TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Stan, Sub, Le Sit, Ted et TER Métrolor :: blogostan.free.fr

Modérateurs: stan75, Nico54300, ToBoZZ, BoDiAbLe

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net. Ce forum dispose d'une charte spécifique, merci d'en prendre connaissance.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar nico54 » 01 Fév 2015 21:05

La Lorraine non mosellane, et en particulier les agglos de Nancy et d'Epinal, file désormais à grande vitesse ( :roll: ) vers un enclavement ferroviaire assez désastreux.

Après l'abandon de la gare d'interconnexion de Vandières pour les liaisons est ouest, la 2ème étape sera à plus ou moins longue échéance le détournement de l'ensemble des liaisons TGV de la Lorraine vers Lyon et le sud de la France via Strasbourg et la plaine d'Alsace en évitant soigneusement Nancy.
nico54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 172
Inscription: 14 Nov 2012 6:37

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar capelanbrest » 01 Fév 2015 21:59

zati a écrit:Quelle mascarade ! La plupart des gens n'étaient même pas au courant qu'il y avait une consultation !


c'est curieux les gens ne sont toujours au courant de se qui les intéresse.....(même lorsque ça se passe sous le manteau). ;)
j'ai plutôt l'impression que la grande majorité de la population se fiche royalement de tout cela....surtout ceux qui ne prennent jamais TGV soit la grande majorité de la population ou ceux qui ne le prennent qu'une à deux fois l'an... ;)
les gens veulent de la démocratie participative et bien ils en ont eu.....sauf que sans doute, il n'y avait pas vraiment de budget pour en faire toute une publicité, hormis celle dite officielle....et prévue par la loi éléctorale :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
capelanbrest
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1822
Inscription: 03 Juil 2011 12:29

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar RoccatArvo » 01 Fév 2015 22:34

Sans surprise, le "non" est arrivé largement en tête en Moselle. Il faut dire que le conseil général et la droite mosellane sont anti-Vandières depuis longtemps. C'est même en grande partie à cause de la Moselle que la gare de Louvigny a été construite. Pourtant, la gare de Louvigny ne profite même pas aux Mosellans : elle est isolée, peu pratique et peu accessible.
RoccatArvo
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 706
Inscription: 20 Juin 2012 10:36
Localisation: Alsace et Lorraine

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 02 Fév 2015 9:41

j'attends avec impatience la réunion du CR de Lorraine de fin février pour obtenir la réaction de Masseret et Hatzig

effectivement tous les moyens n'ont pas été mis en place pour inciter les lorrains à voter, le lobbying du "NON" a fonctionné et ceux-la sont allés voter

un tel vote dans d'autres régions (Alsace, Bretagne, Savoie, Pays Basque, ......) où les habitants sont viscéralement attachés à leur région, aurait mieux mobilisé ;
les lorrains se foutent de la Lorraine et même si cela me fait mal aux tripes puisque natif de Lorraine, j'espère que la Lorraine va se faire bouffer par l'Alsace et aussi la Champagne à partir de 2016. Puisque les mosellans ne veulent pas de Vandières situé en 54, eh bien moi je ne veux pas de Metz comme centre administratif de la région et pour utiliser les arguments de la droite nancéienne qui parlent d'économie, il faut tout regrouper à Strasbourg siège de la nouvelle région et une délocalisation à Reims trop éloignée, Metz et Nancy sont en fait qu'à 2 heures de Strasbourg.

Rossinot le "grand" politicien qui a perdu sur son territoire (Nancy a voté "OUI") peut se réjouir du résultat, lui il s'en fout il aura toujours un chauffeur pour le conduire à Louvigny au cas où et il n'aura pas à payer les 10 euros par jour de parking. Il vient de faire de Nancy un cul de sac uniquement tourné vers Paris ; l'ouverture vers l'Europe, basta et demain fini les relations vers le sud de la France.

sa politique dictatoriale fait de Nancy le siège d'une communauté urbaine de seulement 20 communes mise en place par son prédécesseur tandis que Metz est le siège d'une métropole de 40 communes et encore j'ai déjà entendu que des autres communes attendaient l'ouverture des portes.

pour le rayonnement de l'agglomération nancéienne, j'attends vivement le sauveur qui saura le virer de son siège où il s'accroche comme une moule à son rocher......
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar P-Antoine 57 » 02 Fév 2015 10:51

Lors de la décision d'implanter la gare Lorraine à Louvigny, en sa qualité de Président de la SNCF, Louis Gallois avait déclaré "dans 20 ans, on devra expliquer pourquoi on a choisi Louvigny et non Vandières". Ça ne fait pas tout à fait 20 ans, mais nous y sommes.

Par où commencer ? Merci le CG 54, qui en 1983, a refusé la gare d'interconnexion à Novéant, au prétexte que les TGV Paris - Metz auraient eu un temps de parcours inférieur de quelques minutes aux TGV Paris - Nancy. La contre-proposition était d'implanter l'interconnexion à Dieulouard, sans réelle faisabilité technique. La SNCF trancha la pomme en deux, et fit passer la LGV à mi chemin, à Vandières et Louvigny, mais sans réel projet d'interconnexion d'envergure : les élus, de tous bords et de tous territoires, souhaitaient une gare à l'aéroport pour mettre en valeur cette nouvelle (future, à l'époque) infrastructure régionale...
Avec un projet de gare aéroportuaire trop cher et un projet de gare d'interconnexion porté par personne, la SNCF coupa une nouvelle poire en deux, en implantant la gare TGV à mi-chemin de Vandières et de l'aéroport... En plus, c'était le moins cher des trois projets : la gare Vandières étant en viaduc et la gare aéroport en tunnel.
La correspondance rail/air à MNL est et a toujours été une chimère : les destinations aériennes de l'époque et les destinations TGV intersecteurs sont à peu près les mêmes... Il s'agissait bien d'un projet concurrent et non complémentaire, mais il ne valait mieux ne pas en parler. 15 ans avant la LGV Est, aurait-on construit un aéroport à l'utilité contestable ? Les deux seules destinations pérennes actuellement exploitées par Air France (enfin Hop) sont Lyon et Nice ; on en revient à l'enclavement ferroviaire de la Lorraine vers le sud-est.

Au final, pendant près de 15 ans, seuls la FNAUT et quelques maires ont soutenu Vandières TGV... Une goutte d'eau face aux mastodontes que sont les CG, les CR et les deux Agglos régionales. La SNCF également en sa qualité de transporteur était/est favorable à Vandières TGV, mais ce n'est pas elle qui finance le projet... La prise de conscience de la classe politique au début des années 2000 fut bien tardive... Trop tardive, à l'évidence. Leurs préoccupations ne sont pas toujours les notres.

La fin de la question de la consultation était "pensez-vous que le CR Lorraine puisse s'engager dans la transformation de Louvigny en gare Fret TGV ?".
En ce qui me concerne : non. L'aéroport est finalement situé à 7 km de là, et le seul opérateur aérien qui a voulu faire de MNL un hub cargo de premier plan a été mis à l'index au prétexte que les avions font du bruit et consomment du carburant. Fallait pas faire d'aéroport dans ce cas. Et pendant ce temps, Luxair via sa filiale Cargolux a fait du Findel un hub cargo de premier plan.
Et quid des TGV Fret ? Pour aller de Louvigny à où ? Au terminal TGV Postal de Paris-Lyon ? Ah bah non, il va fermer...

A+
Mes photos
Le ridicule ne tue pas... à court terme.
Avatar de l’utilisateur
P-Antoine 57
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 717
Inscription: 19 Nov 2006 17:37
Localisation: Metz, 57

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar Ci54 » 02 Fév 2015 11:45

Au dernières nouvelles, le "non" l'a emporté.

Quel sacrilège ! Les Lorrains (si on peut dire les "Lorrains"... seuls 10% ont voté) ont donc dit "oui" à une aberration qu'est cette maudite gare de Louvigny en plein dans les champs ! Tout était prêt à Vandières. Des travaux préparatoires avaient été réalisés. Ils doivent être équerrés les anciens ouvriers d'apprendre qu'ils ont fait tout ça pour rien...

En même temps, les Meusiens n'étaient pas vraiment concernés par ce projet, puisqu'ils ont déjà leur propre gare : la Gare de Meuse TGV.

En tout cas, les transports lorrains sont pour moi promis à un avenir sombre. On parle de vouloir réduire le nombre de voitures mais on fait tout le contraire pour...
Les Lorrains n'ont donc pas compris que cette gare aurait permis de relier le réseau ferroviaire régional au reste de la France et ainsi de créer de nouveaux échanges. J'en conclus qu'ils ne servent à rien !

Maintenant, misons tout sur l'élargissement de l'A31 qui, je l'espère, se fera dans les plus brefs délais.
Vive les transports en commun et le cinéma !
Avatar de l’utilisateur
Ci54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 403
Inscription: 31 Jan 2013 17:52
Localisation: Nancy

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 02 Fév 2015 12:11

merci à toi P-Antoine57 de rappeler l'historique qui démontre que beaucoup de personnes portent la responsabilité de cette situation ; les 2 grosses agglo avec Rausch et Rossinot longtemps concurrentes n'ont pas permis de mettre en place une réalisation convenable pour tout le monde, on voit le résultat.
dans le projet de LGV Est-Européen seul la volonté de ces 2 maires a pesé au détriment de l'ensemble de la Lorraine.
si une réalisation en plusieurs tranches avait prévalu soit Paris-Champagne puis Champagne-Lorraine et enfin Lorraine-Alsace, on aurait pu avoir une voie unique entre Paris et Reims puis une branche nord vers Verdun - Metz - le Luxembourg et l'Allemagne et une branche sud vers Châlons - Bar le Duc - Nancy - Strasbourg et l'Allemagne - l'Autriche avec des raccordements réguliers aux lignes existantes pour palier aux incidents. Les gares TGV de Metz et Nancy auraient été desservie plus rapidement, la LGV se connectant plus près des agglos, et ne seraient pas des culs de sac comme Nancy va le devenir ; les TGV Luxembourg me font rire puisque entre Metz et Luxembourg les trains roulent sur voie classique.

désolé pour ma réaction contre Metz mais l'attitude des mosellans me révoltent et pourtant j'ai des amis à Metz et en Moselle, je me positionnais en lorrain et pas nancéien ; les meusiens pas concernés puisqu'une gare leur permet des liaisons sans Louvigny. Pour ce qui est de Masseret, il savait que la formulation de sa question apporterait ce résultat (moi non plus je ne crois pas à une gare TGV frêt pour les mêmes raisons évoquées dans le message précédent), je l'avais d'ailleurs précisé à Hatzig.

pour respecter la volonté d'élus (plutôt de droite) de faire des économies, il faut fermer Louvigny et ne desservir qu'une seule gare en Lorraine (comme en Champagne et Alsace) soit la gare actuelle de Meuse TGV les correspondances avec Nancy et Metz par des liaisons Lorraine - Paris.
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 02 Fév 2015 12:16

Ci54 a écrit:Maintenant, misons tout sur l'élargissement de l'A31 qui, je l'espère, se fera dans les plus brefs délais.


ah nooooooooooooon, ça suffit ces ouvertures de tapis bitumeux ; un élargissement provoquera encore une augmentation du trafic et dans 5 à 10 ans une nouvelle saturation, ou bien on construit une autoroute à l'américaine avec 6 à 8 voies de circulation, faut arrêter les co.........ies.
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar P-Antoine 57 » 02 Fév 2015 13:07

Ci54 a écrit:Maintenant, misons tout sur l'élargissement de l'A31 qui, je l'espère, se fera dans les plus brefs délais.

C'est tout de même navrant d'avoir l'impression d'avoir à choisir entre l'un ou l'autre.

L'A31 date des années 1960, époque où il n'y avait pas de trains régionaux conventionnés. Depuis, le trafic autoroutier n'a cessé d'augmenter, malgré une hausse quasiment expotentielle du trafic ferroviaire (création de Métrolor en 1970, avec un coupon RIB tricaisse par heure et par sens du lundi au vendredi en période scolaire... on en est grosso modo à quatre UM de TER 2N par heure/par sens, et elles sont bondées... - les spécialistes de l'offre TER pourront me corriger ou préciser mes propos).

Penser que l'autoroute est concurrente du rail est une vision préhistorique : les deux ont leur pertinence et sont en réalité complémentaires. Les gens ne se déplacent pas par plaisir - on peut me balancer les touristes du Bénélux en transit vers les Alpes ou le Sud, certes - on peut aussi me dire que les camions seraient mieux sur l'autoroute ferro que sur l'A31, vous prêcheriez un convaincu.
Mais on sait très bien que le rail ne pourra pas absorber seul la totalité de la hausse des flux dans le sillon lorrain. La population augmente, les déplacements augmentent, il est normal de revoir le dimensionnement des infrastructures de transport. De ce côté là, le rail a pris un beau virage au milieu des années 2000, avec le doublement (je crois ?) de l'offre sur Nancy - Luxembourg, un renouvellement massif du matériel roulant, la voie supplémentaire à Woippy, etc, sans oublier l'agrandissement de la gare de Nancy, ou actuellement, la création de deux nouveau quais à Metz. Mais à l'évidence, ça ne sera pas suffisant pour les années à venir.

En plus, les emprises pour le 3ème voie existent et les ouvrages sont déjà virtuellement à 2x3 voies. Le projet est infiniment plus raisonnable que l'A32.

Pour la gare TGV, au lieu de tergiverser pendant 15 ans, il fallait dès le début l'implanter à Vandières, et non à mi chemin du point de correspondance TER/TGV et du point de correspondance TGV/avion... qui est très hypothétique, MNL n'est pas Roissy !
Mais Louvigny, qui était le projet le moins cher à construire, arrange peut-être tous les décideurs....

A+
Mes photos
Le ridicule ne tue pas... à court terme.
Avatar de l’utilisateur
P-Antoine 57
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 717
Inscription: 19 Nov 2006 17:37
Localisation: Metz, 57

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar nico54 » 02 Fév 2015 14:26

Avec de telles aberrations, la Lorraine se donne les moyens de devenir le "ventre mou" de la future grande région alca.

Pour ce qui est de l'accessibilité des lorrains aux TGV intersecteurs sur l'axe est ouest, il est à espérer que des correspondances intelligentes seront mises en place dans le futur en gare de Champagne TGV ou de Strasbourg. Finalement, ce serait un moindre mal que l'incapacité des élus Lorrains à dépasser leurs égoïsmes territoriaux profite au moins aux gares d'interconnexion des régions voisines et à leurs territoires respectifs (d'autant plus dans l'optique de la future grande région).

De toute façon, le débat sur les infrastructures en Lorraine va de nouveau se perdre dans des projets aussi inutiles que coûteux comme par exemple le fameux "barreau" ferré Nancy - Metz (ou comment déplacer le piano quand on peut déplacer le tabouret selon la formule de Michel Dinet).

Par contre, j'espère que le président du conseil économique et social de Lorraine nous épargnera ses sorties larmoyantes sur cette Lorraine en mal d'attractivité. Avec Vandières, elle avait la possibilité de se connecter sur cet axe est ouest à grande vitesse qui va profondément modifier l'organisation du transport ferroviaire dans le quart nord-est et, en particulier, à compter de la mise en service de la tranche 2 de la LGV est. Mais pour cela, il aurait fallu faire prévaloir l'intérêt général régional ...
nico54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 172
Inscription: 14 Nov 2012 6:37

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 02 Fév 2015 15:23

nico54 a écrit:Avec de telles aberrations, la Lorraine se donne les moyens de devenir le "ventre mou" de la future grande région alca.

Pour ce qui est de l'accessibilité des lorrains aux TGV intersecteurs sur l'axe est ouest, il est à espérer que des correspondances intelligentes seront mises en place dans le futur en gare de Champagne TGV ou de Strasbourg. Finalement, ce serait un moindre mal que l'incapacité des élus Lorrains à dépasser leurs égoïsmes territoriaux profite au moins aux gares d'interconnexion des régions voisines et à leurs territoires respectifs (d'autant plus dans l'optique de la future grande région).

De toute façon, le débat sur les infrastructures en Lorraine va de nouveau se perdre dans des projets aussi inutiles que coûteux comme par exemple le fameux "barreau" ferré Nancy - Metz (ou comment déplacer le piano quand on peut déplacer le tabouret selon la formule de Michel Dinet).

Par contre, j'espère que le président du conseil économique et social de Lorraine nous épargnera ses sorties larmoyantes sur cette Lorraine en mal d'attractivité. Avec Vandières, elle avait la possibilité de se connecter sur cet axe est ouest à grande vitesse qui va profondément modifier l'organisation du transport ferroviaire dans le quart nord-est et, en particulier, à compter de la mise en service de la tranche 2 de la LGV est. Mais pour cela, il aurait fallu faire prévaloir l'intérêt général régional ...


je n'ai qu'une chose à dire :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

maintenant avec cette attitude navrante de l'ensemble des élus lorrains plus intéressés par leur petit territoire et/ou toujours très prompt à attaquer le voisin de l'autre bord politique, je ne donne pas cher du poids de la Lorraine dans la future grande région ; je dis aux alsaciens : n'ayez pas peur !
mais bon on se retrouve dans la même situation que la France avec l'Europe....
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 12 Fév 2015 9:44

la réunion du conseil régional est avancée au 19 février :

que va faire Masseret ???? Vandières ou statu quo ?
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar RoccatArvo » 12 Fév 2015 20:12

P-Antoine 57 a écrit:Au final, pendant près de 15 ans, seuls la FNAUT et quelques maires ont soutenu Vandières TGV... Une goutte d'eau face aux mastodontes que sont les CG, les CR et les deux Agglos régionales. La SNCF également en sa qualité de transporteur était/est favorable à Vandières TGV, mais ce n'est pas elle qui finance le projet... La prise de conscience de la classe politique au début des années 2000 fut bien tardive... Trop tardive, à l'évidence. Leurs préoccupations ne sont pas toujours les notres.


Il me semble que pendant une certaine période, la SNCF était favorable à Louvigny en 1993, juste parce que ce projet était moins cher que celui de Vandières. À partir de 2000, la SNCF était favorable à Vandières. L'idée d'une gare temporaire à Louvigny n'aurait jamais dû être acceptée, ça aurait évité beaucoup de désagréments.


Ci54 a écrit:Les Meusiens n'étaient pas vraiment concernés par ce projet, puisqu'ils ont déjà leur propre gare : la Gare de Meuse TGV.


Et comme Louvigny, la gare Meuse TGV est située au milieu des champs. Les Meusiens ont probablement eu peur que Meuse TGV soit fermée si la gare de Louvigny était relocalisée à Vandières.


Ci54 a écrit:En tout cas, les transports lorrains sont pour moi promis à un avenir sombre. On parle de vouloir réduire le nombre de voitures mais on fait tout le contraire pour...
Les Lorrains n'ont donc pas compris que cette gare aurait permis de relier le réseau ferroviaire régional au reste de la France et ainsi de créer de nouveaux échanges. J'en conclus qu'ils ne servent à rien !

Maintenant, misons tout sur l'élargissement de l'A31 qui, je l'espère, se fera dans les plus brefs délais.


Les élus mosellans opposés à Vandières n'ont pas arrêté de répéter que la Région devrait mettre de l'argent dans l'élargissement de l'A31 plutôt que dans un projet de gare TGV. Dans le même temps, ils prétendaient que le projet Vandières n'était pas financé (alors que le tout était prêt). Cette position entretient la rivalité entre la Moselle et le reste de la Lorraine. Si la gare TGV était à Vandières, elle pourrait profiter aux habitants de Nancy, de Metz, de Thionville et même d'Épinal. L'élargissement de la partie nord de l'A31 profitera seulement aux Mosellans qui travaillent au Luxembourg (et qui paient moins d'impôts en France que les autres). Plutôt que de développer l'attractivité de la Lorraine et son économie, les élus mosellans préfèrent développer le voisin luxembourgeois.


nico54 a écrit:Le débat sur les infrastructures en Lorraine va de nouveau se perdre dans des projets aussi inutiles que coûteux comme par exemple le fameux "barreau" ferré Nancy - Metz (ou comment déplacer le piano quand on peut déplacer le tabouret selon la formule de Michel Dinet).


Dinet était un ferveur défenseur de Vandières. Il me semble que c'était des élus mosellans qui avaient proposé l'idée absurde de construire une ligne TER pour desservir Louvigny.
RoccatArvo
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 706
Inscription: 20 Juin 2012 10:36
Localisation: Alsace et Lorraine

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 19 Fév 2015 18:18

Masseret n'ayant pas eu de courage,

le gare de Vandières est A B A N D O N N E E...
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar nico54 » 20 Fév 2015 10:45

C'est assez lamentable et cela en dit long sur ce qui attend, dans les années qui viennent, les usagers lorrains (vosgiens et meurthe-et-mosellans en particulier) en matière d'accessibilité au réseau ferré à grande vitesse.

En particulier, la question des liaisons TGV directes entre la Lorraine et Lyon et le sud de la France ne va pas tarder à se poser très directement pour Nancy et son agglo ... Ce qui se dessine dès aujourd'hui, c'est une liaison TGV desservant, à terme, uniquement Luxembourg, Thionville et Metz via la tranche 2 de la LGV Est, la plaine d'Alsace et la branche Est du TGV Rhin-Rhône. Dans le contexte actuel, bon courage pour les élus meurthe-et-mosellans et vosgiens pour défendre leurs territoires sur cette question et éviter qu'un no man's land ferroviaire ne se créé sur un axe Pont-à-Mousson, Nancy, Epinal et Besançon ...
nico54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 172
Inscription: 14 Nov 2012 6:37

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar TCN54 » 04 Mar 2015 10:14

suite à la recherche du maire de Vandières sur les textes législatifs (voir article paru dans L'Est Républicain aujourd'hui)
des élus du conseil régional confirment que la consultation doit être suivi d'un vote officiel au sein du CR ; le président n'est pas habilité à trancher seul.

et si ce vote est à bulletin secret, chaque élu pourrait valider son propre choix sans être contraint par les directives partisanes.
TCN54
 

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar nico54 » 01 Mar 2018 16:45

Ca y est, 3 ans après l'organisation du référendum du CR de Lorraine de l'époque afin de justifier l'abandon du projet de gare d'interconnexion TGV/TER de Vandières, le fameux « barreau ferré Nancy-Metz » ressort du bois.
Car c'est bien de cela qu'il s'agit quant le président du Grand Nancy évoquait récemment, à l'occasion d'une réunion sur … l'A31 bis, le projet d'un « RER ultra-rapide entre Nancy et Luxembourg »
En sachant que la seule finalité de ce projet est de localiser à terme la gare d'interconnexion lorraine dans le 57 au sud de Metz. Où comment déplacer le piano quand on peut déplacer le tabouret selon la formule de Michel Dinet.

Rappelons que jeter à la poubelle la gare d'interconnexion de Vandières, c'est également :
- Jeter le protocole d'accord régional de 2000 qui était l'un des préalables de la participation de l'ensemble des collectivités lorraines au financement de la LGV Est.
Les usagers et contribuables du du 88 peuvent apprécier en 2018, à sa juste valeur, leur participation au financement du TGV Est au regard des menaces qui pèsent, aujourd'hui, sur les dessertes TGV directes avec Paris de Remiremont, Epinal et Saint-Dié. Idem pour les habitants du 54 compte-tenu de la quasi-disparition des dessertes TGV directes entre Nancy et la Bourgogne, Lyon et le sud de la France depuis l'ouverture de la tranche 2 de la LGV Est.
- Jeter les 23M€ déjà réalisés sur le site de Vandières pour la réalisation future de la gare d'interconnexion,
- Jeter une enquêtes publique, avec une très forte participation, qui a conclu à un avis favorable validé par un décret en Conseil d’État,
- Jeter les ressources financières fléchées sur ce projet par l'ancien gouvernement.

En outre, réaliser ce barreau ferré ex-nihilo Nancy-Metz aura les conséquences suivantes :

1) Explosion de l'enveloppe financière : Au lieu des 100M€ (dont 23M€ déjà réalisés) pour construire Vandières, il faudra investir 600M€ à 1 Mds d'€ pour réaliser ce nouveau barreau ferré en rase campagne. Bien sûr, il faudra également ajouter à cette somme le coût de construction d'une gare d'interconnexion, la halte-ferroviaire de Louvigny n'étant pas plus adaptée pour un nouveau barreau ferré nord-sud.

2) Mort annoncée des « petites lignes » lorraines sur la sellette aujourd'hui : En effet, si les élus lorrains priorisent ce barreau ferré ex-nihilo Nancy-Metz-Luxembourg, il faudra bien faire des choix. Les usagers des lignes Nancy-Mirecourt-Contrexeville-Merrey, Epinal-Saint-Dié-Strasbourg et Epinal-Lure peuvent se faire une raison.

3) Mise au rencart du projet d'amélioration de la desserte ferrée entre la Lorraine et le sud de la France (et ce pour les mêmes raisons que précédemment). Il faudra également se faire une raison : pour rejoindre Dijon depuis Nancy, il faudra définitivement passer par Metz, Strasbourg ou Paris.

4) Déconnexion de l'axe ferré Nancy-Metz-Luxemboug des gares existantes de Frouard, Pompey, Pont-à-Mousson ou Pagny sur Moselle. Merci pour les usagers de ces gares qui devront se rabattre notamment sur des correspondances en gare de Metz pour ceux qui souhaitent rejoindre le Luxembourg.

5) Fin, à terme, des TGV directs entre Nancy et Paris :
Si cette gare d'interconnexion 57 est accessible par ce nouveau barreau ferré, en 10 à 15 minutes depuis la gare de Nancy et que la gare de Metz l'est, quant à elle, en à peine 20 minutes, je ne donne pas cher des TGV directs Nancy-Paris …
Et là, on touche du doigt l'hypocrisie de ceux qui ont ressassé, il y a 3 ans, cet argument de accessibilité trop performante d'une gare d'interconnexion TGV/TER à Vandères qui aurait menacé la desserte directe de Nancy …

En conclusion, le retour de ce projet de barreau ferré Nancy-Metz était prévisible dès l'abandon du Projet de Vandières en 2015. C'en était même la principale raison…
En tout cas, une chose est sûr, c'est que l'art de se tirer une balle dans le pied devient une spécialité nancéienne.
Quant à l'utilisation du terme « RER », il fallait oser !!! Car ce projet de « RER ultra-rapide entre Nancy et Luxembourg » n'a comme seule utilité, si l'on s'en tient à sa dénomination, que d'offrir une desserte ultra-rapide vers le Luxembourg aux quelques travailleurs frontaliers qui résident dans le Grand Nancy (et ce au détriment des nombreux usagers qui résident entre Nancy et Metz). Nous sommes à des années lumières des transports du quotidien que le gouvernement veut favoriser.
Chose positive, les centres commerciaux de Metz seront à un jet de pierre pour la clientèle nancéienne ...
nico54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 172
Inscription: 14 Nov 2012 6:37

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar guill » 03 Mar 2018 13:48

Bonjour,

C'est sûr que cette idée est loufoque, en même temps on sait que le Grand Nancy et M. Rossinot n'y connaissent rien en transport, alors qu'ils sortent cette proposition n'est pas étonnant.

Guillaume
guill
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 452
Inscription: 20 Oct 2006 12:31
Localisation: Nancy 54

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar fabp57 » 25 Mar 2018 11:44

nico54 a écrit:Ca y est, 3 ans après l'organisation du référendum du CR de Lorraine de l'époque afin de justifier l'abandon du projet de gare d'interconnexion TGV/TER de Vandières, le fameux « barreau ferré Nancy-Metz » ressort du bois.
Car c'est bien de cela qu'il s'agit quant le président du Grand Nancy évoquait récemment, à l'occasion d'une réunion sur … l'A31 bis, le projet d'un « RER ultra-rapide entre Nancy et Luxembourg »
En sachant que la seule finalité de ce projet est de localiser à terme la gare d'interconnexion lorraine dans le 57 au sud de Metz. Où comment déplacer le piano quand on peut déplacer le tabouret selon la formule de Michel Dinet.

Rappelons que jeter à la poubelle la gare d'interconnexion de Vandières, c'est également :
- Jeter le protocole d'accord régional de 2000 qui était l'un des préalables de la participation de l'ensemble des collectivités lorraines au financement de la LGV Est.
Les usagers et contribuables du du 88 peuvent apprécier en 2018, à sa juste valeur, leur participation au financement du TGV Est au regard des menaces qui pèsent, aujourd'hui, sur les dessertes TGV directes avec Paris de Remiremont, Epinal et Saint-Dié. Idem pour les habitants du 54 compte-tenu de la quasi-disparition des dessertes TGV directes entre Nancy et la Bourgogne, Lyon et le sud de la France depuis l'ouverture de la tranche 2 de la LGV Est.
- Jeter les 23M€ déjà réalisés sur le site de Vandières pour la réalisation future de la gare d'interconnexion,
- Jeter une enquêtes publique, avec une très forte participation, qui a conclu à un avis favorable validé par un décret en Conseil d’État,
- Jeter les ressources financières fléchées sur ce projet par l'ancien gouvernement.

En outre, réaliser ce barreau ferré ex-nihilo Nancy-Metz aura les conséquences suivantes :

1) Explosion de l'enveloppe financière : Au lieu des 100M€ (dont 23M€ déjà réalisés) pour construire Vandières, il faudra investir 600M€ à 1 Mds d'€ pour réaliser ce nouveau barreau ferré en rase campagne. Bien sûr, il faudra également ajouter à cette somme le coût de construction d'une gare d'interconnexion, la halte-ferroviaire de Louvigny n'étant pas plus adaptée pour un nouveau barreau ferré nord-sud.

2) Mort annoncée des « petites lignes » lorraines sur la sellette aujourd'hui : En effet, si les élus lorrains priorisent ce barreau ferré ex-nihilo Nancy-Metz-Luxembourg, il faudra bien faire des choix. Les usagers des lignes Nancy-Mirecourt-Contrexeville-Merrey, Epinal-Saint-Dié-Strasbourg et Epinal-Lure peuvent se faire une raison.

3) Mise au rencart du projet d'amélioration de la desserte ferrée entre la Lorraine et le sud de la France (et ce pour les mêmes raisons que précédemment). Il faudra également se faire une raison : pour rejoindre Dijon depuis Nancy, il faudra définitivement passer par Metz, Strasbourg ou Paris.

4) Déconnexion de l'axe ferré Nancy-Metz-Luxemboug des gares existantes de Frouard, Pompey, Pont-à-Mousson ou Pagny sur Moselle. Merci pour les usagers de ces gares qui devront se rabattre notamment sur des correspondances en gare de Metz pour ceux qui souhaitent rejoindre le Luxembourg.

5) Fin, à terme, des TGV directs entre Nancy et Paris :
Si cette gare d'interconnexion 57 est accessible par ce nouveau barreau ferré, en 10 à 15 minutes depuis la gare de Nancy et que la gare de Metz l'est, quant à elle, en à peine 20 minutes, je ne donne pas cher des TGV directs Nancy-Paris …
Et là, on touche du doigt l'hypocrisie de ceux qui ont ressassé, il y a 3 ans, cet argument de accessibilité trop performante d'une gare d'interconnexion TGV/TER à Vandères qui aurait menacé la desserte directe de Nancy …

En conclusion, le retour de ce projet de barreau ferré Nancy-Metz était prévisible dès l'abandon du Projet de Vandières en 2015. C'en était même la principale raison…
En tout cas, une chose est sûr, c'est que l'art de se tirer une balle dans le pied devient une spécialité nancéienne.
Quant à l'utilisation du terme « RER », il fallait oser !!! Car ce projet de « RER ultra-rapide entre Nancy et Luxembourg » n'a comme seule utilité, si l'on s'en tient à sa dénomination, que d'offrir une desserte ultra-rapide vers le Luxembourg aux quelques travailleurs frontaliers qui résident dans le Grand Nancy (et ce au détriment des nombreux usagers qui résident entre Nancy et Metz). Nous sommes à des années lumières des transports du quotidien que le gouvernement veut favoriser.
Chose positive, les centres commerciaux de Metz seront à un jet de pierre pour la clientèle nancéienne ...


Bonjour,

Où peut on trouver davantage d'infos à ce sujet? La page de la région Grand Est n'en parle pas.

Merci,
Fab
Avatar de l’utilisateur
fabp57
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 109
Inscription: 12 Sep 2011 16:27
Localisation: Ailleurs

Re: TGV Interconnexion : via Nancy en attendant Vandières ?

Messagepar nico54 » 26 Mar 2018 13:30

Il y a peu de documentation à ce sujet.

Ce projet de barreau ferré ex-nihilo Nancy-Metz (aujourd'hui « prolongé » jusqu'au Luxembourg histoire de rafraîchir un peu l'habillage) est une sorte de « lapin » que certains élus nancéiens sortent régulièrement de leur chapeau depuis 25 ans.

Cela leur permet de faire oublier que l'agglomération de Nancy est la grande perdante de la desserte ferroviaire dans la quart Nord Est, en particulier avec l'arrivée de la grande vitesse.

Le projet ne figure d'ailleurs pas dans les projets ferroviaires listés dans le rapport Duron de 2013 (à la différence d'ailleurs de l'amélioration de la desserte ferroviaire de la Lorraine vers Lyon et le sud de la France).
nico54
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 172
Inscription: 14 Nov 2012 6:37

Précédente

Retourner vers NANCY - Les transports du bassin de vie nancéien

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Exabot [Bot], Google [Bot]


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia