Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

RTM, Transmétropole, Aix en Bus, Cartreize et TER Provence-Alpes-Côte d'Azur :: www.MarseilleTransports.Com

Modérateurs: Angelus, chouchou, Cédric

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar mika13 » 13 Oct 2008 10:52

La voie de la valdonne est une voie de chemin de fer qui relie la gare d'Aubagne à la gare de La Bouilladisse en passant par Roquevaire.
Cette ligne est abandonnée depuis plusieurs années maintenant. Et Mr le Maire d'Aubagne (D. Fontaine) souhaite réhabiliter cette ligne en créeant un site propre de transport en commun

Cette ligne pourrait être très utile car chaque jour des dizaines de milliers de personnes empruntent la vallée de l'huveaune afin de rejoindre Marseille, Aubagne, Le site des Paluds, Toulon (...). De plus, des milliers d'étudiant et scolaire empruntent les lignes du réseau des bus de l'agglo afin de se rendre au lycée ou encore au collège. Résultat le trafic est dense entre La Bouilladisse, la Destrousse, Roquevaire, Pont de l'Etoile et Aubagne. Car en effet l'autoroute permet d'absorber le trafic rapidement, mais le coût du péage est relativement élevé.

De plus, la région a pour projet d'ouvrir un lycée public à la Bouilladisse d'ici quelques années. L'ouverture de la ligne pourrait ainsi faciliter les déplacements entre les villes pour les populations qui empruntent les routes du département. Il en est de même que la 3 ème voie sncf qui va être crée entre Marseille et Aubagne va accroitre le nombre de personnes qui vont emprunter le TER. Et évidement le projet de la voie de la valdonne entre directement en association avec le projet de 3 ème voie sncf.

Pour information : (soucre wikipedia)
"Un site propre est une voie ou un espace réservé à l'usage d'une ligne de transport en commun, qui est alors qualifié de transport en commun en site propre (TCSP) ou d'un type d'usage de la voirie.
Les modes de transports en commun pouvant bénéficier d'un site propre sont multiples :
l'autobus (pour lequel on parle de couloir de bus) et en particulier les bus à haut niveau de service
le trolleybus
le tramway "


A l'occasion des "grands rendez vous d'Aubagne" qui revient sur le projet municipal, des ateliers sur les grands projets sont mis en place un peu partout dans l'agglo le samedi 18 octobre.
Ainsi pour tout ceux interessés par le sujet, un atelier appelé "atelier voie de valdonne" sera mis en place et évoquera ce projet.

L'atelier aura lieu samedi 18 oct 2008
Lieu : Mairie de Roquevaire dans la salle des mariages.

Un compte rendu de l'atelier sera effectué sur le site des "grands rendez vous d'Aubagne" après cet évenement.

ps : je me suis permis de mettre ce topic dans l'espace réseau Marseille Aix car ce n'est pas dit qu'un ter prendra lieu et place de cette voie (mais peut etre un bus)
Les bus de l'agglo (Aubagne) : http://www.bus-agglo.fr/

Ter Paca : http://www.ter-sncf.com/PACA/infostrafic/index.asp

Les transports et plus particulierement le train : une passion
mika13
Rang : Passéoz 24 heures
Rang : Passéoz 24 heures
 
Messages: 60
Inscription: 03 Aoû 2008 13:55
Localisation: Aubagne

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar CLAUDE » 25 Fév 2009 8:07

Bonjour,

Il faut conserver une exploitation fer sur cette ligne. Des AGC BiBi (25kv-1500v-Diesel) qui seraient à commander, pourraient faire une exploitation Valdonne-Peypin Aubagne Marsseille-Saint Charles avec desserte de toutes les gares entre Aubagne et Marseille.
Le Dimanche tout est possible sur le 44, GX 327, aux couleurs de l'OM en plus.
Avatar de l’utilisateur
CLAUDE
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 194
Inscription: 15 Jan 2004 17:17
Localisation: Marseille / 13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar alex007 » 03 Mai 2009 20:46

Pas D' AGC bibi(B 82500) de prevu en PACA.C' est bien dommage. :(
Et c' est même pas la peine de penser à une liaison Marseille-Valdonne.Comme le dit Jonathan Marseille-Aubagne est lyper saturé.Et même avec une troisième voie ca risque encore d' être compliqué.
Avatar de l’utilisateur
alex007
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 565
Inscription: 14 Oct 2004 13:21

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar chouchou » 04 Mai 2009 11:47

Je pense que c'est impossible avec la saturation de la voie férrée entre Aubagne et Marseille . Le TCSP férrée ne serait possible qu'entre Aubagne et Cadolive

Les travaux de la 3ème voie entre Blancarde et Aubagne ont commencés (du moins c'est ce que je vois lorsque je vais chez ma mère à Air - Bel)
Webmaster du site MarseilleTransports 2002 - 2018, l'aventure continue
Avatar de l’utilisateur
chouchou
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3358
Inscription: 20 Avr 2009 16:27
Localisation: Quelque part dans le 13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar chouchou » 06 Mai 2009 17:04

Jonathan Balsamo a écrit:Mais la 3ème voie ne réduira pas totalement la saturation de la ligne Marseille-Aubagne

Mais elle y contribue ...
Webmaster du site MarseilleTransports 2002 - 2018, l'aventure continue
Avatar de l’utilisateur
chouchou
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3358
Inscription: 20 Avr 2009 16:27
Localisation: Quelque part dans le 13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar chouchou » 20 Oct 2009 11:57

Pour ceux qu'ils veulent voir un plan du tracé de la voie de la Valdonne

http://www.agglo-paysdaubagne.com/filea ... NSPORT.pdf
Webmaster du site MarseilleTransports 2002 - 2018, l'aventure continue
Avatar de l’utilisateur
chouchou
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3358
Inscription: 20 Avr 2009 16:27
Localisation: Quelque part dans le 13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 10 Jan 2010 17:53

J'ai suivi une partie de la ligne pendant les vacances.

Sur la partie Aubagne - La Bouilladisse :
> A Pont de Joux, la voie a été débroussaillée derrière la DDE
> A La Destrousse, entre le pont-rail de l'A52 et l'ex pont-rail du Chemin de Trets est envahie par les broussailles (sauf une bande de 1M qui suit le tuyau de résidus)
> A La Bouilladisse, le pont-rail du chemin de Trets a été détruit (depuis un moment à priori)

Sur la partie La Bouilladisse- La Barque
> La plateforme est conservée jusqu'à Cadolive- Auberge Neuve jusqu'au niveau de la RN 908
> Jusqu'à la Barque, la plateforme est complètement aliénée sur une très grande partie du parcours : pont-rail détruits, maisons construites sur la plateforme, sauf une partie en forêt entre Cadolive et Gréasque
> Utilisation de la plateforme sur 1 km par le Petit Train de la Sainte Victoire en voie de 60 exploitée avec du matériel minier à partie de La Barque

Le bilan que j'en fait, c'est qu'à part le pont-rail de La Bouilladisse, la plateforme est en bon état jusqu'à La Bouilladisse. Je trouve d'ailleurs dommage que le projet s'arrète là, je verrai bien la desserte de la ZI de Valdonne et de Cadolive-Auberge Neuve, avec un souterrain pour traverser la nationale sur une dizaine de mètres, ça couterait pas non plus énormément par rapport à d'autres ouvrages d'art dédiés au TCSP comme à Angers.
Je rêve aussi d'une exploitation en tram-train jusqu'à La Barque, pour ensuite rejoindre Aix, mais c'est un peu utopique, car toute la plateforme est à reprendre (avec de nouveaux itinéraires par endroit à cause des nouvelles constructions.
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 06 Fév 2010 12:38

Dernières nouvelles :

Réhabilitation Voie de Valdonne
Compte rendu de la réunion du 20/01/2010

Présents :
Monsieur Thierry ANDRIEU, Coordinateur, Syndicat Mixte des Transports des Bouches-du-Rhône,
Monsieur Nicolas PATIN, Chef de l'unité animation & politique des transports, DREAL,
Monsieur Joseph MOULIN, Directeur régional, SNCF,
Monsieur Marc SVETCHINE, Directeur régional, RFF,
Monsieur Christian PELLICANI, Service transport, Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur,
Monsieur Pierre LEMERY-PEISSIK, Direction transports et des grands équipements, Chef du service de l'organisation du transport public de voyageur en région, Conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur,
Monsieur Alain BELVISO, Président de la Communauté d'agglomération du pays d'Aubagne et de l'Etoile,
Monsieur Robert BOURDAREL, Responsable du service transport, Conseil général des Bouches-du-Rhône,
Madame Nathalie CASTAN, Directrice service transports et déplacements, Communauté d'agglomération du pays d'Aubagne et de l'Etoile,
Monsieur André JULLIEN, Maire de La Bouilladisse, Vice président de la communauté d'agglomération du pays d'Aubagne et de l'Etoile, Atelier citoyen,
Monsieur Jérôme MANTEAU, Chef du service activité transport, Direction transports et déplacements, Communauté Urbaine de Marseille,

En présence de Madame Magali GIOVANNANGELLI, 1ère Adjointe au maire d'Aubagne, Madame Danièle GARCIA, Maire d'Auriol,

Monsieur Michel Lan, Maire de La Destrousse,
Monsieur Patrick PIN, Maire de Belcodène.

Débat :
Monsieur Pierre LEMERY-PEISSIK, Conseil régional, est le premier à prendre la parole.

Il explique que la présentation faite par INEXIA est forte intéressante et qu'elle engage, de ce fait, le Conseil régional à l'intégrer à son tour à ces différentes réflexions (LGV, évolution du réseau TER ...).

Il exprime aussi l'intention du Conseil régional à participer financièrement à la poursuite de l'étude établie par la société Eureca TTK au travers des crédits d'étude du Contrat de Plan Etat - Région.

Il revient ensuite sur l'étude menée par Eureca. Le premier scénario sur le prolongement des trains Marseille - Aubagne sur la voie de Valdonne semble ne pas être retenu par Monsieur LEMERY-PEISSIK pour plusieurs raisons :

* Impossibilité de mettre en place une desserte fine alors que les zones à desservir sont peu denses et donc nécessite de nombreux arrêts,
* Le matériel utilisé sur la base de perspective de trafic de Marseille - Aubagne - Toulon serait trop capacitaire,
* La difficulté de raccordement entre la Voie de Valdonne et la 3ème Voie en gare d'Aubagne est réelle.

Le deuxième scénario, avec la mise en place d'une navette ferroviaire Tram-Train, est une idée à développer et parait être de ce fait beaucoup plus efficace.

Il finit par énoncer la position du Conseil régional sur ce projet en étant favorable mais en indiquant qu'il est préférable dans un premier temps de se concentrer sur Aubagne-Valdonne, puis par la suite, une fois le projet finalisé, à réfléchir à un éventuel raccord entre Marseille - Aubagne.

Monsieur Marc SVETCHINE, RFF, tiens à féliciter en premier lieu l'atelier voie de Valdonne et l'Agglo pour sa participation à la réalisation d'un tel projet de Transport en Commun et exprime à son tour la volonté de la part de la RFF à participer à la réussite de ce projet. Notamment en favorisant le transfert de l'emprise de la voie au futur maître d'ouvrage.

Il expose, toutefois, certains aspects :

* La question du bruit est à relativiser : en effet, les solutions modernes permettent de limiter les nuisances, et le trafic sera faible sur cette infrastructure avec au maximum un passage toutes les dix minutes ou à la demi-heure.
* La création de parking relai autour des stations est à étudier finement. Dans la pratique, les transferts modaux de la voiture au train ne sont pas toujours avérés, et les parcs relais favorisent parfois l'utilisation de la voiture particulière au détriment des transports en communs,
* Ne pas négliger les aspects techniques, juridiques et de sécurité, même si une solution tram train facilite la réalisation. Il donne pour exemple les passages à niveaux qui sont désormais interdits dans les circulations de train, mais autorisés pour des circulations de tram-train.

C'est ensuite au tour de Monsieur Joseph MOULIN, SNCF, de prendre la parole.
La première approche de la SNCF, concernant la voie de Valdonne, a été une étude d'opportunité, qui doit maintenant se poursuivre par une étude de faisabilité.

Pour le moment, il reste dans une optique d'étude sans donner de conclusion définitive sur ce projet mais avec une appréciation positive sur le scénario d'une navette ferroviaire Tram-Train.

Concernant l'éventuelle prolongation de la ligne vers Marseille, cela semble, selon lui, assez difficile et dans un horizon plus lointain.

Pour la liaison Bouilladisse - Aubagne, Monsieur Joseph MOULIN est persuadé que ce projet aboutira, du fait de l'engagement politique des acteurs locaux et du réel potentiel. Il revient sur la question qui reste posée des mesures conservatrices à prendre pour permettre ensuite la prolongation vers Marseille.

Monsieur Nicolas PATIN, DREAL, remet ce projet en perspective avec la DTA (Directive Territoriale d'Aménagement) et les dispositions du Grenelle de l'Environnement. Il souligne le caractère exceptionnel de disposer d'une telle emprise foncière sur ce territoire, permettant le développement d'un tel projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP).

Il insiste sur la nécessaire articulation de ce système avec l'ensemble des autres modes de transport en commun, le train bien évidemment, mais également, les lignes du Conseil Général et le réseau des Bus de l'Agglo.

Il rappelle également que ce site doit répondre à un besoin immédiat, en donnant une alternative réelle et crédible à l'automobile, mais doit aussi être réfléchi à plus long terme, en tenant compte des problèmes de qualité de l'air et d'augmentation de la mobilité. Il nous engage donc à rester dans l'évolution.

Il exprime lui aussi la participation financière qu'apportera l'Etat à la réalisation des études de faisabilité de notre « grand projet », dans le cadre des financements CPER.

Le Conseil général représenté par Monsieur Robert BOURDAREL note le consensus exprimé par chacun des acteurs autour de ce projet, du fait notamment des manques d'infrastructure de Transport en Commun sur notre région. La crise a par ailleurs développé l'utilisation des transports en commun qui connaisse un véritable essor au plan national. Avec également comme moteur les aspects écologiques de plus en plus présents.

Comme Monsieur Thierry ANDRIEU, Syndicat Mixte des Transports (SMT), Monsieur Robert BOURDAREL rappelle que les compétences du Conseil Général et du SMT sont l'intermodalité avec les autres systèmes et la coordination des services, et de fait l'aménagement des pôles d'échange.

Monsieur Alain BELVISO clôture ce débat en remerciant tous les participants d'avoir participé à cette rencontre pour la réhabilitation de la voie de Valdonne. Il souligne le fait que l'on peut produire ensemble un projet innovant, qui s'articulera parfaitement dans la politique globale menée par notre communauté d'agglomération. La Voie de Valdonne offrant une solution sur l'axe Nord-Sud et le « projet Tramway » une solution pour l'axe Est-Ouest. Le réseau de bus complétant l'offre. M. Belviso rappelle que ces deux TCSP seront intégrés à notre réseau et de ce fait gratuits.

La Voie de Valdonne s'inscrit également à terme à une échelle plus grande, celle de la métropole.

Il invite les participants qui le désirent à visiter ensemble l'ancienne voie de Valdonne et à se réunir en commission pour travailler ensemble ce projet, et aborder notamment de la question de la maîtrise d'ouvrage.


http://www.lesgrandsrdvdaubagne.com/ATELIERS/Php/cubi.php?EX=compterendu10
Dernière édition par Huissier le 06 Fév 2010 12:41, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 06 Fév 2010 12:40

Et le dernier compte rendu

Atelier Voie de Valdonne
Compte rendu de la réunion du 28/01/2010

En introduction, Monsieur André JULLIEN présente l'ordre du jour de la réunion :
1. Point d'actualité du dossier de la réhabilitation de la voie de Valdonne,
2. Débat en groupe sur le contenu de l'étude d'aménagement et sur la méthode de travail à adopter pour la suite,
3. Retour sur la Mostra et l'exposition Voie de Valdonne et présentation de l'initiative « Bus/Espace public/Lieu d'échange ».

1 - Nathalie CASTAN, Directrice du service transports et déplacements de la Communauté d'agglomération, a rendu compte de la réunion du 20 janvier dernier qui s'est déroulée en présence de tous les partenaires potentiels (voir compte rendu en annexe).

3.
* Le consensus des acteurs sur la nécessité et la pertinence du projet est réaffirmé,
* La formule train-tram est partagée,
* La liaison vers Marseille ne pourra être envisagée qu'à plus long terme,
* Le travail de l'atelier est considéré comme un réel atout pour le projet,
* Le représentant du Conseil régional a exprimé l'intention de l'institution à participer financièrement à la poursuite de l'étude établie par la société Eureca TTK,
* Le représentant de RFF exprime à son tour la volonté de favoriser le projet avec le transfert de la voie au futur maître d'ouvrage,
* La DREAL souligne le caractère exceptionnel de disposer d'une telle emprise foncière sur ce territoire. Il exprime à son tour la participation financière qu'apportera l'Etat à la réalisation des études de faisabilités du projet,
* L'ensemble des interlocuteurs ont décidé de constituer un comité technique en charge de faire avancer le projet.

Suite à cet exposé, un certain nombre de questions ont été posées :

* Pourquoi RFF se positionne sur un transfert du foncier au lieu de conserver et de réaménager cet équipement ? Ce transfert sera-t-il gratuit ?

Cette stratégie vise à favoriser le projet. En effet, en conservant le foncier, RFF ne pourrait faire qu'une voie de type réseau TER avec toutes les contraintes réglementaires qui s'y appliquent. Notamment, l'obligation pour RFF de supprimer les passages à niveau.

Concernant le prix du foncier, RFF n'a pas évoqué ce point en séance. Toutefois, dans la mesure où le projet est un projet de TCSP, et qu'il permettra d'augmenter les usagers en gare d'Aubagne, le prix du foncier devrait être étudié en dehors des prix du marché.

* Sur la question du foncier, les questions des expropriations ont-elles été posées ?

Globalement, du fait de l'emprise de RFF, il n'a pas aujourd'hui été nécessaire d'envisager des expropriations. L'étude d'aménagement des stations menées par l'Agglo permettra de regarder finement, parcelle par parcelle, si les aménagements tels que les parcs relais débordent de l'emprise de RFF.

Toutefois, un membre de l'atelier souligne qu'avant de parler d'expropriation, il y a bien d'autres procédés de négociation entre une commune et un particulier pour récupérer de l'emprise foncière.

* L'Agglo sera-t-elle toujours le maître d'ouvrage de ce projet ?

Cette question a en effet été soulevée lors de la réunion avec l'ensemble des partenaires, et le président de l'Agglo a rappelé qu'il faudra que les différents partenaires s'expriment sur cette question rapidement.

* A-t-il été envisagé la réutilisation des rails pour diminuer le coût de l'infrastructure ?

Cette question sera traitée dans l'étude de faisabilité qui aura lieu courant 2010.


2 - Nathalie Castan a ensuite présenté le concept d'une étude qui va être menée en 2010 par la communauté d'agglomération sur le thème de l'aménagement des stations et des villes. Etude qui aura un double objectif :

* Valider le positionnement des stations en tenant compte du potentiel voyageurs et des disponibilités foncières. Ce travail permettra de déterminer, station par station, les aménagements nécessaires pour chaque mode : trottoir pour les piétons, route pour les TC, emplacement et mode d'accès au parc relais etc...

* Etudier l'utilisation des sols au niveau de la commune, et voir les évolutions possibles du fait de cet équipement (logements, zones d'activité, préservation des espaces entre les stations, etc...).

Ce projet sera mené en collaboration avec l'ensemble des acteurs impliqués :

* Les communes du territoire : La Bouilladisse, La Destrousse, Auriol, Roquevaire, Aubagne (commune traversée) et Belcodène, Saint Zacharie, Peypin, Cadolive, Saint Savournin (communes limitrophes),

* L'atelier citoyen « Voie de Valdonne »,

* Les partenaires du projet (Conseil Régional, Conseil Général, MPM, Syndicat Mixte des Transports, RFF, SNCF).

L'atelier s'est ensuite réparti en 4 groupes afin de travailler sur les contenus de l'étude et les méthodes, (voir document en annexe).

Parmi les questions qui semblent les plus importantes pour les membres de l'atelier :

* Le positionnement des stations,
* Le plan de desserte des haltes en transport en commun, demande d'examiner la possibilité d'un sondage pour avoir une idée des prévisions,
* L'organisation d'un bon rabattement en transport en commun. Et l'existence de parcs relais pour ces transports,

Sur une question de méthode : souhaitez vous travailler ces questions avec le bureau d'étude par thème sur la globalité des stations ou au contraire gare par gare ? L'ensemble des groupes se déclare plutôt enclin de traiter dans un premier temps dans la globalité et ensuite d'entrer dans un travail gare par gare.

La dernière question du document portant sur la méthode de fonctionnement requiert un large consensus, à savoir la mise en place :

* D'un comité technique composé des services de l'agglo, service des communes et du BE,
* Et un comité de pilotage ayant en son sein le comité technique, les élus, l'atelier citoyen.

3 - Bernard CALABUIG, en charge de la démocratie participative, présente le bilan de la « Mostra » lors des grands rendez-vous d'Aubagne, après avoir remercié celles et ceux qui ont participé à la tenue du module.

Il note avoir rencontré un public intéressé et curieux, 11 personnes ont laissé à cette occasion leurs coordonnées pour s'investir au sein de l'atelier.

L'exposition itinérante a été mise à la disposition des communes de Roquevaire, de La Bouilladisse, d'Auriol, de La Destrousse et d'Aubagne, près de 500 personnes l'ont à ce jour visité.

Enfin, il est fait proposition à l'atelier de participer à l'initiative « bus/espace public/lieu d'échange ».

Avec la gratuité, et l'importante hausse qu'elle a déclenché sur l'ensemble du réseau, le bus devient un nouvel espace public où se côtoient et se rencontrent tous les jours des milliers de personnes. Il est suggéré d'investir ce nouvel espace public, d'en faire un lieu ou l'on puisse faire passer les messages, donner à voir, à transmettre.

L'atelier voie de Valdonne pourrait s'inscrire dans ce projet en ciblant les publics qui habitent le secteur nord de l'agglo et ceux qui utilisent :
* la ligne 5 (Aubagne/La Bouilladisse),
* la ligne 8 (Aubagne/Roquevaire/La Destrousse/Auriol/Saint-Zacharie),
* la ligne 9 (Aubagne/Auriol).

Afin de faire connaître le projet de réouverture de la ligne, ainsi que le travail effectué par l'atelier.

Cela pourrait se faire sur une journée dans le courant du mois de mai en préparant une mini exposition une synthèse du projet qui serait commentée par un intervenant membre de l'atelier.

L'atelier décide de réfléchir à cette proposition et d'en discuter à la prochaine réunion.

Prochaine réunion de l'atelier réhabilitation de la voie de Valdonne :
Mercredi 3 mars 2010 - 18 h 00 - Salle Monseigneur Fabre à Roquevaire.


http://www.lesgrandsrdvdaubagne.com/ATELIERS/Php/cubi.php?EX=compterendu11
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 06 Fév 2010 12:55

Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar François » 07 Fév 2010 19:02


* Pourquoi RFF se positionne sur un transfert du foncier au lieu de conserver et de réaménager cet équipement ? Ce transfert sera-t-il gratuit ?

Cette stratégie vise à favoriser le projet. En effet, en conservant le foncier, RFF ne pourrait faire qu'une voie de type réseau TER avec toutes les contraintes réglementaires qui s'y appliquent. Notamment, l'obligation pour RFF de supprimer les passages à niveau.



Mais bien sur... pas fou RFF, il oublie de dire qu'en transférant l'infra, il ne sera plus le gestionnaire et donc plus contraint par ses responsabilités... Même pas pour participer au financement de ce projet ;)
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 07 Fév 2010 19:19

Dès que RFF peut faire de l'argent en vendant les infrastructures, il se gène pas. Je sais pas si l'argument est vrai, mais si c'est le cas, c'est un prétexte.

D'un côté, étant donné que RFF demandera de l'argent pour faire l'entretien aux collectivités, et que le prix des lesdits devis et travaux (passant automatiquement par la SNCF en tant que maitre d'œuvre délégué) est plus que contestable, pourquoi se priver de s'approprier l'infrastructure :mrgreen:

Par contre, quid de l'arrivée en gare d'Aubagne ?
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar seth » 07 Fév 2010 20:12

Il y a des voies de stockages dans cette gare , on peut les transformer et mettre des quais a mon avis .
Vive les tramways !
Avatar de l’utilisateur
seth
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 698
Inscription: 02 Juin 2009 12:12
Localisation: Marseille

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 07 Fév 2010 20:25

Yep, il y a la place de faire plusieurs quais, ma question portait sur le fait que la voie et les quais reste propriété du Réseau National ou non
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar seth » 07 Fév 2010 20:28

Les quai si je ne me trompe pas c'est du ressort de RRF , les gares c'est du ressort d'une branche de la SNCF !
Mais je pense que cet aménagement est possible !
Vive les tramways !
Avatar de l’utilisateur
seth
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 698
Inscription: 02 Juin 2009 12:12
Localisation: Marseille

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar François » 07 Fév 2010 20:37

seth a écrit:Les quai si je ne me trompe pas c'est du ressort de RRF , les gares c'est du ressort d'une branche de la SNCF !
Mais je pense que cet aménagement est possible !


En effet, Les voies sont du ressort d'RFF et les gare de la nouvelle entité de la SNCF : "Gare et connexion". Ainsi, s'agissant d'un Tram-train, l'AOT devra donc rémunérer RFF pour l'utilisation du réseau national et la SNCF pour les prestations de gare.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Radzaquiel » 07 Fév 2010 21:13

François a écrit:
seth a écrit:Les quai si je ne me trompe pas c'est du ressort de RRF , les gares c'est du ressort d'une branche de la SNCF !
Mais je pense que cet aménagement est possible !


En effet, Les voies sont du ressort d'RFF et les gare de la nouvelle entité de la SNCF : "Gare et connexion". Ainsi, s'agissant d'un Tram-train, l'AOT devra donc rémunérer RFF pour l'utilisation du réseau national et la SNCF pour les prestations de gare.


J'ai des doutes sur la possibilité de maintien de la gratuité après la mise en service des 2 projets... :?
Avatar: bus test Higer du GIE Karuïa (réseau urbain de Nouméa, Nouvelle-Calédonie)
Avatar de l’utilisateur
Radzaquiel
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 190
Inscription: 08 Jan 2010 17:45
Localisation: Coutras, Gironde

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Radzaquiel » 07 Fév 2010 21:44

Bah après les 2 projets, l'agglo devra supporter:
  • la maintenance du tram
  • la maintenance du tram-train
et optionnellement
  • les redevances à RFF et à la SNCF

Je sais pas si la gratuité sera encore possible avec tout ca...surtout qu'ensuite ca engendrera surement du développement le long de la ligne...donc du trafic supplémentaire !
Avatar: bus test Higer du GIE Karuïa (réseau urbain de Nouméa, Nouvelle-Calédonie)
Avatar de l’utilisateur
Radzaquiel
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 190
Inscription: 08 Jan 2010 17:45
Localisation: Coutras, Gironde

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar François » 07 Fév 2010 21:44

Radzaquiel a écrit:J'ai des doutes sur la possibilité de maintien de la gratuité après la mise en service des 2 projets...


Périmètre de l'agglo d'Aubagne donc gratuité dans la mesure ou cette voie est sortie du RFN, où cette ligne n'est pas exploité dans le cadre des TER (si non tarifications nationale et régionale) et si bien sur, l'agglo ne revient pas sur la gratuité des transports.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4104
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar seth » 07 Fév 2010 21:48

Moi je doute vu que les impôts locaux seront remplaces par une taxe territoriale !
Vive les tramways !
Avatar de l’utilisateur
seth
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 698
Inscription: 02 Juin 2009 12:12
Localisation: Marseille

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 28 Mar 2010 18:59

Pas grand chose de nouveau en ce moment ;)

Compte-rendu - Atelier voie de Valdonne
03 mars 2010
En introduction, Monsieur André JULLIEN présente l’ordre du jour de la réunion :
1. Point d’actualité du dossier de la réhabilitation de la voie de Valdonne,
2. Réflexion collective sur l’opération Valdonne en bus,
3. Travail en groupe sur la problématique d’aménagement des abords de stations.
Phase 1 : Actualités
Intervenant : Nathalie CASTAN

Le choix du bureau d’étude qui travaillera sur l’aménagement des stations et l’interface avec les villes est en cours. Le prestataire devrait être opérationnel aux alentours du 15 mars 2010. Ce prestataire commencera par aller sonder les projets des différentes communes, pour les mettre en corrélation avec le projet Valdonne. Le comité d’animation fait la proposition qu’une première étape de ce travail soit la présentation de ce diagnostic à l’atelier citoyen en présence des maires des communes concernées. Cette rencontre pourrait avoir lieu fin avril.
Concernant l’étude de faisabilité, qui va définir très précisément les travaux nécessaires à la remise en état de la voie, le Conseil régional était reçu par la DREAL pour faire le point sur leur prévisionnel 2010 ce jour, et mettre officiellement les crédits et montant sur ce volet.
A venir, une convention entre les parties prenantes pour le financement et la réalisation de cette étude. Le comité technique réunissant tous les partenaires sera en place à la fin du mois de mars, pour lancer la consultation et l’étude.

Phase 2 : Echanges libres – Débat - Questions / Réactions
Les questions ont portés sur le montage du projet : qui assurerait la maîtrise d’ouvrage et quelles seraient les clés de répartition entre les différents financeurs ?
Ces questions n’ont pas encore été tranchées. Elles feront l’objet de discussion au sein du comité technique, et d’échanges au niveau politique.
Le positionnement des gares est-il figé ?
Non, c’est une des missions qui sera confiée au bureau d’étude que de déterminer la position la plus pertinente des stations, avec l’avis de l’atelier.
La question de la gare d’Aubagne est-elle travaillée ?
Oui, et de deux manières. Pour la gare ferroviaire, au sein d’un comité technique composé de RFF, la SNCF, la ville de la Penne-sur-Huveaune, la ville d’Aubagne et l’Agglo qui se réunit périodiquement sur l’avancée des travaux de la 3ème Voie.
Concernant l’évolution de la gare routière, cet aspect est étudié dans le cadre du projet tramway. En effet, l’arrivée du tramway en gare routière va modifier complètement le fonctionnement du pôle d’échanges.
La question du planning du projet a été évoquée. Il a été rappelé les grandes étapes, à savoir 1,5 ans d’études préliminaires, 1 an de procédure administrative et environ 2 ans de travaux. Sachant que les procédures administratives peuvent être menées en parallèle des études préliminaires.

Phase 3 : Opération « Valdonne en Bus »
Intervenant : Bernard CALABUIG
Bernard CALABUIG, chargé de mission, démocratie participative à l’Agglo, rappelle que nous ne sommes pas dans la phase de la concertation publique, néanmoins l’atelier a besoin pour nourrir sa propre réflexion de recueillir l’avis des citoyens. Le nombre de visiteurs lors de l’exposition itinérante sur le projet s’élève à 480 personnes, une présentation a eu lieu au « Pin vert » à Aubagne et un débat est programmé à Roquevaire le jeudi 11 mars 2010.
Il est proposé à l’atelier d e participer à l’initiative « bus lieu de vie », ou comment faire du bus un espace public, un lieu d’échange, afin de créer du lien entre les habitants, entre les générations, entre élus et citoyens ? Mettre à profit le temps de transport pour donner à voir, informer, transmettre.
Il est proposé sur les lignes 5 et 8, la Bouilladisse / Aubagne et Saint Zacharie / Auriol / Aubagne, d’organiser une journée d’information du projet de réouverture de la voie de Valdonne. Cette initiative de communication pourrait se dérouler dans le courant du mois de mai, elle prendrait la forme suivante : remise d’un document de présentation du projet aux usagers des transports.( plan du tracé, coupures de presse, choix du matériel photo d’un tram/train), animation musicale aux arrêts de bus, synthèse du projet lue par un groupe de comédien, projection dans le bus, si cela est techniquement possible, du film DVD présenté à la « Mostra ».
Le comité d’animation est en charge du suivie de la préparation de cette initiative qui se déroulera un mercredi après-midi.

Phase 4 : étude d’aménagement des gares
Intervenant : Nathalie CASTAN
Nathalie CASTAN commence par rappeler le double objectif de cette étude qui est de valider le positionnement des stations dans les villes, et de proposer des possibilités d’aménagement urbain au sein des villes. Avec le détail suivant
* Valider le positionnement des stations en tenant compte à la fois des disponibilités foncières et du potentiel voyageurs par mode d’accès : piéton, vélo, TC, VL. Et ensuite, déterminer les aménagements nécessaires par mode d’accès, avec les cheminements piétons, vélo, les espaces publics, les parcs relais, la réorganisation du réseau de transport, les plans de circulation, le schéma vélo.
* Etudier les possibilités d’aménagement global des communes, du fait de cet équipement : impact sur les POS/PLU, SCOT
Suite à la phase 1, le bureau d’étude devra identifier les dispositions foncières à prendre pour réaliser les aménagements. Dans une logique à moyen ou long terme, et pour suivre les recommandations du Grenelle de l’environnement à savoir ouvrir prioritairement à l’urbanisation les zones desservies par les transports en commun, le bureau d’étude travaillera sur des scénarios possibles d’usage des sols, du fait de ce nouvel équipement.
L’atelier s’est ensuite réparti en 4 groupes afin de travailler sur l’aménagement des stations. L’objectif étant d’avoir une analyse critique des propositions d’emplacement des stations issues du rapport d’Eureca TTK. Et notamment de définir les contraintes/difficultés mais aussi les avantages de ces positionnements. Ce travail sera synthétisé et transmis au BE qui l’intègrera dans son analyse.
Un rendu par station a été fait en fin de séance, qui est joint au compte rendu.
La prochaine réunion de l’atelier se tiendra vers la fin du mois d’avril en présence de représentants du bureau d’étude.


http://www.lesgrandsrdvdaubagne.com/ATELIERS/Php/cubi.php?EX=compterendu13
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 24 Juil 2010 16:11

Le résultat des premières études portant sur les déplacements, le positionnement et l'aménagement des stations

Le compte rendu de l’atelier du 28 juin
http://depot.lesgrandsrdvdaubagne.com/pdf/crvaldonne28062010.pdf

Le projet d’aménagement des stations
http://depot.lesgrandsrdvdaubagne.com/p ... ossier.pdf

Les avis émis lors de l’atelier
http://depot.lesgrandsrdvdaubagne.com/p ... in2010.pdf
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar jml13 » 24 Juil 2010 19:35

Merci huissier.
Ce projet me semble bien parti, adapté.
J'espère (j'ai presque peur) que les P+R seront insuffisants à certaines stations (La Bouilladisse, La Destrousse, et surtout Roquevaire)...
jml13
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 213
Inscription: 08 Mai 2010 20:52

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 25 Juil 2010 8:18

Pour celui de La Bouilladisse, il est franchement dommage de pas prolonger jusqu'à Valdonne et y faire un parking relais pour tous les habitants de Peypin-Cadolive (voire Belcodène).
Je sais pas pourquoi ils veulent faire la station de La bouilladisse après le passage à niveau de l'ex N7, si c'est pour pas la prolonger au delà, au vu des problèmes qui seront provoqués par ledit PN.

Pour La Destrousse, vu que le point de rabattement conseillé sera Pont de Joux, ça sera peut être ce PR qui sera pris d'assaut et qu'il faudra redimensionner après coup. Juste après l'autoroute direction Auriol sur la gauche il y a un sacré espace, je pensais qu'ils l'utiliseraient pour le parc relais. A l'arrêt de La Destrousse, il est prévu en optionnel un parking supplémentaire avant le pont de l'autoroute sur la droite, ce qui serait pas une mauvaise idée.

Il est vrai que les études tablent sur un bon nombre de déplacements piétons et cyclistes jusqu'au station, ce qui est loin de rentrer dans les mœurs. Il va falloir faire le maximum dans ce sens là (pistes cyclables protégées, arceaux voire garage à vélo...).
Pour le PR de Roquevaire, la disponibilité des terrains dans ce secteur n'aide pas trop.

En parlant de Roquevaire, on dirait que l'idée d'une station Saint Roch desservant le collège est tombé à la trappe. Dommage, non ?
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Re: Voie de la Valdonne (Aubagne - La Bouilladisse)

Messagepar Huissier » 30 Oct 2010 18:11

Quelques nouvelles :

Atelier Voie de Valdonne 30 septembre 2010

En introduction, André Jullien rappelle l’ordre du jour :
* Point sur l’actualité du dossier,
* Validation du rapport d’étude STOA sur l’aménagement des stations,
* Préparation de la concertation.

Phase 1 : Actualités
Intervenant : Nathalie CASTAN
Les études de faisabilité technique vont être lancées très prochainement, dans le cadre du Contrat de Projet Etat – Région. Une première étude va concernée les éléments suivants :
* détail des aménagements à prévoir pour la mise en circulation d’un tram train
* chiffrage de l’opération
* détail d’un planning de l’opération, avec la prise en compte de toutes les contraintes administratives
Cette étude sera cofinancée par la Région (30%), le Département (27%), l’Agglo (27%) et Réseau Ferré de France. L’Agglo sera le maître d’ouvrage de cette étude.
La délibération de l’Agglo ayant été approuvé le 27 septembre dernier, l’Agglo sélectionnera les candidats après une procédure de marché d’ici la fin de l’année, pour un début de prestation au 1er janvier prochain.
Un comité de pilotage va être organisé le 5 octobre prochain, en présence de tous les partenaires (Etat, Conseil Régional, Conseil Général, RFF, SNCF, Agglo, Communes) pour valider les éléments de l’étude STOA sur les aménagements nécessaires à l’accessibilité des stations.Un protocole d’intention, notifiant les engagements des partenaires sur la définition du projet et sur le devenir de l’emprise foncière sera également mis en discussion avec les autres partenaires. En particulier, il mettra par écrit l’engagement de RFF à céder l’emprise foncière au futur maître d’ouvrage de l’opération sous les conditions suivantes :
RFF cèderai toute la parcelle de la voie y compris les talus et les à cotés de la plateforme, hors périmètre des gares (La Bouilladisse / Pont de Joux / Pont de l’Etoile), à un prix qui ne remettrait pas en cause l’existence du projet.
Enfin, l’étude STOA entre dans sa phase 2, à savoir l’étude des possibilités d’aménagement urbain aux abords des stations, du fait de la mise en place de cet équipement, avec une réflexion sur un impact au niveau des POS ou PLU et au niveau du SCOT. Cette étude permettra de mettre en évidence les dispositions nécessaires à la maîtrise du foncier, hors parcelles RFF et SNCF.

Remarque :
Pourquoi n’y a-t-il pas eu de débat sur la cession de l’emprise foncière ? en effet, dans le cas d’une cession, cette emprise ne sera plus dans le domaine public, elle sera gérée et entretenue par le privé ? Cette question rejoint le problème du futur exploitant du service : service public ou service confié à une entreprise privée ?
Réponse :
Ce débat n’est pas tranché. Il devra faire l’objet d’un prochain travail en atelier.
Remarque :
Dans le protocole d’intention, il faudra faire apparaître le caractère métropolitain de la vocation de cette voie, comme l’indiqué la Directive Territoriale d’Aménagement, et donc la faire inscrire dans le cadre du Syndicat Mixte des Transports.

Phase 2 : Validation de l’étude STOA sur l’aménagement des stations
Nathalie Castan - Durée : 15 minutes.
L’étude ayant été présentée une première fois par le cabinet STOA lors de l’atelier précédent, l’atelier a formulé les remarques suivantes par rapport au rapport final :
Station de « Pont de l’étoile » : la réalisation de la passerelle est indispensable pour valider cet emplacement. Or, l’Etat n’a pas donné son accord. L’option de la gare existante ne pourrait-elle pas être reconsidérée ?
Si la station est mise sur l’ancien site, serait-il possible de faire un arrêt facultatif au niveau du passage à niveau à proximité du Cannet ?
Station de « Aubagne Nord » : ne doit-on pas prévoir un parking relais aux Solans, qui déchargerait le parking de la Gare ?

De manière générale :
L’accès aux stations devra aussi se faire grâce à des navettes bus, qui éviteront que les personnes prennent leur voiture.
Une étude comportementale a été menée sur le projet « Cannes – Grasse » qui a permis de mieux comprendre les attentes des citoyens en terme de déplacement en général.

Phase 3 : la préparation de la concertation
Intervenant : Bernard Calabuig
L’atelier pour la réouverture de la ligne ferroviaire Aubagne/La Bouilladisse, ancienne « Voie de Valdonne » a été mis en place il y a deux ans, 120 personnes y sont inscrits, 60 participent régulièrement au travail d’élaboration. Rappelons que dans ce bassin on comptabilise 35.000 déplacements internes. Trois périodes de débats ont marqué la vie de l’atelier citoyen :
1- le sens du projet, son utilité,
2- le choix du mode de transport,
3- l’aménagement des stations au niveau communal.
Ce travail a été conjugué avec des moments de communication publique : présentation du projet lors de la fête du soleil au printemps 2009, visite du site en car, participation de l’atelier à la Mostra pendant les Grands rendez-vous d’Aubagne, à l’automne 2009, exposition itinérante dans les communes concernées par le projet. Ajoutons encore, l’organisation de débats, à Roquevaire et à Aubagne, une journée d’information et d’animation avec un théâtre forum dans les bus…

L’organisation de la concertation préalable, premières réflexions
Il s’agit à présent d’organiser la concertation préalable, en prenant en compte l’état d’avancement du projet, et les initiatives de caractères publics déjà prises par l’atelier. Plusieurs éléments sont déjà actés, la voie sera équipée d’un moyen de transport dont la nature est définie, il s’agit d’un tram-train pour relier dans un premier temps, La Bouilladisse à Aubagne en moins de trente minutes avec une dizaine d’arrêts desservis à peu près toutes les 20 minutes.

La période et la durée
La concertation pourrait se dérouler sur une période courte, les deux premières semaines du mois de février 2011, un temps court avec des initiatives denses et marquantes.
Le calendrier de la concertation et les moments forts pourraient être annoncés durant les vœux par la distribution d’un flyer.

On peut imaginer, de nombreuses initiatives
* Exposition d’une maquette du tram-train grandeur nature en gare de La Bouilladisse.
* Projection d’un film.
* Débat avec la participation de personnalités, exemple : vice président de la région Pays de Loire, région qui a aussi mis en place ce type de déplacement.
* Visite des sites ou seront installés les futures stations, des gares décorées.
* En partenariat avec les enseignants, organiser en amont de la concertation un concours de dessin pour la voie de Valdonne par les enfants des écoles, l’exposition des dessins pouvant s’intégrer pendant les 15 jours d’initiatives
* Mise à disposition du public d’un cahier citoyen dans chaque commune.
* Un dépliant distribué toutes boites, avec une page réservée à l’expression citoyenne.
* Ouverture d’une page sur le site de l’agglo.

Les thématiques que nous devons aborder, (questions qui nous sont, le plus souvent, posées) :
* Comment le train-tram va-t-il entrer en gare d’Aubagne ?
* La question du coût du projet, 50 millions d’euros, réel ou sous-estimé ?
* Est-il vrai que le passage du train-tram va entrainer une gêne sonore pour les riverains ?
* Ce projet est-il utile ?
* La gratuité remise en cause ou pas ?
* Quelle possibilité de prolongement dans le futur, vers Marseille et vers le nord ?

La voie de Valdonne doit affirmer la volonté de l’agglo de renforcer l’offre de service public en matière de transport de qualité.
Discussion
Suite à cette introduction l’atelier se scinde en trois groupes, afin de favoriser une discussion interactive.
Par ordre d’importance il ressort :
1- L’information, la distribution d’un dépliant toutes boites, avec une page réservée à l’expression citoyenne - Editer un bulletin spécial dans la presse communale, ou journal de l’Agglo, intégrant un questionnaire pour recueillir les avis des habitants (avec un système de questions ouvertes), y noter l’adresse du site de l’agglo et le lien pour la page « concertation Valdonne » trouver un titre « accrocheur ». Des participants pointent le caractère Métropolitain du projet « voie de Valdonne »
2 - Prendre des initiatives pour collecter les avis, devant les boulangeries, péages autoroute et point noir circulation, mairie et lieux administratifs… Effectuer une analyse qualitative des avis recueillis.
3 - Les Médias : des parutions donnant à voir l’avancement du projet dans la presse, notamment, LCM, FR3 régional, radio dialogue.
4 - Cahier citoyen : Mise à disposition du public d’un cahier citoyen dans chaque commune.
5 - Internet : Ouverture d’une page sur le site de l’agglo, des encarts d’informations sur les sites des communes. Mise en place d’un forum de discussion.
6 - Les propositions visant à présenter une exposition itinérante, d’exposer une maquette grandeur nature du Tram-train en gare de La Bouilladisse (et pourquoi pas aussi à Aubagne) ont été retenues de même que l’organisation de débats avec des personnalités et des spécialistes. Cette exposition pourrait reprendre le thème de la pollution.
Il est d’autre part demandé de présenter un enregistrement sonore du Tram-train, afin de répondre concrètement aux arguments de gêne sonore. Egalement pourquoi pas un film sur le tram train avec des interviews d’utilisateurs et de riverains.
Aussi de faire évènement autour cette concertation, avec du théâtre de rue ? un apéro ? une fanfare dans la ville ?
7- Concours de dessin : Des membres de l’atelier sont dubitatifs quant à l’organisation d’un concours de dessin par les enfants des écoles, d’autres au contraire pensent que cette initiative participera à sensibiliser les parents.
8 – Organiser une randonnée sur le site ?

Conclusion d’André Jullien
André Jullien conclue l’atelier en proposant de poursuivre la réflexion sur la concertation lors du prochain atelier dont la date a été fixée au lundi 8 novembre, salle de La Pléiade à La Destrousse.


http://www.lesgrandsrdvdaubagne.com/
Avatar de l’utilisateur
Huissier
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 217
Inscription: 25 Juin 2009 15:13

Suivante

Retourner vers MARSEILLE / AIX en PROVENCE - Les transports de la cité phocéenne

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Google [Bot], jbstaebler


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia