Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

L'actualité des réseaux de transports en sud Rhône Alpes (Drôme et Ardèche)

Modérateurs: GX327, Citelis129

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 12 Mai 2011 20:05

Article paru dans Le Moniteur du 6 mai 2011
"Avant de créer une agglomération unique avec Tain et Romans-sur-Isère, nous avons mis en place un seul syndicat de transport commun à Valence et Romans, qui constitue de fait le quatrième réseau de transport urbain en Rhône-Alpes", note Alain Maurice, maire de Valence. En avril 2010, les 2 réseaux de Valence et Romans-sur-Isère ont en effet fusionné et une tarification unique a été instaurée. Le syndicat Valence Romans Déplacements (VRD), présidé par Béatrice Frécenon, rayonne désormais sur un bassin de 215000 habitants, et dispose d'un budget annuel de 25 millions d'euros. L'une de ses premières décisions réside dans la création d'une liaison directe par bus entre la gare TGV de Saint-Marcel-lès-Valence et les villes de Valence et Romans-sur-Isère. Du fait de son histoire, VRD doit composer avec 3 délégataires différents. 2 des 3 contrats arrivant à échéance en juin 2012, le syndicat a lancé le renouvellement total de la délégation de service public (DSP). "Le futur exploitant devrait être retenu au plus tard en mars 2012", indique Béatrice Frécenon, qui réflêchit à l'aménagement de parc relais en périphérie des centres urbains. La création d'une société publique locale est à l'étude ; le département de la Drôme pourrait y adhérer. A terme, la compétence transport pourrait être reprise par la future communauté d'agglomération (Valence et Romans-sur-Isère) souhaitée par certains élus. "Je suis une des rares présidentes de syndicat qui milite pour la disparition de sa structure", observe Béatrice Frécenon, avec malice.
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 02 Sep 2011 13:15

En tout pas d'union politique. Le projet de grande agglo est tombé à l'eau.

bleudromeardeche.com, 2 septembre
Contre le projet de grande agglo !

37 municipalités ont voté "contre" le projet de grande agglomération englobant 59 communes entre Valence et Romans.
22 seulement ont voté "pour" mais elles représentent 70 % de la population.
Le préfet de la Drôme qui doit trouver une solution avant la fin de l'année proposera un nouveau découpage . Les maires de Valence et Romans réaffirment en tout cas leur intention de travailler ensemble


Le maire PS de Romans, Henri Berthollet a voté pour la grande agglo.
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 03 Sep 2011 16:11

Le Dauphiné Libéré, 3 septembre
Valence et Romans veulent constituer une seule agglo

Alain Maurice, maire de Valence et président de Valence Agglo, et Henri Bertholet, maire de Romans, accompagnés de plusieurs de leurs adjoints, ont réaffirmé au cours d’une conférence de presse leur volonté de fonctionner au sein d’une seule agglomération.

En tenant conjointement une conférence de presse à Rovaltain, Alain Maurice le maire de Valence, et Henri Bertholet, celui de Romans, affichaient clairement leur « souhait de voir s’unir dans une même agglomération » les deux pôles urbains. « Depuis trois ans, nos deux villes mènent un travail remarquable de coopération », souligne Alain Maurice.

"Nous, on veut travailler ensemble"
À quelques jours de la réunion de la Commision départementale de coopération intercommunale (CDCI), les deux maires réaffirment leur « volonté de travailler ensemble. » Henri Bertholet estime que « c’est une évidence. Les villes de Valence et de Romans et leurs agglomérations doivent travailler ensemble et dans le cadre d’une intercommunalité », insiste-t-il. Et de citer cette enquête d’opinion réalisée par un institut de sondage auprès des Romanais. « 70 % se sont déclarés favorables à une communauté d’agglomération avec Valence, 21 % défavorables.

Ce sont cependant les conseils municipaux qui devaient se prononcer. Élaborée par le préfet Pierre-André Durand, la carte de la nouvelle intercommunalité (voir ci-après) avait été présentée le 23 avril dernier. Les élus communaux avaient jusqu’au 31 août pour se déclarer “pour” ou “contre”.

La “supra” agglomération Valence/Romans et ses 59 communes a fait l’objet de vifs débats dans les conseils municipaux. Au final, 37 d’entre eux, représentant 581 conseillers municipaux sur 949, se sont prononcés “contre”, soit 60 %. Quatre des six communautés de communes ou d’agglomération, soit 112 conseillers communautaires sur 186, également. « Ces résultats étaient prévisibles dans la mesure où ce projet de schéma a été conçu par l’administration dans la précipitation », commente Jean-David Abel, élu de Romans opposé à cette “supra” agglo et qui plaide, à l’instar d’autres conseillers municipaux opposants, pour une « évolution réfléchie et partagée de la coopération intercommunale. »

Reconnaissant la légitimité du vote “contre”, Alain Maurice et Henri Bertholet espèrent cependant que les 37 conseils municipaux récalcitrants « se convaincront de l’intérêt qu’il y a d’être avec nous. » Un “nous” qui pèse 80 % de la population.

Quelle sera l’attitude de la CDCI ? Les opposants aimeraient qu’elle « élargisse sa réflexion à l’examen d’autres scénarii et étudient toutes les incidences des différentes hypothèses. » Lais les maires de Romans et Valence ne veulent, quant à eux, « rien se voir imposer ». Et d’aviser. « Nous, on dit : on veut travailler ensemble, dans une seule agglomération, quel que soit le périmètre. »
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar JSN » 09 Oct 2012 0:59

Citéa : le nouveau réseau Valence-Romans sera exploité par Veolia Transdev


18/04/2012


L’autorité organisatrice des transports, Valence-Romans Déplacements (VRD), a annoncé le 29 mars dernier que Veolia Transdev serait le nouveau délégataire assurant la gestion de son réseau. Unifié sous le nom de Citéa, ce dernier regroupe l’agglomération valentinoise, la communauté des Pays de Romans et les transports interurbains. Ce contrat, allant de juin 2012 à juin 2018, est important pour Veolia Transdev, puisque ce dernier était déjà l’opérateur des deux réseaux distincts de Valence et de Romans. Alors que 210 000 personnes sont concernées par le réseau Citéa, Veolia Transdev s’est engagé à développer une nouvelle offre permettant une hausse de 20 % de la fréquentation à l’horizon 2018. On peut déjà noter la tarification unique sur l’ensemble du territoire, même pour les transports à la demande disponibles en zone rurale, la mise en place du post-paiement permettant aux voyageurs de payer à la consommation des déplacements effectués ou encore les efforts faits pour permettre une information-voyageurs en temps réel grâce à une nouvelle centrale de mobilité. Béatrice Frecenon, présidente de VRD, déclare ainsi que l’ambition de cette autorité commune créée en 2010 est de mettre en place un « réseau unique, présent partout sur le territoire et accessible à tous ».


(Source Ville Rail Transports en date du 18/04/12)
Avatar : Modèle réduit du nouveau Citaro G CNG E4 de Bordeaux
Avatar de l’utilisateur
JSN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1169
Inscription: 04 Mar 2005 0:58
Localisation: NANTES

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 23 Déc 2012 14:40

Et on reparle de la grande agglo

Le Dauphiné Libéré, 23 décembre
“Grande Agglo” : le projet menacé

Pour entériner le périmètre, il faut que 50 % des communes soient favorables au projet.

Étoile-sur-Rhône et Clérieux sont-elles les deux communes qui feront capoter le projet de “Grande agglo” ? Peut-être. En tout cas, leurs votes défavorables portent une menace certaine sur le projet proposé par le préfet de la Drôme, Pierre-André Durand. Jeudi soir, ces deux communes ont rejoint les 27 autres municipalités qui se sont prononcées “contre” la “Grande Agglo” à 51 communes autour de Valence, Bourg-lès-Valence et Romans.

Rappelons qu’il faut remplir deux conditions pour entériner le périmètre. L’une d’elle est d’obtenir l’avis favorable de 50% des communes représentant 50% de la population. Or, sur ce point, la condition n’est pas remplie.

Des bassins de vie trop différents selon le collectif des opposants
Dès hier, le collectif des élus opposés à la grande agglomération a produit un communiqué de presse. Annonçant : « Ce vote confirme, en l’amplifiant, le résultat d’une première consultation réalisée en 2011 sur le même sujet. Résultat qui aurait dû inciter les responsables départementaux à plus de prudence qu’ils n’en ont montrée en proposant un projet dont ils savaient qu’il ne correspondait pas au vœu majoritaire des communes. »

Le collectif des opposants poursuit : « Il est évident qu’aujourd’hui, cette agglomération rassemblant des communes appartenant à des bassins de vie différents ne peut pas voir le jour. »

Au nom des opposants, Gérard Bouchet, adjoint au maire de Valence, et François Gravier, vice-président du pays de Romans, ajoutent : « Le respect de la plus élémentaire des démocraties doit conduire le préfet à renoncer à son projet initial, à maintenir la forme actuelle des intercommunalités existantes et à remettre le projet sur le métier, en étudiant par exemple les solutions alternatives qui avaient été proposées par un nombre important d’élus. Solutions écartées d’une manière dont il est aujourd’hui prouvé qu’elle était inopportune. »

Pour Pierre-Antoine Landel, président du Scot Rovaltain et conseiller municipal de Valence, « il faut imaginer une coopération entre Valence et Romans en rapprochant les trois structures que sont le Scot Rovaltain, Valence-Romans Déplacements et le syndicat mixte de Rovaltain.

Nous ne pouvons pas imposer par la force mais proposer des avancées à un rythme plus acceptable. Il ne faut pas abandonner ce projet fédérateur, mais avoir de vrais projets de territoire avec un renforcement de la démocratie locale. »

Source http://www.ledauphine.com/politique/201 ... jet-menace
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Phil2607 » 23 Déc 2012 17:04

Ah la la, les politiques, une race a éradiquer !
Phil2607
Rang : Passéoz 1 heure
Rang : Passéoz 1 heure
 
Messages: 33
Inscription: 22 Aoû 2011 14:15

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Gil.Puy26 » 23 Déc 2012 22:45

Didier 74 a écrit:Et on reparle de la grande agglo

Le Dauphiné Libéré, 23 décembre
“Grande Agglo” : le projet menacé

...

Des bassins de vie trop différents selon le collectif des opposants
...



Mais surtout des bassins de vie coupés : l'agglomération du grand Valence est à cheval sur deux départements, et la partie Ardéchoise est exclue du projet de "Grande Agglo", seule la partie Drômoise en fait partie
Avatar de l’utilisateur
Gil.Puy26
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 827
Inscription: 28 Aoû 2008 16:58
Localisation: Val de Drôme

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 19 Jan 2013 8:46

Le feuilleton de l'hiver se politise

Le Dauphiné Libéré, 19 janvier
intercommunalité valence / romans Le “non” des élus de droite et du centre à l’agglo XXL

D’Emmanuelle Anthoine (Hauterives) à Marie-Hélène Thoraval (Romans), en passant par Genviève Girard (Portes-lès-Valence), Marie-Odile Bossan (Génissieux), Philippe Chanove (Parnans) ou Serge Masson (Saint-Laurent-d’Onay), 23 élus de droite rejoignent Nicolas Daragon (Valence) dans leur opposition à l’« agglo XXL ».

Non sans humour, ils l’appellent « le projet d’agglo XXL ». C’est dire dans un sourire combien le projet du préfet de la Drôme, Pierre-André Durand, de réunir les bassins de Romans/Bourg-de-Péage et de Valence pour créer, le 1er janvier 2014, une grande agglomération à 51 communes, leur déplaît. Les 23 élus de droite et du centre droit qui ont tenu, hier vendredi, une conférence de presse, y sont farouchement opposés. Nicolas Daragon (chef de file de l’opposition municipale valentinoise et conseiller général), leur porte-parole, s’indigne que le représentant de l’État passe outre le vote “contre” des deux intercommunalités du bassin romano-péageois, de sept communes de la communauté d’agglo Sud Rhône-Alpes, dix avec la “com-com” des Confluences et la commune isolée d’Ourches.

« Le projet présenté par le préfet et soutenu par les élus du PS a été rejeté par une majorité de 29 communes sur les 51 concernées. 65% des élus ont voté contre », rappelle Nicolas Daragon. Alors pourquoi cette détermination du préfet à imposer une agglo à 51 communes ? « Les grands élus (sénateurs, députés) font pression sur lui », avancent de concert Nicolas Daragon et Marie-Hélène Thoraval, ancienne députée et chef de file de l’opposition romanaise.

Deux agglos plutôt qu’une “méga agglo”
Comme les élus écolos et MRC qui sont également contre cette “méga agglo”, les élus de droite et du centre dénoncent « l’incohérence du périmètre. » Ils suggèrent qu’il « se rapproche des bassins de vie et d’emploi. » Ils proposent donc que soient créées deux agglomérations. Une sur le bassin romano-péageois avec les “com-com” du Pays de Romans et du canton de Bourg-de-Péage, qui pourrait « à terme » s’élargir au Pays de l’Herbasse. Et une sur le bassin valentinois avec l’intégration des communes de Beauvallon, Étoile-sur-Rhône et Montéléger, qui pourrait s’élargir aux “com-com” de Rhône-Crussol et des Deux-Chênes. En tout état de cause, vu la bronca qui monte contre le projet préfectoral, les élus de droite et du centre demandent « un calendrier plus adapté », en clair après les élections municipales de 2014. Et ils seraient favorables à l’organisation d’« un référendum citoyen » avant les municipales de 2014.

Leurs propositions et autres amendements seront-ils pris en compte lundi, dans le cadre de la réunion de la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) ? Ils craignent que non. « La CDCI est noyautée par les élus socialistes et validera le projet de grande agglomération. Nous dénonçons cette anomalie de représentativité. Nous allons vers une agglomération non consentie par la population, non consentie par les élus, non consentie par les communes qui vont l’intégrer de force. C’est un déni de démocratie. »

Source http://www.ledauphine.com/drome/2013/01 ... -agglo-xxl
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 04 Jan 2014 13:46

Et finalement la grande agglo est entrée en vigueur le 1er janvier 2014. Valence-Romans Sud Rhône-Alpes regroupe désormais 51 communes. Lire http://www.ledauphine.com/drome/2014/01 ... ant-celles
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Lyon-St-Clair » 04 Jan 2014 14:25

Ça correspond exactement au PTU de VR Déplacements ?
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1760
Inscription: 07 Mai 2011 16:32
Localisation: Caluire-et-Cuire

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar ll413 » 09 Jan 2014 8:54

A ce jour, Valence Romans Déplacements dessert 39 communes, dont 3 en Ardèche.

Les 51 communes de Valence-Romans Sud Rhône-Alpes (0 en Ardèche, il y a donc 15 communes Drômoises supplémentaires):
http://www.valenceagglo.fr/projet-grande-agglomeration/projet-grande-agglo
ll413
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 109
Inscription: 04 Juin 2007 17:13

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Lyon-St-Clair » 09 Jan 2014 16:00

Et 15 nouvelles communes à desservir donc ? :)
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1760
Inscription: 07 Mai 2011 16:32
Localisation: Caluire-et-Cuire

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Didier 74 » 11 Jan 2014 18:11

Les communes de l'ancienne agglo de Valence étaient déjà toutes desservies par Citéa et par auparavant par la CTAV.

Les communes de l'agglo de Romains étaient déjà pour la plupart desservies par Citéa.

Les communes de la communauté de communes de Bourg-de-Péage étaient déjà partiellement desservies par Citea.

Les communes ardéchoises desservies par Citéa ne font pas partie de la nouvelle agglo. Elles continueront à être desservies par Citéa, puisque Valence Romans Déplacements et la nouvelle grande agglo n'ont pas les mêmes membres. VRD est un syndicat mixte.

Il faudra sans doute que les communes de la nouvelle agglo actuellement non desservies adhèrent à VRD, pour bénéficier d'une desserte Citéa. Cela impliquera la mise en place du versement transports.

VRD couvre actuellement toutes les communes de l'ex agglo de Valence, Guilherand-Granges, Saint-Péray, Cornas, Bourg-de-Péage, Châteauneuf-sur-Isère, Alixan, Chatuzange-le-Goubet et l'ex agglo de Valence.

Les communes suivantes sont donc membres de la nouvelle agglo, mais pas de VRD : Montrigaud (500 habitants), Saint-Christophe-et-le-Laris (400 habitants), Saint-Bardoux (600 habitants), Génissieux (2100 habitants), Barbières (900 habitants), Beauregard-Baret (800 habitants), Bésayes (1200 habitants), Charpey (1300 habitants), Eymeux (1100 habitans), Hostun (1000 habitants), Jaillans (900 habitants), La Baume d'Hostun (600 habitants), Marches (800 habitants), Rocherfort-Samson (1000 habitants), Saint-Vincent-la-Commanderie (500 habitants), Beauvallon (1600 habitants), Etoile-sur-Rhône (5000 habitants), Montéléger (1900 habitants) et Ourches (200 habitants).
Didier 74
 

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Lyon-St-Clair » 11 Jan 2014 21:58

D'accord d'accord ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1760
Inscription: 07 Mai 2011 16:32
Localisation: Caluire-et-Cuire

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar ll413 » 11 Mar 2014 11:04

Extrait de l'arrêté 2014049-001 portant extension du périmètre de transports urbains pour le syndicat mixte Valence Romans Déplacements.

Article 1:
L'extension du périmètre de transports urbains sollicité par le syndicat mixte « Valence - Romans Déplacements » est autorisée.

Article 2:
Le périmètre couvre les territoires des collectivités adhérentes au syndicat mixte « Valence - Romans Déplacements », en application de ses arrêtés de création et d'extension sus-visés, qui comprend :
- la communauté d'agglomération « Valence - Romans Déplacements »,
- Guilherand-Granges,
- Saint-Peray,
- Cornas.

source et document complet : mairie de Cornas
ll413
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 109
Inscription: 04 Juin 2007 17:13

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Lyon-St-Clair » 11 Mar 2014 12:11

Voila donc la fameuse extension du PTU ! :)
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1760
Inscription: 07 Mai 2011 16:32
Localisation: Caluire-et-Cuire

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Olivier » 11 Juil 2015 18:56

Qui est titulaire de la DSP du réseau Citéa : la société "Citébus des deux rives" ou la société "Transdev Valence" ?
Les deux existent, quelles sont les fonctions de ces sociétés ?
Olivier
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 977
Inscription: 25 Mar 2003 17:46

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar Gil.Puy26 » 11 Juil 2015 21:19

C'est Transdev, tout est expliqué en détail ici par "GX327" 23.05.2015 09:34 :
viewtopic.php?f=27&t=19067&start=25
Effectivement nous avons actuellement comme situation sur l'urbain de Valence :
- Transdev Valence délégataire du réseau et exploitant principal
- Keolis Drôme Ardèche affrété avec 12 bus roulants et un parc de 13 véhicules (11 Agora S, 1 Agora line et un Citaro phase 1)
- Courriers Rhodaniens affrété avec de mémoire 7 ou 8 bus roulants

Côté Romans tout le réseau est sous-traité aux Rapid'bleus avec un parc mis à disposition par l'agglo mais le dépôt appartient au transporteur.

Sur la ligne InterCitéa, on trouve conjointement Keolis et les Rapidbleus, avec des véhicules mis à disposition par Valence Romans Déplacements + des véhicules du transporteur en attendant que le parc de Crossway soit au complet. Historiquement cette ligne était exploitée avec des cars appartenant aux 2 transporteurs.

Suite à la remise en jeu des lots affrétés Keolis et les Rapid'bleus ont perdu leur affrètement à compter du 1er Juillet.
- les Courriers Rhodaniens exploiteront sur Valence leurs 8 véhicules + les 12 de Keolis + à priori la ligne InterCitéa au départ de Valence. Les 13 véhicules de Keolis appartenant au groupe, les Courriers Rhodaniens devront acquérir d'autres véhicules.
- côté Romans c'est les Autocars Bertolami qui reprennent tout le réseau urbain et la ligne InterCitéa. Ils récupèrent les véhicules de l'agglo mais le dépôt déménagera sur un autre site

Enfin, la régie voyages Drôme a perdu l’exploitation de la ligne 20 Valence-Chabeuil-Montélier reprise en direct par Transdev. Elle est actuellement exploitée en cars mais nul doute ne fait que la reprise en direct se traduira par un changement de matériel.

C'est un tournant "historique" sur le réseau car Keolis Drôme, anciennement Drôme-Cars, avait lancé le 1er réseau valentinois avant de passer affrété en 1977 quand les lignes urbaines ont été reprises en gestion par la ville de Valence. Côté Romans si l'ancien réseau Citébus était exploité par Transdev, l'ensemble des lignes étaient déjà affrétées aux Rapid'bleus "depuis toujours".
Avatar de l’utilisateur
Gil.Puy26
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 827
Inscription: 28 Aoû 2008 16:58
Localisation: Val de Drôme

Re: Une nouvelle DSP pour un réseau unifié

Messagepar GX327 » 12 Juil 2015 16:15

Avec l'ancienne DSP Veolia Urbain Valence était délégataire sur Valence, et Transdev-Citébus l'était sur Romans. Avec la particularité pour ce dernier de n'exploiter aucun véhicule, 100% du réseau de Romans étant à l'époque affrété aux Rapid'Bleus.
Depuis la nouvelle DSP c'est VTU Valence, devenu Transdev Valence, qui est délégataire. Toutefois Citébus continue d'exister et est en charge du service de location de vélo Libélo, et certains salariés du réseau le sont de cette société. Mais l'ensemble de l'exploitation est désormais assurée par Transdev qui est mandataire de la DSP.
Avatar de l’utilisateur
GX327
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 2983
Inscription: 08 Mar 2007 18:51
Localisation: Valence (26) / Aix en Provence (13)


Retourner vers VALENCE - Les transports de l'agglomération valentinoise

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], cisalpin, Google [Bot], nicopasta


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoCotra | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia