[Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Rails & Drailles » 07 Juin 2016 15:07

viadi a écrit:A propos un accord a ete proposé...
Entre autre les agents SNCF roulant, verront leur temps de trajet inclus dans le temps de travail lorsqu'ils travailleront de nuit... On croit rêver... (Surtout que pour avoir regulierement constaté, les employés SNCF voyagent en cabine de conduite inoccupées et non dans les voitures passagers...)


Maintenant, les trains de nuit... Voyageurs : les derniers sont en train de passer l'arme à gauche. Fret : ceux qui ne sont pas (encore) passés à la concurrence rouleront de jour. Et les Régions, sans le sou, rogneront sur les TER et Franciliens de début et fin de journée, remplacés par des cars.

Marché de dupes?
Avatar de l’utilisateur
Rails & Drailles
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 494
Inscription: 04 Mai 2011 7:57

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar capelanbrest » 07 Juin 2016 16:14

Rails & Drailles a écrit:
viadi a écrit:A propos un accord a ete proposé...
Entre autre les agents SNCF roulant, verront leur temps de trajet inclus dans le temps de travail lorsqu'ils travailleront de nuit... On croit rêver... (Surtout que pour avoir regulierement constaté, les employés SNCF voyagent en cabine de conduite inoccupées et non dans les voitures passagers...)


Maintenant, les trains de nuit... Voyageurs : les derniers sont en train de passer l'arme à gauche. Fret : ceux qui ne sont pas (encore) passés à la concurrence rouleront de jour. Et les Régions, sans le sou, rogneront sur les TER et Franciliens de début et fin de journée, remplacés par des cars.

Marché de dupes?


ça c 'est déja prévu...pour le moment on est encore sur els budgets vottés par ales anciennes majorités avant éléction régionales.....le temps des pleures est pour bientôt....!
et pas que dans les régions "sans le sous".....
laissons donc les nouvelles majorités voter les budgets ensuite on y verra plus clair... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1675
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar viadi » 07 Juin 2016 17:00

En meme temps qui veut soutenir le train qui coute une fortune et n'est pas fiable parce que soumis au caprice d'une minorité??

Combien de trains ont circulé sur le Cevenol et l'Aubrac depuis le debut des greves? Je crois aucun
Intercite, pas sur pour les TER... Merci qui de nous faire preferer bla bla car, car Macron, voiture individuelle? Merci la CGT et SUD!

Sur Paris, les trains continueront à circuler tant ils sont indispensables à la vie quotidienne... Ou les usagers n'auront d'autres choix de les utiliser et subissent des condutions de trajet scandaleuses.

Depuis le debut de la greve en arrivant gare du nord surface, aucune annonce du conducteur annonçant le terminus anticipé, comment accéder aux correspondances, ni mot d'excuse... Quel mépris!
Et sans aller chercher bien loin, sur le métro 4 les conducteurs annoncent la non desserte de l'arrêt Chateau Rouge pour traveaux en plus de l'annonce enregistrée, en terminant parfois leur phrase par "désolé".
Quel choc de culture entre deux compagnies similaires...
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1597
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar max » 07 Juin 2016 17:46

viadi a écrit:
A propos un accord a ete proposé...
Entre autre les agents SNCF roulant, verront leur temps de trajet inclus dans le temps de travail lorsqu'ils travailleront de nuit... On croit rêver...

Relire la source. Sera prise en compte =/= temps de trajet inclus.
viadi a écrit:(Surtout que pour avoir regulierement constaté, les employés SNCF voyagent en cabine de conduite inoccupées et non dans les voitures passagers...)

Quel est le rapport?
Les roulements prévoient des acheminements des conducteurs dans les trains (ev loc). C'est donc un droit. A plus forte raison en période de grève, l'acheminement des conducteurs étant encore plus importante qu'à l'ordinaire pour assurer le service minimum...
Je me demande en quoi cela pose d'ailleurs problème puisque premièrement, les agents étant former à la sécurité ferroviaire, cela ne pose aucun problème de ce point de vue la, et deuxièmement cela présente un avantage pour le client, permettant ainsi la libération d'une place assise.

viadi a écrit:
Depuis le debut de la greve en arrivant gare du nord surface, aucune annonce du conducteur annonçant le terminus anticipé,

Simplement parce que les conducteurs ne le savent pas à l'avance; il s'agit de manœuvre de régulation et le conducteur n'a pas d'autre choix que d'y obéir.

viadi a écrit: comment accéder aux correspondances,

Tous les conducteurs ne sont pas franciliens et le réseau ne leur est pas forcément familier, contrairement aux adc ratp du rer b qui ont auparavant sévi au bus et au métro.

viadi a écrit:ni mot d'excuse... Quel mépris!

Les agents assurant le service minimum effectuent des services à rallongent, sous la pression de l'horaire, des passagers, de la régulation... Quelles excuses ont ils à présenter ?
Dernière édition par max le 07 Juin 2016 21:11, édité 6 fois.
The afternoon knows what the morning never suspected. Robert Frost.
max
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 416
Inscription: 14 Juin 2013 5:01
Localisation: Paris

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Cramos » 07 Juin 2016 17:56

viadi a écrit:Depuis le debut de la greve en arrivant gare du nord surface, aucune annonce du conducteur annonçant le terminus anticipé, comment accéder aux correspondances, ni mot d'excuse... Quel mépris!
Et sans aller chercher bien loin, sur le métro 4 les conducteurs annoncent la non desserte de l'arrêt Chateau Rouge pour traveaux en plus de l'annonce enregistrée, en terminant parfois leur phrase par "désolé".
Bof, le mépris est le même pour les missions du RER B venant du sud et terminant à Gare du Nord souterraine : pas plus d'annonce de la part des conducteurs RATP que ceux de la SNCF en surface.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4950
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar capelanbrest » 07 Juin 2016 18:54

Cramos a écrit:
viadi a écrit:Depuis le debut de la greve en arrivant gare du nord surface, aucune annonce du conducteur annonçant le terminus anticipé, comment accéder aux correspondances, ni mot d'excuse... Quel mépris!
Et sans aller chercher bien loin, sur le métro 4 les conducteurs annoncent la non desserte de l'arrêt Chateau Rouge pour traveaux en plus de l'annonce enregistrée, en terminant parfois leur phrase par "désolé".
Bof, le mépris est le même pour les missions du RER B venant du sud et terminant à Gare du Nord souterraine : pas plus d'annonce de la part des conducteurs RATP que ceux de la SNCF en surface.



En même temps c 'est une gréve les gars...vous voudriez pas qu'il soit offert un service de 1ére cl......à cette occasion ?
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1675
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar rail45 » 07 Juin 2016 20:12

Moi je prends bien le micro de mon bus pour indiquer les correspondances SNCF à Gare de Lyon ou Austerlitz et dire quel est le meilleur arrêt pour prendre soit le TGV, soit le RER, soit le métro.
Et en cas de perturbations, par exemple une manifestation ou une ligne de métro fermée, ou de grèves, même SNCF, je mets au contraire un point d'honneur à essayer de renseigner au mieux les voyageurs et ainsi essayer de faire passer au mieux la pilule malgré les désagréments apportés et le plus souvent cela marche.
Et si nécessaire je n'hésite pas à appeler le régulateur pour savoir ce qui se passe.
Et si je n'arrive pas à connaître la cause de l'incident je le dis aussi. Il vaut mieux cela que de ne rien dire du tout.
Le problème à la SNCF c'est que même en temps normal, dès qu'il y a le moindre problème c'est panique à bord et le plus souvent 0 information.
J'en sais quelque chose car je fais le trajet Orléans - Paris tous les jours et c'est le foutoir total.
Les voyageurs sont de plus en plus excédés, surtout ces derniers temps, et la grève actuelle ne fait que détériorer la situation.
Chaque mois le total des retards se comptent en heures !
Et quand on entend un contrôleur qui dit tout haut en traversant une voiture "ils me font chier tous ces cons debout dans les couloirs" (c'est de notre faute si le train est trop court et qu'il n'y a pas de place ?) ou 1 agent de manoeuvre de la gare d'Orléans qui dit que comme les employeurs nous rembourse la moitié de notre abonnement on n'a pas le droit de se plaindre, je peux vous dire que cela a vraiment mais alors vraiment du mal à être accepté des voyageurs.
Le sentiment qui domine c'est "vivement la privatisation et que tous ces charlots dégagent".
Je sais que cela ne va pas faire plaisir à certains ici même mais c'est la triste réalité de ce que pense la population de la SNCF et des cheminots.
Bonne soirée.
Pierre
rail45
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 678
Inscription: 01 Avr 2011 8:15
Localisation: orléans

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar viadi » 07 Juin 2016 23:27

max a écrit:
viadi a écrit:Depuis le debut de la greve en arrivant gare du nord surface, aucune annonce du conducteur annonçant le terminus anticipé,

Simplement parce que les conducteurs ne le savent pas à l'avance; il s'agit de manœuvre de régulation et le conducteur n'a pas d'autre choix que d'y obéir.

viadi a écrit: comment accéder aux correspondances,

Tous les conducteurs ne sont pas franciliens et le réseau ne leur est pas forcément familier, contrairement aux adc ratp du rer b qui ont auparavant sévi au bus et au métro.

Le conducteur programme la mission par exemple AFFY qui veut dire comme chacun sait Gare du Nord avec arret à toutes les gares.
De plus on sait tres tot en arrivant sur Paris si l'arrivée se fera en surface ou en sous sol, les voies se separant assez loin des gares.
Je veux bien que les conducteurs ne connaissent pas parfaitement les lieux... Bien qu'ils soient habilités à la ligne ET au matériel... Mais annoncer "correspondance vers le sud de la ligne Paris/Massy/St Remy/Robinson voies 40 en sous sol n'est pas tres compliqué je pense.

max a écrit:Quelles excuses ont ils à présenter ?

Les excuses (au nom de la compagnie bien entendu, pas en leur nom propre!) pour la gêne occasionnée en raison de la grêve.
S'excuser ce n'est pas accepter forcement sa faute ou de verser un dedommagement. C'est reconnaitre et être désolé de ne pas avoir pu offrir la qualité de service optimal que la compagnie s'engage à offrir auprès du client.

capelanbrest a écrit:En même temps c 'est une gréve les gars...vous voudriez pas qu'il soit offert un service de 1ére cl......à cette occasion ?

Un peu plus de sympathie destinés à rendre plus agréable les conditions de transports extrement degradées actuellement, une certaine considération, ca serait bienvenue oui. Ce n'est peut-etre que de l'emballage, mais ca serait deja ça...


Merci beaucoup Rail45/Pierre pour votre message.
C'est effectivement ce à quoi je pensais.
Les communications, surtout en situation perturbée sont très importantes.
C'est aussi une manière de prendre en compte l'usage/client, de montrer qu'il existe et de chercher à satisfaire ses besoins.
Je voyage regulièrement sur Roissybus et j'apprecie les annonces d'accueil/de congé meme si elles sont enregistrées et connues.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1597
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Jojo » 08 Juin 2016 7:35

rail45 a écrit:J'en sais quelque chose car je fais le trajet Orléans - Paris tous les jours et c'est le foutoir total. [...]

Et c'est aussi un des coins les plus gréviculteurs de France, apparemment.
Dans le Nord-Est ou -Ouest où la grève est moins forte, je n'ai jamais entendu ce genre de choses...
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3311
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Cramos » 08 Juin 2016 10:25

capelanbrest a écrit:En même temps c 'est une gréve les gars...vous voudriez pas qu'il soit offert un service de 1ére cl......à cette occasion ?
Ceux qui travaillent ne sont pas grèvistes. Il n'y a AUCUNE raison pour ne pas offrir un service correct. Le mépris des voyageurs n'a aucun lien avec une quelconque grève. C'est avant tout du savoir vivre et du respect.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4950
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar capelanbrest » 09 Juin 2016 4:47

Cramos a écrit:
capelanbrest a écrit:En même temps c 'est une gréve les gars...vous voudriez pas qu'il soit offert un service de 1ére cl......à cette occasion ?
Ceux qui travaillent ne sont pas grèvistes. Il n'y a AUCUNE raison pour ne pas offrir un service correct. Le mépris des voyageurs n'a aucun lien avec une quelconque grève. C'est avant tout du savoir vivre et du respect.

Bine sur tu as complétement raison pour autant les annonces ne font partie des obligations et encore moins de celles d'un quelconques chauffeurs/mécanos on n'est pas en Suisse...
Offir un service correct c'est quoi ?
arriver partir à l'heure d'un point a pour un point B. le tout dans des conditions de confort dite snormal..tiut le reste est du superflue ou alors faudra en reparler aux opérateurs pour qu'ils uniformisent leurs pratiques et que les gens de terrains les mettent systhématiquement en oeuvre.... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1675
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Cramos » 09 Juin 2016 10:17

Les annonces font partie intérgrante du travail de conducteur de banlieue. Ça n'est pas une option. Ni à la RATP, ni à la SNCF.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4950
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar max » 09 Juin 2016 16:21

Toujours d un point de vue communication, je m'étonne de l'absence d'horaires communiqués pour la partie ratp de la ligne b en période de grève... L'avantage est qu'on ne peut pas constater de retard...
D'une façon plus générale, la communication des horaires chez ratp est manquante... Comme les bus par exemple ou les fiches horaires donnent un intervalle ... Exemple bus ligne 20: une bus entre 6 et 20 minutes....
Certains diront qu'on ne peut établir d'horaires en raison de la circulation, et pourtant il y a bien des horaires en interne... et si on résonne comme cela, supprimons aussi les horaires des trains car il peut y avoir des incidents, des pannes, etc...
Bref la communication sncf n' a rien à envier à la communication ratp...
The afternoon knows what the morning never suspected. Robert Frost.
max
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 416
Inscription: 14 Juin 2013 5:01
Localisation: Paris

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar viadi » 09 Juin 2016 16:38

90% des conducteurs des lignes RER B/D secteur Nord et 100% de la ligne D secteur Sud seront EN GREVE demain, premier jour de l'Euro et jour du premier match.

La SNCF annonce des chiffres inferieurs.
A voir les previsions de circulation...

https://www.google.fr/amp/www.lexpress. ... nt=safari#

Vive la France
Vive la SNCF
Vive la CGT et SUD Rail, leur egoisme, egocentrisme et mepris des autres.




Pour repondre à MAX:
- la RATP a l'habitude se fonctionner par intervalles assez reduits;
- dans certains pays, les metros ont des fiches horaires y compris passages rapprochés;
- au Japon des fiches horaires par arret sont placés aux arrets avec differentes missions indiquées: le RER SNCF n'a jamais eu cette communication sur aucune ligne;
- la trafic sur la RATP est de 80% de circulations operées. Soit en moyenne un train toutes les 3,75 minutes au lieu de toutes les 3 minutes en pointe;
- publier des horaires dans ces conditions a peu d'interet, mieux vaux reguler les circulations que un respect strict des missions et adapter "en temps reel" les missions;
- peu de reseaux de tramway de province publient leurs horaires, y compris ceux operes par Keolis, filiale de la SNCF;
- le site internet et l'application pour telephones intelligeants de la RATP fournit des horaires precis. Il est aussi facile, dans la version actuelle, de connaitre rapidement l'attente des deux prochains services. Le site du STIF publie meme les fiches horaires aux arrets sur les bus urbains RATP. Apres je suis d'accord qu'en periode creuse (tot le matin, le dimanche, en soirée) les horaires exacts de passages pourraient etre mieux indiqués.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1597
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Arnaud68800 » 09 Juin 2016 17:35

viadi a écrit:Vive la CGT et SUD Rail, leur egoisme, egocentrisme et mepris des autres.


:bravo: :bravo: :bravo:

Sans parler de la grève des éboueurs...

Une très petite minorité (pour rappel, seulement 8% des salariés sont syndiqués en France, et parmi eux, tous n'appartiennent pas à ces syndicats rétrogrades et jusqu'au-boutistes que sont la CGT et Sud) se permet d'entretenir et même d'attiser l'image déplorable que peut avoir la France vue de l'étranger, au moment où toutes les caméras d'Europe vont se braquer sur notre pays et où les supporters voisins vont débarquer en masse à CDG, Orly, gare du Nord, gare de l'Est et gare de Lyon... :twisted:

C'est proprement scandaleux !
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar max » 09 Juin 2016 18:03

Le problème de votre point de vue sur la grève, c'est votre point de vue totalement externe et manipulé par les médias qui ne cessent, il faut le mentionner, de répéter sans arrêt des inepties. D'autant plus que la plupart des personnes qui crient aux pseudos privilèges des cheminots ont des salaires doubles voir triples... Quel est le salaire moyen des ingénieurs Arnaud68800 ? Je m'interroge, et t'interroge.

Quant à dire qu'il s'agit d'une minorité, je ne suis absolument pas d'accord, car il ne faut surement pas prendre le chiffre des 8% de syndiqués... Tu utilises des chiffres manipulés. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. C'est par élection professionnelle. CGT et SUD représentent plus de 50 % des syndiqués sncf, donc pas minoritaire.

De plus, cgt et sud rail comporte au total plus de 700.000 adhérents contre 100.000 pour le partie socialiste... Et pourtant le ps est au pouvoir. Simplement pour te démontrer que prendre le chiffre des 8 % de syndiqués n'a pas plus de sens que 1+1=3.

Après, le réel problème est du fait qu'aujourd'hui, pour faire entendre ses idées, il faut des actions fortes. Les manifestations ne servent plus à rien. Vous vous trompez de cible. Le problème est le corps politicien qui refuse le dialogue social. C'est une vision bien simpliste, mais hélas réel.
The afternoon knows what the morning never suspected. Robert Frost.
max
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 416
Inscription: 14 Juin 2013 5:01
Localisation: Paris

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar viadi » 09 Juin 2016 18:45

Le probleme que mon point de vue sur la grêve... C'est que je la subis tous les jours depuis deux semaines!!
Alors ne me parlez pas de manipulation par les medias!

Lorsque je dois m'entasser dans un train bondé, lorsque je mets entre 4 et 5 heures PAR JOUR pour le rendre de mon domicile francilien à mon travail, je la vis la grêve!

Quelle minorité?? Il y a moins de 10% de grêvistes à la SNCF qui font vivre l'enfer sur terre à des millions de Franciliens pour leurs interêts personnels.

Le problème est que ce sont EUX qui se trompent de cible! Je ne suis pas responsable des decisions politiques, je n'ai aucune prise sur les decisions... Mais c'est moins qui suis sanctionné!!

Quand à la grêve par procuration... Quelle supercherie!! Procuration de quoi?? Les employés de la SNCF sont surement ceux qui ont le meilleur statut en France, probablement encore meilleur que les fonctionnaires. Ce n'est pas forcément scandaleux, c'est juste un constat. Mais au moins qu'ils aient un peu de respect pour les autres. C'est une compagnie qui coute une fortune chaque année au contribuable alors au moins en contrepartie fournir une qualité de service décente ne serait pas du superflu.

Desolé, j'apprécie beaucoup le train, de voyager en train... Mais je n'ai plus aucune sympathie pour les conducteurs/controleurs de la SNCF, et desormais je privilegie un autre mode de transport, avion ou bus, pour "securiser" mon voyage.
viadi
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1597
Inscription: 14 Mar 2009 16:28
Localisation: Alsace

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar sgotls » 09 Juin 2016 18:50

max a écrit:Quel est le salaire moyen des ingénieurs Arnaud68800 ? Je m'interroge, et t'interroge.


Beaucoup plus bas que vous ne le pensez (à moyen de faire du commercial et non de l'ingénierie), et un peu plus bas que la catégorie correspondant au même niveau de formation à la SNCF (cadres).

Mais ce n'est pas la question. Ce qui est intéressant c'est que cette situation permet de voir quels sont les métiers qui sont importants, qui sont utiles : on a vu l'impact des raffineurs, des conducteurs et autres employés des transport, maintenant des éboueurs. Au bout de 3 jours, tout le monde (enfin, les plus braillards dans les médias du moins) pousse les hauts cris. Alors que tu peux avoir 20%, 40%, 80% d'une boîte d'ingénieurs en grève, personne ne s'en apercevra, et cela que ça dure 1 semaine, 1 mois, ou 1 an ; l'utilité des ingénieurs est quasi-nulle quant au fonctionnement du pays et de l'économie, qu'ils aillent bosser ou pas, ça ne change rien, ça n'a pas d'impact.

NB : je suis ingénieur (et ma rémunération a toujours été en deçà de celle d'un technicien de la SNCF).
sgotls
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 62
Inscription: 11 Jan 2013 18:01

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Arnaud68800 » 09 Juin 2016 19:22

max a écrit:Le problème de votre point de vue sur la grève, c'est votre point de vue totalement externe et manipulé par les médias qui ne cessent, il faut le mentionner, de répéter sans arrêt des inepties. D'autant plus que la plupart des personnes qui crient aux pseudos privilèges des cheminots ont des salaires doubles voir triples... Quel est le salaire moyen des ingénieurs Arnaud68800 ? Je m'interroge, et t'interroge.


Je ne criais pas forcément contre les privilèges des cheminots dans mon précédent message, qui se voulait plutôt général, même si j'ai une opinion bien tranchée sur le sujet (notamment sur la question des retraites), que je m'abstiendrai bien de donner ici puisque je sais qu'il nous sera impossible d'être en accord.

Quant au "salaire moyen des ingénieurs", soyons sérieux... J'estime que ceux qui ont travaillé durant toute leur scolarité pour obtenir un diplôme sont en droit de pouvoir potentiellement gagner plus par rapport à quelqu'un qui n'a pas fait d'études. ça s'appelle le mérite. Et merci de ne pas commencer avec des concepts de "lutte des classes" : en France, les études sont accessibles à une majeure partie de la population... (bourses, universités gratuites pour les étudiants boursiers et quasi gratuites pour les autres...)
(perso, j'ai pu obtenir un diplôme de niveau bac+5 sans être issu d'un milieu privilégié ; je suis un pur produit de la "classe moyenne"...)

Quant à dire qu'il s'agit d'une minorité, je ne suis absolument pas d'accord, car il ne faut surement pas prendre le chiffre des 8% de syndiqués... Tu utilises des chiffres manipulés. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. C'est par élection professionnelle. CGT et SUD représentent plus de 50 % des syndiqués sncf, donc pas minoritaire.

De plus, cgt et sud rail comporte au total plus de 700.000 adhérents contre 100.000 pour le partie socialiste... Et pourtant le ps est au pouvoir. Simplement pour te démontrer que prendre le chiffre des 8 % de syndiqués n'a pas plus de sens que 1+1=3.


Moi ce que je constate, c'est que les actions intentées par la CGT et Sud ne mobilisent qu'une infime partie des salariés... Que ce soit chez SNCF ou ailleurs. Malheureusement, cette infime part détient les clés des blocages, car il s'agit souvent de postes stratégiques (je me suis laissé entendre que dans le cas de SNCF, seuls 8% des cheminots sont grévistes, mais que les conducteurs sont très représentés dans ces 8%, d'où l'importance des perturbations)

Après, le réel problème est du fait qu'aujourd'hui, pour faire entendre ses idées, il faut des actions fortes. Les manifestations ne servent plus à rien. Vous vous trompez de cible. Le problème est le corps politicien qui refuse le dialogue social. C'est une vision bien simpliste, mais hélas réel.


C'est l'hôpital qui se moque de la charité ! La CGT ne me semble plus être en mesure d'accepter le dialogue social (au contraire des syndicats progressistes tels que la CFDT) ; j'ai plutôt l'impression qu'elle revient à ses postures jusqu'au-boutistes de culture du conflit et de "lutte des classes" ! Peut-être pour essayer de redevenir sur le devant de la scène et de tenter d'endiguer la chute de sa représentativité, notamment dans le secteur privé, où la CFDT est en passe de lui ravir la première place aux élections professionnelles ?

En tout cas, pour revenir au point que je dénonçais, je trouve inadmissible qu'une très petite minorité (que sont ces fauteurs de trouble majoritairement encartés CGT et Sud) se permette de donner une image exécrable de la France, au moment même où toutes les caméras d'Europe nous sont braquées dessus. J'aime trop ma France pour accepter ceci, et ça m'a fait franchement mal au cœur de voir, il y a une heure au JT de France 2, un supporter roumain trouver Paris plus sale que les villes de son pays !
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1457
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Cramos » 09 Juin 2016 20:03

max a écrit:Toujours d un point de vue communication, je m'étonne de l'absence d'horaires communiqués pour la partie ratp de la ligne b en période de grève... L'avantage est qu'on ne peut pas constater de retard...
Et c'est illégal visà-vis de la loi relative au service garanti. Mais ça, Pécresse ne le dit pas.
max a écrit:D'une façon plus générale, la communication des horaires chez ratp est manquante... Comme les bus par exemple ou les fiches horaires donnent un intervalle ... Exemple bus ligne 20: une bus entre 6 et 20 minutes....
Tu ne veux pas non plus les horaires des lignes de métro ? À partir du moment où la fréquence est raprochée, les horaires n'ont pas d'intérêt, contrairement aux fréquences.
VO : Mind the gap, mind the gap...VF : Attention à la marche en descendant du train! (avec une mauvaise traduction)
Avatar de l’utilisateur
Cramos
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4950
Inscription: 07 Mai 2005 19:49
Localisation: Paris et avant la cambrousse angevine

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar class66220 » 09 Juin 2016 20:55

Arnaud68800 a écrit:
max a écrit:Le problème de votre point de vue sur la grève, c'est votre point de vue totalement externe et manipulé par les médias qui ne cessent, il faut le mentionner, de répéter sans arrêt des inepties. D'autant plus que la plupart des personnes qui crient aux pseudos privilèges des cheminots ont des salaires doubles voir triples... Quel est le salaire moyen des ingénieurs Arnaud68800 ? Je m'interroge, et t'interroge.


Je ne criais pas forcément contre les privilèges des cheminots dans mon précédent message, qui se voulait plutôt général, même si j'ai une opinion bien tranchée sur le sujet (notamment sur la question des retraites), que je m'abstiendrai bien de donner ici puisque je sais qu'il nous sera impossible d'être en accord.

Quant au "salaire moyen des ingénieurs", soyons sérieux... J'estime que ceux qui ont travaillé durant toute leur scolarité pour obtenir un diplôme sont en droit de pouvoir potentiellement gagner plus par rapport à quelqu'un qui n'a pas fait d'études. ça s'appelle le mérite. Et merci de ne pas commencer avec des concepts de "lutte des classes" : en France, les études sont accessibles à une majeure partie de la population... (bourses, universités gratuites pour les étudiants boursiers et quasi gratuites pour les autres...)
(perso, j'ai pu obtenir un diplôme de niveau bac+5 sans être issu d'un milieu privilégié ; je suis un pur produit de la "classe moyenne"...)

Quant à dire qu'il s'agit d'une minorité, je ne suis absolument pas d'accord, car il ne faut surement pas prendre le chiffre des 8% de syndiqués... Tu utilises des chiffres manipulés. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. C'est par élection professionnelle. CGT et SUD représentent plus de 50 % des syndiqués sncf, donc pas minoritaire.

De plus, cgt et sud rail comporte au total plus de 700.000 adhérents contre 100.000 pour le partie socialiste... Et pourtant le ps est au pouvoir. Simplement pour te démontrer que prendre le chiffre des 8 % de syndiqués n'a pas plus de sens que 1+1=3.


Moi ce que je constate, c'est que les actions intentées par la CGT et Sud ne mobilisent qu'une infime partie des salariés... Que ce soit chez SNCF ou ailleurs. Malheureusement, cette infime part détient les clés des blocages, car il s'agit souvent de postes stratégiques (je me suis laissé entendre que dans le cas de SNCF, seuls 8% des cheminots sont grévistes, mais que les conducteurs sont très représentés dans ces 8%, d'où l'importance des perturbations)

Après, le réel problème est du fait qu'aujourd'hui, pour faire entendre ses idées, il faut des actions fortes. Les manifestations ne servent plus à rien. Vous vous trompez de cible. Le problème est le corps politicien qui refuse le dialogue social. C'est une vision bien simpliste, mais hélas réel.


C'est l'hôpital qui se moque de la charité ! La CGT ne me semble plus être en mesure d'accepter le dialogue social (au contraire des syndicats progressistes tels que la CFDT) ; j'ai plutôt l'impression qu'elle revient à ses postures jusqu'au-boutistes de culture du conflit et de "lutte des classes" ! Peut-être pour essayer de redevenir sur le devant de la scène et de tenter d'endiguer la chute de sa représentativité, notamment dans le secteur privé, où la CFDT est en passe de lui ravir la première place aux élections professionnelles ?

En tout cas, pour revenir au point que je dénonçais, je trouve inadmissible qu'une très petite minorité (que sont ces fauteurs de trouble majoritairement encartés CGT et Sud) se permette de donner une image exécrable de la France, au moment même où toutes les caméras d'Europe nous sont braquées dessus. J'aime trop ma France pour accepter ceci, et ça m'a fait franchement mal au cœur de voir, il y a une heure au JT de France 2, un supporter roumain trouver Paris plus sale que les villes de son pays !


Petites précisions. C est une minorité parce que l entreprise compte plus de cadres que d'executants. En soit ce sont ceux qui font rouler les trains au sont majoritairement en grève a savoir les conducteurs puisqu'ils se sentent le plus concernés par cet accord de branche et cette convention collective. La revendication est connue depuis longtemps. La réglementation de la SNCF a savoir le RH077 doit être le minimum applicable à toutes les entreprises utilisatrices du réseau national, chose dont l'UTP ne veut pas entendre parler et l'UTP a clairement fait comprendre qu'elle n'irait pas plus loin dans les concessions donc il s'agit pour le moment d'une impasse.
class66220
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 238
Inscription: 15 Sep 2012 15:56

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar capelanbrest » 10 Juin 2016 5:28

class66220 a écrit:
Petites précisions. C est une minorité parce que l entreprise compte plus de cadres que d'executants. En soit ce sont ceux qui font rouler les trains au sont majoritairement en grève a savoir les conducteurs puisqu'ils se sentent le plus concernés par cet accord de branche et cette convention collective. La revendication est connue depuis longtemps. La réglementation de la SNCF a savoir le RH077 doit être le minimum applicable à toutes les entreprises utilisatrices du réseau national, chose dont l'UTP ne veut pas entendre parler et l'UTP a clairement fait comprendre qu'elle n'irait pas plus loin dans les concessions donc il s'agit pour le moment d'une impasse.


Au fait tu peux nous dire qui est le membre le plus important de l'UTP ???? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1675
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Aig » 10 Juin 2016 6:35

sgotls a écrit: l'utilité des ingénieurs est quasi-nulle quant au fonctionnement du pays et de l'économie, qu'ils aillent bosser ou pas, ça ne change rien, ça n'a pas d'impact.

On ne s'ennuie pas quand on lit les contributions de forumers diverses et variées ! :beammeup:
Aig
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1515
Inscription: 02 Fév 2005 21:17

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar Jojo » 10 Juin 2016 8:14

Arnaud68800 a écrit:C'est l'hôpital qui se moque de la charité ! La CGT ne me semble plus être en mesure d'accepter le dialogue social (au contraire des syndicats progressistes tels que la CFDT) ; j'ai plutôt l'impression qu'elle revient à ses postures jusqu'au-boutistes de culture du conflit et de "lutte des classes" ! Peut-être pour essayer de redevenir sur le devant de la scène et de tenter d'endiguer la chute de sa représentativité, notamment dans le secteur privé, où la CFDT est en passe de lui ravir la première place aux élections professionnelles ?

Les insultes de la part de certains cheminots à l'encontre de la CFDT, considérant que parler au lieu de beugler comme un veau est passible de pourrir en enfer, seraient drôles si leurs connerie ne nous coûtait pas aussi cher.


(PS : max, la salaire horaire moyen d'un ingénieur en début de carrière est inférieur à celui d'un ouvrier, alors...)
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3311
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Exploitation] Île-de-France : insécurité et discrimination territoriale sur le RER B

Messagepar 15063 » 10 Juin 2016 8:41

Toute augmentation de productivité sans partage des bénéfices au niveau salarial entraine des grèves. Chacun se doute que la commission européenne ne va pas accepter que la SNCF déroge à l'accord de branche en faveur de son personnel, attirant vers elle les conducteurs au détriment des entreprises privées. C'est une distorsion de concurrence en faveur de l'opérateur majoritaire. Donc cet accord interne à la SNCF n'est qu'un gain de quelques années.
15063
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1249
Inscription: 08 Nov 2007 18:25
Localisation: Nord

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], cisalpin, Google [Bot], Jérémy64, tgv79, thithi33, val


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia