[Exploitation] Les bus dans les Dom-Tom

Bus, trolleybus, tramways, métros...l'actualité des réseaux en France et à l'étranger !

Modérateurs: Dorfmeister, Terroir, kyah117, jerome

Règles du forum
Avant de poster un message, merci de lire la charte d'utilisation des forums. Vous pouvez aussi consulter les mentions légales de Lineoz.net.

En cas de problème sur un sujet, merci d'alerter l'équipe de modération en cliquant sur le point d'exclamation du message souhaité.

[Exploitation] Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar JSN » 09 Aoû 2006 2:52

La France possèdent plusieurs Départements d' outre-mer et plusieurs Territoires d'outre-mer qui possèdent des réseaux urbains :

- Pointe à Pitre en Guadeloupe (971)
- Fort de France en Martinique (972)
- Cayenne en Guyanne (973)
- St Denis de la réunion, St Paul-Le Port-La Possession, St Pierre de la Réunion (974).
- Papeete (Tahiti).
- Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

On apprends sur ce lien que le réseau de St Paul-Le Port-La Possession à La Réunion (Transdev) s'est équipé cette année d'un Citelis 12 et de plusieurs Citaro : http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=12827 et
site officiel : http://www.semto.fr

Le réseau de St Denis de la Réunion est également équipé de Citaro depuis plusieurs années ainsi que de GX 107 et GX 217.
Le réseau fut également équipé de PR 180-2, désormais réformés et certainement ferraillés.

Les seuls articulés présents dans les îles sont à ma connaissance sur le réseau de St Pierre de la Réunion (Transdev), des Mercedès 0 405 G.

Avez vous connaissance de véhicules en service dans les différents Dom-Tom ?
Dernière édition par JSN le 27 Avr 2009 11:39, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
JSN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1164
Inscription: 04 Mar 2005 0:58
Localisation: NANTES

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar nicolas13004 » 09 Aoû 2006 11:28

Chez nous,un GX113 devrait partir prochainement pour la guadeloupe.
Le portail des Transports Marseillais sur http://marseilletransports.com/wordpress/
Avatar de l’utilisateur
nicolas13004
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1714
Inscription: 15 Juin 2005 18:32
Localisation: Marignane

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar swisstrain1 » 09 Aoû 2006 20:26

Il est aussi question de construire un tram train à La Réunion. Je ne sais pas si ce sujet a déjà été évoqué dans ce forum.
Avatar de l’utilisateur
swisstrain1
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 269
Inscription: 15 Mai 2006 13:28
Localisation: De Bâle au Bassin lémanique en passant par le Jura.

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar Rabelaisien » 10 Aoû 2006 9:01

Ville et transports du 19 juillet 2006 publie un important dossier sur les transports dans l'île de la Réunion, dont une partie est consacrée au projet de tram-train, dont les commerçants réclament le passage devant leur vitrine.
Il y a un forum parmi les sites qui contribuent au débat http://www.google.com/search?hl=fr&q=tr ... a=N&tab=iw
Rabelaisien
 

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar Gilles 68 » 10 Aoû 2006 10:22

Salut,

St-Denis, Comme Fort de France avaient beaucoup de SC 10, surtout des Ex Strasbourg. D'ailleurs, Fort de France est un réseau mis en place par un ex cadre de la CTS.....

Je m'y rendrai en octobre. Sur leur site, on peut voir un PR 100 R et un GX 117.......
http://www.fortdefrance.fr/attachment/d ... 0guide.pdf
A+
On n'a jamais été aussi bien dans la ville que dans le bus !!!
Avatar de l’utilisateur
Gilles 68
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 774
Inscription: 20 Jan 2005 11:26
Localisation: Alsace - Forêt Noire

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar GX217 » 10 Aoû 2006 10:52

Voilà ce que j'ai pu récupérer sur le site Heuliez :

La Réunion
30 GX 107
3 GX217
3 GX317

Cayenne :
6 GX117
3 GX317

Fort de France :
13 GX117
5 GX317
Avatar de l’utilisateur
GX217
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 3402
Inscription: 25 Juin 2004 16:49
Localisation: Sud Ouest

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar swisstrain1 » 10 Aoû 2006 20:15

Rabelaisien a écrit:Ville et transports du 19 juillet 2006 publie un important dossier sur les transports dans l'île de la Réunion, dont une partie est consacrée au projet de tram-train, dont les commerçants réclament le passage devant leur vitrine.
Il y a un forum parmi les sites qui contribuent au débat http://www.google.com/search?hl=fr&q=tr ... a=N&tab=iw
Merci beaucoup pour le lien :D
Avatar de l’utilisateur
swisstrain1
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 269
Inscription: 15 Mai 2006 13:28
Localisation: De Bâle au Bassin lémanique en passant par le Jura.

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar pr100mi » 11 Aoû 2006 11:25

Rendez vous en mars 2007 après mon retour de Guyane ;)
pr100mi
 

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar JSN » 11 Aoû 2006 16:00

Le réseau de St Denis de la Reunion a la particularité d'avoir 3 découpes différentes sur la face avant des bus selon les lignes :
- Les lignes de 1 à 9 sont Bleues.
- Les lignes de 10à 19 sont Rouge.
- Les lignes de 20 à 30 Sont Vertes.
Je pense que ces découpes corespondent aux lignes qui desservent la préfecture, puis l'agglomération, puis le 2ème couronne.
Avatar de l’utilisateur
JSN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1164
Inscription: 04 Mar 2005 0:58
Localisation: NANTES

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar JSN » 11 Aoû 2006 16:05

Site de St Denis de la Réunion : www.cinor.fr/FR/Sommaire/article.php?numero=235
Avatar de l’utilisateur
JSN
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1164
Inscription: 04 Mar 2005 0:58
Localisation: NANTES

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar Rabelaisien » 25 Aoû 2006 12:19

Rabelaisien
 

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar swisstrain1 » 25 Aoû 2006 22:08

Rabelaisien a écrit:Des nouvelles du tram-train de la Réunion http://minilien.com/?mb36fVORbj
ou
http://groups.google.fr/group/fr.misc.t ... aba7a9ca6f
Merci pour le lien. Alors comme j'ai compris, c'est bien parti pour cette nouvelle ligne ferroviaire :D
Avatar de l’utilisateur
swisstrain1
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 269
Inscription: 15 Mai 2006 13:28
Localisation: De Bâle au Bassin lémanique en passant par le Jura.

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar BUS TPG » 26 Aoû 2006 7:14

Super bonne nouvelles, faudra que j'aille voir ca d'ici quelques années ! :D
Avatar de l’utilisateur
BUS TPG
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4357
Inscription: 19 Déc 2003 18:36
Localisation: Genève & France

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar swisstrain1 » 02 Oct 2006 18:51

Le projet du tram-train se développe de plus en plus à La Réunion.
Ainsi, ainsi selon le site d’infos médiatique Mauriciens (L’Express), il est prévu de construire le plus haut pont ferroviaire du monde : hauteur des piliers environ 200m
ImageImage trouvée sur ce site avec article intéressant http://www.lexpress.mu/display_article. ... s_id=73238
Avatar de l’utilisateur
swisstrain1
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 269
Inscription: 15 Mai 2006 13:28
Localisation: De Bâle au Bassin lémanique en passant par le Jura.

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar swisstrain1 » 07 Fév 2007 15:27

ça y est c'est fait, le 19 janvier, Dominique de Villepin et le président du conseil régional de La Réunion ont signé l'accord financier pour la ligne de tram-train à l'Iles de La Réunion.
Journal Temoignages a écrit:Le tram-train, qui reliera dans un premier temps la ville de Saint-Paul (ouest), à Sainte-Marie (Nord) en passant par Saint-Denis, soit 40km, doit être mis en service en 2013. Son coût est estimé à 1,315 milliard d’euros, financé par l’Etat, l’Union européenne, la Région et un partenaire privé. Il sera prolongé à terme jusqu’à Saint-Joseph (Sud) et Saint-Benoît (Est).
source http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=19913 où il est aussi fait mention d'une nouvelle route
Avatar de l’utilisateur
swisstrain1
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 269
Inscription: 15 Mai 2006 13:28
Localisation: De Bâle au Bassin lémanique en passant par le Jura.

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar kyah117 » 07 Fév 2007 16:39

Magnifique!

Enfin une avancée conséquente.
http://www.tc-alsace.eu/
Site et forum sur les transports alternatifs en Alsace
Avatar de l’utilisateur
kyah117
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1276
Inscription: 17 Avr 2005 10:29
Localisation: Strasbourg

Re: Les Bus dans les Dom-Tom

Messagepar Gilles 68 » 01 Mar 2007 18:47

Salut,

j'étais en séjour en Martinique en fin d'année dernière. Le réseau de Fort de France est très étoffé (voir lien plus haut).

Mis à part le transporteur principal, la compagnie Foyalaise des transports urbains, plusieurs services sont affrétés. En règle générale ces affréteurs sont à leur propre compte, disposent que d'un seul véhicule.....

Côté parc, la CFTU aligne :
18 GX 117 C ;
4 Cityos 20 sur base mercédès ;
une dizaine de petits Mercédès O 409, O 410, O 310 ;
4 GX 77 H ex Rapides de la Côte d'Azur ;
18 Mercédès O 814 Roller ;
8 MAN Stylus ;
28 PR 100.2 (24 ex Bordeaux, 1 ex Annecy, 1 ex TREC et 1 ex CEAT).
5 GX 317.
Sont en instance de livraison : 24 Citaro et 12 GX 327.
Les affrété aligne des mini et midibus dont 12 GX 117, des Mercédès carrossés Jonckeere, et des Carriers.

A Cayenne, c'est le Sindicat Mixte des Transports en commun qui gère ce réseau. Il a l'air moins étendu que Fort de France. Au parc, je trouvé :
7 GX 117, dont l'ex démo n° 2 !
10 PR 100.2, dont 3 ex Bordeaux et 1 ex Belfort ;
3 GX 317, dont 2 appartiennent au Conseil Général.....

St-Denis La Réunion, j'ai trouvé :
9 PR 100.2, dont certains sont déjà réformés ;
23 GX 107 ;
3 GX 217 ;
3 GX 317 ;
6 N 4416 ;
13 MAN Stylus ;
24 Citaro ;
4 PR 180.2, en instance de Réforme....
1 S 315 UL.

Pour le réseau Civis :
1 S 45 ;
5 S 53 ;
14 PR 100.2.

A La Possession, j'ai ;
3 PR 100.2 ;
12 GX 107 ;
6 PR 112 ;
4 Volvo B 10
2 Volvo B 6 ;
une vingtaine de cars Renault et Mercédès, dont 6 FR 1 ;
11 Carrier ;
2 Agora S ;
1 O 405 N ;
1 S 210 H ;
2 S 215 UL ;
10 S 315 UL ;
2 OA 412 ;
3 Roller.

Si quelqu'un peut m'en dire plus......

A+
On n'a jamais été aussi bien dans la ville que dans le bus !!!
Avatar de l’utilisateur
Gilles 68
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 774
Inscription: 20 Jan 2005 11:26
Localisation: Alsace - Forêt Noire

Les TC dans les Dom-Tom

Messagepar François » 26 Avr 2009 13:09

Ci dessous quelques nouvelles du projet Tram-Train de la Réunion qui a franchi une étape supplémentaire. Espéreront que les événements s’accélèrent enfin

Tram-train accélérateur du développement durable

Jeudi, le Tribunal administratif a confirmé l’utilité publique du tram-train. Il reste à trouver une solution pour une portion de 570 mètres, soit moins de 2% du parcours. Cette décision est une étape dans la réalisation de ce premier grand chantier réunionnais du 21ème siècle. C’est l’occasion de donner un coup de projecteur sur cet équipement qui structurera La Réunion du 21ème siècle, et qui sera la base d’un nouveau mode de vie : le développement durable réunionnais.

Chacun constate chaque jour l’impasse dans lequel mène le tout-automobile à La Réunion. L’arrivée chaque année de 30.000 véhicules amène notre pays à frôler chaque jour le coma circulatoire. Il ne suffit que d’un accrochage pour provoquer des heures d’embouteillage.
À cette perte de temps s’ajoute une dépense excessive en carburants. En effet, tous les véhicules qui circulent sur les routes fonctionnent avec des moteurs qui ont besoin d’une énergie que nous sommes obligés d’importer. Les transports routiers sont donc une source de perte pour notre économie, puisque c’est de l’argent qui sort de La Réunion pour faire venir ces carburants. À ce coût financier s’ajoute un coût environnemental. Le recours au tout-automobile avec des véhicules qui fonctionnent au pétrole entraîne une pollution importante et de moins en moins supportable.

Éviter l’asphyxie des Dionysiens

L’application à La Réunion d’un type de transport où règne en maître le tout-automobile s’inscrit dans un contexte particulier, celui du développement déséquilibré des zones d’emplois et de service à La Réunion. La génération actuelle doit faire face à une des conséquences d’un développement qui n’a pas pris en compte les attentes des Réunionnais et la réalité du pays : tout est concentré à Saint-Denis. Cela explique pourquoi, tous les jours, 120.000 véhicules se présentent aux entrées de la capitale, et sur ce nombre, seulement 10% ne font que passer. Autrement dit, chaque jour, la population dionysienne est prise en otage par l’irruption dans ces rues de plus de 100.000 véhicules. Si rien n’est fait, l’absence d’alternative ou tout-automobile ne peut qu’entraîner le ralentissement de l’activité économique, et la paralysie de Saint-Denis, submergée par le flot grandissant et incessant de véhicules.
Dès l’arrivée à la Région de la majorité conduite par Paul Vergès, un débat est organisé pour déterminer quelles sont les priorités des investissements en termes de déplacement. Le TCSP est retenu. Le choix du chemin de fer est ensuite confirmé par une étude de faisabilité en 1999, et par une mission du Conseil général des Ponts et Chaussées trois ans plus tard. Avec la route des Tamarins, la nouvelle route du Littoral et la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, le tram-train est un des projets figurant dans le programme de la liste de l’Alliance, élue à la Direction du Conseil régional en mars 2004.
Ces dernières années voient donc la marche vers la mise en service d’un mode de transport adapté à la réalité de La Réunion du million d’habitants. Il permettra de relier les centres-villes à une vitesse jamais connue à La Réunion, tout en préservant l’environnement et en ouvrant la voie à un nouveau mode de vie.

Diminution des embouteillages et de la pollution

À la différence des automobiles actuellement sur les routes, le tram-train fonctionne en effet à l’électricité. Les progrès enregistrés par l’application du PRERURE visent à donner à notre île les moyens de son autonomie énergétique. Le "carburant" du tram-train sera de plus en plus propre, et composé à 100% d’énergies renouvelables au plus tard en 2025.
Les prévisions font état de 52.000 passagers quotidiens pour le tram-train lors de sa mise en service. Cela équivaut au nombre de voitures qui entrent tous les jours à Saint-Denis par la route du Littoral !
Autant dire que la qualité de vie dans la capitale fera un bond en avant lorsque le tram-train circulera.
Ce nouveau mode de vie s’accompagnera d’un changement dans nos dépenses. Tout l’argent consommé dans le carburant nécessaire à faire fonctionner ces 52.000 voitures restera à La Réunion, et pourra être investi dans l’économie locale ou l’épargne. Et nul doute que face aux avantages comparatifs du tram-train par rapport à l’automobile pour les déplacements de ville à ville, la fréquentation ne manquera pas d’augmenter, et donc les économies pour La Réunion et son environnement aussi.
Dans cinq ans, ces prévisions deviendront réalité entre Sainte-Marie et Saint-Paul, et cinq ans plus tard, elles le seront entre le Sud sauvage et l’Est.
C’est l’utilité publique de ce projet que le tribunal vient de confirmer.

temoignages du 24/04/09
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4103
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar François » 26 Avr 2009 13:13

Quelques dates intéressantes à retenir pour bien comprendre l'importance et la genèse de ce projet :


1998
La Région Réunion organise, en concertation avec l’Etat, un débat sur les priorités en termes d’investissements en infrastructures de déplacements. Le TCSP est retenu comme faisant partie des huit priorités devant guider les choix d’investissements.

1999
Une étude de faisabilité pour le TCSP entre Saint-Paul et Saint-Benoît est lancée par la Région. Cette étude confirme le choix du mode ferroviaire.

Mars 2002
Une mission d’expertise du Conseil Général des Ponts et Chaussées sur "les projets de développement des systèmes de transports terrestres de l’île de La Réunion" confirme la nécessité et le réalisme du projet de TCSP - mode ferré.

Fin 2002
La Région a mandaté une SEM régionale, la SR21, pour conduire les phases d’études et de travaux jusqu’à la mise en service du projet.

Septembre à novembre 2004
Préparation et tenue du débat public sur l’opération (entre le 10 septembre et le 19 novembre).

Janvier 2004 - Février 2005
Réalisation des études préliminaires pour le tronçon Saint-Paul - Saint-Benoît.

30 mars 2005
L’Assemblée plénière a confirmé le projet Tram-train à une large majorité, en indiquant la volonté de réaliser le Tram-train de Saint-Benoît à Saint-Joseph en passant par Saint-Denis.

Fin mars - Fin mai 2005
Les différentes AOT (Autorités Organisatrices de Transport : TCO et CINOR), sollicitées par la Région en février 2005, se sont prononcées sur le projet Tram-train.

17 mai 2005
La Commission Permanente a décidé notamment :

d’approuver les conclusions des études préliminaires
de retenir la 1ère phase de réalisation entre Saint-Paul et Gillot (tracé de référence)
d’engager les consultations pour la poursuite des études.

25 avril 2006
La Commission Permanente a décidé :

de retenir le tracé Haut, desservant les plateaux du massif de la Montagne
de retenir le tracé traversant le centre-ville de Saint-Denis et se substituant aux bus sur l’ensemble du site propre de l’axe de la rue du Maréchal Leclerc.

16 mai 2006
La Commission Permanente a décidé :

de prolonger la ligne Gillot à Sainte-Marie La Mare (principe de phasage des travaux : 40 km pour la 1ère phase)
de choisir le tracé traversant le centre-ville du Port.

23 août 2006
L’Assemblée plénière approuve le mode de financement PPP (Partenariat Public Privé).

20 mars 2007
Présentation du projet d’extension vers le Sud : 38 stations entre Saint-Paul et Saint-Joseph, un investissement d’un milliard d’euros pour l’économie réunionnaise.

22 juin 2007
Prenant en compte la condition suspensive émise par les commissaires enquêteurs pour le tracé entre Saint-Denis et La Possession, la Région propose un nouveau tracé par tunnels pour traverser le massif de la Montagne. Cette décision aboutit à une enquête publique complémentaire.

25 février 2007
Les conseillers régionaux adoptent à une très large majorité le tracé entre Sainte-Marie et Saint-Denis.

30 novembre 2007
Quelques jours après l’adoption de cette décision par les conseillers régionaux, la Région signe une convention de prêt avec la Caisse des dépôts et de consignations. C’est l’application d’un article du Protocole de Matignon, qui prévoit le financement de la route du littoral et du tram-train. Jusqu’à 500 millions d’euros pourront être débloqués, ce qui témoigne d’une part de la bonne gestion de la collectivité, et d’autre part de la confiance des actionnaires de la CDC dans la réussite du tram-train et de la nouvelle route du littoral.

25 mars 2008
Le Préfet signe un arrêté de déclaration d’utilité publique du tram-train. Le Préfet rappelle que cet équipement, d’un coût d’environ 1,6 milliard d’euros et pour lequel l’Etat intervient à hauteur de 435 millions d’euros, relève de l’intérêt général de La Réunion en ce qu’il constitue une alternative majeure pour pallier l’encombrement quasi permanent de la route du littoral et qu’il recueille l’adhésion d’une grande majorité de la population.

23 avril 2009
Le Tribunal administratif confirme l’utilité publique du tram-train. Dans un communiqué, « le tribunal estime que (…) le projet ne perd pas le caractère d’utilité publique qui lui a été reconnu par l’arrêté préfectoral attaqué, et qui est donc confirmé par le juge ».

Témoignages du 24/04/09
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4103
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar Legemmois » 26 Avr 2009 13:43

En Guyane à Kourou Il n'y à pas de Réseau urbain.

Une élue de la mairie ainsi que un Gendarme de là-bas m'ont proposé de faire une ou deux lignes urbaines grâce à un plan de la ville avec les installations importantes, les grandes populations, les lieux populaires etc...

J'attend toujours ce plan :)
Legemmois
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 203
Inscription: 16 Juin 2008 18:13
Localisation: Nantes / Angers

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar bks506 » 28 Mai 2009 7:25

Et voilà de bonnes nouvelles du réseau Karuïa Bus (Nouméa) parut dans Les Nouvelles Calédoniennes

Des bus climatisés en 2010
Un bus pilote construit en Chine va être expérimenté cette année par le GIE Karuïa. Équipé de la climatisation, d’un plancher en aluminium, d’une caméra de surveillance et d’une girouette électronique, ce bus plus spacieux préfigure un renouvellement complet de la flotte du GIE dès l’an prochain. Soit un investissement de 950 millions de francs au bénéfice de la modernité.

Les usagers le reconnaîtront facilement. Inauguré en grande pompe hier au dépôt Karuïa, où il a été béni par le curé de la cathédrale, le bus pilote tranche par rapport aux 93 bus actuels. D’abord par sa capacité : 70 places (dont 32 assises), contre 50 pour les autres. Ensuite par son équipement intérieur, avec notamment un plancher en aluminium, mieux adapté au climat local que les planchers en bois. Surtout, le véhicule bénéficie de la climatisation, dont l’absence constitue « la principale critique des usagers aujourd’hui », note Joseph Saliga, président du conseil d’administration du GIE Transport en commun de Nouméa.
Long de 10,5 mètres (contre 9 pour les autres), ce bus intègre un habitacle sécurisé pour les chauffeurs ainsi qu’une caméra de surveillance intérieure. Celle-ci aura « d’abord un rôle préventif » en enregistrant les images d’agressions ou d’incivilités, qui « sont nombreuses depuis deux ans ». De même, les sièges ne sont plus en tissu mais en matière plastique anti-feu, de façon à « éviter les coups de cutter ».
Le bus dispose encore d’une girouette électronique reprenant les couleurs de la ligne, en lieu et place de la girouette manuelle, « qui n’est pas du tout pratique », assure Joseph Saliga. Une caméra de recul a également été installée pour faciliter les manœuvres face « à la recrudescence des sinistres sur le réseau ». Le bus affiche une puissance de 245 chevaux, contre 220 pour les autres. Il pollue moins puisqu’il respecte les normes Euro 3 (Euro 2 actuellement).
La carte grise a été délivrée au début du mois « sans observation particulière », de quoi éliminer tout soupçon de non-respect des normes européennes. Construit à l’usine Higger de Suzhou, près de Shangaï, le bus est « équipé d’un moteur américain et d’une boîte automatique allemande », précise le président du GIE. « Nous avons démarché des constructeurs européens et australiens, mais les Chinois offrent le meilleur rapport qualité-prix. »

Le véhicule bénéficie de la climatisation, dont l’absence constitue la principale critique des usagers aujourd’hui

Plus grande capacité, meilleur confort, sécurité accrue : si le bus chinois donne satisfaction, le GIE remplacera la totalité de ses 93 bus par ce modèle, pour une mise en service dès le début de l’année 2010. À raison de 10,4 millions par bus, la facture s’élèvera à plus de 950 millions de francs. Une somme que les 82 entrepreneurs du GIE investiront « en fonds propres », sans aide supplémentaire de la municipalité.
« Les bus actuels datent de 2001. Ils vieillissent deux fois plus vite qu’en Métropole, explique Joseph Saliga. Ils nous coûtent très cher en entretien. Aujourd’hui, nous ne choisirions pas ces bus-là. Mais il faut se rappeler qu’en 2001, nous sommes passés du baby-car au bus urbain. L’expérience nous fait avancer. »
Sûr que les 15 000 usagers quotidiens du réseau apprécieront. En jouant la carte de la modernité, le GIE entend aussi conquérir les autres, à commencer par les étudiants.
Gérard Vignes, adjoint au maire chargé des transports en commun, confie avoir poussé les transporteurs à changer leur flotte, dans la perspective du renouvellement de la convention d’exploitation avec la mairie en 2016 : « Je leur ai dit qu’avec leurs bus actuels, en cas d’appel d’offres en 2016, ils allaient se faire bananer par d’autres sociétés. Ils ont vite compris leur intérêt. »

Sylvain Amiotte

La mairie veut motiver les transporteurs
Aujourd’hui, la mairie de Nouméa participe au budget du GIE Karuïa par le biais d’une subvention d’équilibre : elle paie la différence entre les recettes et les charges du GIE, dans une limite de 350 millions de francs. Ainsi, sur le budget 2009, la municipalité s’apprête comme chaque année à verser 350 millions, les charges s’élevant à 1,7 milliard de francs (dont 1,10 milliard pour rétribuer les transporteurs). « Avec le système actuel, rien n’incite les transporteurs à faire des efforts et à développer la fréquentation. Car si demain ils venaient à augmenter leurs recettes de 350 millions, la mairie leur donnerait zéro franc et ils ne toucheraient donc pas plus d’argent ! », explique Gérard Vignes, adjoint chargé des transports publics. Selon lui, le système de prime d’intéressement (6,6 millions de francs en 2009) ne suffit pas. La mairie entend donc modifier le contrat qui la lie au GIE, sur la période 2010-2016, en remplaçant la subvention d’équilibre par « une contribution forfaitaire ». « Son montant sera renégocié chaque année avec le GIE. Il sera de 350 millions la première année. Ainsi, les transporteurs auront la possibilité de gagner plus d’argent en développant la fréquentation. S’ils font du bénéfice, celui-ci servira à la fois à accroître leur rémunération et à améliorer le réseau. Et le transport en commun sera gagnant. »
Entre 2007 et 2008, la fréquentation a augmenté de 4,7 %, soit près de 6 millions de voyageurs. Le budget 2009 prévoit 1,06 milliard de francs de recettes de trafic



Le franc Pacifique (XPF ou CFP) n'a pas la même valeur que l'euro, en effet 1 euro = 119 CFP.
"Une somme que les 82 entrepreneurs du GIE investiront « en fonds propres », sans aide supplémentaire de la municipalité." Les entrepreneurs en question sont les conducteurs. En effet, la gestion du réseau urbain est différente de la métropole. Ca fonctionne - pour faire simple, car j'ai pas encore tout saisi - comme les taxis, chacun "achète" son bus.
Les conducteurs de bus ont donc la mission d'assurer la desserte du réseau avec leur véhicule. Les conducteurs travaillent en continu (système 2/8, semaine du matin puis semaine de l'après-midi). Il leur est attribué une ligne au mois, que les conducteurs peuvent changer si ils le souhaitent.
Lorsqu'un conducteur part en vacances ou en arrêt maladie, la Société Karuïa (ou le conducteur je sais pas trop) embauche un conducteur en CDD pour combler l'absence du conducteur en question pour faire rouler le bus, afin d'assurer le service.

J'ai eu l'occasion de voir le deuxième jour de mon arrivé le bus en question, il roulait en spécial dans la ville avec deux mécaniciens, il a comme qui dirait "de la gueule", cela n'est pas très difficile comparé aux bus actuels. Actuellement, les bus roulent avec une girouette film illisible devant avec une feuille A4 sur le pare-brise avec l'indice de la ligne, il n'y a aucune girouette lattérale, juste cette même feuille A4, et rien sur le derrière du bus. Et là, avec cette nouvelle chinoiserie ( x:doigts: ) , les girouettes sont révolutionnaires, on dirait que c'est un véhicule limite futuriste, on a pris 50 ans d'un coup! Non seulement il y a une girouette diode couleur sur chaque côté, mais en plus, c'est la même sur les 3 faces! Comme à bordeaux il me semble. Donc, même venant de derrière le bus, on peut lire la direction et l'indice du bus...incroyable! alors qu'aujourd'hui, même de devant tu as intérêt de bien connaitre la ligne car si tu t'amuses à déchiffrer la girouette le bus est déjà passé...

Sinon, petite particularité du réseau (enfin ma comparaison reste bisontine, et à besançon nous n'avons qu'une ligne du genre), les lignes ont sur le plan deux terminus, mais en pratique, le conducteur ne fait une pose qu'à l'un des deux (j'ai failli louper mon bus la première fois, venant d'australie j'attendais sur le banc opposé à l'arrêt de bus, côté conducteur donc, et j'ai pris tout mon temps pour traverser la route et rejoindre la porte avant du bus, quand j'ai vu qu'il commencait à ne pas couper le moteur et fermer les portes...). De plus, la pose il ne l'a fait pas au dernier arrêt de la ligne, mais dans un endroit qui m'est encore inconnu, surement à 50 mètres dans un recoin...
Le prix du ticket est de 170 CFP dans un point de vente, et 200 CFP à bord du bus, c'est une petite surprise auquel on devient vite attentif, et c'est assez contraignant, car les bornes ou point de vente il y en a pas beaucoup, vraiment pas beaucoup. Et nul part elles sont signalé, tu tombes dessus par le plus grand des hasards, et une fois que tu les as repèré, il ne faut pas les oublier! autant dire que dans une ville que tu connais pas, tu t'amuses au début à tourner en rond pour retrouver la borne de la veille.

Sinon, parlons un peu de Nouméa qui est une presqu'île avec une population de 91 400 habitants sur une superficie de 45.7 Km2 (à titre de comparaison, Paris sans les bois de Boulogne et Vincenne a une superficie de 86.9 Km2 pour 2 700 000 hab). Et la population du Grand Nouméa est de 146 000 Habitants. Le réseau Karuïa dessert uniquement Nouméa. Le grand Nouméa (voir très grand Nouméa) est désservi par Carsud.

le Réseau Karuïa est composé de 8 lignes exploité uniquement en MidiBus de marque Man.

Les lignes:

Ligne N°1: ligne VERTE
Premier départ: Nouville à 5h00 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: Nouville à 18h19 la semaine et 18h39 le w.e
Dernier départ: Ouen Toro à 19h04 la semaine et 19h24 le w.e
Temps entre chaque passage: 17 min en semaine et 33 min le w.e

Longueur de la ligne : 31,5 kms
Durée du voyage à l'aller : 42 minutes
Durée du voyage au retour : 43 minutes


Ligne N°2: Ligne Bleue
Premier départ: St Quentin à 4h50 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: St Quentin à 18h09 la semaine et 17h30 le w.e
Dernier départ: But Ville à 18h55 la semaine et 18h14 le w.e
Temps entre chaque passage: 17 min en semaine et 30 min le w.e

Longueur de la ligne : 33,2 kms
Durée du voyage à l'aller : 45 minutes
Durée du voyage au retour : 45 minutes


Ligne N°3: Ligne Noire
Premier départ: Rue Meyer St Quentin à 5h00 la semaine et 6h00 le samedi/dimanche
Dernier départ: Rue Meyer St Quentin à 18h39 la semaine, 17h20 le samedi et 16h50 le dimanche
Dernier départ: Jules Garnier à 19h25 la semaine, 18h04 le samedi et 17h34 le dimanche
Temps entre chaque passage: 21 min en semaine et 34 min le samedi et 50 min le dimanche

Longueur de la ligne : 38,3 kms
Durée du voyage à l'aller : 49 minutes
Durée du voyage au retour : 49 minutes

Ligne N°5: Ligne Marron
Premier départ: Numbo à 5h00 la semaine et 6h00 le samedi/dimanche
Dernier départ: Numbo à 18h39 la semaine, 18h16 le samedi et 18h00 le dimanche
Dernier départ: But Ville à 19h30 la semaine, 19h03 le samedi et 18h47 le dimanche
Temps entre chaque passage: 21 min en semaine et 32 min le samedi et 48 min le dimanche

Longueur de la ligne : 35,8 kms
Durée du voyage à l'aller : 48 minutes
Durée du voyage au retour : 48 minutes


Ligne N°6: Ligne Jaune
Premier départ: Rivière Salée à 4h50 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: Rivière Salée à 18h56 la semaine et 18h16 le w.e
Dernier départ: N'Géa à 19h49 la semaine et 18h57 le w.e
Temps entre chaque passage: 18 min en semaine et 32 min le w.e

Longueur de la ligne : 32,6 kms
Durée du voyage à l'aller : 49 minutes
Durée du voyage au retour : 49 minutes


Ligne N°7: Ligne Orange
Premier départ: Rivière Salée à 4h50 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: Rivière Salée à 17h50 la semaine et 17h20 le w.e
Dernier départ: Val Plaisance à 18h48 la semaine et 18h15 le w.e
Temps entre chaque passage: 22 min en semaine et 40 min le w.e

Longueur de la ligne : 37,1 kms
Durée du voyage à l'aller : 57 minutes
Durée du voyage au retour : 58 minutes


Ligne N°8: Ligne Violette
Premier départ: Ducos Papeete à 4h50 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: Ducos Papeete à 18h56 la semaine et 17h40 le w.e
Dernier départ: Ouémo à 19h52 la semaine et 18h29 le w.e
Temps entre chaque passage: 18 min en semaine et 35 min le w.e

Longueur de la ligne : 34,2 kms
Durée du voyage à l'aller : 49 minutes
Durée du voyage au retour : 49 minutes


Ligne N°9: Ligne Blanche
Premier départ: Lapérouse à 4h50 la semaine et 6h00 le w.e
Dernier départ: Lapérouse à 18h58 la semaine et 17h53 le w.e
Dernier départ: Tindu à 19h43 la semaine et 18h36 le w.e
Temps entre chaque passage: 16 min en semaine et 31 min le w.e

Longueur de la ligne : 26,6 kms
Durée du voyage à l'aller : 39 minutes
Durée du voyage au retour : 39 minutes

Comme vous pouvez le constater, le réseau commence et finit tôt, pour une ville de cette taille, cela est dû au rythme de vie décalé par rapport à la métropole. Les administrations et les écoles ouvrent à 7h30 et ferment à 15h30 (les écoliers/collégiens,... n'ont pas cours le samedi matin, mais le mercredi matin de 7h30 à 10h45) et le reste des boutiques ferment pour la majorité à 17h00. Autant dire que la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt! J'ai plusieurs fois été surpris par ce décalage. Le cadencement indiqué entre chaque bus est très approximatif, disons que ca marche très bien en théorie, mais dans la réalité c'est tout autre, car, comme partout, il y a des Heures de pointes avec des bouchons (Nouméa étant une presqu'ile, la circualtion est très difficile) et des heures creuses. En générale, en heure creuse c'est à peu près ca, mais en heure de pointe on peut facilement attendre 45 minutes/1 heure. Et le soir, tout comme le matin, les bus passent en avance... Sans compter que parfois, lorsqu'un conducteur est malade, ou ne vient pas travailler, il n'y a aucun conducteur qui peut le remplacer au pied levé, donc il manque un bus pour la demie journée. Il faut aussi dire que le réseau mais la barre assez haute pour ce qui est du cadencement, car si l'on fait un bref calcul, on s'apercoit que la moyenne d'un demi-tour est de 40/45 km/h, ce qui n'est pas mal pour un réseau urbain. Je peux vous dire que dans le bus, mieux vaut être bien accroché même assis et de regarder la route, car les accélérations et coup de frein à répétition ca y va!

Voilà, je pense en avoir dit pas mal. Juste, au mois d'Avril de cette année, se sont les cars péri-urbains Carsud qui ont eu droit à un parc remis à neuf; article pêché dans Province Sud

Le 22 avril, Carsud a inauguré ses trente-deux nouveaux bus. Dans le calme et la sérénité. Alors que PromoSud prend en main l'avenir d'une entreprise au passé plutôt agité, les usagers vont enfin pouvoir souffler.


Le 22 avril, le personnel de Carsud n'était pas peu fier d'inaugurer les nouveaux bus de la société. Neuf « petits» de 10,69 m pour desservir plus particulièrement Païta et le Mont-Dore où les routes ne sont pas adaptées aux grandes unités, et 23 « grands » de 13 m sur 2,55 m (61 places assises et 30 debout), pour les grands axes. Des véhicules confortables et pensés pour le bien-être à la fois des usagers et des chauffeurs.

Ce renouvellement du parc arrive à point nommé pour une entreprise qui a flirté avec la liquidation judiciaire en fin d'année dernière. Un « cadeau » de 920 millions de francs (648 après double défiscalisation) rendu possible par la prise de participation de la province Sud, via PromoSud, dans le capital de Carsud. Après des mois de négociations, elle a en effet racheté 70 % des actions à Veolia, laquelle garde la direction opérationnelle de l'entreprise.



Des tarifs à la baisse

Un premier bus a commencé à circuler sur l'ensemble du réseau début avril pour, selon Thierry Mayolle, directeur de Carsud, « tester ce genre de véhicules sur les différents itinéraires », sachant que les grands bus sont plus longs et plus larges que les précédents. En ce qui concerne l'ancienne flotte, les vingt-deux bus qui ont « survécu » vont être remis en état et treize d'entre eux vendus au plus offrant.

Le jour de l'inauguration, Philippe Gomès, le président de la province Sud, a parlé de « journée un peu particulière parce qu'on arrive au bout d'un long chemin chaotique ». Et annoncé une modification de la tarification pratiquée jusqu'alors. Avec un effort particulier vers les moins de 26 ans - un forfait uni-zone de 3000 F par mois (contre 8 900 F jusque-là). Quant aux moins de 11 ans, aux personnes âgées et aux titulaires d'une carte d'invalidité permanente, ils bénéficient désormais de la gratuité totale. Pour les 84 salariés de l'entreprise comme pour les usagers, une nouvelle ère a commencé. Marquée, tous le souhaitent, du sceau de la sérénité.


Ces Cars sont des IEC IVECO dotés d'une boite automatiques, et la fréquence des lignes péri-urbaine vont de 15 (mieux que l'ubain!) à 30 minutes.

ciao ;)
<= Agora L au terminus de Bregille, ancien terminus de la ligne 5.
Avatar de l’utilisateur
bks506
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 559
Inscription: 08 Aoû 2007 17:16
Localisation: Nouméa

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar Radzaquiel » 13 Fév 2010 1:31

Pour information sur les réseaux calédoniens:
Avatar: bus test Higer du GIE Karuïa (réseau urbain de Nouméa, Nouvelle-Calédonie)
Avatar de l’utilisateur
Radzaquiel
Rang : Passéoz 3 Jours
Rang : Passéoz 3 Jours
 
Messages: 190
Inscription: 08 Jan 2010 17:45
Localisation: Coutras, Gironde

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar bks506 » 13 Fév 2010 7:33

Il était prévu de changer le parc urbain pour la rentrée, durant les grandes vacances, et il ne se passe toujours rien alors que la rentrée université de nouville à déjà été faite et que la rentrée pour les autres est prévu semaine prochaine il me semble. J'en ai apercu un hier quand j'étais sur la savexpress, il passait sur le pont qui relie montravel à ducos, mais impossible de savoir si c'était le bus de démo ou un new.

tata
<= Agora L au terminus de Bregille, ancien terminus de la ligne 5.
Avatar de l’utilisateur
bks506
Rang : Passéoz Hebdo
Rang : Passéoz Hebdo
 
Messages: 559
Inscription: 08 Aoû 2007 17:16
Localisation: Nouméa

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar Terminus » 13 Fév 2010 17:02

Bonjour,

Il me semble que le tram-train de La Réunion devait être un Translohr. Qu'en est-il aujourd'hui ?
Terminus
Avatar de l’utilisateur
Terminus
Rang : Passéoz Mensuel
Rang : Passéoz Mensuel
 
Messages: 1470
Inscription: 02 Mar 2007 16:51

Re: Les bus dans les Dom-Tom

Messagepar François » 13 Fév 2010 17:20

Terminus a écrit:Bonjour,

Il me semble que le tram-train de La Réunion devait être un Translohr. Qu'en est-il aujourd'hui ?


Le translohr est assimilé à un tram, on ne va tout de même pas le considérer comme un tram train... Lohr n'a pas, à ma connaissance, dans son catalogue de tram-train et il s'agit d'une exigence du conseil régional. Donc ce système ne sera pas déployé à la réunion.
François
Rang : Passéoz Annuel
Rang : Passéoz Annuel
 
Messages: 4103
Inscription: 01 Oct 2008 17:55

Suivante

Retourner vers Forum Transport Urbain

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: adrien2, Bing [Bot], fantransport, Google [Bot], rem38


Lineoz.net Tous Droits Réservés 2001-2008 :: Création & DeSiGn by ArNaUd OUDARD
Ce site est enregistré à la CNIL sous le numéro 1072137 conformément à l'article 16 de la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978

Sites partenaires : Grenoble Snotag | Nancy blogOstan | Angers SnoIrigo | Clermont Ferrand TransClermont | Valence SnoCtav | Marseille MarseilleTransports.com | Dijon SnoDivia