[Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar BAISIN » 28 Sep 2013 19:53

La sous station des Mollettes, a été conçue pour une puissance apparente conséquente pour cette LGV, en plus de Gières-Montmélian( ligne classique), du point de vue transfos.
BAISIN
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 360
Inscription: 16 Avr 2013 21:41

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 05 Oct 2013 13:20

Une journaliste italienne, travaillant pour le quotidien la Stampa, a reçu un colis piégé jeudi 3 octobre. Les NoTAV nient être les expéditeurs. Lire http://www.lyonmag.com/article/57973/ly ... -italienne
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Coccodrillo » 05 Oct 2013 15:40

Les NoTAV nient être les expéditeurs.


Il n'y a pas une association appelée "NO-TAV", donc les personnes que se definissent ainsi peuvent avoir des idées très différentes...
Société Nationale des Grèves Francaises (adieu Trenhotel, trois fois sur six)
Transports à Milan: http://www.milanotrasporti.org/
Coccodrillo
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 700
Inscription: 24 Mai 2003 18:14
Localisation: Confédération Suisse

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 06 Oct 2013 11:21

Un recours contre la DUP de la LN Grenay - Saint-Jean-de-Maurienne a été déposé par les opposants français devant le Conseil d’État. Lire http://www.ledauphine.com/isere-sud/201 ... s-soutiens
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 31 Oct 2013 17:06

Hubert du Mesnil président de LTF, à un mois du prochain sommet Franco-Italien, le président de "Lyon-Turin Ferroviaire" a répondu le 22 octobre aux questions de France Bleu Pays de Savoie http://www.francebleu.fr/economie/lyon- ... ire-952622

Le débat sur le Lyon - Turin le 22 octobre à la Commission des Affaires européennes http://videos.assemblee-nationale.fr/vi ... tobre-2013 Le verbatim de ce débat http://www.assemblee-nationale.fr/14/eu ... /c0089.asp

L'Assemblée nationale a donné son accord ce jeudi 31 octobre pour la ratification du traité sur le Lyon - Turin. Le détail du vote http://www.assemblee-nationale.fr/14/sc ... jo0679.asp
Dernière édition par Didier 74 le 12 Nov 2013 21:48, édité 3 fois.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 11 Nov 2013 12:17

Alors que Paris et Rome ratifient en ce moment la réalisation du tunnel de base du projet contesté du TGV Lyon-Turin, un tunnelier commence à s'activer sur le versant transalpin. Les deux événements sont-ils liés ? Lire à ce sujet http://www.mobilicites.com/fr_actualite ... _2873.html
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 12 Nov 2013 16:34

Le tunnelier de la galerie de sécurité du côté italien est entré en service mardi 12 novembre, quelques jours avant le sommet franco-italien prévu le 20 novembre à Rome.

AFP, 12 novembre
Percée spectaculaire pour le TGV Lyon-Turin

Le tunnelier, une énorme fraiseuse de plus de six mètres de diamètre, est entré en action mardi à Chiomonte (nord-ouest) pour percer une galerie de reconnaissance du futur TGV Lyon-Turin, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des personnalités françaises et italiennes étaient venues saluer le spectaculaire lancement de cette nouvelle phase. L'opération avait été organisée sous le sceau de la confidentialité "pour des raisons de sécurité", par crainte de manifestations contre ce chantier contesté.

"Nous sommes entrés dans la phase opérationnelle du percement, le projet est plus que jamais irréversible", a commenté sur place le maire de Turin Piero Fassino, en rappelant que les parlements italien et français sont en train d'entériner le projet avant un sommet franco-italien le 20 novembre à Rome.

Ce projet a "une triple valeur : européenne, économique et environnementale", a souligné de son côté le président de la délégation française de la Conférence intergouvernementale pour ce TGV, Louis Besson.

Projet stratégique pour le réseau européen, cette "autoroute ferroviaire" doit permettre de débarrasser la route d'un million de camions par an et faire passer le trajet Paris-Milan de sept heures à un peu plus de quatre.

Sa mise en service est prévue en 2025.

L'Europe doit financer 40% des 8,5 milliards d'euros que coûtera la construction de ce tunnel transalpin de 57 km de long, soit 3,4 milliards, l'Italie prenant en charge 2,9 milliards et la France 2,2.

Jugé trop coûteux et inutile par ses détracteurs, ce projet a été la cible de nombreuses attaques, avec des manifestations parfois violentes côté italien.

Les No-TAV organisent une manif à Suse samedi 16 novembre. Ils annoncent la venue de 10000 personnes.

Le sommet franco-italien décidera-t-il la commande, urgente, de nouveaux wagons Modhalor pour permettre à l'autoroute ferroviaire alpine d'augmenter sa capacité qui arrive à saturation (94% le mois dernier soit 3407 poids-lourds transportés) ? Décidera-t-il du lancement immédiat des travaux du nouveau terminal de l'autoroute ferroviaire à Grenay, ainsi que l’adaptation des voies entre Chambéry et Saint-André-le Gaz ? Décidera-t-il de l'instauration des mêmes règles entre le tunnel du Fréjus et du Mont-Blanc sur les poids lourds les plus polluants (interdiction des poids lourds EURO 1 et 2 / instauration de la même surtaxe sur les EURO 3) ? Décidera-t-il de l'interdiction des poids-lourds de 44 tonnes aux tunnels du Mont-Blanc et du Fréjus ? Décidera-t-il le lancement immédiat du creusement du premier tube du tunnel de base du Lyon-Turin en Maurienne comme cela a été annoncé le 2 décembre dernier ?

Le maire de la Motte-Servolex a fait voter une subvention de 1000€ pour participer au recours contre la Déclaration d'Utilité Publique des accès français au Lyon-Turin. La D.U.P. de l'élargissement de l'autoroute A43 n'a pas eu droit au même égard en début d'année. Pourtant, sur ce dossier, aucun débat public n'a eu lieu malgré l'alternative, exigée par le commissaire enquêteur, de limiter ce tronçon à 110 km/h afin de diminuer la pollution, les nuisances sonores et le risque d'accident. Celle-ci a été balayée par le préfet au motif ahurissant que le débat avait déjà eu lieu en 2011 dans un obscur bureau du ministère des Transports ! Ce recours contre la D.U.P. des accès au Lyon-Turin repose principalement sur des arguments fallacieux et contradictoires et, de plus, il ne propose aucune alternative concrète et réaliste.
Dernière édition par Didier 74 le 16 Nov 2013 20:09, édité 1 fois.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 16 Nov 2013 17:49

Mobilisation limitée contre le Lyon - Turin à Suse, ce samedi 16 novembre.

rts.ch, 16 novembre
Quelque 7000 personnes ont manifesté à Suze en Italie contre le futur TGV Lyon-Turin

Quelque 7000 personnes ont manifesté samedi après-midi à Suse dans le nord-ouest de l'Italie contre le futur TGV Lyon-Turin, qui passera par cette petite vallée alpine.Cette "autoroute ferroviaire" doit permettre de débarrasser les routes d'un million de camions par an et diminuer de 3 mio de tonnes les émissions de CO2. Son coût est évalué à 26 milliards d'euros, financés à 40% par l'UE, le reste étant pris en charge par l'Italie (2,9 milliards) et la France (2,2). Le projet est jugé trop coûteux et inutile par ses détracteurs et a déjà été la cible de nombreuses attaques.

Source http://www.rts.ch/info/monde/5381245-qu ... turin.html
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 18 Nov 2013 17:50

Interview de Thierry Repentin pour défendre le Lyon - Turin dans le Dauphiné Libéré du 18 novembre. Lire http://www.ledauphine.com/savoie/2013/1 ... a-l-emploi

Plus de 60 parlementaires français ont lancé le 18 novembre 2013 un appel au chef d'Etat en faveur d'avancées concrètes pour la ligne ferroviaire Lyon-Turin, à deux jours d'un sommet italo-français à Rome. Lire http://www.mobilicites.com/fr_actualite ... _2898.html
Dernière édition par Didier 74 le 23 Nov 2013 13:41, édité 1 fois.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar lgv2030 - eomer » 19 Nov 2013 8:40

Visiblement, la contestation s’essouffle côté Italien puisque seulement quelques milliers d'opposants ont manifesté.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Les No-TAV devraient tirer les conséquences de ce cuisant échec et cesser leurs actions.
Salutations,
Eomer pour lgv2030

http://lgv2030.free.fr La grande vitesse partout et pour tous
Avatar de l’utilisateur
lgv2030 - eomer
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2599
Inscription: 12 Oct 2003 11:48
Localisation: val de marne (94)

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar dyonisos » 19 Nov 2013 9:27

7000 personnes... Ah, si on pouvait réunir autant de pro-LGV sur une manif'... :electric:
OUIBUS SNCF, C'est possible...
Avatar de l’utilisateur
dyonisos
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2051
Inscription: 16 Oct 2008 18:37
Localisation: saint-denis-lès-martel 46, Dernière gare des trains de nuit pour paris du sud de l'auvergne

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Jibrail » 19 Nov 2013 19:55

lgv2030 - eomer a écrit:Les No-TAV devraient tirer les conséquences de ce cuisant échec et cesser leurs actions.

Les No-TAV italiens connaissent particulièrement bien - pour la vivre au quotidien - la situation politique et financière de leur pays, et savent bien qu'en aucun cas il n'est en état de financer la partie italienne. Ils ne manifestent plus massivement car ce n'est simplement plus nécessaire pour enterrer - provisoirement ou non - ce projet qui n'a jamais été bien ficelé, ni raisonnable (ce n'était peut-être d'ailleurs pas possible compte-tenu de la configuration physique des lieux, moins favorable qu'en Suisse, et à la multiplicité des fonctions à assurer).

Il me semble indéniable que ce projet en décalage chaque jour plus important avec la réalité et je ne peux pas imaginer que la plupart des acteurs n'en soient pas conscient. Il n'y a qu'à regarder les chiffres de fréquentation actuels : les statistiques italiennes montrent qu'on est passé entre 2007 et 2013 de 2.400 à 1.800 poids lourds/jours sous le Fréjus, soit une baisse de 25% (!), et une légère baisse au Mont-Blanc, de 1.600 à 1.500 PL/j. Et ce n'est pas les 70 PL/j (25.000/an selon le Ministère) empruntant l'autoroute ferroviaire alpine qui plombent ces chiffres.

Tout ferrovipathe que je sois, je ne peux que constater que le seul résultat du projet Lyon-Turin, c'est d'avoir bloqué tout investissement ferroviaire d'ampleur sur les axes Lyon-Savoie/Grenoble et en Savoie, malgré le dynamisme économique et démographique de ces régions, l'immense potentiel touristique et le besoin incontestable de remise à niveau un réseau en grande partie constitué de voies uniques et tortueuses. Alors on peut encore continuer comme ça à se faire enfumer pendant 20 ans en espérant un retournement brutal de conjoncture; on peut aussi penser que le temps, l'énergie et les finances perdues dans ce projet auraient déjà pu, auraient déjà dû permettre de mettre en oeuvre bien d'autres travaux de modernisation.

Les projets démarrés sont toujours difficiles à arrêter et c'est encore plus difficile pour les projets transfrontaliers. On peut comprendre que l'Etat italien n'ait pas envie d'apparaître comme cédant aux manifestations des No-Tav, et que l'Etat français n'ait pas envie d'être perçue comme celui qui enterre les espoirs italiens. Cependant à un moment opportun - qui je pense se rapproche, il faudra que les uns et les autres prennent leurs responsabilités et reprennent des discussions sur des projets raisonnables. Et le plus tôt sera le mieux pour tout le monde, et y compris pour les projets ferroviaires.
Jibrail
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 247
Inscription: 17 Déc 2010 23:19

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 16 Déc 2013 21:33

L’A48 entre l'Ain et le Nord-Isère et la LGV Saint-Exupéry - Chambéry mises à l’arrêt. Lire les détails sur http://www.ledauphine.com/isere-nord/20 ... -a-l-arret
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Harold92 » 16 Déc 2013 21:53

Didier 74 a écrit:L’A48 entre l'Ain et le Nord-Isère et la LGV Saint-Exupéry - Chambéry mises à l’arrêt. Lire les détails sur http://www.ledauphine.com/isere-nord/20 ... -a-l-arret


L'arricle ne contient cependant pas un mot ou une information relatifs à la "mise à l'arrêt de la LGV Saint-Exupéry - Chambéry", donc le titre est juste un peu "extensif"....La déclaration des autorités concerne uniquement la A48.

Les lecteurs de Rhône-Alpes connaissent bien la haute qualité rédactionnelle et la grande exactitude de beaucoup d'articles régionaux et locaux du Dauphiné Libéré: cet article ne fait pas exception, et du moment que la rubrique nécrologique du coin est à jour, on n'est pas regardant sur le reste.

Bien entendu, de là à dire que la LGV Saint-Exupéry-Chambéry avance effectivement, ce serait difficile...
Harold92
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 209
Inscription: 04 Juil 2012 13:39

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 16 Déc 2013 22:00

Dans les faits les projets de LGV et de l'A48 ont perdu leurs classements en projet d'intérêt général.

Il reste quand même un projet LN (mixte) entre Saint-Exupéry et Chambéry.

Dans un autre registre, une femme est désormais poursuivie pour agression sexuelle après avoir voulu embrasser un policier lors d'une manifestation contre le Lyon - Turin. L’anecdote est rapporté ici http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... /16/italie
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Harold92 » 16 Déc 2013 22:26

Si la LGV (mixte ou pas mixte) entre Saint-Exupéry et Chambéry avançait d'une quelconque façon, ça se saurait en effet.

Tout ça pour dire que l'article du DauBé est juste relatif à l'enterrement de la A48 : rien de ferroviaire, et donc citation sans objet sur le forum du transport ferroviaire.
Harold92
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 209
Inscription: 04 Juil 2012 13:39

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 16 Déc 2013 22:37

L'article ne met pas l'accent sur le cas de la LGV. Pourtant le courrier du Directeur Départemental des Territoires de l'Isère au maire de Saint-Savin, dans le cadre de la révision du PLU est pour le moins limpide.

"vous m'interrogez sur la non reconduction de l'arrêté préfectoral [...] du 19 juillet 2010 qualifiant le projet de LGV Lyon - Turin voyageur de Projet d'Intérêt Général (PIG).

L'horizon de réalisation de ce projet ferroviaire étant très lointain, je vous confirme que le PIG n'a pas été reconduit et que l'arrêté est ainsi devenu caduc le 19 juillet 2013.

Pour votre information, un nouvel arrêté de PIG a été pris concernant un tracé destiné à accueillir un trafic mixte fret/voyageur [...] le 03 janvier 2012".


C'est la tracé DUPé le 23 août 2013.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Harold92 » 16 Déc 2013 22:47

Le journaliste du Daubé a donc manqué quelque chose, et fait une partie de son titre sans arguments.

Cela dit, l'intérêt des arrêtés de PIG est excellent pour gagner du temps à ne rien faire: pendant des années, on gèle des terrains sur un tracé en raison de l'intérêt vital, nécessaire, absolu, etc (rayer les mentions inutiles..), et du jour au lendemain, pfuuuit, ah mais non, aucun intérêt, ce projet...Désolé d'avoir dépensé votre argent pour rien dans ces études, on doit s'occuper comme on peut, alors on recommence (pour rien peut-être, mais c'est toujours votre argent..)
A Bercy, on appelle ça "la baisse des dépenses pilotables"....
Harold92
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 209
Inscription: 04 Juil 2012 13:39

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar lgv2030 - eomer » 15 Jan 2014 9:47

Mais il n'en ont pas marre ?
Comme à Notre Dames des Landes, la récré est terminée.
Salutations,
Eomer pour lgv2030

http://lgv2030.free.fr La grande vitesse partout et pour tous
Avatar de l’utilisateur
lgv2030 - eomer
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2599
Inscription: 12 Oct 2003 11:48
Localisation: val de marne (94)

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 26 Fév 2014 21:47

L'année 2013 n'a pas été bonne pour la SFTRF. C'est le plus mauvais résultat depuis 15 ans avec le passage de "seulement" 662995 poids lourds au tunnel du Fréjus (soit 1816 camions par jour). François Drouin, le président de la SFTRF, souhaite donc une remontée du trafic en 2014.

La coordination des opposants au Lyon - Turin a publié le 3 février le communiqué suivant
"Les élus et gestionnaires du tunnel routier « souhaitent une remontée du trafic en 2014 » et ne s'encombre pas de la pollution qui va avec.

Que le Président du tunnel, avec une candeur indécente, ose une telle déclaration est déjà scandaleux, mais que les élus de la Maurienne qui pleurent à l'Assemblée les « murs de camions insupportables » soient présents et n'interviennent pas, l'est encore plus.

Ils démontrent, si c'était encore nécessaire, que leurs déclarations sur le Lyon-Turin ne correspondent à aucune volonté de leur part et prennent la responsabilité de la mise en danger de la vie d'autrui.

A l'inverse la Coordination des opposants au Lyon Turin s'était félicitée de la baisse des trafics aux deux tunnels nord alpins dans un communiqué daté du 9 janvier 2014, dont le titre était « La courbe n'est pas inversée ». Elle demandait aussi l'utilisation de la ligne existante, dont 83% de la capacité est inutilisée.

La Maire de Chambéry est membre du conseil d'administration de la SFTRF, elle déclarait devant l'assemblée le 31 octobre dernier : « Je peux témoigner de ces enjeux en ma qualité d’élue de Savoie, qui constate tous les jours, sur le terrain, combien nos vallées alpines, leurs accès et nos agglomérations sont réduits à des couloirs à camions et attendent avec impatience un report massif de la route vers le rail. »

La députée de la Maurienne, présente sur la photo déclarait le 31 octobre devant l'Assemblée : « Comment peut-on accepter que ces vallées voient encore aujourd’hui défiler des milliers de camions chaque jour, à quelques centaines de mètres des plus beaux paysages montagnards, du parc national de la Vanoise, les parcs régionaux des Bauges et de Chartreuse sans que cela ne semble émouvoir quiconque ? Il est plus que jamais temps d’impulser une vraie volonté en faveur du report modal. »

Quant au Ministre des transports, il a pris la responsabilité de réduire l'augmentation des péages des tunnels pour les camions et d'ouvrir à la circulation le tube de sécurité creusé au Fréjus.

Qui peut encore croire ces élus et leur indigne comédie qui ne conduira qu'à un endettement public sans intérêt général alors que la ligne existante n'est pas utilisée."

Des opposants ont comparé le Lyon-Turin à un projet du IIIe Reich. Lire http://www.ledauphine.com/savoie/2014/0 ... lyon-turin
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 03 Mar 2014 20:36

Beppe Grillo condamné à quatre mois de prison pour s’être opposé au Lyon-Turin.

La dépêche de l'AFP précise le contexte de cette condamnation
Ce lundi, Beppe Grillo a été condamné par le tribunal de Turin à quatre mois de prison ferme pour avoir brisé les scellés du chantier du TGV Lyon-Turin. Le procureur avait requis une peine de neuf mois de prison à l’encontre de l’ancien humoriste. Onze autres militants opposés à la construction de cette ligne ont également été condamnés à des peines allant jusqu’à neuf mois de prison. Dix autres ont été relaxés.
«Votre solidarité est d’une grande aide. Je n’abandonnerai pas. C’est nous qui vaincrons», a commenté Beppe Grillo sur son compte Twitter.

Son avocat et neveu, Me Enrico Grillo, a quant à lui expliqué qu’il attendait «les motivations du tribunal avant de prendre la décision de faire appel ou non».
Pour le dirigeant historique des «No-TAV» (No al treno alta velocità, non au TGV en italien), Alberto Perino, condamné lui aussi lundi à quatre mois de prison ferme, «une condamnation aussi lourde, pour un délit de ce type, est un cas unique en Italie». «Cela illustre bien le climat de chasse aux sorcières qui existe», a-t-il souligné.
A la lecture de la sentence, une partie du public s’est levée pour brandir une banderole demandant «Que l’on cesse de faire main basse sur le Val de Suse» (nord-ouest), où passera la ligne ferroviaire.
Le 15 janvier dernier, trois responsables du mouvement opposé au TGV Lyon-Turin avaient été condamnés à verser près de 200.000 euros de dommages et intérêts pour avoir mené des actions contre le chantier.
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Didier 74 » 15 Mar 2014 11:24

Interrogé le 4 mars sur France Inter, l'euro-député EELV Daniel Cohn-Bendit s'est déclaré en faveur du Lyon - Turin
"Notre-Dame-des-Landes, c'est de la folie.[...] Nantes n'a pas besoin d'un grand aéroport. Il y a des choses à faire en France plus importantes qu'un aéroport au milieu de n'importe quoi, de je ne sais où. [...] Sur le tracé Lyon - Turin, je suis plus ambivalent. Je dis c'est vrai qu'aujourd'hui, c'est trop cher, mais avoir un tracé qui permette justement aux trains d'aller plus vite et donc de rendre les avions, en Europe, un peu plus inutiles, et de mettre des camions sur ces trains, ça se défend. C'est un combat compliqué, mais il y a une logique derrière ; il n'y a aucune logique rationnelle derrière Notre-Dame-des-Landes."


FNE et la FRAPNA viennent de déposer un recours contre la Déclaration d’Utilité Publique autorisant « la réalisation de l’itinéraire d’accès au tunnel franco-italien de la liaison ferroviaire Lyon–Turin ». Explications sur http://www.fne.asso.fr/fr/lyon-turin-ou ... 5&vID=1077 et http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 21063.php4
Didier 74
 

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar greg59 » 02 Aoû 2014 18:55

Où en est on sur ce projet de LN entre Lyon St Exupéry et St Jean de Maurienne ?
J'ai posé la question sur Sara, mais comme d'hab, mes messages s'évaporent... :mrgreen:
[b]Mon réseau : DK'BUS Marine - Dunkerque
Mon étude sur l'opportunité d'un réseau de TCSP à Lille Métropole : http://www.fichier-pdf.fr/2017/03/02/op ... csp-lille/
Etude d'opportunité Métro et Tramway pour Nantes Métropole : https://www.fichier-pdf.fr/2017/11/11/o ... sp-nantes/
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 6299
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar Maastricht » 02 Aoû 2014 19:27

Le principe est malheureusement toujours un peu le même : s'il n'y a pas de message ici ou ailleurs, c'est qu'il n'y a pas de nouvelles. Tout juste y a-t-il eu ça en mai :

http://www.ledauphine.com/societe/2014/ ... orte-signe
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1483
Inscription: 30 Mai 2005 20:38

Re: [Infrastructure] LGV Lyon - Chambéry, première étape vers Turin ?

Messagepar greg59 » 02 Aoû 2014 19:56

Maastricht a écrit:Le principe est malheureusement toujours un peu le même : s'il n'y a pas de message ici ou ailleurs, c'est qu'il n'y a pas de nouvelles. Tout juste y a-t-il eu ça en mai :

Merci pour le lien je pensais qu'il y avait un chantier engagé sur quelques tronçons pour l'infrastructure nouvelle dans la partie française, hors construction et creusement de galerie entre la France et l'Italie, je suppose que c'est un problème financier qui retarde ce projet ?
[b]Mon réseau : DK'BUS Marine - Dunkerque
Mon étude sur l'opportunité d'un réseau de TCSP à Lille Métropole : http://www.fichier-pdf.fr/2017/03/02/op ... csp-lille/
Etude d'opportunité Métro et Tramway pour Nantes Métropole : https://www.fichier-pdf.fr/2017/11/11/o ... sp-nantes/
Avatar de l’utilisateur
greg59
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 6299
Inscription: 18 Mai 2007 17:51
Localisation: Dunkerque (59)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: BGC81577, Bing [Bot], gavatx76, Google [Bot], isereboy38, Loule de la Bédoule, Yahoo [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia