[Infrastructure] Lignes menacées

Le Forum des passionnés de rail et de caténaires...

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome, Tchouks

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar izgood » 12 Aoû 2018 13:11

Bonjour

En compensation, le Limousin aura sur 3km de l'ancienne ligne le Dorat-St Sulpice Laurière le tube de l'Hyperloop en essais... :roll: 8-) :beammeup:
voir Le Parisien :

http://www.leparisien.fr/societe/la-fra ... 849224.php
izgood
Rang : Passéoz Intermodalité
Rang : Passéoz Intermodalité
 
Messages: 6503
Inscription: 25 Nov 2010 9:05

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Clement » 14 Aoû 2018 5:00

Cramos a écrit:Les 2 fermetures du côté de Limoges sont pérennisées : on a pu lire ici que les cheminots travaillant sur Saillat - Angoulême vont être mutés (il s'agit des agents circulations qui tenaient les gares de cantonnement de la VUSO Saillat- Angoulême) au mois de septembre. En attendant, ils assurent encore la vente à La Rochefoucaudt et Chabannais. Le problème détecté par le passage de la voiture Mauzin (mesures de géométrie de la voie hors tolérance nécessitant l'arrêt immédiat des circulations) aurait pu être traité ponctuellement (là où les valeurs sont hors-norme), mais ce scénario n'est même pas envisagé. Pour St-Yrieix - Objat, c'est l'instabilité d'un talus qui aura eu raison de la ligne. En interne SNCF, on apprend que SNCF Mobilité a demandé à ce qu'une LTV 10 puisse être étudiée (c'est toujours mieux que rien, là, je suis du même avis que Mobilité), mais SNCF Réseau a dit que c'était trop risqué. Jeudi dernier, des traverses en croix ont été mises en place à St-Yrieix et le logiciel CAPI a été supprimé entre St-Yrieix et Objat.


Quelle catastrophe ! Et tout est rapidement fait pour que les lignes ne puissent pas rouvrir...

C'est d'autant plus révoltant que les travaux à faire sont une paille face aux travaux colossaux et coûteux de la RN141. Ces lignes n'ont pas vu d'investissements depuis des décennies. Et plus le temps va passer, plus il deviendra cher de rouvrir ces lignes.

Je vais essayer d'aller faire des photos avant que les voies ne disparaissent sous la végétation et que les gares ne rentrent dans un coma profond.
Clement
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 283
Inscription: 07 Oct 2017 19:39

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar IVAN » 17 Aoû 2018 8:42

La situation ferroviaire de la France n'est pas brillante si on exclut les radiales (foutu jacobinisme !)
Il me semble aussi que les Liaisons Poitiers-Limoges sont mal foutues : très lent pour... 120 km ? Plus de 2 h parfois....
Avatar de l’utilisateur
IVAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 570
Inscription: 07 Sep 2006 20:05
Localisation: Entre Dole et Louhans (canton de Chaussin)

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar JiBOM » 17 Aoû 2018 16:37

Des lignes considérées aujourd'hui comme "infermables" car d'évidente utilité publique (Poitiers-Limoges* par exemple) peuvent très bien, du jour au lendemain, supporter un service dégradé puis très rapidement fermer pour cause de vétusté trop avancée. Ce genre de négligence coupable, parfois contrée par quelques velléités régionales, est inquiétante dans un pays où la notion de réseau ferré perd fondamentalement son sens au gré des fermetures partielles ou totales de lignes structurantes et secondaires.
Le jacobinisme peut avoir un réel effet vertueux s'il consiste à harmoniser les efforts et coordonner l'ensemble des lignes comme un tout qui serait supérieur à la somme des parties. Il n'en reste malheureusement qu'un centralisme forcené où chacun est dépendant de Paris et demeure une impasse pour les autres directions.


* La ligne a connu, l'été dernier, une augmentation conséquente de son offre avec 11 AR par semaine (12 le vendredi) et qui faisait suite aux demandes des usagers eux-mêmes. Il y avait 1 train par heure de 12h à 20h (sauf à 15h) dans les deux sens pour un temps de trajet d'environ 1h45 pour les plus rapides. Mais ça, c'était avant le drame...
JiBOM
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 347
Inscription: 28 Nov 2010 12:47
Localisation: Entre Paris et l'Aveyron

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar IVAN » 17 Aoû 2018 22:27

JiBOM a écrit:Le jacobinisme peut avoir un réel effet vertueux s'il consiste à harmoniser les efforts et coordonner l'ensemble des lignes comme un tout qui serait supérieur à la somme des parties. Il n'en reste malheureusement qu'un centralisme forcené où chacun est dépendant de Paris et demeure une impasse pour les autres directions.


La régionalisation a en effet conduit à des bêtises sans nom. Aller, de Mulhouse à Dijon (hors TGV) ou de Reims à Lille révèle de l'exploit.
Je ne sais si des étrangers viennent en vacances itinérantes chez nous via Interrail ...çà doit être plus que décourageant, voire rédhibitoire.
Nous finissons par ne plus avoir de réseau mais des morceaux de saucissons...
Il y a vraiment quelqu'un depuis X années au ministère des transports ?
Avatar de l’utilisateur
IVAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 570
Inscription: 07 Sep 2006 20:05
Localisation: Entre Dole et Louhans (canton de Chaussin)

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Arnaud68800 » 18 Aoû 2018 6:24

IVAN a écrit:La régionalisation a en effet conduit à des bêtises sans nom. Aller, de Mulhouse à Dijon (hors TGV) ou de Reims à Lille révèle de l'exploit.

Sauf grossière erreur de ma part, avant le TGV Rhin-Rhône, il n'y a jamais eu de liaisons directes entre Mulhouse et Dijon ; il fallait au moins changer à Besançon.

Quant à Reims - Lille, ce n'est pas non plus un trajet qui relève de l'exploit car il se fait très bien en TGV sans passer par Paris (TGV direct avec 2 AR Strasbourg - Bruxelles, ou changement à CDG ou Marne-la-Vallée).

Dans les deux cas, vu les distances (près de 200 km, voire plus pour Reims - Lille), il n'est pas incongru de penser que ces deux O/D n'ont pas à être assurées par les régions, dans la mesure où un service grandes lignes dont l'offre est adaptée à la demande existe.
Dernière édition par Arnaud68800 le 18 Aoû 2018 9:41, édité 1 fois.
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1723
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar 102.010 » 18 Aoû 2018 6:58

Sur Dijon-Mulhouse, il y a eu pendant très longtemps le train de nuit Strasbourg-Vintimille, avant que celui-ci ne soit dévié via le Revermont de 1997 à 2008.

En Eté, il y avait également des voitures directes Strasbourg-Perpignan ou Portbou reversées à Dijon sur un train venant de Metz.

Mais rien d'autre en trafic diurne à longueur d'année.
102.010
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2025
Inscription: 14 Fév 2005 12:49

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Jean Marie » 18 Aoû 2018 7:58

Bonjour. Hasard.Je suis en train de consulter ma collection d'indicateurs Est/Nord-Est afin de relever,pour un ami,les temps de parcours entre Paris,Nancy et Strasbourg, des années 80/90.Occasion pour consulter celui de l'été 85.Epoque révolue quant aux dessertes régionales.Il y avait plusieurs relations Reims Lille prolongées Tourcoing. Epoque bénie pour traverser la France,en omnibus ,avoir le temps. Pour l'anecdote.Lyon Toulouse 2 fois de bout en bout.Un régal.Mais aussi Lyon Paris en X 4500,avec la possibilité de commander un plateau repas,livré à Roanne. Ca ne venait pas des "Frères Troisgros".Mais cela a existé.JM
Jean Marie
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 107
Inscription: 12 Sep 2011 13:02

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar philippe fene » 18 Aoû 2018 11:23

La liaison Toulouse-Lyon se faisait par Rodez et durait toute le journée avec un confort tout relatif, X2800 et remorques, elle a été supprimée en 1988.
Il falllait aimer le chemin de fer pour l'emprunter même si le parcours est très beau.

Je connaissais la liaison Paris-Lyon en X4500 qui s'effectuait par Moulin- Paray le Monial, mais je ai un doute sur l'utilsation de ce matériel sur Paris-lyon par Roanne et St-Etienne qui était assuré en rames tractés.Sur ces deux relations il n'y avait pas beaucoup de voyageur effectuant l'ensemble du trajet.
philippe fene
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 07 Nov 2013 11:15

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar IVAN » 18 Aoû 2018 12:09

Arnaud68800 a écrit:Sauf grossière erreur de ma part, avant le TGV Rhin-Rhône, il n'y a jamais eu de liaisons directes entre Mulhouse et Dijon ; il fallait au moins changer à Besançon.

Quant à Reims - Lille, ce n'est pas non plus un trajet qui relève de l'exploit car il se fait très bien en TGV sans passer par Paris (TGV direct avec 2 AR Strasbourg - Bruxelles, ou changement à CDG ou Marne-la-Vallée).

Dans les deux cas, vu les distances (près de 200 km, voire plus pour Reims - Lille), il n'est pas incongru de penser que ces deux O/D n'ont pas à être assurées par les régions, dans la mesure où un service grandes lignes dont l'offre est adaptée à la demande existe.


Il y a pourtant une offre TER "longue distance" Dijon-Tours, bruyante et tape-cul, mais au moins elle existe.
Au sein de la région BFC, Dijon-Belfort est saucissonné avec rupture de charge à Besançon Viotte. Et correspondances pas forcément assurées.
On ne peut comparer la France hyper centralisée aux pays fédéraux comme l'Allemagne...où les grandes villes sont très bien reliées entre elles. Mais ce n'est pas la même géographie... ni la présence d'une capitale qui phagocyte l'essentiel.
Avoir laissé tomber Nantes Bordeaux par exemple est symptomatique de la politique de transport de notre pays.
Avatar de l’utilisateur
IVAN
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 570
Inscription: 07 Sep 2006 20:05
Localisation: Entre Dole et Louhans (canton de Chaussin)

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Train-Corail » 18 Aoû 2018 12:21

Ben oui mais y a quoi entre Bordeaux et Nantes ? Il n'y a guère que La Rochelle qui puisse drainer un peu de monde. En France il n'y a que la transversale Bordeaux - Marseille qui soit structurellement porteuse de trafic. Mettez des métropoles belles, riches, dynamiques, touristiques et étudiantes à 200 km les unes des autres (avec quelques villes moyennes en sus) et les trains seront remplis !
Train-Corail
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 947
Inscription: 13 Fév 2013 18:25

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar jmba » 18 Aoû 2018 13:00

Oui mais l' autoroute Bordeaux Nantes est bien remplie. Et entre Zero train et 20 trains par jours, il y a quand même un juste milieu.

Je dis zero, mais il doit y en avoir 2 ou 3, qui mettent 5h alors qu'autrefois, c'était 3h45.

Et la rénovation promise est encore repoussée de 2019 à 2020.
jmba
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 75
Inscription: 07 Jan 2010 17:48

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar 102.010 » 18 Aoû 2018 13:23

Bordeaux-Nantes en 3h15 serait tout à fait compétitive face à la route, et justifierait tout à fait un cadencement aux 2h, avec des rames de 250 places environ.

Le corridor Bordeaux-Rennes est le futur prolongement de la Transversale Sud.
102.010
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2025
Inscription: 14 Fév 2005 12:49

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Train-Corail » 18 Aoû 2018 14:23

J'aurais dit oui s'il y avait eu une métropole entre Bordeaux et Nantes, mais en l'occurrence il n'y a rien...
Train-Corail
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 947
Inscription: 13 Fév 2013 18:25

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Donostian » 18 Aoû 2018 14:45

Train-Corail a écrit:J'aurais dit oui s'il y avait eu une métropole entre Bordeaux et Nantes, mais en l'occurrence il n'y a rien...

Sympa pour La Rochelle, Rochefort, Saintes , Fontenay le Comte (à coté de Luçon)
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 661
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Train-Corail » 18 Aoû 2018 15:03

Heureusement que j'ai dit "métropole" :roll: Ce n'est pas avec Saintes, Rochefort et cie... que tu vas remplir des trains chargés entre Bordeaux et Saintes, ainsi qu'entre La Roche-sur-Yon et Nantes. Je persiste donc: il manque une métropole entre Bordeaux et Nantes. C'était la même chose pour l'IC Bordeaux-Lyon: plein entre Bordeaux et Limoges, puis entre Roanne et Lyon. Regarde maintenant les IC Bordeaux - Marseille: la présence de métropoles sur tout le parcours fait que la fréquentation est constante, il n'y a pas de vide intersidéral entre Toulouse et Nîmes.
Train-Corail
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 947
Inscription: 13 Fév 2013 18:25

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Tchouks » 18 Aoû 2018 15:20

Bonsoir,

Je quitte temporairement la côte Atlantique pour revenir sur les lignes récemment privées de trafic et sans perspective de reprise à court ou moyen terme.
Depuis le début du service, on arrive donc à 8 sections privées de toute circulation voyageurs (et toute circulation tout court, d'ailleurs), pour un total de 291 km ! C'est de loin le nombre et le linéaire de fermetures le plus élevé dans la même année depuis plus de 20 ans.
On avait dit que le réseau se contracterait fortement, la tendance est effectivement bien amorcée.

Et les candidats pour allonger la liste sont malheureusement légion, on en a déjà largement parlé ici. Mais je voulais juste vous apporter un témoignage sur une section : Andelot - Saint-Claude, dans le Jura.
Etant une semaine dans le secteur en ce mois d'août, je voulais en profiter pour parcourir la section escarpée sur les viaducs, au moins les 8 km qui séparent Morez de Morbier. Et sauf à consacrer une journée à ça… je n'y suis même pas arrivé.
On est en effet tombés bien bas en matière d'horaires et de nombre de trains : tout au plus 5 du mardi au jeudi sur l'ensemble de la section considérée, suite à la suppression de certains trains pendant les vacances scolaires (le départ matinal de Saint-Claude + le demi-tour Saint-Claude - Champagnole d'après-midi).

Au final, on a seulement deux départs de Saint-Claude quotidiens (09.54 et 17.25), avec un 3ème le lundi (04.43), le samedi (06.20) et le vendredi (15.10).
En sens inverse, trois arrivées toutes avant 14 h (08.59, 12.40 et 13.40), avec 4ème le dimanche (20.42) et même deux autres le vendredi soir (19.12 et 20.42).
Le pire c'est que la voie est en mauvais état et bardée de LTV, mais malgré tout de Saint-Claude à Morez les trains ne mettent "que" 27 min alors que les cars en demandent 40.

Résultat des courses, les prospectus disponibles en nombre dans les différents offices du tourisme vantant la Ligne des Hirondelles ont bien du mal à convaincre, avec :
- des excursions quotidiennes de Dole vers Morez ou Saint-Claude, avec 4h45 sur place à Saint-Claude, bien trop pour visiter cette cité déprimante et pas assez pour aller randonner dans les remarquables gorges environnantes,
- des excursions au départ du Haut-Jura vers Dole ou Arc-et-Senans, certainement plus porteuse, mais qui ne peuvent être proposées que le vendredi et le dimanche, faute de solution de retour acceptable les autres jours.

En pleine saison touristique, j'ai compté un seul voyageur (jeune, avec un gros sac à dos) à l'arrivée de 13.40 à Saint-Claude, retardée de qq min pourtant pour attente de correspondance... Exemple qui en dit long sur l'attractivité de l'offre. D'ailleurs, je n'ai finalement pas réussi à emprunter le train côté français. Je me suis vengé côté suisse, où les deux lignes desservant ce coin du Jura (vaudois) avaient leur derniers kilomètres fermés quelques semaines pour cause de… RVB ! Un train par heure de Vallorbe au Sentier, sur voie normale à plus de 1000 m d'altitude, avec quelques renforts de pointe en rame CFF, un autre monde...

Tout ça pour dire que, sauf changement radical de l'approche de l'exploitation de la ligne Andelot - Saint-Claude, il y a fort à parier qu'elle aille alimenter ma liste macabre de fermetures citées au début de ce message. Et pourtant, il y a de l'activité dans le coin. Rien qu'à Morez, 2200 emplois dans l'industrie lunetière. Pas négligeable.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1298
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Train-Corail » 18 Aoû 2018 15:25

Et oui mais ces 2200 emplois sont-ils situés près de la gare (i.e à moins de 10 minutes à pieds) ?
Train-Corail
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 947
Inscription: 13 Fév 2013 18:25

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Arnaud68800 » 18 Aoû 2018 15:43

IVAN a écrit:Il y a pourtant une offre TER "longue distance" Dijon-Tours, bruyante et tape-cul, mais au moins elle existe.
Au sein de la région BFC, Dijon-Belfort est saucissonné avec rupture de charge à Besançon Viotte. Et correspondances pas forcément assurées.

Oui mais il n'y a pas d'offre grandes lignes entre Tours et Dijon (il faudrait changer de gare à Paris), alors que c'est le cas entre Dijon et Mulhouse ou Reims et Lille.

Concernant le tronçonnage des dessertes régionales, oui je trouve aussi que c'est une aberration. Sur l'axe Dijon - Mulhouse, je maintiens qu'il n'y a pas besoin d'offre TER de bout en bout au regard de la qualité de l'offre TGV, très honorable, mais effectivement, des diamétralisations partielles pourraient être envisagées :
- rétablissement de trains Dijon - Besançon - Belfort
- quelques diamétralisations Besançon - Belfort - Mulhouse

L'ex région Bourgogne était pourtant précurseuse en matière de diamétralisations, avec les TER Paris - Dijon - Lyon, et donc aussi les Tours - Nevers - Dijon...

La région Grand Est a quant à elle bien compris les méfaits du tronçonnage des dessertes TER, puisqu'elle va créer des TER Paris - Bar-le-Duc - Nancy - Strasbourg dès décembre (uniquement en semaine pour le moment).
Arnaud68800
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1723
Inscription: 12 Déc 2010 18:06
Localisation: Andrésy (78)

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Tchouks » 18 Aoû 2018 15:47

Train-Corail a écrit:Et oui mais ces 2200 emplois sont-ils situés près de la gare (i.e à moins de 10 minutes à pied) ?

Oui, ou à peine plus, tout est assez concentré. Vu la configuration physique de la vallée, ce serait difficile de faire autrement.

Jérôme
Tchouks
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1298
Inscription: 15 Juin 2011 17:55
Localisation: Rouen

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar sanglier08 » 18 Aoû 2018 17:26

Tchouks a écrit:
Train-Corail a écrit:Et oui mais ces 2200 emplois sont-ils situés près de la gare (i.e à moins de 10 minutes à pied) ?

Oui, ou à peine plus, tout est assez concentré. Vu la configuration physique de la vallée, ce serait difficile de faire autrement.

Jérôme

Et la route est sinueuse, lente dangereuse, les hivers ne sont pas des plus cléments.
Ayant subit la gestion SNCF en ex Champagne Ardenne, car la région de gauche, si ce n'est le TGV à Sedan pour faire plaisir au président de région, a laissé la SNCF faire ce qu'elle voulait, d'où des situations caricaturales où un Reims-Charleville, desservant Bazancourt (banlieue de Reims); Rethel (beaucoup bosse à Reims), de ~20h quelques choses se retrouvait avec du roule Lundi/Mardi/Mercredi et JEudi, mais pas le Vendredi (ce qui empêchait de fait la correspondance avec le TGV Paris-Bar le Duc de 19h28 à Champagne Ardenne TGV), cela pendant 1 service, conséquence, les habitants de Bazancourt, et la gare réouverte, qui connaissait un beau succès n'a gardé que les captifs, idem pour Charleville Hirson, la région grand Est va remettre en place un Charleville-Lille, en effet, il existe un trafic, mais si on force correspondance à Hirson, puis Aulnoye, sur des TERs totalement omnibus, en quasi 4h , c'est uniquement des captifs masochistes qui restent.
Depuis la région Grand Est, au moins, Charleville Reims, c'est un train par heure, avec une desserte de service en service qui s'approche de l'homogénéité , avec un renfort à la demi heure en pointe, cela n'est certe pas parfait, mais on revient de très loin, pourtant, l'autoroute en parallèle est gratuite, et de gare à gare même temps (le risque d'embouteillage existe sur Charleville, Reims ville reconstruite par un architecte américain dans les années 20 est un vrai bonheur pour l'automobile)
sanglier08
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 701
Inscription: 07 Sep 2012 9:27

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar cisalpin » 18 Aoû 2018 17:41

Arnaud68800 a écrit:
Quant à Reims - Lille, ce n'est pas non plus un trajet qui relève de l'exploit car il se fait très bien en TGV sans passer par Paris (TGV direct avec 2 AR Strasbourg - Bruxelles, ou changement à CDG ou Marne-la-Vallée).

Dans les deux cas, vu les distances (près de 200 km, voire plus pour Reims - Lille), il n'est pas incongru de penser que ces deux O/D n'ont pas à être assurées par les régions, dans la mesure où un service grandes lignes dont l'offre est adaptée à la demande existe.


Cet exemple est interessant : 2 métropoles desservie en direct par des relations TGV au tracé biscornu mais assurant néanmoins et incontestablement une desserte performante avec un seul arrêt à Roissy ;

est ce que de tels TGV remplacent totalement les anciens trains directs Lilles-St Quentin -Reims ?
pour les relations de bout en bout : sans aucun doute et de façon avantageuse , (mais à quel prix pour l'usager ? ) ;
néanmoins , les anciens ''TER inter régionaux '' desservaient une ribambelle de villes qui étaient reliées entre elles et qui ne le sont désormais plus , en tout cas plus de façon satisfaisante ;
reconnaissons néanmoins que ces trains étaient peu nombreux (de mémoire 2 A/R ) , et qu'ils ne pouvaient créer une réelle dynamique de déplacement en train entre ces villes ...

aller de Lilles , Douai ou Cambrai à Laon , de Cambrai ou St Quentin à Reims ? désormais sinon impossible , du moins difficile , et encore , cet exemple n'est pas le pire , des correspondances plus ou moins pratiques à Tergnier existent ...

même raisonnement sur Strasbourg - Lilles : de bout en bout le TGV est gagnant , mais quid de Valenciennes , la région d'Aulnoye/Maubeuge , Charlevilles , Sedan , la région de Longuyon /longwy , de Thionville ......etc ? plus de possibilité décente (ou même indécente ) de relier ces régions entre elles ;
même Metz (et Nancy dans une moindre mesure ) voient les bénéfices de la relation TGV vers Lilles amoindris par les délais fastidieux pour rejoindre une gare 'betterave ' déconnectée du reste du réseau ;


les arguments de 'train corail' pour justifier la débacle scandaleuse sur Nantes -Bordeaux , avec des trains se faisant doubler par les mobylettes , sous pretexte qu'elle ne dessert entre les 2 métropoles ''que '' la Rochelle me paraissent particulièrement indéfendables ;
on l'a déja amplement évoqué , ces 2 métropoles sont distantes de 374 km , distance ''idéale '' pour le rail , avec un faisceau de correspondances (jadis sous forme de rames directes ) vers la Bretagne , Toulouse , les pyrennées ....
outre la Rochelle , le chapelet de villes desservies assure un trafic propre entres elles ou vers les fameuses 'métropoles ' , et diffusent les voyageurs vers les multiples correspondances (si elles existent ) : vers les Sables , Chantenay , Niort et Poitiers , Royan , Angoulème etc ....(enfin , on peux parler à l'imparfait , tout ceci c'était dans l'esprit 'effet réseau ' , 'synergie entre les lignes ' ...notions désormais totalement abandonnée et qui contribue hélas fortement à l'écroulement du chateau de cartes ...)
bref , le potentiel sur Nantes -Bordeaux parait évident , avec des touristes , des voyages professionnel ou privés de toute sorte , des étudiants .....
je serais prêt à parier un bras qu'une desserte cohérente , aux 2 h par exemple , avec au moins les temps de parcours restaurés des années 75 , avec une optimisation et une systématisation des correspondances sur chaque noeud (à la ''suisse '' ) , aurait rencontré le succés ....
Dernière édition par cisalpin le 18 Aoû 2018 17:52, édité 2 fois.
cisalpin
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 762
Inscription: 11 Nov 2012 13:27

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Jojo » 18 Aoû 2018 17:50

cisalpin a écrit:même Metz (et Nancy dans une moindre mesure ) voient les bénéfices de la relation TGV vers Lilles amoindris par les délais fastidieux pour rejoindre une gare 'betterave ' déconnectée du reste du réseau ;

Bah, ils changent à Paris, comme "tout le monde".
Pour l'avoir pratiqué des dizaines de fois (sur l'OD Colmar-Douai), la combinaison de deux TGV rapides et d'une correspondance courte entre Paris Est et Nord est plus pratique que les TGV intersecteurs, lents (sans pour autant bien desservir Metz, Nancy, Arras ou Douai) et bien trop peu fréquents.


Et il n'y a pas de s à Lille. ;)
"♪ Il fait beau dans l'métro !! ♪"
enfin, chaud, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Jojo
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3696
Inscription: 25 Oct 2010 9:46
Localisation: dans un TER Rennes-Laval

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar philippe fene » 18 Aoû 2018 18:41

Je reviens sur un exemple cité par cisalpin : aller de Lille, Douai ou Cambrai à Laon, de Cambrai ou St Quentin à Reims ? Désormais sinon impossible, du moins difficile, et encore, cet exemple n'est pas le pire, des correspondances plus ou moins pratiques à Tergnier existent ...

Sur Lille - Laon environ 10 TER quotidiens, pas si mal, mais des trajets lents entre 3 et 4 heures de parcours le problème est plutôt là .
philippe fene
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 102
Inscription: 07 Nov 2013 11:15

Re: [Infrastructure] Lignes menacées

Messagepar Donostian » 18 Aoû 2018 19:20

cisalpin a écrit:
les arguments de 'train corail' pour justifier la débacle scandaleuse sur Nantes -Bordeaux , avec des trains se faisant doubler par les mobylettes , sous pretexte qu'elle ne dessert entre les 2 métropoles ''que '' la Rochelle me paraissent particulièrement indéfendables ;
on l'a déja amplement évoqué , ces 2 métropoles sont distantes de 374 km , distance ''idéale '' pour le rail , avec un faisceau de correspondances (jadis sous forme de rames directes ) vers la Bretagne , Toulouse , les pyrennées ....
outre la Rochelle , le chapelet de villes desservies assure un trafic propre entres elles ou vers les fameuses 'métropoles ' , et diffusent les voyageurs vers les multiples correspondances (si elles existent ) : vers les Sables , Chantenay , Niort et Poitiers , Royan , Angoulème etc ....(enfin , on peux parler à l'imparfait , tout ceci c'était dans l'esprit 'effet réseau ' , 'synergie entre les lignes ' ...notions désormais totalement abandonnée et qui contribue hélas fortement à l'écroulement du chateau de cartes ..

Tout à fait d'accord avec toi, dans ce genre de trains, on a peu près le même nombre de voyageurs au départ qu'à l'arrivée ...
... sauf que ce ne sont pas les mêmes, car bien souvent ce n'est qu'une minorité qui fait le trajet de bout en bout, la majorité embarque ou débarque dans les gares intermédiaires...
Joyeux Nöel, à toutes et à tous !
Donostian
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 661
Inscription: 17 Fév 2010 18:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum Transport Ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], Juju5191, Rame941


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia