique sera ouverte au cours du premier trimestre 2012 et des études complémentaires seront menées jusqu'à la fin 2012.
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Brayaud » 28 Oct 2011 16:09

Didier 74 a écrit:Ouest France, 27 octobre
Des trains en plus entre Brest et Quimper

.. Il s'agit aussi de diminuer le temps de trajet. À terme, un direct Brest-Landerneau passera sous la barre, symbolique, de l'heure (59 mn). Actuellement, seuls quelques trains font le trajet direct, le week-end, en 1h05...


:bravo: La vitesse semble avoir fortement diminué depuis l'époque (années 60/70) où je trainais dans le secteur (La distance entre les gares de Brest et Landerneau est de l'ordre de 20 à 25 km). Il est temps de faire quelque chose. N'est-ce pas Capelanbrest? :P
Amicalement
François
Avatar de l’utilisateur
Brayaud
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 278
Inscription: 13 Mai 2011 8:58
Localisation: Riom Châtel Guyon - Bogota

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar capelanbrest » 28 Oct 2011 20:48

Brayaud a écrit:Ouest France, 27 octobre
Des trains en plus entre Brest et Quimper

.. Il s'agit aussi de diminuer le temps de trajet. À terme, un direct Brest-Landerneau passera sous la barre, symbolique, de l'heure (59 mn). Actuellement, seuls quelques trains font le trajet direct, le week-end, en 1h05...


:bravo: La vitesse semble avoir fortement diminué depuis l'époque (années 60/70) où je trainais dans le secteur (La distance entre les gares de Brest et Landerneau est de l'ordre de 20 à 25 km). Il est temps de faire quelque chose. N'est-ce pas Capelanbrest? :P


mais qui es tu Brayaud car je vois que tu me connais ?
Bon grosse coquille dans l'article de Ouest France.....
il faut lire :

Il s'agit aussi de diminuer le temps de trajet. À terme, un direct Brest-QUIMPER passera sous la barre, symbolique, de l'heure (59 mn). Actuellement, seuls quelques trains font le trajet direct, le week-end, en 1h05...
parce que Brest Landerneau c 'est 19 km et c 'est VL 140 (mode diesel ou éléctrique).....
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1811
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Brayaud » 29 Oct 2011 15:22

capelanbrest a écrit:mais qui es tu Brayaud car je vois que tu me connais ?


Bonjour
Je ne te connais qu'à travers les forums ferroviaires sur lesquels nous traînons l'un et l'autre. Nous avions eu un échange sur feu TEO (ou TEV, je ne sais jamais), où j'utilisais un autre pseudo (bertie63), à propos de voiture restaurant CIWL dans le Paris-Brest des années 60. J'ai été résident breton dans les années 60 et 70 et j'ai beaucoup pratiqué le Paris-Brest (oui, le gateau aussi), le Brest-Lyon et le trajet Lorient-Brest. N'ayant pas remis les pieds du côté de Recouvrance depuis 1983, je regarde donc toujours avec intérêt les infos régionales que tu me permets de tenir à jour.
A tous, pardonnez ce petit aparte qui aurait peut être justifié de passer en MP :oops:
Amicalement
François
Avatar de l’utilisateur
Brayaud
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 278
Inscription: 13 Mai 2011 8:58
Localisation: Riom Châtel Guyon - Bogota

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar capelanbrest » 29 Oct 2011 22:08

Brayaud a écrit:
capelanbrest a écrit:mais qui es tu Brayaud car je vois que tu me connais ?


Bonjour
Je ne te connais qu'à travers les forums ferroviaires sur lesquels nous traînons l'un et l'autre. Nous avions eu un échange sur feu TEO (ou TEV, je ne sais jamais), où j'utilisais un autre pseudo (bertie63), à propos de voiture restaurant CIWL dans le Paris-Brest des années 60. J'ai été résident breton dans les années 60 et 70 et j'ai beaucoup pratiqué le Paris-Brest (oui, le gateau aussi), le Brest-Lyon et le trajet Lorient-Brest. N'ayant pas remis les pieds du côté de Recouvrance depuis 1983, je regarde donc toujours avec intérêt les infos régionales que tu me permets de tenir à jour.
A tous, pardonnez ce petit aparte qui aurait peut être justifié de passer en MP :oops:


ça c'est clair.... :bravo:
maintenat Bertie 63 ça me cause!

Recouvrance 1983...j'y étais.

Le quartier est en pleine cure de rajeunissement because le tram...voir le fil à propos du tram à Brest sur la section transports urbains.
Fin de la digression.
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1811
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar capelanbrest » 05 Jan 2012 21:40

ça se précise pour Brest Quimper ...Image

Brest-Quimper. Un chantier de 60 M€ pour améliorer la ligne ferroviaire

Le Télégramme - 5 janvier 2012 à 18h49


La portion de ligne ferroviaire entre Landerneau et Quimper va faire l'objet d'un important chantier en 2014. Objectif : améliorer la desserte entre Brest-Quimper, avec des durées de trajet réduites et plus de liaisons.

Ce jeudi au conseil général du Finistère, à Quimper, a été dévoilé le projet d'amélioration de la ligne ferroviaire Brest-Quimper. Un gros chantier qui va mobiliser 60 millions de fonds publics, apportés essentiellement par la Région (25 millions) et le conseil général (21,5), les autres financeurs étant l'Etat, Réseau ferré de France (RFF) ainsi que Brest-Métropole et Quimper-Communauté.

Travaux en 2014

L'enquête publique sera prochainement lancée pour une réalisation des travaux en 2014. Le chantier, qui concernera uniquement la portion Landerneau-Quimper, portera sur différentes adaptations de la ligne, notamment l'aménagement de dix kilomètres de double-voie à hauteur de Hanvec.

Le nombre de dessertes sera doublé

Actuellement, Landerneau-Quimper est un tracé à voie unique, empêchant le croisement de trains et limitant donc les possibilités de dessertes. Elles seront doublées en 2014, passant de six actuellement à douze, dont six directs Brest-Quimper, les six autres assurant des arrêts à Chateaulin, Pont-de-Buis, Dirinon et Landerneau.

Directs : gain de 8 minutes

Le temps de trajet passera de 1h07 actuellement à 59 minutes pour des directs entre Brest et Quimper. Les travaux qui seront réalisés en 2014 mobiliseront jusqu'à 300 personnes mais ils nécessiteront une interruption totale du trafic pendant six mois.

http://www.letelegra...012-1556032.php



Mine de rien ça fait 8.5 md'€ la minute gagnée....pour quel potentiel ?
L'article n'aborde pas cet aspect des choses....et cette absence de chiffres est sincèrement curieuse....
Image
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1811
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Thor Navigator » 06 Jan 2012 0:11

L'estimation du trafic induit par l'augmentation de l'offre et la réduction des temps de parcours figure sans aucun doute dans un des dossiers du maître d'ouvrage. Pour ce qui est du montant des travaux, pour une fois ça reste relativement raisonnable au vu des aménagements visés. Reste effectivement à mettre le trafic concerné en parallèle, car c'est évidemment l'aspect le plus important.
Avatar de l’utilisateur
Thor Navigator
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4216
Inscription: 09 Oct 2004 21:52
Localisation: Hauts de Seine

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar capelanbrest » 06 Jan 2012 9:02

Thor Navigator a écrit:L'estimation du trafic induit par l'augmentation de l'offre et la réduction des temps de parcours figure sans aucun doute dans un des dossiers du maître d'ouvrage. Pour ce qui est du montant des travaux, pour une fois ça reste relativement raisonnable au vu des aménagements visés. Reste effectivement à mettre le trafic concerné en parallèle, car c'est évidemment l'aspect le plus important.


Voici un nouvel article de presse plus complet....


Il n'y a pas que le TGV sur les rails ! Entre Brest et Quimper filent les trains régionaux. Ils iront plus vite en 2014. Les travaux dureront six mois.
60 millions pour gagner 8 minutes


Image



Fin 2014, le trajet Brest-Quimper en train s'effectuera en 59 minutes (au lieu d'une heure et sept minutes). Huit minutes gagnées à l'issue d'un chantier de six mois qui coûtera 60 millions d'euros. « Cela peut paraître cher. Mais c'est un investissement qui sera valable pour les quatre prochaines décennies » précise Gérard Lahellec, vice-président de la région Bretagne, en charge des transports.

Deux fois plus de trains

Actuellement, six allers-retours semi-directs sont proposés entre Brest et Quimper. La ligne attire en moyenne 500 passagers par jour. L'objectif est de doubler cette fréquentation. Pour atteindre cet objectif, on passera à douze allers-retours. Six directs Brest-Quimper en 59 minutes. Six semi-directs desservant systématiquement Châteaulin, Pont-de-Buis, Dirinon et Landerneau (en 1 h 13 ou 1 h 15).

Horaires et tarifs à préciser

Il reste encore des inconnues. Les horaires, tout d'abord. « Cela doit se faire en cohérence avec la ligne grande vitesse qui arrive en 2017. Ce n'est pas simple » poursuit Gérard Lahellec. Plus délicat sans doute, les prix. « Au-delà de 50 km, nous passons sur une tarification à la distance. Peu compétitive. Nous devons avancer sur les billets jeunes. » Mais la bataille contre le car et la voiture se gagnera sur ces points.

Ligne fermée pendant six mois

Souffrir modérément pendant longtemps. Ou fort pendant six mois ? Réseau ferré de France (RFF) a tranché. La ligne sera purement et simplement fermée pendant six mois. Des services de substitution seront mis en place. « Le risque est de ne pas voir revenir la clientèle reconnaît Xavier Rhoné, directeur régional de RFF. Mais nous avons opté pour la solution la plus rapide. » Sur cette ligne à voie unique, on passera d'un à trois secteurs d'évitement (dont un assez long pour permettre les croisements en vitesse). Des courbes réaménagées permettront des vitesses plus rapides. Enfin, des trains bibi (électricité et diesel) éviteront les changements entre Brest et Nantes. Car la ligne Quimper-Landerneau n'est pas électrifiée.

Le détail de la facture

La modernisation des 83 km de voie ferrée est supportée par les collectivités : Bretagne (25,55 millions), conseil général du Finistère (21,76), Brest métropole océane (2,56), Quimper communauté (1,28). L'État apporte 3,65 millions et Réseau ferré de France 5,2 millions. Les collectivités font de gros efforts. Elle pense aussi à l'avenir. Comme François Cuillandre (BMO) qui pense déjà à un train-tram dans l'agglomération brestoise.

Enquête publique sous peu

Lors du premier trimestre (à confirmer), l'enquête publique sera lancée. Des réunions publiques seront organisées. Les travaux préparatoires débutent fin 2013. Début 2014, début des travaux principaux. Fin 2014, mise en service de la nouvelle ligne.




Jean-Pierre LE CARROU. Ouest-France



Source : http://www.brest.maville.com/actu/actud ... 2_actu.Htm
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1811
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Didier 74 » 22 Fév 2012 12:31

Le Télégramme, 22 février
Douze trains par jour entre Brest-Quimper. Comment participer à l'enquête publique

Brest et Quimper à moins d'une heure. Avec, en prime, douze allers-retours quotidiens au lieu de six. Telles sont les deux améliorations prévues d'ici fin 2014 sur la desserte ferroviaire entre les deux villes. L'enquête publique a débuté hier. Vous pouvez donner votre avis.

En cette période de montée exponentielle des prix du carburant à la pompe, l'annonce pourrait inciter de plus en plus d'automobilistes à regarder du côté du TER (Transport express régional). Notamment pour les trajets domicile-travail. Dans cette optique, la SNCF a augmenté son trafic entre Quimper, Lorient et Vannes. Nouvelle étape. Cette fois, c'est Réseau ferré de France (RFF) qui va moderniser la ligne Quimper-Brest.

Six allers-retours directs en 59 minutes
L'objectif est clairement affiché: relier les deux principales villes du département en 59 minutes au lieu d'une heure et sept minutes. Si le gain de temps peut paraître faible, les travaux vont surtout permettre de doubler les rotations quotidiennes entre la cité du Ponant et la capitale de la Cornouaille. La fréquence passera de six à douze dont six TER directs et six desservant les gares de Châteaulin, Pont-de-Buis, Dirinon et Landerneau.

Dix kilomètres en double voie à Hanvec
Pas d'électrification de voies en vue mais la rectification de neuf courbes entre Quimper et Châteaulin sur 19km permettant une vitesse de 120km/h et140km/h localement. Le projet porte aussi la transformation, à hauteur d'Hanvec, de la voie unique en double voie sur dix kilomètres. C'est ce doublement qui doit permettre l'augmentation des fréquences en autorisant les trains à se croiser en pleine vitesse. Enfin, les points de croisement en gares de Châteaulin et de Dirinon seront améliorés.

Coût des travaux : 75M€
Les travaux préparatoires sont prévus fin 2013, les travaux principaux en 2014, pour une mise en service de la ligne modernisée à la fin de cette même année. Leur coût est estimé à 75M€. Une première enveloppe de 60M€ est financée à hauteur de 25,55M€ par la région Bretagne, 21,76M€ par le conseil général, 2,56M€ par Brest Métropole Océane. Quimper-Communauté apporte 1,28M€, l'État 3,65M€ et RFF 5,2M€.

Pratique
Enquête publique jusqu'au 30 mars à Brest, Quimper et dans les villes de Châteaulin, Pont-de-Buis, Dirinon et Landerneau disposant de gares intermédiaires. Renseignements en mairies.
Didier 74
 

Bretagne Infos

Messagepar Didier 74 » 14 Avr 2012 18:06

Avis de l'autorité environnementale sur le PEM de Guingamp
http://www.cgedd.developpement-durable. ... 023d38.pdf
Didier 74
 

Re: Ligne Brest - Quimper

Messagepar Momox de Morteau » 14 Avr 2012 18:21

Guingamp, ce n'est pas trop sur l'axe Brest-Quimper !
Momox de Morteau devient Momox de Luynes ...
Avatar : trolleybus Cristalis ETB12 de la ligne 4 du réseau TCL de Limoges
Déplaçons nous sans bruit, ni pollution...vive le trolley !
Avatar de l’utilisateur
Momox de Morteau
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1651
Inscription: 18 Aoû 2006 19:04
Localisation: Luynes (Indre et Loire)

Re: [Infrastucture] Ligne Brest - Quimper

Messagepar williamcaurel » 21 Fév 2018 0:58

Sur Trainline je ne vois aucun train en moins de 1h00 mais des ouibus en 1h00.
Dans le sens Quimper Brest
Un train 7h10/ 8h27 à 18,10€
Un car SNCF (pas ouibus) 7h10 / 8h35 à 6€.
Les travaux sont réellement terminés?
Tout ça pour ça?
williamcaurel
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 623
Inscription: 14 Juil 2011 13:31

Re: [Infrastucture] Ligne Brest - Quimper

Messagepar capelanbrest » 21 Fév 2018 5:56

williamcaurel a écrit:Sur Trainline je ne vois aucun train en moins de 1h00 mais des ouibus en 1h00.
Dans le sens Quimper Brest
Un train 7h10/ 8h27 à 18,10€
Un car SNCF (pas ouibus) 7h10 / 8h35 à 6€.
Les travaux sont réellement terminés?
Tout ça pour ça?

Travaux terminés
Temps de parcours conformes à la deuxième mouture du projet(suppression du créneau de croisement dynamique en ligne)qui aurait pu permettre de gagner au mieux 7/8mn .
Moins de 55 mn sur Brest Quimper en direct est impossible compte tenu du kilométrage (détour Landerneau) du profil et des entrées et sorties de gare de Châteaulin limitée à 60 et du cantonnement entre Landerneau et Quimper....
Hormis les scolaires et quelques fonctionnaires qui font du centre centre ça ne bouscule pas depuis la réouverture.....et côté tarif on est à côté de la plaque. :mrgreen:
Seul les tarifs régionaux dits sociaux sont avantageux pour qui peut en profiter.
Au delà de la dimension politique forte, voila encore un exemple d'une modernisation arrivée 30 ans trop tard....et donc d'argent public pas forcément utilisé à bon escient.
Quant à la propagande de train direct entre Nantes et Brest.....peu de voyageurs de bout en bout sauf en week end . :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1811
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Infrastucture] Ligne Brest - Quimper

Messagepar 15063 » 21 Fév 2018 7:34

Comment un car TER SNCF peut-il être moins cher qu'un train TER vu que les tarifs sont établis par la région ? A mon avis, c'est un car express du réseau départemental, donc non SNCF. J'avais constaté le même phénomène en juillet 95 lorsque j'avais emprunté la ligne. J'avais payé plus cher par le train sans bénéficier de la clim (X2100 à l'époque) alors que la Bretagne subissait une vague de chaleur. Si j'avais pris le car partant exactement à la même heure, j'aurai payé moins cher et eu la clim (enfin, la clim dans un FR1..., disons un peu de fraicheur) pour le même temps de trajet.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1323
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

Suivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], Train-Corail


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia