Hommage aux bus et cars Chausson

COTRA, AnjouBus et TER Pays de la Loire :: www.snoirigo.net

Modérateurs: FLG, Latil 22

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 02 Avr 2017 2:06

Post-scriptum
Nota : ce texte a été modifié et remanié 2 fois.

Je rajoute quelques précisions au message précédent, au sujet des trolleybus Chausson.

Les trolleybus Chausson ont roulé dans seulement 4 villes françaises : Metz, Toulon, Brest, Le Havre. Leur nombre ne dépassa apparemment pas 19 unités (1 prototype à pavillon bas et arrière bombé, 6 à pavillon bas et arrière plat, 10 à pavillon haut et arrière plat, 2 trolleys Oerlikon de Toulon recarrossés en Chausson à pavillon bas et arrière bombé, en fait il s'agissait de récupérer et d'adapter la motorisation électrique et ses équipements à une nouvelle caisse de récupération). À part les 2 Oerlikon, tous les Chausson étaient équipés par Vetra.
Il y eut donc 17 Vetra-Chausson et deux mutants à la fois Oerlikon et Chausson.

– Metz : une seule unité, le prototype VBC (V = Vetra, B = trolleybus de type B (*), C = Chausson), sur base d’APH 52 (pavillon bas et arrière bombé, portes en 422), n° de parc 419, acheté en 1954 selon ce site :
http://www.amsaa.fr/trolleybus/
Voir aussi :
http://club.caradisiac.com/cheminal67/t ... 99118.html

– TOULON : 8 unités en 2 séries ont existé :

    – 1re série : 6 unités à équipement Vetra, en portes 442, à pavillon bas et arrière plat, selon l’excellent site « Mes années 50 » de Roland LE CORFF (http://www.mes-annees-50.fr/VBC.htm). Ils étaient dérivés de l’APH 52. Ils étaient numérotés de 80 à 85.

    – 2e série : 2 unités mais transformées à partir d'équipements anciens Oerlikon (et non pas Vétra). Selon Roland LE CORFF deux anciens trolleybus Oerlikon toulonnais furent recarrossés en Chausson AP 522 (pavillon bas et arrière bombé) et renumérotés en 69 et 70, puis en 86 et 87. L'un aurait transformé à partir d'un autobus du réseau, l'autre à partir d'un véhicule acheté d'occasion. Sur une photo le n° 87 semble être en portes 442, sous réserve, mais sur la photo du n° 86 la porte est cachée par un arbre, mais il y avait au-moins une porte médiane.
    http://www.mes-annees-50.fr/Oerlikon_Toulon_p2.htm
    Les deux trolleybus Oerlikon étaient des prototypes carrossés par MGT (Million-Guiet-Tubauto), mais l'un sur un châssis Panhard K63, l'autre sur un châssis Decauville.

– BREST : 6 unités en portes 442, genre SC4 ou APV (tous à pavillon haut et arrière plat). Il s'agit d'autobus livrés par Savieme sans moteur ni boîte de vitesses, sur lesquels ont été implantés des moteurs et équipements électriques récupérés sur des trolleybus Vetra CS60 réformés.
http://www.amtuir.org/06_htu_bus_trolle ... _tb_br.htm
https://www.flickr.com/photos/jhm0284/5435573709

– LE HAVRE : 4 unités en portes 442, genre SC4 ou APV (tous à pavillon haut et arrière plat). Comme à Brest ce sont des autobus non motorisés équipés de la motorisation de Vetra réformés.
http://www.amtuir.org/06_htu_bus_trolle ... _tb_lh.htm
http://lehavrephoto.canalblog.com/archi ... 23751.html

Ces trolleybus Chausson ont été construits à l'époque où Vetra, le grand constructeur de trolleybus français, commençait à décliner. Auparavant les trolleybus étaient d'une construction spécifique, définie par Vetra, mais dont la caisse — qui n'était pas celle d'un autobus — était construite par Renault, Berliet, Scemia, ou MGT pour les trolleybus Jacquemond. Mais après le VBRh et le VA3 les trolleybus furent construits à partir d'une caisse d'autobus, au plancher plus haut que celui des trolleybus. Les ELR et VA3B2 (nommés aussi EBR) à caisse Berliet sortirent en 1954, comme le prototype Chausson de Metz. Et des réseaux ont renouvelé leur matériel de trolleybus en achetant des véhicules non motorisés et en récupérant les équipements électriques — c'était increvable — de trolleys réformés. Cela n'arrangeait pas les affaires de la société Vetra, laquelle ferma boutique en 1964 après avoir livré sa dernière production : le VBH85, sur base de Berliet PH85, qui a roulé à Lyon, Dijon, Genève et Fribourg.

Berliet livra aussi quelques exemplaires en Suisse, à Genève et Fribourg, à partir d'une base de PH100 (identique au PH85 mais avec un porte-à-faux avant plus long pour une double porte), mais ce n'étaient pas des Vetra car ils recevaient des équipements électriques suisses fournis par Sécheron.

Pour plus de détails, voir le livre Les trolleybus français de René Courant et Pascal Bejui, Presses et éditions ferroviaires, ISBN 2-905447-01-X.

____________

Un peu d'exotisme : les deux trolleys Oerlikon de Toulon, dans leur état d'origine :
http://www.mes-annees-50.fr/Oerlikon_Toulon_p1.htm
Attention : la photo du trolleybus Oerlikon à carrosserie MGT (analogue à celle des MGT de Rennes et Lyon) est en réalité un montage photographique réalisé pour donner une idée du véhicule, en l'absence d'une authentique photo.

____________

(*) Les trolleybus français, aux environs de la 2e guerre, étaient définis en 4 types, selon leur longueur, et aussi leur gabarit :
— type A : longueur = 12 m, largeur = 2,50 m, ce type était à 3 essieux (ex. : Vetra VA3, VA3B2) ;
— type B : longueur = 10 m, largeur = 2,50 m (ex. Vetra VBR, VBRh) ;
— type C : longueur = 9 m, largeur = 2,50 m (ex. Vetra CS60) ;
— type D (à petit gabarit) : longueur = 8 m, largeur = 2,15 m, il en a roulé notamment à Saint-Étienne, Poitiers et Tours.
Sur les types C et D l'essieu avant était placé après le pare-choc et la porte avant était reculée après cet essieu).
Les carrosseries, pour la plupart, étaient fournies par Renault, Berliet, Scemia.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 05 Avr 2017 2:07

Voici les tableaux récapitulatifs des 19 trolleybus à carrosserie Chausson, la plupart étaient motorisés par Vetra (17 unités), les 2 autres étaient motorisés par Oerlikon.
Ces tableaux ont été établis à partir des sources listées plus bas, elles sont parfois contradictoires sur certains points.

Sur ces 19 trolleybus :
    — 17 ont conservé le même état durant toute leur vie (tous sauf les 2 Oerlikon de Toulon) ;
    — 7 étaient intégralement neufs (caisse et motorisation), le VBC de Metz (prototype) et les 6 VBC de Toulon ;
    — 2 (les 2 Oerlikon de Toulon) étaient en quelque sorte des Frankenstein, leurs moteurs avaient perdu leur caisse et avaient été transplantés sur des caisses de récupération issues d'anciens autobus ;
    — 10 étaient des caisses d'autobus achetées neuves mais non motorisées, sur lesquelles avaient été transplantés des moteurs récupérés sur des Vetra CS60 réformés (les 6 de Brest et les 4 du Havre) ;
    — le trolleybus de Metz était le prototype du constructeur, construit en 1953 : c'était le plus ancien, il avait été présenté au Salon de l'auto et ensuite incorporé dans le parc du réseau de Metz.

Par ordre d'importance numérique (seulement relative aux Chausson), les réseaux se classaient ainsi :
    — Toulon : 8 unités (Vetra + Oerlikon) ;
    — Brest : 6 unités :
    — Le Havre : 4 unités ;
    — Metz : 1 unité

L'ordre chronologique (mise en service) des trolleybus Chausson est :
    — Metz : le plus ancien en 1954 (prototype construit en 1953) ;
    — Toulon : les 6 VBC n° 80 à 85 en 1955 (les 2 Oerlikon étaient encore plus anciens mais avec des caisses d'origine autres que Chausson, ils ne reçurent de caisses Chausson qu'après les VBC) ;
    — Le Havre : les 4 VBC en 1960 ;
    — Brest : les 6 VBC de 1963 à 1965.

Les livrées étaient toutes de deux tons (haut/bas) :
    — Metz : crème/bleu foncé (genre marine ou indigo) ;
    — Toulon : blanc cassé (genre ivoire)/ocre jaune clair ;
    — Le Havre : bleu clair (genre turqoise clair)/bleu plus foncé (genre bleu pétrole) ;
    — Brest : crème/bleu foncé (genre marine ou indigo) ; par la suite tout ou partie de ces trolleys furent repeints en blanc/bleu (genre bleu roi)/blanc.

Tous ces trolleybus étaient exploités avec deux agents (montée par la porte arrière, cabine de receveur au droit de cette porte).

Code: Tout sélectionner
TROLLEYBUS CHAUSSON : ÉTAT DE PARC (classement par ordre de mise en service)            
                     
RÉSEAU........   type.......   U.   N°.PARC.   NEUF.OU.TRANSFORMÉ.?........   EN.SERVICE   TRANSFORMÉ.   RÉFORME.....
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ——————————   ———————————   ————————————
METZ-TM.......   VBC.(Vetra)   .1   419.....   neuf.(proto.Salon.auto.1953)   1954......   NON........   1965-1966(?)
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ——————————   ———————————   ————————————
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   19/69/86   neuf.puis.transformé........   1949/52(?)   1958/59/60?   ?...........
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   20/70/87   neuf.puis.transformé........   1952(?)...   1956/57/58?   ?...........
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   .6   80-85...   neuf........................   1955......   NON........   1972-73(?)..
..total-TOULON   ...........   .8   ........   ............................   ..........   ...........   ............
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ——————————   ———————————   ————————————
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   .4   28-31...   caisse.neuve/réemploi.moteur   1960......   NON........   1970........
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ——————————   ———————————   ————————————
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   .6   50-55...   caisse.neuve/réemploi.moteur   1963-1965.   NON........   1970........
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ——————————   ———————————   ————————————
TOTAL.FRANCE..   ...........   19   ........   ............................   ..........   ...........   ............

Code: Tout sélectionner
TROLLEYBUS CHAUSSON : MOTORISATION (classement par ordre de mise en service)      
               
RÉSEAU........   type.......   U.   N°.PARC.   NEUF.OU.TRANSFORMÉ.?........   MOTORISATION.......
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————
METZ-TM.......   VBC.(Vetra)   .1   419.....   neuf.(proto.Salon.auto.1953)   Vetra.(d'origine)..
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   19/69/86   neuf.puis.transformé........   Oerlikon.(réemploi)
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   20/70/87   neuf.puis.transformé........   Oerlikon.(réemploi)
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   .6   80-85...   neuf........................   Vetra.(d'origine)..
..total-TOULON   ...........   .8   ........   ............................   ...................
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   .4   28-31...   caisse.neuve/réemploi.moteur   Vetra.(récup-CS60).
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   .6   50-55...   caisse.neuve/réemploi.moteur   Vetra.(récup-CS60).
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————
TOTAL.FRANCE..   ...........   19   ........   ............................   ...................

Code: Tout sélectionner
TROLLEYBUS CHAUSSON : CAISSE ET TRANSFORMATIONS (classement par ordre de mise en service)         
                        
RÉSEAU........   type.......   U.   N°.PARC.   NEUF.OU.TRANSFORMÉ.?........   TRANSFORMATION.................................   TOIT   face.AR   PORTES
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————————————————————————————————   ————   ———————   ——————
METZ-TM.......   VBC.(Vetra)   .1   419.....   neuf.(proto.Salon.auto.1953)   néant.(caisse.Chausson.AP52.d’origine).........   bas.   bombée.   422...
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————————————————————————————————   ————   ———————   ——————
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   19/69/86   neuf.puis.transformé........   caisse.d’origine.MGT.puis.Chausson.APH52.......   bas.   bombée.   442...
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   .1   20/70/87   neuf.puis.transformé........   caisse.d’origine.Decauville.puis.Chausson.APH52   bas.   bombée.   442...
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   .6   80-85...   neuf........................   néant.(caisse.Chausson.APU/APV.d'origine)......   bas.   plate..   442...
..total-TOULON   ...........   .8   ........   ............................   ...............................................   ....   .......   ......
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————————————————————————————————   ————   ———————   ——————
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   .4   28-31...   caisse.neuve/réemploi.moteur   néant.(caisse.Chausson.APV/SC4.d'origine)......   haut   plate..   442...
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————————————————————————————————   ————   ———————   ——————
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   .6   50-55...   caisse.neuve/réemploi.moteur   néant.(caisse.Chausson.APV/SC4.d'origine)......   haut   plate..   442...
——————————————   ———————————   ——   ————————   ————————————————————————————   ———————————————————————————————————————————————   ————   ———————   ——————
TOTAL.FRANCE..   ...........   19   ........   ............................   ...............................................   ....   .......   ......


Nota :
    • certaines informations sont incertaines en raison de sources différentes.
    • l'appellation «VBC» ne s’applique normalement qu'aux trolleybus fournis neufs par Vetra, mais pas à ceux issus d'un autobus Chausson avec réemploi d'une motorisation Vetra.
    • tous ces trolleybus étaient exploités en service à 2 agents, avec entrée par la porte arrière et cabine de receveur au droit de cette porte.
    • Chausson de Metz : construit en 1953, prototype du constructeur montré au Salon de l'auto, racheté par le réseau de Metz.
    • à Toulon :
    . les deux trolleybus Oerlikon recarrossés Chausson n'ont conservé des voitures initiales que la motorisation et l'équipement électrique ;
    . les trolleys Oerlikon ont été recarrossé : l'un à partir d'un ex-autobus de la RMTT de Toulon, l'autre à partir d'un autobus acheté d'occasion ;
    . les trolleys Oerlikon ont été numérotés 3 fois ;
    . le trolleybus n° 87 (Oerlikon) avait probablement des portes en 442, selon ce que laisse croire une photo de Jean-Henri Manara prise de 3/4 avant gauche ;
    . les trolleybus VBC n° 80 à 85 ont été construits par les Éts Barthélémy à Marseille (caisse Chausson APU et équipements électriques fournis par Vetra).
    • sur le site des Archives municipales du Havre, les documents de la CGFTE semblent parler de trolleybus SAVIEM et non pas Chausson.

Sources :
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 05 Avr 2017 17:42

Voici les immatriculations des trolleybus Chausson.
Code: Tout sélectionner
TROLLEYBUS CHAUSSON : IMMATRICULATIONS   
               
RÉSEAU........   type.......   U.   N°.PARC.   IMMATRICULATION   NEUF.OU.TRANSFORMÉ.?........
——————————————   ———————————   ——   ————————   ———————————————   ————————————————————————————
METZ-TM.......   VBC.(Vetra)   .1   419.....   265-CF-57......   neuf.(proto.Salon.auto.1953)
——————————————   ———————————   ——   ————————   ———————————————   ————————————————————————————
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   ..   19/69/86   505-EX-83......   neuf.puis.transformé........
TOULON-RMTT...   Oerlikon...   ..   20/70/87   699-DT-83......   neuf.puis.transformé........
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   80......   738-CA-83(?)...   neuf........................
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   81......   ?..............   neuf........................
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   82......   368-CK-83......   neuf........................
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   83......   ?..............   neuf........................
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   84......   290-CW-83......   neuf........................
TOULON-RMTT...   VBC.(Vetra)   ..   85......   291-CW-83......   neuf........................
total-TOULON..   ...........   .8   ........   ...............   ............................
——————————————   ———————————   ——   ————————   ———————————————   ————————————————————————————
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   ..   28......   8077-EX-76.....   caisse.neuve/réemploi.moteur
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   ..   29......   1794-EZ-76.....   caisse.neuve/réemploi.moteur
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   ..   30......   7809(?)-EZ-76..   caisse.neuve/réemploi.moteur
LE.HAVRE-CGFTE   VBC.(Vetra)   ..   31......   ?..............   caisse.neuve/réemploi.moteur
total.LE.HAVRE   ...........   .4   ........   ...............   ............................
——————————————   ———————————   ——   ————————   ———————————————   ————————————————————————————
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   50......   508-HB-29......   caisse.neuve/réemploi.moteur
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   51......   186-HG-29......   caisse.neuve/réemploi.moteur
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   52......   ?..............   caisse.neuve/réemploi.moteur
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   53......   ?..............   caisse.neuve/réemploi.moteur
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   54......   ?..............   caisse.neuve/réemploi.moteur
BREST-CTB.....   VBC.(Vetra)   ..   55......   846-LW-29......   caisse.neuve/réemploi.moteur
total.BREST...   ...........   .6   ........   ...............   ............................
——————————————   ———————————   ——   ————————   ———————————————   ————————————————————————————
TOTAL.FRANCE..   ...........   19   ........   ...............   ............................


Au Havre le n°30 a sans doute pour immatriculation 7809 EZ 76, mais la photo assez petite m'a laissé un doute sur le « 9 ». Serait-ce un 5, un 6 ou un 9 ? Je crois plutôt à un 9.

Je me souviens d'un voyage à Brest je ne sais plus trop quand, vers 1965 ? Je ne saurais dire.
Dans la voiture où je me trouvais nous avions croisé, rue Anatole France vers St-Pierre, un trolleybus Chausson. J'ignorais que ça existait et il m'avait fait une très grosse impression.

Probablement en 1968 j'étais retourné à Brest et j'avais pris un de ces Chausson VBC, de la place de la Liberté jusqu'au terminus de Saint-Pierre. C'était un jour de semaine vers midi et il y avait plein de monde dans le trolley.
C'était la ligne 1S (St-Pierre – Place de Strasbourg par la rue de Siam). Cette ligne était jumelée avec le 1H (St-Pierre – Place de Strasbourg par le pont de l'Harteloire). Ces lignes étaient en tronc commun entre d'une part St-Pierre et le Prat-Ledan, et d'autre part entre la place de Strasbourg et le place de la Liberté, centre du réseau. Le 1H comme le 1S fonctionnaient chacun avec une fréquence de 20 minutes, les deux troncs communs étaient aux 10 minutes. Par ailleurs entre la place de la Liberté et le Prat-Ledan, via la rue de Siam, le 1S était aussi en tronc commun avec les deux autres lignes de trolleys :
    — le 2 (Prat-Ledan – Liberté – Lambezellec (terminus partiel) – Loscoat, probablement en ligne aérienne unique entre ces deux derniers points)  ;
    — et le 3 (Prat-Ledan – Liberté – St-Marc).

Les trolleybus Chausson étaient vraiment un très beau matériel, et comme il n'y avait pas de capot moteur à l'intérieur (à droite du conducteur) le passage était aisé.
La cabine du receveur était très bien équipée, avec au moins une vitre au-dessus d'un bureau en tôle emboutie ou en plastique moulé. Bien plus moderne que celle des Chausson de Nantes où le poste du receveur était un simple bureau en bois peint de couleur marron, sans aucun vitrage.

Le texte a été édité.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 06 Avr 2017 0:42

ERREUR : doublon
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 06 Mai 2017 0:29

1° Petit article du journal Le Monde, du 05/01/2017 :
Comme dans un Chausson, ce car d’antan
http://www.lemonde.fr/m-voiture/article/2017/01/06/comme-dans-un-chausson-ce-car-d-antan_5058843_4497789.html
On y trouve 4 photos et une vidéo de 7’42’’.


2° Dans Le Parisien du 16/07/2008, article sur l’historique de la société Chausson :
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/reperes-16-07-2008-51553.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar BBreteau » 11 Mai 2017 10:37

Bonjour
Merci beaucoup ,Alain , pour tous tes documents sur Chausson.Un beau Chausson avec une belle livrée.Pour tous les passionnés par les véhicules de cette célèbre marque Chausson.A bientôt.
Bernard
Image
BBreteau
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 325
Inscription: 04 Mar 2013 16:03

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar ben0212 » 11 Mai 2017 12:47

Étonnant ce Chausson à carrosserie urbaine mais avec un équipement tourisme (voussoirs, galerie).

Une carte postale du passage du Gois ou on l’aperçoit en 2ème position :

Image
Des photos des cars DROUIN / TTO / Cariane... Contactez moi...
Avatar de l’utilisateur
ben0212
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 56
Inscription: 18 Aoû 2007 9:26

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar luckyrando57 » 21 Mai 2017 19:45

Bonsoir !

Les Rapides de Lorraine ont possédé deux séries de Chausson de ce type particulier, de mémoire carrossés par Durisotti. Voici une autre carte postale Delcampe qui en laisse apparaître deux à la gare routière de Metz :

https://www.dropbox.com/s/8v8v9wyuxvxdy ... z.png?dl=0
luckyrando57
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 171
Inscription: 09 Avr 2012 18:31

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 10 Juin 2017 2:46

BBreteau a écrit:Bonjour
Merci beaucoup ,Alain , pour tous tes documents sur Chausson.Un beau Chausson avec une belle livrée.Pour tous les passionnés par les véhicules de cette célèbre marque Chausson.A bientôt.
Bernard
Image


Quand j’ai vu la photo de ce bus vendéen la hauteur des fenêtres, donc du pavillon, m’a sauté aux yeux. La galerie de toiture aussi. Alors, c’est un bus ou un car ?

Ce type de véhicule est très particulier : un hybride d’autocar de ligne rurale mais avec une carrosserie d’autobus SC4 urbain :

    – avec pavillon haut pour des voyageurs debout (le pavillon rehaussé des bus SC4 (APV) augmentait de 18 cm la hauteur sous plafond), tandis que les cars Chausson SC3 (AP ou AH ou AS selon le moteur Panhard pour les AP, Hispano pour les AH ou Somua pour les AS, on ne sait jamais comment appeler les Chausson tellement c’est compliqué !), conçus pour des voyageurs assis, avaient conservé le pavillon bas  ;

    – avec une seule porte pliante à l’avant, faisant à la fois montée et descente, et très probablement une ou deux portes battantes à l’arrière (à droite, ou à gauche ou des deux côtés). Ces portes servaient d’issues de secours. Sur la photo de ce bus-car on croit voir une poignée de porte à l’arrière gauche. Oui, mais à droite ? Il pouvait très bien s'y trouver une porte pliante.

Mais alors, pourquoi un arrière plat plutôt que l’arrière bombé standard des autocars ? Peut-être parce que l’arrière bombé des cars SC3 à plafond bas était incompatible avec la carrosserie à plafond rehaussé des bus urbains SC4 ? Ainsi, faute de disponibilité d’un arrière bombé et aussi pour éviter la construction en très petite série d’un arrière bombé à vitres plus hautes, on aurait préféré une caisse entière de SC4.

Oui, mais pourquoi donc choisir une caisse de SC4 pour un autocar puisque le car SC3 existait ? Je hasarde une hypothèse, bien entendu non vérifiée : peut-être que le transporteur souhaitait disposer d’une plate-forme arrière cloisonnée pour y entreposer les colis des messageries ? Ce principe existait sur les cars des Transports Brivin, à Niort, au moins sur la ligne Angers–Niort où j’ai pu l’observer à sa tête de ligne à la gare d’Angers–Saint-Laud. Cette ligne était desservie par un Renault (ou Saviem ?) R4231, ou peut-être un SC2, de type urbain, avec des portes en 433, ou par un Berliet urbain PH80 (ou PH85 ? mais je crois plus au PH80) avec portes probablement en 442 (ou peut-être en 422). Ce sont des souvenirs des années 1968-1969, c’est lointain et c’est flou. Ces véhicules étaient peints d’un blanc très légèrement grisé (mais c'était proche du blanc), avec une large ceinture émeraude. La plate-forme arrière du R4231 (SC2 ?) et du PH-80 servait précisément à entreposer des colis, et — peut-être, mais ce n’est pas sûr — des bagages. En tout cas les voyageurs n’étaient pas censés s’y trouver.

Un paradoxe : sur les APU53 urbains à arrière plat le toit était bas, pour donner un peu plus de confort il y avait des vitres dans les voussoirs. Elles disparurent dans les APV (SC4) car la hauteur sous plafond avait été rehaussée. Oui, mais là, sur ce car-bus genre SC4, les voussoirs vitrés sont revenus.
Dernière édition par Terminus le 11 Juin 2017 2:59, édité 1 fois.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 10 Juin 2017 2:50

luckyrando57 nous a mis un lien montrant la gare routière de Metz. On y voit des cars des Rapides de Lorraine, dont :

    — 2 autocars à carrosserie d’autobus urbain [édition :] dont on ne sait trop s'il s'agit d'un APU (APU53) à pavillon bas, ou bien d'un APV (SC4) à pavillon haut, ces deux modèles avaient un arrière plat ; ces véhicules ont des portes en 102 (1 porte battante à l’arrière, 1 porte simple pliante à l’avant) ;

    — 2 autocars AP classiques à pavillon bas et arrière bombé. Seul ce type de car est équipé d’une galerie à bagages en toiture, tandis que les SC4 en sont dépourvus.

Sur ce blog, le blog de gege75-53, voir les messages du lundi 12 mars 2012 à 06:00, du mardi 13 mars à 07:00 et du vendredi 16 mars 2012 à 07:05 : http://gege75-53.skyrock.com/6.html
On remercie Gégé pour les renseignements qu’il nous apporte et on le complimente pour ses recherches et ses dessins. Il nous donne la solution, du moins pour les Rapides de Lorraine.

Ces cars pseudo-APU53 (?) ou SC4 (?) des Rapides de Lorraine sont du type ASH 522 (selon Gégé). Édition : les dénominations des Chausson dont abracadabrantes : il y en a pour le type de motorisation et d'autres pour les caisses. Comme elles se ressemblent un peu ça donne des migraines et des erreurs. Ainsi, si j'ai bien compris, un ASH (S = moteur Somua, H = huile lourde, c'est-à-dire diesel) peut avoir une caisse AP, tandis qu'un APH a un moteur Panhard à huile lourde !

Gégé nous dit qu'ils ont été réaménagés en profondeur : il s’agissait de créer trois coffres à bagages : l’un sur la face arrière, les deux autres dans l’empattement des essieux (un coffre sur le flanc droit et un autre sur le flanc gauche). De ce fait le plancher des sièges était rehaussé, l’allée centrale étant en pente. À l’arrière, dans le fond, une banquette de cinq sièges adossés à la paroi était placée sur le coffre à bagages.

Pour l'anecdote, gege73-53 a aussi bricolé une maquette d’un véhicule semblable pour les Transports Ducoin de Jolival, mais il s’agit d’un transporteur imaginaire, c'est juste pour s‘amuser. Il nous montre aussi par dessin les Chausson d’Air-France adaptés pour les bagaes : ces véhicules faisaient la liaison sur les pistes, entre l'aérogare et les avions.
Gégé a aussi réalisé une grande maquette, bien fabriquée, mêlant dans un décor villageois des trains, des cars et des bus, c’est Jolival. Elle mérite d’être vue, c’est une belle réalisation.

Revenons à la Vendée, au passage du Gois et aux autocars Chausson que l'on voit sur la photo de ben0212. La différence entre l’autocar SC4 vendéen et ses homologues des Rapides de Lorraine est la galerie de toiture pour les bagages. D’ailleurs, sur le car vendéen, on ne voit pas d’échelle d’accès à l’arrière : par où grimpe-t'on ? Et comme on ne voit que des bouts de l’arrière on ne sait pas s’il y a un coffre. On ne sait pas non plus s’il y a une porte pliante à l’arrière droit, comme sur les R4231 et PH80 de Brivin à Niort.

Édition : pour le véhicule vendéen, le SC4 (voilà enfin une référence simple à comprendre), le choix d'un pavillon haut serait logique pour rehausser le plancher afin d'y placer des coffres à bagages sur chaque flanc.

Mais nous ne savons donc pas si ces deux véhicules, le vendéen et le lorrain, sont strictement identiques ou si le vendéen dispose d’une plate-forme arrière pour les messageries comme chez Brivin, sans modification du plancher. D’aucuns nous apporteront peut-être d’autres renseignements.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 12 Juin 2017 18:32

Sur son dessin gege75-53 a tracé la porte du coffre à bagages du flanc droit. On voit qu’elle a nécessité une recoupe non standard de la tôle du flanc. Cette fente, correspondant très probablement aux charnières, est nettement au dessus des cinq bandes parallèles d’enjoliveurs qui ceinturent le bas de caisse sur trois côtés. Elle se situe en dessous de la 4e fenêtre à partir de l'avant.

Mais, sur la photo du car-bus vendéen, l’hybride SC4 rouge et crème, on ne voit pas cette recoupe sur le flanc gauche, faisant la séparation entre la tôle du flanc et celle du coffre à bagages. Apparemment les cinq bandes parallèles d’enjoliveurs pouvaient normalement se relever sur tous les Chausson, sauf, peut-être, sur les nez-de-cochon. Ce Chausson vendéen semble standard de ce point de vue.

Cela fait donc douter que ce car-bus vendéen soit semblable à ceux des Rapides de Lorraine.

Cela plaiderait pour une plate-forme arrière affectée aux messageries, avec une porte d’accès au moins battante, voire pliante. Pour une ligne desservant Noirmoutier, une île à l’époque desservie par bacs ou par véhicules par la chaussée du Gois, ce ne serait pas illogique. Mais en fait je n’en sais rien. Y a-t'il dans la salle des gens qui savent ?
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 18 Juin 2017 21:03

Sur la forum Caradisiac on voit, sortant du passage du Gois, un Renault R4190 tirant une remorque ; sa galerie est déjà bien remplie. Voir le 06/09/2012 à 15h27’42’’ : http://www.forum-auto.com/automobiles-m ... -11130.htm

Le transport de bagages et de messageries était probablement important. Cela pourrait être en faveur de l’aménagement d’une plate-forme arrière du Chausson, dévolue aux messageries et aux bagages. Mais pas forcément pour un aménagement semblable aux Rapides de Lorraine (qui avaient un plancher rehaussé et une allée centrale en pente, avec trois coffres à bagages).
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar Terminus » 18 Juin 2017 21:46

Par ailleurs, les Chausson, nez de cochon ou plus récents, ne disposaient pas d'un coffre, bien que certains carrossiers aient pu en aménager un, j'ai vu au moins une photo qui l'atteste, il s'agissait d'un Chausson à arrière bombé.

Bien sûr il y avait une galerie, mais cela ralentissait beaucoup le service. Je me souviens des cars du CM (chemins de fer économiques du Morbihan) sur lesquels le chauffeur passait beaucoup de temps, à la tête de ligne de la gare de Vannes, pour monter et arrimer les valises et les vélos. Il s'agissait de Renault R4190. En cours de route, aux arrêts, il fallait aussi du temps pour descendre ou monter les bagages. Il n'y avait qu'un seul agent : le conducteur. Évidemment, le temps de parcours de la ligne était considérable. Une plate-forme arrière, fermée avec porte battante ou pliante, aurait beaucoup simplifié les manutentions.
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1273
Inscription: 02 Mar 2007 16:51
Localisation: Angers

Re: Hommage aux bus et cars Chausson

Messagepar luckyrando57 » 19 Juin 2017 19:41

Terminus a écrit:luckyrando57 nous a mis un lien montrant la gare routière de Metz. On y voit des cars des Rapides de Lorraine, dont :

    — 2 autocars à carrosserie d’autobus urbain [édition :] dont on ne sait trop s'il s'agit d'un APU (APU53) à pavillon bas, ou bien d'un APV (SC4) à pavillon haut, ces deux modèles avaient un arrière plat ; ces véhicules ont des portes en 102 (1 porte battante à l’arrière, 1 porte simple pliante à l’avant) ;

    — 2 autocars AP classiques à pavillon bas et arrière bombé. Seul ce type de car est équipé d’une galerie à bagages en toiture, tandis que les SC4 en sont dépourvus.



Bonsoir !

J'apporte une précision complémentaire sur les deux séries de Chausson des Rapides de Lorraine à pavillon haut :

- acquis à l'automne 1958 : n° de parc 465 à 469 - 320 à 324 FP 54
- acquis en début d'année 1959 : n° de parc 480 à 486 - 766 à 772 GE 54

Leurs n° de parc sont devenus 1201 à 1212 dans la nouvelle numérotation.

La cession de la branche d'activités autocars / autobus à SAVIEM étant intervenue en mai 1959, ces cars n'étaient pas encore des "SC" mais bien de purs Chausson.

Accessoirement, pour les personnes qui se sont intéressées plus en détail à cette carte postale représentant la gare routière de Metz, je précise que les Chausson bleu foncé sont également des Rapides de Lorraine, dans leur ancienne livrée.
luckyrando57
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 171
Inscription: 09 Avr 2012 18:31

Précédente

Retourner vers ANGERS - Les transports de l'agglomération angevine

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], david62, FOLOLO3871, Google [Bot], Hugues, izgood, Pottok, pzorba75, Yahoo [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia