Page 1 sur 6

[TER] Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 30 Oct 2006 12:42
par Brad
Vu sur le site internet de la Montagne le 26 octobre :

11 km de ligne SNCF rénovés.

Commencé en septembre, le chantier de renouvellement de la voie ferrée entre la gare de la Miouze-Rochefort et celle de Laqueuille, est sur le point de s'achever. Coût total de l'opération, 1,5 millions d'euros pour 11km de voie.



Je n'avais pas eu connaissance de ces travaux mais je trouve que c'est pas trop tot.
Y a-t-il d'autres travaux prévus entre Volvic et Rochefort ou Laqueuille et Ussel ?
Est ce que les temps déplorables (près d'1h30 pour Clermont-Laqueuille) vont être améliorés ?

Je déplore le manque d'information au sujet du réseau TER Auvergne et des investissements en cours et prévus pour son amélioration sur le site de la Région Auvergne. Impossible de s'informer. La région Rhône-Alpes est bien plus en avance sur ce point.

Re: Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 30 Oct 2006 16:38
par iveragh
RFF vient de décider un renouvellement des voies sur Limoges-Ussel. Les travaux auront lieu début 2007.

Re: Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 30 Oct 2006 18:01
par Brad
c'est pas du luxe !

Des objectifs en temps de parcours ?
Du nouveau materiel en vue ?

Re: Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 30 Oct 2006 18:23
par iveragh
La ligne Limoges-Ussel est redynamisée depuis quelques années par la région Limousin avec restauration des gares, ajout de trains et mise en place de matériel récent (X 73500).

L'état des voies avait été particulièrement critiqué et médiatisé au printemps dernier avec l'interdiction de circuler pour le traditionnel train à vapeur estival. Dixit Richard Rousseau, directeur régional RFF, il pourra recirculer l'été prochain...

Re: Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 30 Oct 2006 18:24
par Arnoul MAFFRE
Le numéro de Rail Passion du mois d'octobre (108) annonçait une réduction de la vitesse limite sur Volvic - Laqueuille...

Re: Du mieux sur Clermont-Ussel (Limoges-Brive)

MessagePosté: 03 Nov 2006 20:52
par Momox de Morteau
Bonsoir,

A priori les travaux devraient continuer car il y a toujours pratiquement 100% de car sur la relation après le 10 décembre.
Bonjour si il y a 10 cm de neige pour les cars, mais suis je bête, tout le monde prend l'autoroute A89 maintenant !
Je me demande si ce n'est pas une suppression masquée du trafic voyageur de la ligne ? On remplace par des cars, il y a une autoroute, la ligne est en mauvais état et à un profil difficile...

Est ce que ces travaux ne gênent pas le trafic fret d'eau minérale du Mont Dore, à moins qu'on ne l'ait supprimé lui aussi ?

Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 01 Juin 2008 13:02
par Brad
Je crée ce sujet non pas pour parler de projets pour le rail en Auvergne à long terme mais de toutes les évolutions qui concernent le réseau à court terme.

Je commence donc par deux infos :

- suite au plan rail du Limousin et à la volonté de RFF de "maintenir la performance de la ligne Bordeaux – Lyon" (sic !), des travaux vont être effectués d'ici la fin de l'année entre Montluçon et Lavaufranche (à la frontière avec la Creuse). De plus des travaux sont prévus entre Guéret et Limoges Bonne nouvelle pour cette ligne inter-régionale sur lequel pas grand chose n'a été investit depuis longtemps....

- grace à la réception de nouveaux BGC, toutes les relations entre Clermont et Lyon seront désormais effectués avec ce materiel.

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 01 Juin 2008 14:00
par Momox de Morteau
Bonjour,

Enfin une bonne nouvelle pour Bordeaux-Lyon, mais Montluçon est toujours aussi mal desservie depuis Lyon (que des autocars maintenant via Vichy) et Limoges (1 TER en plus du Corail Intercités en XTER).

J'aimerai bien voir des TER Limoges-Clermont Fd via Montluçon donnant des correspondances rapides à Riom, ce serait un moindre mal. Mais on a comme une barrière infranchissable entre le Limousin et l'Auvergne...

En ce qui concerne les BGC entre Clermont Fd et Lyon, seront ils en mode électrique entre Clermont Fd et Vichy (voire le changement de traction en ligne avant St Germain des Fossés) ?

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 01 Juin 2008 17:51
par Brad
Momox de Méru a écrit:Bonjour,

Enfin une bonne nouvelle pour Bordeaux-Lyon, mais Montluçon est toujours aussi mal desservie depuis Lyon (que des autocars maintenant via Vichy) et Limoges (1 TER en plus du Corail Intercités en XTER).

J'aimerai bien voir des TER Limoges-Clermont Fd via Montluçon donnant des correspondances rapides à Riom, ce serait un moindre mal. Mais on a comme une barrière infranchissable entre le Limousin et l'Auvergne...

En ce qui concerne les BGC entre Clermont Fd et Lyon, seront ils en mode électrique entre Clermont Fd et Vichy (voire le changement de traction en ligne avant St Germain des Fossés) ?


Oups ! J'ai pas vérifié l'info mais il ne peut pas s'agir de BGC puisque la région auvergne n'a commandé que des XGC (23) et des ZGC (3 qu'elle a immédiatement échangé contre des XGC). Elle ne dispose donc que de XGC.Il doit donc s'agir de ce materiel, sauf si je me suis trompé.
Pour ce qui est du changement de mode de traction, rff ne l'autorise qu'en gare pour l'instant il me semble.

Pour info, voici ma source (sncf mais peu fiable donc...)

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 01 Juin 2008 19:58
par Momox de Morteau
Bonsoir Brad,

Le changement de traction sur les BGC est en ligne sur la relation Paris-Provins ou Troyes (avant Gretz Armainvilliers où c'est la fin de la ligne électrique 25000 V pour qu'en cas de pb, le changement puisse se faire dans cette gare à l'arrêt).

C'est dommage de faire rouler autant de trains diesels alors que la ligne est électrifiée en partie pour Lyon (60 km) et Moulins/Nevers.

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 8:32
par DENY84
Juste pour les ignares comme moi, je renvoie a la page de wikipedia: L'Automoteur à Grande Capacité :
wikipedia a écrit:La série comprend en fait plusieurs déclinaisons :
X 76500 : version thermique (automoteur) aussi dénommée XGC,
Z 27500 : version électrique (automotrice) bicourant 1500 V continu et 25 kV 50 Hz aussi dénommée ZGC
B 81500 : version bimode, c’est à dire à motorisation diesel-électrique, mais comportant aussi un pantographe lui permettant d'utiliser les lignes électrifiées en 1500 V continu, dénommés BGC
B 82500 : version bimode, comme B 81500, qui peut utiliser les lignes électrifiées en 1500 V continu et celles en 25 kV 50 Hz, en version 4 caisses seulement, également dénommés BGC ou BiBi.


Je confirme que j'avais lu quelque part que la region avait commande qq autorails electrique, mais visiblement elle s'est retractee au dernier moment pour finalement ne prendre que les vehicules thermiques.
Sinon bonnes nouvelle tout de meme que la liaison Clermont Lyon s'effectue en AGC, ces rames sont plus confortables (surtout plus agreables esthetiquement, meme si elles sont pas non plus exceptionelles niveua confort pour une telle distance. depuis la mise en service de la deviation de St Germain, j'y aurais bien vu des rames corail renovees de type TER Rhones alpes, niveau confort (sur ces vieux rails :lol: ) c'est quand meme bien mieux!


Sinon il y a aussi un projet en cours suppression de passage a niveau. entre St germain et Roanne.

Sinon le site ORT a ete reconstruit mais les donnees ne sont toujours pas a jour...

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 8:37
par Brad
C'est vrai que pour la liaison Clermont - Lyon un BGC pourrait être intéressant
Pour Clermont-Moulins, cette ligne est prévue pour être diamétralisée sur l'axe Brioude - Moulins avec cadencement en décembre prochain normalement. Donc il aurait fallu des BGC dans ce cas aussi.
Peut être qu'en cas de prochaine commande la région pensera à ce choix...
Idem peut-être pour Clermont - Gannat avec ligne électrifiée jusqu'à Riom.

Mais plus généralement, sachant que le BGC doit être plus cher à l'achat qu'un XGC, je ne sais pas à partir de quel ration d'utilisation de l'électricité cela peut-être intéressant. Or sur Riom - Gannat ou Vichy - Brioude on a moins de 30% du temps de parcours et sur Clermont - Lyon 25% d'utilisation possible de l'électricité. Un peu juste peut-être.

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 9:13
par DENY84
Brad a écrit:Mais plus généralement, sachant que le BGC doit être plus cher à l'achat qu'un XGC, je ne sais pas à partir de quel ration d'utilisation de l'électricité cela peut-être intéressant. Or sur Riom - Gannat ou Vichy - Brioude on a moins de 30% du temps de parcours et sur Clermont - Lyon 25% d'utilisation possible de l'électricité. Un peu juste peut-être.


Oui c'est exact, pour le les BGCs valent le cout, c'est plutot de l'ordre 2/3 elec 1/3 thermique. Donc pour le cas Auvergnat, ce n'est pas si avantageux.

Peut être qu'en cas de prochaine commande la région pensera à ce choix...

Pense tu qu'il y aurra une prochaine commande? J'en doute un peu, mise a part un explosion de l'utilisation :?

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 10:28
par Brad
DENY84 a écrit:
Brad a écrit:Peut être qu'en cas de prochaine commande la région pensera à ce choix...

Pense tu qu'il y aurra une prochaine commande? J'en doute un peu, mise a part un explosion de l'utilisation :?


Oui j'en doute également. A l'issu des dernières livraisons l'ensemble du materiel aura été remplacé ou rénové. La région a dépensé beaucoup d'argent là dedans. Maintenant elle va peut-être se recentrer sur les infrastructures (même si ce n'est pas son rôle mais ça va être difficile d'y couper.)
Pour d'autres commandes je pense que ce sera du materiel périurbain qui permettra de libérer des trains circulant sur Clermont - Durtol ou Clermont - Vic le Comte aujourd'hui pour des relations plus longues (Montluçon, Aurillac) et d'avoir un materiel plus adapté à une configuration de ligne périurbaines (nombreux arrêts)

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 13:15
par DENY84
Tiens une petite question pour Brad ;)
Le site ORT parle qu'apres toutes les acquisition de materiel, l'offre de transport ferroviaires aurra augmente de 10%. Bon c'est totalement imprecis bien sur mais aurais- tu un ordre de grandeur pour l'Auvergne?

Il me semble que d'autres regions de France (Rhones Alpes, Loraine, etc) l'augmentation de l'offre a ete plutot de 30% ces 10 dernieres annees.

Sinon trouve sur le net, le dossier de presse des amelioration du ferroviaire en auvergne (fichier PDF)
Pour la liaison Clermont-Paris, la phase B (suppression de 4 passages a niveau+MAj du BAL, et RVB) a (encore) pris du retard et sera terminee qu'en 2010 au lieu de 2008. :(

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 13:37
par Brad
DENY84 a écrit:Tiens une petite question pour Brad ;)
Le site ORT parle qu'apres toutes les acquisition de materiel, l'offre de transport ferroviaires aurra augmente de 10%. Bon c'est totalement imprecis bien sur mais aurais- tu un ordre de grandeur pour l'Auvergne?

Il me semble que d'autres regions de France (Rhones Alpes, Loraine, etc) l'augmentation de l'offre a ete plutot de 30% ces 10 dernieres annees.

Sinon trouve sur le net, le dossier de presse des amelioration du ferroviaire en auvergne (fichier PDF)
Pour la liaison Clermont-Paris, la phase B (suppression de 4 passages a niveau+MAj du BAL, et RVB) a (encore) pris du retard et sera terminee qu'en 2010 au lieu de 2008. :(


Je n'ai pas de réponse à tes diverses questions.
Pour ce qui est du repport des améliorations sur Clermont-Paris, c'est prévisible quand on voit le taux de réalisation des engagements de l'Etat sur le précédent CPER (abandon de l'électrification Clermont - Issoire non compris) : honteux !
Pour ce qui du raccordement de St Germain, c'est bien mais quand on voit l'ampleur que ça prend pour 615m ! Ils présente ça comme l'ouverture d'une nouvelle autouroute. Or là il ne s'agit vraiment pas d'une opération lourde... En 50 ans en Auvergne on a construit que 615m de voies ferrée ! Et combien pour la route (déjà rien que les contournements...) ?
Quand on voit le cinéma que c'est pour supprimer 3 passages à niveau sur Clermont - Paris...

Désolé je ne répond pas du tout à tes questions mais ce genre d'exercice d'autosatisfaction de rff m'irrite fortement.

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 15:26
par DENY84
Desole de voulais pas te mettre en boule avec ce document...
C'est vrai que le deviation de St Germain a coute que 10 millions d'euros, compare aux 1.3 milliards des 50km du barreau de Balbigny ou aux 79millions du nouveau tunnel du Lioran (uniquement reconstruit pour les PL)...
Ou quand ils parlent du "nouveau materiel TEOZ", etc...

En parlant du CPER, voici l'analyse, realisee en 2005, de celui de 2000-2006 en matiere de ferroviaires (en PDF), on peut y lire qu'un tier du buget a ete donne au ferrovaire et 2/3 a la route (bien evidement)

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 02 Juin 2008 22:28
par DENY84
Brad a écrit:Pour Clermont-Moulins, cette ligne est prévue pour être diamétralisée sur l'axe Brioude - Moulins avec cadencement en décembre prochain normalement. Donc il aurait fallu des BGC dans ce cas aussi.
Peut être qu'en cas de prochaine commande la région pensera à ce

En fait je viens juste de comprendre la logique:
les ZGC étaient destinées aux liaisons régionales Clermont Moulin Nevers (d'après wikipedia) mais du fait de la diamétralisation avec Brioude, cela tombe à l'eau!
Je pense qu'avec un départ de Nevers, les BiBi aurraient pu etre pertinentes, mais bon, ça doit etre plus cher à l'achat.

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 03 Juin 2008 9:21
par DENY84
Sinon, voic le rapport BEA TT (en PDF)sur le deraillement qui avait eut lieu sur le Clermont-Bezier en 2006. (tres tres interressant, on en apprend des tonnes niveau technique!)
Et les conclusion des experts du BEATT sont sans concessions:
rapport BEATT a écrit:Cet accident trouve ses origines dans le caractère obsolète de la voie et dans une politique de
maintenance inadaptée.
Cette voie, équipée de rails "double champignon*" (DC), est vulnérable aux risques de
déraillement en cas de rupture du rail et il n'existe plus d'éléments de remplacement pour
renouveller ce rail "hors d'âge". En outre, le travelage réduit contribue à accroître les efforts subis
par le rail. Le ballast ayant quasiment disparu ne permet plus de maintenir un nivellement correct de
la voie.
La politique de maintenance ayant écarté toute régénération (méthode du "plancher
continu")*, le nombre de soudures en voie a augmenté du fait de l'absence de remplacement du rail,
créant des points de fragilité, et la substitution au coup par coup des traverses bois anciennes a fait
apparaître le phénomène de danse à cause de l'impossibilité d'apporter du ballast pour refaire le
nivellement.


On y apprend entre autre que le rail double champignon a ete forge en 1931 et que les travaers sont en place depuis 1952!! :shock:
(Bien sur les plus abimees pont ete remplacees progressivement)
rapport BEATT a écrit:La section de ligne ferroviaire objet de ce rapport, supportant un trafic très modeste, est d'un
armement obsolète. Les rails, d'une conception dépassée, sont très anciens (fabrication 1931, pose
1932), ne sont plus fabriqués depuis longtemps et ne sont donc plus approvisionnés. Les services de
maintenance sont ainsi obligés, lorsqu'une avarie affecte partiellement un rail, de couper la partie
malsaine et de souder un coupon sur la partie saine; le nombre de soudures en voie augmente ainsi
constamment.


UN RVB etait bien prevu mais annule en 2003, cette annulation de travaux urgents est la cause (indirecte) du deraillement de 2006

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 05 Juin 2008 13:46
par DENY84
Alors que le reseau secondaire tombe en miettes et laucun des financements minimum promis ne sont assures. Les elus nationaux (Mr Hortefeux) nous promentent des projets a plusieurs milliairds (enfin promettre ne coute pas grand chose). Un trajet Clermont-Paris en deux heures permet de faire patienter les foulles. (plus c'est gros, plus on reve).

Entre temps un dernier coup bas pour le ferroviaire (et les habitants de l'Ouest Lyonnais) se prepare. La construction des 50km du barreau de Balbigny est en cours pour la basse somme de 1,3 Milliards.
Ces travaux abaisseront le temps de trajet Clermont-Lyon en voiture ( en respectant les limitation de vitesses) a 1 heure et trente minutes....
Et pendant ce temps, RFF se glosse d'un Clermont Lyon a 2heure 20 grace au gigantesque investissement de 10 millions d'euros pour la construction de 1 viaduc et qq metres de voies ferrees...

de meme d'apres la CCI:
Saturation autoroutière au niveau de Clermont

CCI Clermont Issoire a écrit:En ce qui concerne la saturation de l'axe A71-A75, l'Etat envisage désormais la solution suivante :
- APRR aurait en charge la mise à 2x3 voies de l'A71 au Sud du péage de Gerzat
- l'Etat réaliserait, par tranches et en fonction des besoins, la mise à 2x3 voies de l'A75 en direction de la déviation d'Orcet-Le Cendre
- les collectivités territoriales auraient la responsabilité de créer un boulevard urbain entre le Brézet (A711) et la déviation Orcet-Le Cendre
NB : par ailleurs ASF a, dans sa concession, la réalisation de l'Antenne de St Beauzire (entre Gerzat-A71 et les Martres d'Artière A72-A89).

Source : Regards de l'Etat sur le territoire du Grand Clermont - SCoT Grand Clermont - juin 2007



Qui a dit que le Grenelle c'etait une nuage de fumee? :?

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 26 Aoû 2008 19:22
par DENY84
Brad a écrit:Oups ! J'ai pas vérifié l'info mais il ne peut pas s'agir de BGC puisque la région auvergne n'a commandé que des XGC (23) et des ZGC (3 qu'elle a immédiatement échangé contre des XGC). Elle ne dispose donc que de XGC.Il doit donc s'agir de ce materiel, sauf si je me suis trompé.
Pour ce qui est du changement de mode de traction, rff ne l'autorise qu'en gare pour l'instant il me semble.

Pour info, voici ma source (sncf mais peu fiable donc...)


Bon finalement les ZGC sont bien là pour le Clermont-Moulin:
XGC AUVERGNE1.jpg

XGC AUVERGNE.jpg

amélioration gare [640x480].jpg

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 16 Jan 2009 21:43
par Brad
Pour revenir sur l'actualité ferroviaire autour de Clermont :

- des nouveaux XGC sont livrés et principalement affectés aux liaisons Clermont - Moulins et Clermont - Lyon. J'ai d'ailleurs vu une UM de 3 XGC en gare Lyon Perrache ce soir.

- Alors qu'on l'annonçait pour décembre 2008 le cadencement intégral de la ligne Moulins - Brioude ne serait en fait mis en place qu'en décembre 2011. La région Basse Normandie refuse de payer la SNCF pour moins que ça !!

- A noter l'ouverture d'un blog SNCF sur la ligne Clermont - Moulins

- Les travaux sur Clermont - Aurillac sont maintenant terminés, ainsi que sur Figeac - Bagnac. Je ne sais pas si ça a permis (ou devrait permettre) une amélioration des temps de parcours.

- A noter également le plan Rail Auvergne bien sûr dont on trouve le détail : ici et une carte

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 18 Jan 2009 12:41
par DENY84
Merci Brad pour la carte, visiblement les moyens sont de plus en plus réduits au CR d'Auvergne, les cartes sont faites sous Paint en 3 minutes à parti d'une carte RFF...
La carte fait bien la différence ente "plan de sauvergade", et remise à niveau complète. Finalement pas vraiment de surprises, ce qui a été fermé ces dernières années le restera encore pour un bon bout de temps (Branche vers Billom, Branche de ST Gervais/Ancises- malgré la demande en fret). Les axes régionaux principaux seront mis à niveau (mais la chose n'était-elle pas déja prévue finalement? De plus mise à niveau signifit-il simple regeneration des voies ou amélioration des courbes et relevage de vitesse? En effet de quel niveau parle t'on? du début du 20eme siecle?). Sinon c'est pas demain la veille que Clermont-Issoire sera electrifié (ce qui la place dans le top record de trafic dans la catégorie lignes non-électrifiés) .... Les axes interrégionaux vers le Sud n'aurront rien ou pas grand chose, Clermont perdra certainement sous peut sa liaison ferroviaire directe vers Bézier ainsi que vers Nimes/Marseille. Dommage même si pour le Nimes Maseille le passage pas Lyon puis TGV est plus rapide.

Sinon 33 millions seront dépensés sur le Bordeaux-Lyon, mais 33 millions ne seront pas même suffisant à mon avis pour juste remplacer les rails eclissés en LRS (ou peut-etre je me tompe?)

Au final, 409,5 Millions d'euros est une belle somme, mais comparé au 1,3 milliards du bareau de Balbigny seul...

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 18 Jan 2009 13:52
par Brad
Pour la carte je me suis fait la même remarque : ça fait pas très sérieux.

Il s'agit clairement d'un plan de sauvetage et il s'agit de rénover les voies mais pas d'améliorer les lignes (déjà supprimer un maximum de ralentissements). Le CPER devrait permettre des améliorations sur Clermont - Aurillac (d'ou ma question dans mon post précédent) et sur Clermont - Le Puy.

Pour la suite il faudra attendre le prochain CPER et peut-être un second Plan Rail (comme le demandent déjà certains élus de la majorité), particulièrement pour : Clermont - Brive si la ligne subsiste d'ici là, améliorer Clermont - Montluçon et poursuivre les améliorations sur le périurbain clermontois. On peut peut-être espérer une électrification des lignes autour de Clermont à cette échéance (pour mémoire Clermont - Vic le Comte est la ligne non électrifiée la plus chargée de France) mais ça ne nous mène pas avant 2018-2020 pour la réalisation...

Re: Actualité du rail en Auvergne

MessagePosté: 21 Jan 2009 14:41
par Trolley38
Je ne sais pas comment fonctionne la politique de régénération de RFF, et cette question est peut-être très naïve, mais si ils font un RVB sur Paris-Clermont, et vu que cette liaison doit encore avoir avant RVB, des rails bien meilleurs que des vieux DC, ce n'est plus possible de les réutiliser pour les autres lignes auvergnates? Ce serait un moindre mal, en attendant mieux...

HS-EDIT : merci, mais c'était des souvenir plus tout frais de Londres^^